24 Sept.
+ 48 histoires en accès privilège.
24 Sept. : +17 histoires en accès public
Galerie Amateur à jour !

VIP
"Accès privilège" des histoires juste avec un don

Don anonyme, en paypal ou CB

PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Premier épisode - Épisode précédent

Domination par Stéphane mon futur mari

62 - Dimitri, piercing et baise improvisée de Jona.

Dimanche, il est midi quand je me lève avec Dimitri et nous allons courir une heure et demi. Un jus d'orange dans la cuisine et un croissant, merci Rose ? et nous sommes partis. J'ai pris avec moi les clefs de la maison de ma mère. J'irais voir si tout est en ordre. Nous avons pris par les bois et il fait très beau, nous croissons d'ailleurs beaucoup de coureurs. Dans la propriété de ma mère tout est en ordre. Je fais un tour dans le jardin et vais voir si au fond de celui-ci le chalet est bien fermé. Dimitri m'accompagne. Une fois près du chalet, je le pousse dedans et lui arrache son short. Je sors ma queue.
Moi : Suces ton maître !
Il m'a sucé comme un pro, il y prend de plus en plus de plaisir et je sais que par-dessus tout, il aime que je le baise ou que je lui fasse l'amour. C'est comme avec Jona que je viens de perdre au profit de Felipe. J'ai trop envie de me faire son cul, je le relève et veut le prendre mais il me stoppe.
Dimitri : Non maître, pas propre de ce côté-là. Le fait qu'il me le dise m'a fait débander direct. Il a voulu me sucer à nouveau mais mon envie a été calmée par cette phrase. Je comprends mieux la fureur de mon futur mari lors de nos premières soirées. Ça parait loin mais ça fait trois mois que nous sommes ensemble. Déjà trois mois, j'ai l'impression que c'était hier. Nous avons repris la route et sommes rentrés. Mon homme déjeunait seulement. Nous sommes montés prendre une douche mais avant, pour tous les deux, case toilette et ensuite lavement pour tous les deux. Je l'ai lavé en premier et ensuite il m'a lavé. Evidemment, il me fait bander dur et entreprend de me prendre en fond de gorge. Il est bon de le sentir avaler ma queue et déglutir, c'est doux et chaud, en plus il est bien serrer malgré le passage de la queue de Stéphane. Il faut que je le stoppe, j'ai envie de son cul, je le soulève et le plaque au mur. Avec ma main je trifouille un peu son anus mais il est tellement chaud qu'il s'ouvre direct. Je lui ai planté mes 18 cm bien dur et bien à fond.
Dimitri : Han ! Oui maître c'est bon, défonces-moi.
Fallait pas me le dire deux fois et en plus il m'a tutoyé, je lui fous une claque sur les fesses.
Moi : Respectes ton maître et vouvoies-le !
Dimitri : Oui maître baisez-moi maître c'est trop bon ……
Je l'ai pilonné et à chaque coup de rein, ses pieds décollaient du sol. Il faut dire qu'il fait assez crevette, plus ado qu'adulte pour ses 20 ans. J'ai pris un pied d'enfer et j'ai fini par me vider bien au fond de son petit cul d'amour. J'ai poussé un hurlement de plaisir qui a du s'entendre dans toute la maison. J'ai branlé Dimitri qui, en une minute chrono, m'a juté dans la main avant de me la sucer comme un vorace. Je me suis retiré de son cul et il m'a nettoyé la queue. Tellement bien que je me suis remis à bander. Je me suis rincé tout en voyant Dimitri se refaire un lavement.
Dimitri : On ne sait jamais maître mon petit cul peut encore servir.
J'ai rigolé un bon coup.
Moi : Tu es devenu une vraie salope accro à la bite.
Dimitri : Uniquement la vôtre et celle de maître Stéphane, maître.
Une fois séché, je me suis habillé décontracté mais hyper sexy. Effectivement je me laisserais bien aussi baisé avec force par mon homme. La baise de cette nuit m'a vraiment bien plu, même si c'était une punition à la base, mais j'ai très envie de la queue de mon homme aujourd'hui et le plus possible. Je sors du dressing et vois Stéphane.
Stéphane : Bravo la discrétion.
Moi : Désolé mon cœur, Rose n'a rien dit ?
Stéphane : Non. Elle a rigolé et moi aussi mais bon, elle aurait pu mal le prendre.
Moi : C'est à cause de ça.
Et je pousse Dimitri qui est derrière moi devant Stéphane.
Dimitri : Désolé.
Stéphane : Pas de souci. Tiens voici pour toi, cadeau.
Il tend une boite à bijoux au petit. Il ouvre et on peut voir un piercing d'oreille avec le sigle homo comme le mien et un piercing tétons avec nos initiales dessus et deux petite pointes en bout.
Dimitri : Je ne sais quoi dire maître mais j'ai peur des piercings, ça doit faire mal et le regard des autres.
Moi : Tu n'as pas le choix ! Si ton maître t'offre ce genre de cadeau, tu dois les porter !
Dimitri : Bien maître.
Stéphane : De toute façon Nicole t'attend avec Pat maintenant.
Moi : Euh oui je veux bien mais pas de voiture.
Stéphane : Et les motos elles servent à quoi ? Allez mettre vos combinaisons et on y va.
Si j'avais su, je me serais mis directement en combi. Nous retournons tous les trois dans le dressing et revêtons nos combinaisons. Une fois prêt, j'ai fait chauffer les motos et nous sommes parti chez Nicole ensemble. Le petit, accroché à mon paquet, se fait un malin plaisir à me le masser. Arrivé chez Nicole, évidemment, j'ai une gaule pas croyable.
Stéphane : Evidemment ! J'aurais dû m'en douter.
Moi : Tu crois que c'est évident toi avec un loustique pareil qui me masse la queue depuis la maison ? Je voudrais bien t'y voir !
Nicole nous attendait. Elle a fait enlever sa combinaison à Dimitri pour ne pas la tacher.
Nicole : Installes-toi, ça tombe bien j'ai un nouvel appareil pour faire les piercings. Elle sort une pince, elle désinfecte le petit et son appareil et elle commence par son oreille gauche. Le petit a hurlé sur le coup, plus de surprise que de douleur. Nicole a attendu un bip de l'appareil avant de lui enlever de l'oreille. J'en reviens pas ! Il est percé et cicatrisé en même temps. Il doit juste désinfecter pendant trois jours. Le petit a pleuré un peu mais une fois le piercing placé il avait le sourire.
