20 Juill.
Nouvelles histoires, nouvelle galerie "Black cock rule" & plan de vacances

VIP
"Accès Avant-Première" des histoires juste avec un don, ou en écrivant une histoire

Don anonyme, en paypal ou CB

PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Rencontre au sauna

J'ai raconté, sur ce site, mon premier contact au sauna avec les plaisirs homosexuels. J'ai continué, parfois,  au gré de mes désirs ou de mes pulsions, à retourner au sauna. J'ai même raconté une aventure survenue à, la plage.
Tout autre est  l'histoire que je vais raconter maintenant et qui est véridique. Je puis dire clairement  que je suis passé désormais   à l'homosexualité ou pour être plus précis à la bisexualité car je ne  rejette pas un sexe de fille.

Un jour ou mes pulsions l'ont emporté sur ma raison, je suis retourné au sauna. A présent, sans dire que je suis un familier,  je connais bien les lieux et vais directement là où je trouve la plus grande excitation : le Hammam.
Je ne tâtonne plus comme la première fois, mais la différence de lumière nécessite toujours un temps d'adaptation. C'est pour cela que je m'installe directement à l'entrée. Je commençais à m'habituer à l'obscurité quand une main se posa  sur mon sein droit.  Je trouvais cela curieux car en générale  c'est sur la cuisse voir directement sur le sexe que les mains se posent.
Mon partenaire avait trouvé la manière de titiller légèrement  mon téton  et une émotion  faisait vibrer tout mon corps. Je sentis son visage se rapprocher du mien et  il me prit le lobe de l'oreille dans sa bouche.
Veux-tu venir dans une cabine  me  souffla-t-il comme un murmure, je m'appelle Patrick.. J'étais un peu décontenancé par la rapidité de l'invitation mais ouvert à tout ce qui aurait pu mettre mon sexe en émoi. J'étais là pour ça. Je le suivis donc dans une cabine. Je m'attendais à un assaut de sa part  sur mon corps, point de tout çà.

Il me dit Veux- tu venir chez moi ?
 Devant ma perplexité il ajouta,  J'ai chez moi un donjon je te propose de venir,   tu  te  déshabille et tu entres nu et masqué. Je t'assure qu'il n'y aura aucune violence physique.
Que vas-tu me faire lui dis- je. ?
Moi rien, mais j'ai des copains qui viendront s'occuper de toi. C'est une belle partie de sexe débridée. Si tu es d'accord tu me le dis, je passe mes coups de fil, tu m'attends ici et nous partons chez moi.
Devant mon hésitation  il ajouta : si tu aimes le sexe, tu ne le regretteras pas.
C'est clair que mon désir monté mais que l'inconnu de la situation me poussait à accepter.

Il le comprit car il se rapprocha de moi  me caressa la bite qui demandait qu'à bander, me pris les  lèvres. Nos langues se mélangeaient et sous l'effet j'étais totalement raide. C'est le moment qu'il choisit pour me dire  tu verras tu en redemanderas, tu vas t'éclater.  OK lui dis- je t'attends.
 Il sortit passer ses coups de fils et déjà je me sentais impatient.
Très vite on s'est retrouvé dehors, lui souriant détendu, moi un  peu anxieux mais impatient il me dit qu'il loué un studio à deux pas du sauna et que nous pouvions très bien  nous t rendre à pied.
Il me parla tout le long du chemin. Moi je n'écoutais pas, j'étais ailleurs avec  mon angoisse et mon désir.  Il s'arrêta devant un vieil immeuble  on pénétra dans le couloir et au fond, sur la droite une porte. Il sortit une clé et ouvra. Il me fit passer le premier et derrière moi il  appuya sur l'interrupteur.
Nous étions dans une grande salle, manifestement un ancien garage  d'environ 50 m², les murs étaient peints en noir. Il y avait peu d'éclairage mais je remarquais  scellée dans le mur une croix de st André.

Tu te déshabilles me dit-il  et tu te mets ce bandeau sur les yeux. Il ajouta : tu es toujours d'accord ?
Je ne sais pas trop ce que je lui ai répondu, j'avais la gorge serrée le ventre noué, mais une forte envie  de connaître de nouvelles choses.  En mon for intérieur, je me disais : tu es vraiment en train de devenir homo. Je m'exécutais, accrochais mes vêtements à un cintre pendu à cet effet. Vint  alors le  moment  de me mettre le bandeau.

Il m'aida à bien le fixer  derrière ma tête, puis il me guida au centre de la pièce. Je sentis sa main me caresser les fesses  puis ma. Ses lèvres se posèrent sur les miennes et sa langue s'introduit dans ma bouche. Il  me dit à l'oreille : tu vas aimer  je reviens tout à l'heure.
J'entendis du bruit, dans le noir je ne savais plus  de repère. Je ne savais pas  s'il  avait quitté les lieux ou  si une nouvelle personne était entrée.  Je percevais des frottements, des murmures.

