Mai
Nouvelles histoires, photos bbk

VIP
"Accès Avant-Première" des histoires juste avec un don, ou en écrivant une histoire

PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Premier épisode - Épisode précédent

Domination par Stéphane mon futur mari

Chapitre 36

Entrainement de Marc et la punition de Felipe.

Jeudi matin, le réveil sonne. Douche, habillage rapide, déjeuner, au passage Rose demande à mon homme si elle peut prendre son week-end avec son mari, celui-ci accepte. Je me dis que nous mangerons dehors les deux jours, ou je ferais à manger, on verra bien. Un petit bisou et nous partons au boulot chacun de son côté. Il est 8h00 lorsque j'arrive au bureau. Je suis le premier. Je lance la machine à café du rez-de-chaussée et je monte dans mon bureau me faire un café aussi.  Buvant mon café en regardant par la fenêtre, je vois le mari de Claudia qui la dépose et Sylvain qui arrive avec mon ancienne voiture. J'ai toujours un pincement au cœur quand je la vois mais je suis content que Sylvain l'ai racheté au garage. Claudia entre dans mon bureau, me salue dépose le courrier et réclame ma tablette pour la mettre à jour. Je me refais un café, je ne sais pas pourquoi mais j'ai dur à émerger ce matin. Je suis toujours devant la fenêtre pour le boire, je vois le break de Sven qui se gare. Je m'installe à mon bureau et ouvre le courrier. On frappe à ma porte.

Moi : Entrez.

Je vois Sven et Felipe entrer.

Sven : Je te ramène une bonne lope, bien docile.

Moi : Très bien, je le dirais à Stéphane. Et pour la punition ?

Sven : Baisse ton pantalon esclave !

Felipe baisse son pantalon et je vois la cage de chasteté.

Moi : Ok, rhabilles-toi Felipe et viens près de moi.

Il s'approche, je me lève et l'embrasse tendrement.

Moi : Merci pour le petit frère sur la vidéo avec Désiré. Va travailler et oublie ton comportement d'esclave. Tu es à ton travail.

Felipe : Peux-tu m'enlever ce machin ? Ça fait très mal.

Moi : Je n'ai pas la clef et Sven m'a dit hier qu'il te le retirerait ce soir.

Il se retire et va dans son bureau.

Moi : Qu'est-ce que tu lui as fait ? Il a l'air crevé.

Sven : Je l'ai attaché en premier, je lui ai posé la cage de chasteté, ensuite je l'ai torturé avec Marc. Il a une résistance énorme, je n'ai encore jamais vu ça et pourtant j'ai de l'expérience. Il a bandé mais la cage lui a fait très mal. Pour le coup la punition, il l'a sentie. Nous l'avons baisé une bonne partie de la nuit. Il n'a pas jouit donc ce soir il va y avoir du jus en quantité. Il a toujours très mal mais je lui ai donné un anti douleur pour qu'il puisse travailler. Tu me l'amènes pour 20H30 au bar et tu prendras Marc. Ok ?

Moi : Ok. Tu m'autorises à aller jusqu'où avec Marc ?

Sven : Qu'il soit bien chienne en revenant, je te fais confiance. Vous pouvez le baiser sans capote, son dernier résultat est clean comme le mien. En fait, on peut tous les cinq baiser entre nous sans capote, on est tous clean et le gamin aussi.

Moi : Ok.

Sven : Bon je te laisse, je vais voir le gamin au club et lui apporter ce qui lui manque.

Moi : Ok bonne journée et à ce soir.

Il me quitte, ma journée passe en un temps record. Entre rendez-vous réunion avec Sylvain pour faire le point, voir comment Felipe et Claudia s'organisent, il est 17H00 quand je quitte le bureau avec Felipe dans ma voiture.

Felipe : Tu m'as bien puni avec Sven, je serais content qu'il me retire ce machin, ça fait mal. Je ne le supporte plus.

Moi : Maintenant je sais comment te punir la prochaine fois.

Felipe : Il n'y aura pas de prochaine fois.