Nicole : Le téton gauche ou le droit.
Moi et Stéphane : Le droit.
Nicole : Il n'a pas son mot à dire ?
Stéphane : Non. Il nous appartient maintenant corps et âme. D'ailleurs je pense que je vais demander à son père de le faire vivre avec nous.
Moi : Il ne voudra pas et pense à Rose.
Stéphane : Rose est d'accord mais elle veut un renfort pour la maison. Je lui ai accordé.
Dimitri : Oui maître je veux vivre avec vous.
Moi : Il faut l'accord de ton père. Ce que je propose c'est que tu viennes dans un premier temps tous les week-ends avec ta voiture et en semaine le soir pour réviser tes cours. Si tes notes descendent retour chez ton père mais en semaine je veux que tu dormes chez toi !
Moi : Ca va pour toi mon homme ?
Stéphane : Ce n'est pas ce que j'avais imaginé mais pourquoi pas. J'ai dis téton droit Nicole.
Elle prend son appareil et nous devons le tenir sur la chaise car il gesticule de douleur. Nicole lui installe le piercing. Il est magnifique. Le petit se regarde, il a l'air perturbé.
Moi : qu'est-ce qu'il y a ?
Dimitri : Je le trouve petit maître, j'aurais préféré un gros comme les vôtres.
Stéphane : Je vais te faire refaire un plus gros alors.
Le petit lui saute au cou et lui roule un patin auquel mon homme ne sais échapper.
Stéphane : A mon tour.
Moi : Quoi ?
Stéphane : Oui, je vais me faire percer l'autre téton.
Et il me sort un coffret avec un piercing. Les bouts ressemblent à nos deux têtes.
Stéphane : Qu'en penses-tu ?
Moi : Pas mal mais je pense que Seb aurait pu peaufiner un peu plus.
Stéphane : Je pense aussi mais il m'a dit que c'était très difficile. Il m'a donné l'adresse de la bijouterie Place Vendôme à Paris où il a tout appris, pour faire refaire le même modèle. Je n'ai pas payé celui-ci.
Moi : Ah ok.
Mon homme a retiré le haut de sa combi et Nicole après avoir désinfecté son appareil et le téton de Stéphane l'a percé. Là c'est moi qui ai dû tenir mon mec.
Stéphane : Putain, ça fait plus mal que ton ancienne méthode.
Nicole : Ok j'en prends note je le dirais au représentant.
Je trouve qu'il est dur avec cet appareil, il oublie qu'il cicatrise direct par effet de chaleur, enfin je suppose.
Stéphane : A ton tour !
Moi : Attends, j'ai les deux oreilles percées et les deux tétons. Où veux-tu que j'en mette un autre ?
Stéphane : Sur l'anus.
Moi : Quoi ?
Il me sort un piercing en forme de cadenas.
Moi : Ça ne va pas la tête !
Je suis devenu tout blanc direct, la peur de me retrouver avec ça, pendant à mon cul.
Stéphane : Arrêtes !  C'est pour ton nombril et ce n'est pas ça que je veux y mettre, mais ça.
Il me montre un piercing menotte. Le même que le collier qu'il m'a offert il y a deux jours et que je porte pour le moment. Bon ben pas le choix, en plus, j'ai dit au petit que l'on ne refusait pas un cadeau de son maître. J'aurais mieux fait une fois de plus de fermer ma gueule. Nicole m'a percé à l'ancienne car son nouvel appareil ne fonctionnait pas pour ça. J'ai saigné pas mal mais au final elle m'a placé le piercing.
Stéphane : Bon je vais faire un petit tour avec le petit, Nicole tu lui fais ses soins je te paye triple.
Moi : Mais…
Stéphane me fusille du regard.
Moi : Ok mon homme.
Ils se sont rhabillés et j'ai dû subir mes soins. Une fois parti, j'ai lâché…
Moi : J'aimerais savoir comment il a su pour hier et le fait que j'ai annulé mon rendez-vous.
Nicole : Simple. J'ai téléphoné à Stéphane pour avoir le numéro de Dimitri pour avancer son rendez-vous et Stéphane m'a demandé le pourquoi. Je n'ai pas eu d'autre choix que de lui dire.
Moi : Avec vos commentaires de chaque côté, moi je n'ai plus de liberté. J'aimerais avoir une discrétion quant à mes rendez-vous.
Nicole : Alors change de centre, je ne peux pas mentir à Stéphane.
Moi : Rassures-toi, je ne vais pas changer mais je suis frustré. Je ne peux pas faire ce que je veux.
Nicole : Tu appartiens à Stéphane tout comme Felipe et maintenant Dimitri. Felipe lui ne rechigne pas à venir une fois semaine. Il faut dire qu'avec sa pilosité il vaut mieux. Toi tu es moins poilu mais ton corps a besoin de mes soins chaque semaine.
Moi : Je le sais mais des fois, j'ai envie de tranquillité. J'ai tellement de choses à faire sur la semaine que j'ai l'impression de plus avoir de vie.
Nicole : Je te comprends, il te faudra du temps pour arriver à tout gérer.
Elle a fini mes soins et je téléphone à mon homme pour savoir où il est. Il va revenir me chercher. Le piercing à mon nombril me fait mal en remettant ma combinaison. Nicole me place un pansement dessus et me demande de désinfecter pendant au moins une semaine et qu'elle regardera le samedi suivant. Stéphane arrive sur place et je peux voir que le petit a joué avec sa queue pendant la balade. Il bande comme un malade. Nous reprenons le chemin en moto en direction d'Aywaille pour prendre un verre mais arrivé à l'aire d'autoroute de Sprimont, il sort et va se garer dans un petit chemin à l'abri des regards. Il descend de sa moto avec le petit. Il ne fait pas dans le détail mais il ouvre le Zip de sa combi et met le petit à genoux. Dimitri l'a sucé direct en fond de gorge. Il m'épate le petit, il n'a même plus de renvoi lorsqu'il dégluti. Même moi dans cette position, je n'arrive pas à prendre ses 27 cm à fond sans un renvoi. Dimitri a sa bouche complètement contre le pubis de mon homme. Stéphane apprécie et lui pilonne la bouche. Moi je matte et j'ai aussi sorti ma queue. Mon homme ayant envie du cul de Dimitri, le remonte et ouvre le Zip arrière de sa combi. Il le plie en deux sur sa moto et rentre directe sa queue dans son cul.
Dimitri : Aïe ! Maître, doucement, ça fait mal.
Stéphane : Fallait pas nous chauffer comme ça. Pat fait le taire !
Moi : Suces !

