Mai
Nouvelles histoires, photos bbk

VIP
"Accès Avant-Première" des histoires juste avec un don, ou en écrivant une histoire

PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Au bord du canal

Troisième jour consécutif de canicule, je me balade en fin de soirée au bord du canal. C'est plein de gens qui pique niquent, discutent, écoutent de la musique ou picolent. Les tenues sont estivales mais bizarrement, pas un mec n'est torse nu : tous sont en t-shirt ou marcel. Moi qui étais sur le point de virer le haut pour profiter du premier souffle d'air frais vers les onze heures du soir, je me ravise. Je fais un tour et au moment de partir, j'arrive devant le passage piéton en même temps que deux mecs. Mon regard est attiré par le plus grand qui remonte le bas de son t-shirt sur son ventre, il le fait même remonter sur le haut du torse, révélant ses pectoraux et ses tétons, assez bandants dans le genre charnu et à peine pointus. Pendant qu'on attend pour traverser, il dit à son pote :
– Putain, j'aurais bien envie de me mettre torse nu.
– Ben vas-y, c'est quoi le problème ?
– Y a personne qui est torse nu.

Le pote rigole, son regard croise le mien, je souris et je dis que moi aussi, je me mettrais bien torse nu et que si ça peut le mettre à l'aise, on n'a qu'à le faire tous les deux. Ça fait marrer les deux mecs, sauf que joignant le geste à la parole, je vire mon marcel. Les deux mecs rigolent, je leur dis « Alors ? » et le pote du premier dit « OK » puis enlève son t-shirt. J'avais bien vu qu'il portait ce genre de t-shirt de sport en matière synthétique près du corps qui laisse transparaitre tous les reliefs et j'avais remarqué ses tétons qui pointaient et même deviné du poil sur ses pectoraux. Mais quand le mec est torse nu, je suis émerveillé de voir à quel point il est musclé et poilu. « Alors, Martin, qu'est-ce t'attends ? », lance le mec poilu en se marrant. Martin ne peut que s'exécuter, il vire son t-shirt et finit de révéler un torse fin, musclé, athlétique et imberbe. Moi qui suis plutôt branché poils, je suis impressionné par la musculature de son torse imberbe : le mec doit faire un bon mètre 85, il est baraqué comme tout, mais sans faire massif, il a la taille fine, les pectoraux galbés à souhait, le ventre plat, une carrure impressionnante, mais avec les épaules arrondies et il se dégage de ce superbe torse une impression de douceur. Il commente : « C'est vrai que ça fait du bien d'être torse nu par cette chaleur ! »

On chemine dans la même direction, on dit quelques banalités sur la chaleur etc., je leur demande si ça leur dit de boire un pot, les mecs disent qu'ils veulent rentrer, mais me proposent de passer dans l'appart où ils sont colocataires juste au coin de la rue. J'accepte et nous voilà arrivés dans un trois-pièces typique de deux jeunes mecs de 25-30 ans : en gros, c'est le bordel dans le séjour, il y a des bouteilles vides sur la table, la cuisine est mal rangée et il y a comme une odeur de chaussettes quand on passe vers les chambres, bref ça sent pas mal le mec et j'aime bien. En arrivant, Martin et son pote Théo se déchaussent, je fais de même et Martin se fout en caleçon en poussant un soupir de soulagement. « Ça vous gêne pas si je me mets à l'aise aussi ? » et je vire mon bermuda. Nous voilà tous trois pieds nus, torse nu et en short ou caleçon, j'aime beaucoup cette ambiance. Théo porte des bières, je me cale dans le canapé, à côté de Martin, Théo s'assied en face, on trinque, on discute de ce qu'on fait comme boulot, je les complimente sur leur physique et je leur demande ce qu'ils font comme sport, on parle cyclisme, natation, foot, tennis, course et escalade et je commence à triquer en voyant le torse poilu de Théo et en côtoyant les bras musclés et charnus de Martin : comme il est de profil, je profite bien de son torse magnifique et de ses tétons appétissants. Son bras frôle parfois le mien quand il prend ou repose sa bière, je fais en sorte que ma cuisse soit près de la sienne et, sans la toucher, je sens sa chaleur. Je change de position et je dois me remettre la queue en place, ce qui attire le regard de Martin qui voit ma trique :