Moi : Je sais ce qui va te soulager un peu, en rentrant tu vas te mettre dans le jacuzzi, moi je vais faire quelques longueurs.

A la maison, nous-nous changeons et il se met dans le bain à bulle. Je fais mes longueurs quand je vois mon homme arriver. Je m'arrête et me pose sur le rebord de la piscine. Il se baisse pour m'embrasser et j'essaie de le faire tomber dans l'eau mais sans succès.

Stéphane : Attends au moins que je sois en maillot. Felipe a reçu sa punition ?

Moi : Oui et il la subi toujours.

Stéphane : Que veux-tu dire ?

Moi : Felipe montre à Stéphane.

Il baisse son maillot et montre la cage de chasteté.

Moi : Il la portera jusqu'à ce soir. Sven lui enlèvera devant nous. Il nous en a fait une bonne lope paraît-il.

Stéphane : Je me réjouis de voir ça.

Felipe : Bon, ça va ? Tu as vu ? Je peux remballer ?

Stéphane : Oui.

Mon homme nous quitte et revient un instant après en maillot. Il fait quelques longueurs, Rose nous demande ce qu'on veut comme apéritif et revient avec. Nous passons un peignoir  et nous le buvons. 19H30, nous mangeons un excellent rôti après quoi nous montons et je m'habille en cuir. Mon homme aussi. 20H30 précises, nous sommes au bar et l'échange se fait mais avant de partir, Sven me fait rentrer dans la cuisine avec Felipe.

Sven : Baisses ton pantalon esclave !

Avec une petite clef, il lui retire la cage. Une fois enlevée, il le branle doucement. Felipe bande direct et en deux minutes, il jouit en poussant un hurlement que Sven doit étouffer avec sa main libre. Il avait raison. Une quantité impressionnante tombe au sol.

Felipe : Merci Maître.

Sven : Maintenant je lève ta punition ! Fini le maître, donne un coup de torchon au sol et revient boire un verre avec nous.

Nous retournons dans le bar et je vois Jona qui arrive. Il vient m'embrasser.

Moi : Que fais-tu là ?

Jona : J'ai un problème avec mon portable. Sven m'a dit qu'il allait regarder. Je ne parviens plus à téléphoner mais par contre je reçois les appels.

Moi : Ta facture est payée ?

Jona : C'est une carte prépayée et je l'ai rechargée hier.

On s'installe à une table et nous buvons une bière ensemble. Sven regarde le portable du petit et arrive à la conclusion que la carte est  vide. Le gamin a dû mal recharger la carte. Jona lui donne le ticket de la carte et Sven le fait pour lui et débloque le téléphone. Notre bière finie, j'embarque Marc et nous prenons la sortie en compagnie de Jona. Une fois à la porte, Jona mets son casque et s'apprête à prendre son scooter. Nous sommes nous trois, Marc, Stéphane et moi.

Stéphane : Minute Jona. C'est quoi ce scooter ?

Jona : C'est mon scooter maître.

Stéphane : Je sais que c'est ton scooter mais c'est une ruine ! Pat, comment se fait-il qu'il roule avec ça ?

Moi : Je suppose qu'il fait avec ses moyens.

Je me prends une tape sur la tête.

Stéphane : T'es inconscient ou quoi ? Tu aurais dû lui changer ou au moins l'équiper !

Moi : Qu'est-ce que je sais moi, c'est la deuxième fois que je le vois le scooter.

Jona : Je l'ai acheté d'occasion avec quelques économies, maître.

Stéphane : Il travaille demain Marc ?

Marc : Oui.

Stéphane : Alors tu me le dégage de midi à 14H30. Jona je veux te voir au garage demain à midi !

Jona : Bien maître, à demain.

Il nous quitte et nous montons en voiture.

Stéphane : Demain, je lui offre un nouveau scooter et je l'assure. De plus je vais l'équiper et lui apprendre comment on s'habille pour prendre un scooter. S'il tombe avec ce qu'il a sur le dos actuellement, il est bon pour deux mois d'hôpital ou la morgue. Vous auriez dû y penser tous les trois, Felipe n'ayant jamais vu le scooter ! Lui en tant que motard aurait réagi !