Le petit est embroché des deux côtés et les seuls sons qu'il peut donner c'est des gémissements. Je me penche pour rouler un patin à mon homme dont j'ai envie aussi. A ce moment, je sens quelqu'un derrière moi. Je n'ai pas le temps de me retourner et mon homme me tiens la tête avec sa main. Le zip arrière de ma combinaison est ouvert et je sens une main me retirer mon plug. Je frémis de peur, je ne sais pas qui est derrière moi. Une queue me pénètre d'un coup et là c'est moi qui pousse un cri mais je reconnais la queue du mec en question car pointue, C'est Felipe.
Felipe : Alors salope, tu aimes te faire baiser aussi sur les aires d'autoroute.
Mon homme me lâche et je peux tourner ma tête.
Moi : Oui baises-moi Felipe, défonces-moi.
J'en oublie de me retirer de Dimitri et celui-ci appuie sur mes jambes. Je me retire de sa bouche et il reprend difficilement sa respiration. Felipe me prend et me plie sur ma propre moto et il me ramone la rondelle avec vigueur. Il y a longtemps qu'il n'y a plus mis autant d'énergie et de domination.
Felipe : Ton cul est bien chaud, prend bien ma queue, cambres-toi !
Moi : Oui va y c'est bon, remplis moi.
J'aurais dû me taire. Il s'est déchaîné en moi et a fini par me juter dans le cul. Il m'a redressé et m'a branlé. J'ai juté dans sa main et il m'a fait lécher ma semence. J'adore être baisé et dominé comme ça. J'ai entendu mon homme remplir Dimitri dans un râle assez sonore. Le petit a juté sur la selle de la moto de mon mec. Felipe m'a remis mon plug et a refermé ma combi. D'une tape sur le cul :
Felipe : C'est toujours aussi bon de te baiser !
Moi : J'adore quand tu m'encules comme ça.
Felipe : Salope.
Moi : Pas plus que toi.