– Ça te fait tout le temps cet effet de parler de sport ? me lance-t-il.
– Pas exactement, réponds-je sur un ton amusé, mais je sais pas, c'est la chaleur, tout ça…
– Moi, c'est sûr que cette chaleur, ça me fout pas mal la gaule, renchérit Théo.
– Ouais bof, moi ça me crève, fait Martin.
– T'es comme ça au repos ? lui fais-je en désignant son entrejambe où le calebute semble bien garni.
– Ha ha, sacré Martin, tu sais pas comment on le surnomme ? L'étalon… explose Théo.
– Arrête tes conneries, fait Martin.
– Bon, ben félicitations, lui fais-je en me remettant de nouveau la queue et les boules en place.
– Ça te travaille vraiment, à ce qu'on dirait, insiste Martin. C'est moi qui t'excite ou quoi ?
– Ben écoute, on peut rien te cacher…

Les deux mecs sont silencieux tout d'un coup. Je me passe une main sur le torse pour me donner une contenance, le contact de mes propres poils sous la main me fait bander un peu plus. Martin le remarque. Je leur demande si ça leur arrive de se branler ensemble. Martin semble mal à l'aise. Théo rigole un peu et me demande :

– T'as envie que Martin te montre sa queue ?
– Ouais, grave.
– Allez Martin, montre-lui ta queue.
– Arrête tes conneries je te dis, fait Martin.
– Si tu veux, je te suce, lui dis-je, sentant qu'il est quand même un peu chaud.

Martin se passe une main sur le devant du caleçon qui prend des proportions plus impressionnantes. Théo se touche sans vergogne à travers le short. Je commence à avoir la tête qui chavire : c'était déjà terriblement excitant d'être avec ces deux mecs musclés et torse nu, mais l'idée que je vais peut-être pouvoir me les faire me fait presque perdre mes moyens. A part que j'ai une certaine pratique, alors je tends une main vers le caleçon de Martin et je lui tâte le zguègue à travers le tissu : le machin a l'air conséquent, en largeur comme en longueur, bien proportionné par rapport au bonhomme. Je me caresse la queue et le torse pour continuer de m'exciter et pour bien en profiter. Théo a baissé son short et se branle à découvert. Alors je lui fais signe de s'approcher et je lui gobe immédiatement la queue en lui caressant le bas du ventre : il a une bonne dose de poils sur le ventre, pas autant que sur le haut du torse, mais c'est doux, chaud et humide. Je continue à me caresser le torse en suçant Théo et ma main gauche atterrit sur la cuisse charnue de Martin : il a le muscle ferme et les poils de ses jambes sont d'une douceur incroyable ; je le caresse, il ne dit rien. Théo, lui, gémit sous mes coups de langue. J'aime bien sucer Théo, mais ce que je vise, c'est Martin. Il a commencé à se palucher sous le caleçon et là, il se redresse et le quitte, libérant un magnifique morceau de viande, charnu et veiné. Il est très peu poilu du pubis et l'ampleur de son sexe n'en est que plus impressionnante. J'arrête ma pipe à Théo et je contemple le pieu de Martin : il est encore à moitié bandé, sa queue est lourde et pend, lourde et somptueuse, pas tout à fait à l'horizontale. Je vire mon caleçon, je me penche sur la bite de Martin, je lui lèche la hampe et je lui engouffre le gland puis toute la bite centimètre par centimètre. Sa queue durcit lentement dans ma bouche, elle a une consistance délicieuse, moelleuse en surface, ferme en profondeur, son gland est bien bulbeux et j'adore lui passer un coup de langue autour à chaque aller-et-retour.