Moi : Désolé chou, je n'y ai pas pensé.

Stéphane : Je rectifierais le tir demain !

Une fois de retour à la maison, je monte avec Marc dans la salle de bain et je le mets à nu. Je lui procure un lavement rapide. Il s'en fait un tous les matins, moi je ne pourrais pas, je n'aime pas trop la sensation que ça donne. Une fois au donjon, enfin, notre pièce de jeux, je vois que Marc a l'air nerveux.

Moi : Alors tu te détends, on va s'amuser avec toi et tu vas te laisser faire. J'ai ordre de te ramener bien chienne. Installes-toi sur le sling !

Il s'installe et Stéphane l'attache. J'enlève mes fringues pour être plus à l'aise et mets mon harnais et mon cockring. Mon homme fait pareil. Il met juste deux bracelet en cuir large en plus.

Moi : Ils sont beaux tes bracelets, je ne les avais encore jamais vus.

Stéphane : J'irais t'en chercher deux chez Christian demain et tu les porteras samedi soir. Bon tu commences ?

Moi : Euh oui.

Je m'approche de Marc et lui graisse le cul. Je rentre un, puis deux doigts en douceur. Ça va être compliqué. Il est très serré et son anus est tout petit. Pour l'élargir, il va falloir du temps.

Moi : Marc, Sven me dis qu'il te baise, mais qu'est-ce qu'il arrive à rentrer ?

Marc : 7 ou 8 cm pas plus. Il est trop large pour moi. Quand il me pénètre je le sens fort.

Moi : Et les mecs qui ton baiser les deux dernier jours, ils étaient bien équipés au moins ?

Marc : 18 à 20 cm. Sven sais que je ne peux accepter plus et ils étaient  moins larges que vous deux.

Sur le temps qu'on discute, je suis toujours avec deux doigts dans son cul mais j'ai dur à lui rentrer un troisième.

Moi : Chou, prends du poppers et distrait Marc ou occupe-toi de sa bouche.

Mon homme s'exécute, il lui fait renifler un peu de poppers et lui présente sa queue à sucer. Marc se laisse faire et le suce du mieux qu'il peut mais pas assez au goût de mon homme qui lui apprend en lui tirant la tête vers le bas la gorge profonde. Comme Marc est bien occupé par mon homme, il en oublie son cul et se détend. Je peux mettre trois doigts avec un renfort de gel. Je me dis que temps qu'à faire je me ferais bien son cul pour l'élargir. Je le pénètre d'un coup, ce qui le fait rejeter Stéphane pour un hurlement de douleur.

Marc : Vas-y doucement.

Moi : Laisses-toi faire, tu dois devenir une bonne chienne obéissante pour Sven.

Je continue à le limer alors que mon homme lui donne du poppers à renifler. Il commence à gémir et il bande toujours, c'est bon signe. Lors d'un coup de rein, j'entre un doigt en plus. Il râle un bon coup mais ça passe. Stéphane alterne entre ses tétons et sa bouche pour lui rouler des patins. Alors que je me sens mieux dedans. Je fais signe à mon homme qu'il est prêt pour lui. Je me retire et lui remet une bonne couche de gel.

Moi : Vas-y doucement, il y a tout de même 9 cm de différence entre toi et moi et tu es plus large.

Mon homme commence à le pénétrer mais il est toujours trop serré.

Stéphane : Ce ne passera pas, il faut l'élargir plus.

Je prends le chariot à gode, je graisse un premier qui est à la taille de ma queue et commence à jouer avec dans son cul. Il apprécie et gémit. Mon homme s'occupe de lui, je change et prends un plus large et ainsi de suite pour qu'il accepte les dimensions de mon homme. Son anus commence à devenir un peu rouge dû à l'effort, il souffle plus qu'autre chose pour le moment. Il débande un peu mais ça va. Il me regarde faire et Stéphane le motive un peu.

Moi : Tu vas pouvoir y aller mon cœur, maintenant il est bien élargi.