Du coin de l'œil, je vois mon homme faire lécher sa semence au petit et lui mettre un petit plug d'exercice. Il a tout prévu depuis le départ.
Stéphane : Dorénavant, tu garderas mon jus comme Pat. Il faut que ton corps absorbe mon jus, qu'il sache que tu es à moi. Tu feras pareil avec Pat et Felipe. Maintenant, tu es à nous et je t'interdis de baiser avec d'autres mecs que nous trois.
Dimitri : Oui maître. Je suis à vous.
Le franc vient de tomber ! Comment se fait-il que Felipe soit là ?
Moi : D'où vient que tu es là frérot ?
Felipe : Stéphane m'a envoyé un SMS pour me prévenir de l'itinéraire et de l'endroit où vous seriez. Je suis arrivé juste à temps.
Stéphane : Oui il est arrivé vraiment au bon moment. Dimitri, rhabilles-toi !
Dimitri : Oui maître.
Une fois que nous sommes de nouveau présentables nous reprenons nos bécanes, le petit avec moi et nous allons boire un verre à une terrasse d'Aywaille. Il fait beau et  pas trop froid, la terrasse est chauffée. D'autres motards sont là et notre arrivée est remarquée. Tous les regards se posent sur moi et Dimitri. Il faut dire que nos deux combinaisons sont magnifiques et flashes. Nous avons retiré nos casques et nous nous sommes installés. Nous avons bu une bière spéciale chacun.