Pendant ce temps, Théo s'est approché de mon cul et commence à frotter sa bite le long de ma raie : apparemment ce petit salaud n'en est pas à son coup d'essai. Martin redresse les bras pour s'étirer et profiter de ma pipe, on dirait qu'il se détend, je m'arrête de le sucer un instant pour admirer son torse nu offert, bras relevés, aisselles exposées, il a peu de poils sous les bras, mais il sent merveilleusement bon la sueur : je remonte le nez le long de ses flancs pour l'enfouir sous ses bras et humer sa bonne odeur de mec. Je me retourne pour voir où en est ce petit vicieux poilu de Théo et, comme sa queue est à hauteur de ma bouche, je le suce un peu, j'entends que Martin en profite pour se branler, j'arrête ma pipe pour contempler le torse poilu de Théo : il a le genre d'implantation qui fait un tourbillon sur un côté des pectoraux, j'ai toujours adoré ça, et le haut de son torse est tellement velu que ça fait la jonction entre le devant du torse et sous les bras. Sa toison est châtain foncé, épaisse, bouclée, chaude et humide de sueur. Ses tétons sont charnus, plus larges que ceux de Martin, mais plus pointus, moins moelleux. Je plonge mon nez dans son torse velu pour chercher ses tétons, je fouille sa toison pour y trouver le bon petit fruit rouge, ça n'a pas l'air de le déranger, je lèche sa tétine, la suce, la mordille, la suce encore puis je remonte vers les aisselles et là, il a l'air de vraiment bien aimer si j'en juge par ses soupirs, son odeur emplit mes narines, je redescends vers ses tétons, son nombril perdu dans les poils et je recommence à le sucer.

Puis je plonge la main dans la poche de mon short et je lui tends une capote, il sait ce qu'il a à faire, je me retourne pour lui offrir mon cul et je reviens au corps sublime et musclé de Martin, à son torse magnifique, à ses tétons appétissants, à ses pectoraux puissants, à son dard qui se dresse majestueusement. Je caresse son torse et je hume son odeur pendant que Théo commence à me pénétrer, je l'accompagne de quelques mouvements du cul et quand il est bien profond en moi, je me remets à sucer Martin qui en profite pour me caresser la tête : pas ingrat ce gars-là, c'est agréable, un peu de douceur ça fait jamais de mal. Théo me pilonne de plus en plus fort, pas facile de m'astiquer dans ces conditions, mais je suis très motivé, j'ai surtout envie de jouir tant que Théo me ramone parce que quelque chose me dit que c'est pas un sentimental et qu'une fois qu'il aura giclé j'aurai plus qu'à me débrouiller. Je me branle donc le pieu, en appui sur un coude, il me reste une main libre pour me caresser le torse, les poils, les pectoraux et les tétons : ces mecs m'ont tellement excité que j'en avais presque oublié que me caresser les tétons pendant le sexe ça me fait totalement planer. La queue de Martin m'emplit la bouche, je regrette presque de pas pouvoir le sucer et le regarder en même temps, je voudrais profiter de sa bte et de son torse à la fois, mais faut ce qu'il faut et je voudrais pas quand même qu'il se lasse ou qu'il soit déçu, alors je suce, je gobe, je donne des coups de langue comme je sais bien faire, je savoure son pieu.

La suite est facile à deviner : quelques instants plus tard, Théo me jouit dans le cul, puis Martin dans la bouche et je crache mon foutre à même le canapé. Quand ces messieurs sont bien vidés et que j'en ai plein la bouche et la main, on se redresse, il y a un instant à peine où les gars me regardent et se regardent un peu gênés, puis Théo part d'un éclat de rire et on finit tous les trois par rigoler comme des imbéciles ou comme des mauvais garnements qui ont fait un sale coup. Théo distribue quelques claques amicales sur les épaules, comme pour dire qu'on est pas des tapettes quand même, ça m'énerve un peu, mais au fond j'aime bien le geste, et surtout j'en profite pour passer un bras autour du cou puissant et des épaules musclées de Martin et je plonge à nouveau mon regard dans les merveilles de son magnifique torse nu.