Stéphane donne alors sa queue à Marc pour qu'il le suce afin qu'il soit bien dur. Quand c'est ok, il vient et l'encule avec vigueur. Marc est surpris mais prend son pied.

Moi : C'est bien Marc, prends du plaisir, lâches-toi et deviens bien chienne mais ne jouis pas c'est un ordre !

Marc : Oui maître. C'est bon Stéphane, vas-y, défonces-moi, je la sens bien dans mon cul.

Stéphane : Et tu ne l'a pas encore toute !

Moi : Qu'est-ce que tu attends ?

Stéphane : Bien mon cœur.

Et il rentre d'un coup à fond. Marc hurle et il a une larme d'effort qui lui coule des yeux, il est en sueur aussi. Trois minutes après, je fais signe à mon homme d'arrêter le supplice. Il se retire et je place l'écarteur sur Marc et l'ouvre au maximum pour que son cul ne se referme pas.

Moi : Un légère pause Marc, récupères un peu. Tu veux boire quelque chose ?

Marc : De l'eau Pat.

Je lui donne un peu d'eau à la bouteille car, attaché sur le sling, ce n'est pas évident. Avec une lampe, j'éclaire un peu son cul pour bien voir son anus. Il est rouge mais sans plus. Je prépare le J-Lub et commence à lui faire rentrer dans le cul. Mon homme me donne un coup de main en enlevant l'écarteur.

Moi : Prêt pour la suite Marc ?

Marc : Oui Pat.

Je me graisse la main et rentre direct trois doigts, ça passe bien. Le quatrième rentre aussi mais plus difficile. Marc souffle un peu et redemande du poppers à Stéphane. Je pousse, ma main est pratiquement rentrée et avec l'autre, je lui donne une fessée bien sentie et hop ma main est passée. Je laisse Marc s'habituer et ressors. Je continue comme ça pendant un petit moment. En fait, jusqu'à ce que son cul accepte totalement la présence de ma main. Ensuite pour ne pas aller trop loin, je m'enduis l'autre main avec le J-lub et je commence à jouer d'une main à l'autre pour au final parvenir presque à lui rentrer les deux. Il ne pourra pas prendre plus, il est trop serré de nature. Pour le finir, avec mes doigts, je lui caresse la prostate. L'effet est instantané et il jouit sans se toucher. Mon homme qui se branlait, jouit sur le ventre de Marc. Après un moment de récupération, je détache Marc et l'aide à se rendre à la douche. Il a difficile à marcher. Mon homme, sur ce temps, range. Sous la douche, je le lave mais une fois derrière lui, je le pénètre et le sodomise contre le carrelage de la douche.

Marc : Oui Pat, vas-y, c'est bon, donnes-moi ta semence, mon cul est à toi ce soir.

Je ne tarde pas à lui remplir le cul. Nouveau rinçage et, une fois sorti de la douche, séchage. De retour dans le donjon, mon homme a tout remis en place.

Moi : Marc, couches-toi sur le banc maintenant. Je dois te mettre en valeur, chienne pour ton maître.

Il obtempère. Je lui passe un collier avec une laisse, des attaches poignets et chevilles. Je prends le plug queue de chien et lui place sans difficulté. Mon homme lui met des genouillères qu'il avait achetées suite à notre première utilisation privée et je lui mets la cagoule en tête de chien. Une fois équipé je le fait mettre à quatre pattes et le promène dans la pièce. Devant le miroir.

Moi : Comme ça, tu fais plus chienne.

Marc s'en amuse sous la cagoule et tortille son cul.

Stéphane : Chou, il est passé minuit et Sven vient de m'envoyer par SMS m'informant qu'il était rentré avec Felipe. Il va falloir lui ramener le chien.

Nous éclatons de rire et Marc aussi sous le masque. Je lui retire le plug et la cagoule.

Je vais te ramener comme ça à Sven. Je vais mettre tes vêtements dans un sac et te passer une veste pour ne pas avoir froid dans la voiture, un jock aussi, on a plus ou moins la même taille. Vous me rendrez les jouets samedi soir.

Marc : Ok merci.