Moi : Tu n'es pas avec Jona ?
Felipe : Non, il passe l'après-midi en compagnie de Marc et Sven. Ils doivent parler ensemble de la maison des parents et le petit n'a pas souhaité ma présence.
Moi : Il doit avoir ses raisons.
Felipe : Oui je suppose mais c'est vexant. Je suis son mec, il m'aime mais je crois qu'il veut me montrer qu'il peut se passer de moi pour certaines choses. On a fait l'amour toute la nuit et il a fini par dormir dans mes bras mais j'ai senti qu'il n'y était toujours pas. Il avait l'air absent par moment.
Stéphane : Laisses-lui du temps. Pat a raison, Jona est à bout de nerfs. Il vient de vivre une rude épreuve. La suite sera dure aussi pour lui et il est émotif en plus, comme Pat. Faut lui laisser du temps. Prends un peu de recul avec lui et laisse le revenir vers toi. Tu auras ta réponse à ta question sur le fait qu'il tient à toi ou pas. Mais je suis certain qu'il t'aime.
Dimitri : Moi aussi, il me l'a dit plusieurs fois.
Moi : Dimitri à raison. Quand je vois Jona te regarder il a toujours les yeux qui brillent.
Felipe : J'espère que vous avez raison. J'ai une question.
Stéphane : Quoi ?
Felipe : Tu as dit que le petit nous appartenait et j'ai vu son piercing. Ça veut dire qu'il va vivre avec nous ?
Stéphane : Pas à demeure mais si son père est d'accord, il viendra tous les week-ends et je vais lui faire une place de parking à la maison. Je vais lui faire un double des clefs et un code d'alarme comme pour toi. Nous aimons le petit qui nous le rend bien.
Dimitri rougit.
Dimitri : Merci maître.
Je le prends dans mes bras et le serre contre moi ce qui fait qu'on nous regarde de travers mais je m'en fou. Je suis gay et j'assume.
Stéphane : Tenez-vous tranquille !
Moi : Oui maître.
Felipe : De toute façon vous me verrez moins souvent, si Jona me réclame pour la nuit.
Stéphane : N'oublies pas que tu as un foyer chez nous.
Felipe : Je n'oublie pas à qui appartient mon cul maître.
Moi : Mon cœur, tu as maintenant trois culs pour toi tout seul, il va falloir assumer sur la semaine.
On se met à rigoler.
Stéphane : Nous sommes trois passifs et actifs aussi. Moi je ne suis passif qu'avec Pat et encore il faut que j'en aie envie et c'est rare. Mais je suis surtout très actif.
Moi : Il est vrai que j'aime aussi quand tu es passif avec moi mais je préfère la queue de mon futur mari.
On se remet à rigoler.
Dimitri : Je préfère rester passif  et être votre salope attitrée, mes maîtres.
Stéphane : Ok et nous te baiserons tous les jours, promis. « Et dire que c'est encore comme ça aujourd'hui »
Stéphane : Chou, tu crois qu'il y aurait moyen de prendre le petit en vacances avec nous ?
Moi : Il faut que je téléphone demain matin à l'agence, mon cœur. Mais je pense que ça ne doit pas être un problème puisque la suite peut accueillir jusqu'à 8 personnes. En plus, l'agence a déjà été payée, je suppose qu'il y aura un rabiot à payer.
Stéphane : Fais pour le mieux.
Dimitri : En principe je dois travailler tout le mois de juillet et le mois d'août pour payer une partie de mes études.
Stéphane : Tu travailleras le mois d'août et tu feras d'autres séances photos pour des publicités grâce à Pat et ça te payera tes études. Au besoin nous sommes là. Mais ton père m'a dit que vous étiez très à l'aise financièrement ?
Dimitri : Effectivement, j'ai hérité de beaucoup d'argent de la famille de ma mère et de ma mère, mais mon père veut que j'apprenne la réalité de la vie. Donc il me fait bosser pour mes études, maître.
Stéphane : Je vais en parler avec lui demain en te ramenant. Tu n'as pas cours ce lundi c'est ça ?
Dimitri : Oui maître.
Stéphane : Très bien je vais faire le nécessaire et tu viendras en vacances avec nous fiston.
Dimitri s'est mis à pleurer.
Moi : Qu'est-ce qu'il y a ?
Dimitri : C'est l'émotion, maître. Je n'ai pas habitude de recevoir autant d'affection. Et puis le fiston maître. Merci pour tout, mes maîtres.
Nous reprenons un verre mais je prends un soft. La bière spéciale quand tu n'as rien dans l'estomac, je n'ai pas envie de prendre des risques. Dimitri s'excuse, il doit aller à la toilette. J'ai envie d'y aller aussi et je vais avec. J'ai bien fait car deux autres motards nous suivent. Dans les toilettes aux urinoirs nous pissons tous les deux. Les deux motards viennent se coller à nous.
Motard 1 : Ca sent la salope de compétition ici.
Motard2 : Deux chaudasses accompagnées de leurs maîtres.
J'ai fini de pisser et je remonte mon zip et me retourne.
Moi : Peut-être deux salopes de compétition mais encore capable de casser la gueule à deux cons !

Motard 1 : Ne te fâches pas ! On rigole, mais vous nous plaisez énormément dans vos combi. On est en couple et vos culs nous intéressent.
Moi : Nos culs sont réservés à notre maître et à personne d'autre, viens Dimitri !
Nous sommes retournés à table et j'ai glissé à l'oreille de Stéphane ce qui venait de se passer. Les deux motard sont revenus des toilettes et ont rejoint leur groupe. Il y a eu un gros éclat de rire du groupe en question, ce qui a passablement énervé mon homme qui est allé les trouver. Je ne sais pas ce qu'il leur a dit, mais les deux motards sont venus nous trouver et nous ont fait leurs excuses. Stéphane les a invités à boire un verre avec nous. Ils ont accepté. Ils s'appellent Mickael mais je vais dire Mic et l'autre Pierre. Ils ont discuté pas mal de temps avec Stéphane et Felipe. C'est un couple qui ne se refuse pas un petit extra de temps en temps. Ils sont d'Arlon. Leur groupe de motards levant le camp, ils nous ont salués et nous avons échangé, enfin, Stéphane, les numéros de téléphone.
Moi : Tu as une idée en tête ?
Stéphane : Peut-être. Ils ne sont pas mal, faut voir. Bon on va rentrer aussi, j'ai envie de passer par la piscine et ensuite barbecue.
Moi : Encore ?
Stéphane : Oui, c'est plus facile pour Rose comme ça on peut manger quand on veut.
Moi : Ah ok mais c'est moi qui cuit.
Stéphane : Merci ! Viens dire que je ne sais pas cuire un barbecue !
Moi : Ce n'est pas ça mais tu cuis trop fort le bœuf pour moi. Je mange bleu ou saignant.
Stéphane : Tu ne sais pas me le rappeler quand je cuis ?
Moi : Je n'ose pas, tu veux que je te sois soumis donc je mange ce que tu me fais.
Stéphane : Tu mangeras effectivement comme je le décide mais je ferais attention car je t'aime.