Gill

gillym9@yahoo.com

Autres histoires de l'auteur : À l'arrêt du bus - Au bord du canal - Jogging et volleyball - Téléphone portable - Le canapé - Le mec du métro - Le mec de l'hôtel - Canicule - Fournil - Bâtiment - Maçon - Café - Train - Stade - Plombier - Randonnée - Incendie - Campagne - Torso -Torse nu

Dernière mise à jour publique

6 Mai > 10 Mai

Le pari Pascal
Soirée routier riders59650
Du statut de Salope à celui de Pute Adonf
Agent Spécial GwenaelAgent Spécial Gwenael GwenBlondinet
Dragon Ball ZZZ Astro
Comment j'ai lopé ma famille Camille
Nice -01 Calinchaud
Je suis une vraie chienne Pascal
Chantier éloigné Caramel
Envie d'exhib Pascal
Shawn Mendes me baise Boris22

Nouvel épisode

Professeur Ligoteur -02 Bounkey
La grosse bite de mon beauf -04 Ghost writer
Chantier éloigné -02 Caramel
Kader -03 Cédric
Kader -04 Cédric
Julien en famille -02 Marco10e
Mon chéri et son pote -02 Lucas22
Le lycée, ça craint -02 Guillaume
Soumission & Domination -498 Jardinier
Le militaire gabonais -02 Luk Alexandre

Mai 2018

Moi, lope des rebeux LopsaEnveut
Corrigé par un lascar violent Dimosqwertz
Aux bains avec le Hokage Boris22
Une défonce inoubliable Adonf
Opération séduction du patron Costard fétiche
Journée du Patrimoine ! Stephdub
Turquie 2018 Viril57100
Le jardinier Gegebi95
Le Gigolo NeoFP
Agent de sécurité bien membré Ghost writer
Jean et moi Pascal
Le Mateur Eric
Douce rencontre Mimi83
Le centre d'internement Roberttiti
Tonton gandhii34
Sexe acrobatie ? Pascal
Chambres à louer Jeanmarc
Mec marié en forêt jrmec1385
La grosse bite de mon beauf -03 Ghost writer
Chroniques de Cédric Cedric21052
Le mec idéal -21 Pititgayy
Le mec idéal -22 Pititgayy
Les Chronique de Max -05 Max
Pire des salopes -03 Ulrich
Séance photo -05 Pascal
Histoire de lycéens Gaëtan92
Julien en famille Marco10e
Serveur d'un soir Pascal
Pierre mon mac Pascal
Mon rêve américain Maxou
Premières chaleurs avec Malik DC
Mon mâle rebeu VTC Lucas
Professeur Ligoteur Boundkey
Retour de plage Pascal
Soumis au marié Paulfalloux
Différentes interprétations PoisonFecond
Rencontre Facebook Jolicul
Tellement je kiff mon Boss -08 Putedesteph69
Un été bien rempli -02 Adri
Le chalet -23 Yan
Soumission & Domination -495 Jardinier
Soumission & Domination -496 Jardinier
Soumission & Domination -497 Jardinier
Croisière -08 Calinchaud
Le militaire gabonais Luk Alexandre
Ma première fois à trois Renaud1212
Le lycée, ça craint ! Guillaume
Une formation très intense Ghost writer
Visite de mon frère Clemsex
Baise chez papa Maxoy51
Violé en groupe HadrienQc83
Chez Philippe Frank
Soumission & Domination -493 Jardinier
Soumission & Domination -494 Jardinier
Jean -11 Kawiteau
Mon bâtard -04 Teub23
Séance photo -05 Pascal
Éric, ma vie Chapitre -10 Rodriques
Éric, ma vie Chapitre -11 Rodrigue
Éric, ma vie Chapitre -12 Rodrigue
Arrêt imprévu -02 Caramel
Croisière -07 Calinchaud
Beau-Père -06 Calinchaud
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

 

Cyrillo nu a Mykonos
Cyrillo Mykonos

Cyrillo Cuir Leather
Cyrillo Leather

Cyrillo Cuir Leather
Cyrillo Home

&+
Twitter

 
 

Chercher :

CYRILLO CHEZ LES GRECS CYRILLO CHEZ LES GRECS
CYRILLO CHEZ LES GRECS
CYRILLO CHEZ LES GRECS

 

 

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Tout sur Cyrillo - Contact - Twitter - Tumblr - Intagram

Cyrillo Photo

Best of Cyrillo - Cyrillo Cuir - Cyrillo chez les grecs

Dial Chat

Chat & Dial gay (rencontre)

Expositions

Sommaire des expositions - Verner Degray - Barbizart

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - Histoires 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Liens

Liens vers d'autres sites gay - IDM SAUNA - L'IMPACT BAR - EL HOMBRE

Photos

Modèle - Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Vidéo

Vidéo gay