Nous-nous rhabillâmes, nous partîmes pour l'appartement de Sven. Une fois arrivé à leur étage dans l'escalier nous rééquipons Marc et je lui demande de se comporter comme un bon chien. A quatre pattes tortillant son cul pour faire bouger la queue de chien, je sonne à la porte et Sven ouvre.

Moi : Voilà je te le ramène, bien chienne comme demandé.

Felipe qui est derrière Sven.

Felipe : Putain frérot, je veux qu'un jour tu me fasses la même chose.

Sven : Entrez !

Je fais rentrer Marc devant moi. Stéphane et moi entrons. Je donne la laisse à Sven qui fait marcher Marc autour du divan.

Sven : C'est bien mon cœur, tu es magnifique comme ça.  Je vais acheter le même équipement, ça me plaît de te voir comme ça.

Marc pousse le bouchon en aboyant et en se frottant aux jambes de Sven.

Sven : Tu me l'a larvé ou il le fait exprès ?

Moi : Il le fait exprès. Son cul doit être à ta dimension maintenant mais je ne te garantis pas la suite sans entrainement. Il est serré naturellement.

Sven : D'où vient ta technique ?

Moi : Il y a un mois, je n'étais pas capable de faire ce que j'ai fait ici. Stéphane a été un bon instructeur. Rapide mais, comment dire, il a débloqué chez moi un je ne sais quoi qui me rend imaginatif dans ce genre de plan.

Sven relève Marc et l'appuie sur le divan, il déboutonne son pantalon et après avoir retiré le plug, rentre sa queue qui est bien dure dans le cul de Marc.  Celui-ci pousse un cri tout de même, après deux ou trois va et viens, il est au fond et en entier. Il se retire, retourne Marc, lui retire la cagoule et l'embrasse amoureusement. On peut voir que Marc à morflé tout de même. Il a une larme qui coule sur sa joue.

Sven : Je t'aime.

Marc : Moi aussi.

Moi : Bon, on va vous laisser entres amoureux et rentrer chez nous hein.

Sven : Euh oui, merci beaucoup pour Marc. Je te rendrais les joujoux samedi à moins que tu les veuilles maintenant ?

Moi : Je les récupèrerai samedi. Sven, n'oublies pas qu'il aura besoin d'un entrainement pour pouvoir te recevoir. Quand j'entends entrainement, je parle de fist. Felipe pourrait s'en occuper, il est aussi doué que moi, si pas plus. Et maintenant qu'il sait que Marc peut être passif aussi, il n'y a plus de gêne.

Felipe : Oui, je peux m'en occuper et même le dominer aussi s'il le veut. Je l'ai bien fait à Pat et il a adoré. D'ailleurs j'aimerais assez pouvoir le dominer une nouvelle fois.

Stéphane : Pour Pat et ta domination sur lui, ça peut attendre. Mais effectivement Felipe saura entrainer Marc.

Sven : Ok on fait comme ça.

Stéphane : Une chose avant de partir car je leur ai fait la remarque à tous les deux aussi. Demain je vais acheter un nouveau scooter à Jona et l'équiper correctement. Faut être inconscient pour le laisser rouler avec ça et comme ça.

Sven : J'avais remarqué qu'il y avait effectivement un problème mais je n'ai pas encore eu le temps de m'en occuper.

Stéphane : Tu aurais dû m'en parler. Enfin, je règlerais le problème demain.

Sven : Ok parfait.

Moi : Bon on y va.

J'embrasse Sven et Marc et nous rentrons. Une fois à la maison je me couche et Felipe vient me masser le dos avec la pommade. Je m'endors comme ça.