Et il me fait un bisou sur la bouche. Nous payons et reprenons le chemin. J'ai Dimitri avec moi. Il s'est collé à moi pendant tout le trajet. Il m'a fait comprendre son bonheur. A la maison, Rose nous avait préparé un apéritif au champagne. Je suis allé mettre un maillot de bain Es collection addicted rouge vif, Dimitri lui a mis un maillot boxer blanc Calvin Klein. Mon homme et Felipe ont mis le même maillot Addicted blanc hyper moulant et pratiquement transparent. J'ai pris des peignoirs pour tout le monde et nous sommes descendus à la piscine. L'eau était à très bonne température. J'ai fait des longueurs avec le petit et ensuite je me suis installé dans un transat avec lui, couché sur moi. Je me suis assoupi et c'est Stéphane qui est venu me réveiller, nous avions un invité surprise. Jona est venu à la maison à l'improviste, Felipe lui manquait. Felipe était aux anges. Il fut décidé qu'il resterait manger avec nous. Quand il y en a pour quatre, il y en a pour cinq. Il fut décidé qu'il logerait aussi. Jona à admiré les nouveaux piercings sur moi, Stéphane et Dimitri. Il me semble un peu jaloux sur Dimitri.

Moi : Jona, il y a quelque chose qui ne va pas ?
Jona : Non maître, juste une envie d'être gâté.
Stéphane l'a pris dans ses bras et l'a serré fort contre lui.
Stéphane : Nous serons toujours aux petits soins pour toi, même si tu aimes Felipe. Nous n'arrêterons pas de te gâter.
Jona s'est mis à pleurer dans les bras de mon homme et Felipe est venu se coller contre lui pour lui montrer sa présence. J'ai allumé le barbecue et avec Dimitri, nous avons installé les crudités à table. Rose a sorti du vin blanc et a rechargé un peu en viande.
Moi : Rose, rentrez chez vous, nous ferons le reste et la vaisselle.
Rose : Non, laissez le tout en l'état, j'ai une femme d'ouvrage qui vient à l'essai demain. Elle m'est conseillée par ma fille.
Moi : Vous n'avez pas perdu de temps Rose.
Rose : Pat je ne suis plus toute jeune et je me retrouve avec quatre personnes de plus dans cette maison. J'ai besoin d'une aide rapidement et à temps plein.
Stéphane : Très bien Rose de toute façon je vous fais confiance. Mais la pièce de jeux ne doit pas lui être accessible.
Rose : Cela va de soi monsieur. Bon et bien, bonne soirée.
Jona arrive et vient embrasser Rose.
Jona : Merci pour votre soutien Rose, votre coup de téléphone de cet après-midi m'a fait beaucoup de bien.
Rose : Il n'y a pas de quoi Jonathan. Bonne soirée, je prévois le déjeuner pour 8h00 ?
Stéphane : Oui Rose. Bonne soirée.
Felipe vient nous trouver Stéphane et moi à l'écart des deux jeunes.
Felipe : Rose m'a vu revenir ce matin, pour me changer et vous rejoindre en moto, j'étais furax contre Jona et vous savez pourquoi. Rose m'a questionné en voyant ma tête et je lui ai dit le pourquoi. Je me doute qu'elle a remis les choses en place chez Jona par téléphone interposé.
Moi : Il faudra lui demander.
Felipe : Non laisse c'est entre eux deux. Le principal c'est que Jona sois là pour moi.
Dimitri : Le feu est prêt maître.

Mon homme a cuit les viandes en nous laissant le bœuf saignant au grand plaisir de Felipe et du mien, les jeunes mangeant plus cuit. Dimitri a mangé entre mon homme et moi. Jona à coté de Felipe. Mon homme a ensuite pris son portable et a appelé le père de Dimitri pour lui confirmer qu'il lui ramènera le petit demain matin. Il lui a ensuite demandé son autorisation pour les trois semaines de vacances avec nous, il l'a obtenue à condition que le petit n'aie aucun examen de repêchage et  passe son année brillamment. Il lui a ensuite parlé du petit et du fait que nous voudrions l'avoir à demeure à la maison. Là, le père du petit a demandé à en parler avec Stéphane le lendemain, en plus, il était occupé avec une bonne femme. Stéphane l'a ensuite salué au téléphone et a raccroché.
Stéphane : Dimitri, tu sais ce qu'il te reste à faire pour venir en vacances avec nous.
Dimitri : Oui maître et je ne vous décevrais pas.
Jona : Il vient avec ?
Felipe : Ton maître veux qu'il vienne avec et il viendra avec ! N'oublies pas que tu appartiens toi aussi à Stéphane et que même si nous sommes ensemble, il reste ton maître. Donc j'exige que tu le respectes !
Jona : Oui maître et excusez-moi maître.
Felipe : Tu seras tout de même puni pour ton manque de respect !
Jona : Oui maître.

Je n'en reviens pas et je tombe des nues. Je viens de comprendre que même si Felipe aime Jona, il ne veut pas casser la domination que nous avons tous les trois dessus. De plus, il le domine et le gamin aime ça. Il sait être tendre avec mais il le veut soumis aussi à lui. C'est mon homme qui m'a repris en main.
Stéphane : Pat, fermes la bouche, tu vas finir par baver.
Moi : Ah euh oui pardon, il m'a soufflé c'est tout.
Je me suis resservi un verre de vin j'en avais besoin. La soirée c'est finie vers 23h00. J'ai pris Dimitri dans mes bras, nous sommes montés prendre une douche et nous nous sommes couchés. Mon homme est venu nous y rejoindre.
Stéphane : Felipe et Jona sont au donjon pour sa punition. Allumes l'ordi de Felipe qu'on regarde.

J'ai allumé l'ordinateur et ai mis la caméra en service. Je n'ai pas regardé car trop fatigué. Je me suis endormi mais j'ai été tiré de mon sommeil par Dimitri qui chevauchait mon homme.
Moi : Vous n'en n'avez pas eu assez sur la journée ?
Stéphane : C'est Felipe et Jona, ils nous ont excités. Il l'a baisé sur le sling avec un gode dans le cul en plus.
Dimitri : J'aimerais une fois essayer la double sodomie en tant que passif maître.
Moi : Alors suces moi et fait moi bander dur !
Je me suis mis debout dans le lit et je lui ai présenté ma queue. Il m'a sucé tout en se prenant mon homme dans le cul. J'ai vite bandé et j'ai présenté ma queue derrière. Je lui ai fait respirer le fameux popers de Sven et il s'est écroulé direct sur le torse de Stéphane. Il a chauffé direct aussi.
Dimitri : Allez y maître, je suis votre fils mais aussi votre salope.
J'ai profité d'un mouvement de retrait de mon homme et j'ai pénétré son petit cul.
Dimitri : aaahhh ! Ça fait mal maître.
Stéphane : Tiens, respires !

Le petit est retombé direct et a commencé à gémir. Après y avoir été en douceur, je me suis déchaîné. Il faut dire que sentir la queue de mon mec contre la mienne dans le cul du petit ne me laisse pas insensible.
Dimitri : Oh oui c'est bon maintenant allez y maître j'aime ohhh
Je n'ai pas tenu longtemps à ce rythme-là et j'ai juté tout ce qui me restait comme jus dans mes couilles en lui. Stéphane a suivi alors que le petit lui tapissait le ventre de son sperme. Je me suis retiré et ai été nettoyé ma queue à l'évier de la salle de bain. Mon homme lui a porté Dimitri sous la douche toujours avec sa queue dans le cul. Je me suis couché et me suis rendormi. Ils sont venus et Dimitri a dormi avec la queue de Stéphane dans le cul. Il adore ça. Je suis un peu jaloux du petit car j'aime bien sentir la queue de mon homme en moi pendant la nuit.

Pattlg

Pat_203@hotmail.com

Suite de l'histoire

Autres histoires de l'auteur : Domination par Stéphane mon futur mari

Chauds les Minets

Dernière mise à jour publique

+ 8 Nouveaux épisodes

Le jeune Rom Fabien51
Ma coloc. Benoîtsoumis
Ma vie avec mon Maître AdrienSchild
Mon sex friend tatoué Chopassif
Mon ami CandC
Mon jeune voisin Eric84
Pierre, mon hétéro Jeanmarc
Plombier en urgence James

+9 Nouveaux épisodes

Triangle à géométrie variable -05 Yan
Improbable rencontre -04 Cyril-IR
Hommes de Loi -09 JulienW
Hommes de Loi -10 JulienW
Hommes de Loi -11 JulienW
Hommes de Loi -12 JulienW
Ancien pote, nouvelle chienne -07 Bearwan
Mounir -03 Fabien51
Les Chronique de Max -09 Max