Pattlg

Pat_203@hotmail.com

Suite de l'histoire

Autres histoires de l'auteur : Domination par Stéphane mon futur mari

Dernière mise à jour publique

6 Mai > 10 Mai

Le pari Pascal
Soirée routier riders59650
Du statut de Salope à celui de Pute Adonf
Agent Spécial GwenaelAgent Spécial Gwenael GwenBlondinet
Dragon Ball ZZZ Astro
Comment j'ai lopé ma famille Camille
Nice -01 Calinchaud
Je suis une vraie chienne Pascal
Chantier éloigné Caramel
Envie d'exhib Pascal
Shawn Mendes me baise Boris22

Nouvel épisode

Professeur Ligoteur -02 Bounkey
La grosse bite de mon beauf -04 Ghost writer
Chantier éloigné -02 Caramel
Kader -03 Cédric
Kader -04 Cédric
Julien en famille -02 Marco10e
Mon chéri et son pote -02 Lucas22
Le lycée, ça craint -02 Guillaume
Soumission & Domination -498 Jardinier
Le militaire gabonais -02 Luk Alexandre

Mai 2018

Moi, lope des rebeux LopsaEnveut
Corrigé par un lascar violent Dimosqwertz
Aux bains avec le Hokage Boris22
Une défonce inoubliable Adonf
Opération séduction du patron Costard fétiche
Journée du Patrimoine ! Stephdub
Turquie 2018 Viril57100
Le jardinier Gegebi95
Le Gigolo NeoFP
Agent de sécurité bien membré Ghost writer
Jean et moi Pascal
Le Mateur Eric
Douce rencontre Mimi83
Le centre d'internement Roberttiti
Tonton gandhii34
Sexe acrobatie ? Pascal
Chambres à louer Jeanmarc
Mec marié en forêt jrmec1385
La grosse bite de mon beauf -03 Ghost writer
Chroniques de Cédric Cedric21052
Le mec idéal -21 Pititgayy
Le mec idéal -22 Pititgayy
Les Chronique de Max -05 Max
Pire des salopes -03 Ulrich
Séance photo -05 Pascal
Histoire de lycéens Gaëtan92
Julien en famille Marco10e
Serveur d'un soir Pascal
Pierre mon mac Pascal
Mon rêve américain Maxou
Premières chaleurs avec Malik DC
Mon mâle rebeu VTC Lucas
Professeur Ligoteur Boundkey
Retour de plage Pascal
Soumis au marié Paulfalloux
Différentes interprétations PoisonFecond
Rencontre Facebook Jolicul
Tellement je kiff mon Boss -08 Putedesteph69
Un été bien rempli -02 Adri
Le chalet -23 Yan
Soumission & Domination -495 Jardinier
Soumission & Domination -496 Jardinier
Soumission & Domination -497 Jardinier
Croisière -08 Calinchaud
Le militaire gabonais Luk Alexandre
Ma première fois à trois Renaud1212
Le lycée, ça craint ! Guillaume
Une formation très intense Ghost writer
Visite de mon frère Clemsex
Baise chez papa Maxoy51
Violé en groupe HadrienQc83
Chez Philippe Frank
Soumission & Domination -493 Jardinier
Soumission & Domination -494 Jardinier
Jean -11 Kawiteau
Mon bâtard -04 Teub23
Séance photo -05 Pascal
Éric, ma vie Chapitre -10 Rodriques
Éric, ma vie Chapitre -11 Rodrigue
Éric, ma vie Chapitre -12 Rodrigue
Arrêt imprévu -02 Caramel
Croisière -07 Calinchaud
Beau-Père -06 Calinchaud
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

 

Cyrillo nu a Mykonos
Cyrillo Mykonos

Cyrillo Cuir Leather
Cyrillo Leather

Cyrillo Cuir Leather
Cyrillo Home

&+
Twitter

 
 

Chercher :

CYRILLO CHEZ LES GRECS CYRILLO CHEZ LES GRECS
CYRILLO CHEZ LES GRECS
CYRILLO CHEZ LES GRECS

 

 

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Tout sur Cyrillo - Contact - Twitter - Tumblr - Intagram

Cyrillo Photo

Best of Cyrillo - Cyrillo Cuir - Cyrillo chez les grecs

Dial Chat

Chat & Dial gay (rencontre)

Expositions

Sommaire des expositions - Verner Degray - Barbizart

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - Histoires 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Liens

Liens vers d'autres sites gay - IDM SAUNA - L'IMPACT BAR - EL HOMBRE

Photos

Modèle - Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Vidéo

Vidéo gay