PUBLIE TON HISTOIRE

Septembre 2018

Nouveau

Pervers Frank
1ère expérience Scal
La racaille des Buttes Chaumont Stéphane
Mon ami l’escort Pititgayy
Le prof amoureux de son élève Jerem72
2 cuisinistes Louisallenk
Le mec à lunettes Vap
L’anniversaire Vap
Ne pas savoir qui je suce Axel56
Vive les Ultras AD
Ma 1ere fois a la piscine Lucas
Le dépuceleur de Venise Matt
Les photos Frank
La chose de mon maitre Nadegetv
le bâtard de mon mec Batardsoumis
Mon voisin, ce Daddy imposant G.Gamo
Un amour de soumis Elfe
Une mère cool et un beau-père rabatteur Nico76500
Quand mon amant me travestit Nico76500
Le fils de Saïd Nico76500
Colocation Emerick
Meilleurs potes d.kine.75
Mon voisin Nico76500
Le petit paysan Nico76500
Rencontre avec Henri Chopassif
Abda Fabien51
Chaudes vacances Petit cul 57
La virée à vélo Calinou
Posé sur le banc imbot4top
Aire d’autoroute Axel
Goûte la chéri... Sexaddict49
L’allumeur allumé Dylan33700
Exhib Lycrahot
Mounir Fabien51
Le maçon de l’Est Rafael
Première fois Papadontpreach
Homme de pouvoir J-Baptiste
Bite brune Seithan
Tombé dans la Seine julesdu78
Mon âme au diable Pititgayy
Au fond on ne change pas Pititgayy
VTT, baignade et sexe Tom
Job d'été Vap
Le craquant surveillant Étalon
Une bonne fessée Fabricepurges
Jeune, riche et gâté Matt
Sous le pont d’Avignon Rafael
Torremolinos rom.3004
Une rencontre Charly Chast
Voyage en Espagne  Mister Anoniman
Un bon plan avec une trans ! Badboy2424
Rugby en vacances Tom
Dans le noir Vincent
Initiation estivale Vincent
Mon pote, l'intello Étalon
Le frère de mon meilleur ami Jeunesoumis
First Glory Hole kiko
Balade nocturne Nico
Hommes de Loi JulienW

La suite...

Hommes de Loi -06 JulienW
Hommes de Loi -07 JulienW
Hommes de Loi -08 JulienW
Le patient -03 d.kine.75
Jeune, riche et gâté -03 Matt
Tournante de Nuit -02 Mimi83
Un élève difficile -02 Dany92
Chambres à louer -07 Jeanmarc
Triangle à géométrie variable -04 Yan
Le bâtard de mon mec -02 Batardsoumis
Soumission & Domination -504 Jardinier
Le maçon de l’Est -02 Rafaël
Mon rêve américain -07 Maxou
Mon rêve américain -08 Maxou
Mon rêve américain -09 Maxou
Mon rêve américain -10 Maxou
Ma gorge défoncée -02 Mâlelope
Improbable rencontre - 02 Cyril-IR
Improbable rencontre - 03 Cyril-IR
Mon bûcheron à moi -03 Renaud444
Soumission & Domination -503 Jardinier
Mon mec se fait baiser -02 Lopedu-13
Mon coéquipier hétéro -03 Étalon
Mon univers rocambolesque -02 Grandhomme44
Humiliation et sadisme -02 Orly
Humiliation et sadisme -03 Orly
Jeune, riche et gâté -02 Matt
Mon rêve américain -07 Maxou
Lobotomisé par les rebeux -02 Flo_rent
Mounir -02 Fabien51
Hommes de Loi -04 JulienW
Hommes de Loi -05 JulienW
Voyage Initiatique -06 Ninemark
Le moniteur moto -05 Sketfan
Hommes de Loi -02 JulienW
Hommes de Loi -03 JulienW
Le collectionneur -05 Frank
La revanche -02 Jh30du11
Le collectionneur -04 Frank
J'étais bourré -03 LePoulpe
Mon ami Julien -02 Jerem72
Julien en famille -11 Marco
Le collectionneur -03 Frank
Le mec idéal -30 Pititgayy
Triangle à géométrie variable -03 Yan
Le mec idéal -29 Pititgayy
Le patient -02 d.kine.75
Julien en famille -10 Marco10e

PUBLIE TON HISTOIRE

RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

 

Cyrillo nu a Mykonos
Cyrillo Mykonos

Cyrillo Cuir Leather
Cyrillo Leather

Cyrillo Cuir Leather
Cyrillo Home

&+
Twitter

 
 

Chercher :

CYRILLO CHEZ LES GRECS CYRILLO CHEZ LES GRECS
CYRILLO CHEZ LES GRECS
CYRILLO CHEZ LES GRECS

 

 

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Tout sur Cyrillo - Contact - Twitter - Tumblr

Cyrillo Photo

Best of Cyrillo - Cyrillo Cuir - Cyrillo chez les grecs

Dial Chat

Chat & Dial gay (rencontre)

Expositions

Sommaire des expositions - Verner Degray - Barbizart

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - Histoires 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Liens

Liens vers d'autres sites gay - IDM SAUNA - L'IMPACT BAR - EL HOMBRE

Photos

Modèle - Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Vidéo

Vidéo gay

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)