Des mains saisirent mes épaules et me guidèrent dans ce que je crois  être  le coin opposé elles me retournèrent  et une voix  m'ordonna de m'assoir. Les mains me guidèrent et je sentis sous les fesses une espèce de balançoire ou de hamac. Des mains  me prirent les jambes et me fixèrent les talons dans des étriers. Comme ce geste fut synchrone j'en déduisis qu'il y avait deux personnes  à mes côtés  J'en eu vite la certitude car  des mains se posèrent sur mes seins alors que d'autres me caressaient les couilles et la bite.  Une troisième personne devait être là car  des mains me prirent les bras  pour les élever par-dessus ma tête  et me les fixer solidement  à l'aide d'une corde.
Une bouche avait engloutie ma bite, une autre me sucer les seins et enfin une troisième  me prit les lèvres. J'avais raison ils étaient trois. Mon angoisse s'était envolé, je bandais  comme un cerf. Un droit s'introduit dans mon anus, puis un deuxième. Ils étaient lubrifiés car je ne sentais aucune souffrance. Un petit va et vient commença en parfaite  synchronisation  avec les mouvements sur ma bite.   Un troisième doigt  entra dans mon intimité alors qu'une bite  était posée sur mes lèvres. Je devenais fou, j'étais devenu une bête de sexe. Je n'étais plus qu'un sexe totalement donné à sa jouissance. J'avais englouti la bite  qui avait  pris ma bouche pour orifice   alors que les doigts qui avaient fouillés mon anus se retirèrent  pour être remplacer par un sexe qui m'arracha  un grognement.
Pour la première fois de ma vie, j'étais en train de me faire enculer et j'aimais çà.  Je ne me reconnaissais plus, j'avais perdu tout contrôle. Je voulais de la bite par  tous les orifices, je voulais que l'on me prenne comme une bête Je dis : encore c'est bon,

Tu aimes çà  hein me dit une voix.  Tu la sens bien ma bite  hein salope.
Je grognais des oui et encore des oui, oui, plus fort!!   Ma bite était dressée comme un poteau, je ne me souviens plus avoir eu une érection pareille, ou alors c'était  dans ma jeunesse.

L'homme qui était en moi éjacula et je sentis à travers le préservatif la chaleur de son sperme. A peine sortie, une autre bite me pénétra. Elle devait sans doute être moins grosse mais plus longue, les va et vient recommencèrent. J'adorais les caresses que la bite  faisait à ma prostate ce qui me faisait couler un peu de liquide spermatique.

On le détache et on l'allonge dit une voix.
Aussitôt dit aussitôt fait ; j'étais à présent allongé sur un matelas en mousse.  Une bouche me suçait avec ardeur, une autre me tétait  les seins  et enfin je sentis  quelqu'un enjamber ma tête pour offrir son anus à ma langue. Lèche m'ordonna une voix.  Ma langue trouva vite le chemin je le léchais avec ardeur et vite je pris du plaisir.  Ma bite commença à vibrer. Je vais jouir dis- je.
La bouche avala totalement mon sexe  une voix me dit : Vas- y, éjacule dans sa bouche.  Une première saccade suivie d'une seconde, j'étais aux anges.
L'homme assis sur ma bouche s'en alla rapidement et des lèvres se posèrent sur ma bouche ; s'était mon suceur car il me recracha dans la bouche tout le sperme que je venais de lui donner. J'avais déjà connu çà précédemment au sauna, j'avais aimé mais depuis je n'avais pas eu l'occasion de recommencer.
Des mains  courraient sur mon corps me caressaient  lentement, me frôlaient   comme pour m'apaiser, me calmer. Elles étaient douces, légères, virevoltant autour de mon  pubis et de mon sexe, sans jamais se poser. Puis une bouche vint me lécher doucement   pour recueillir les dernières gouttes qui  s'écoulaient    de ma bite. Cela dura  un certain temps et ce petit jeu porta ses fruits  j'avais de nouveau le désir qui inondait  mon bas ventre. Les caresses se firent plus fermes  et ma bite  banda  de nouveau.  

Tu aimes ce qu'on te fait me dit une voix. Tu veux être notre petite salope ? Je me surprends à dire Oui !  Faites de moi ce que vous voulez. Subitement je sens deux mains accrocher mes chevilles et me remonter les jambes vers le visage. A peine le temps de réaliser l'action que je sens entrer dans mon corps une bite chaude et épaisse.
C'est le troisième me dis- je. Il commençait  doucement à me pistonner lorsque  des lèvres se posent à nouveau sur ma bouche. Cette fois j'ai vraiment à faire à un fouilleur. Sa langue me pénètre, joue avec la mienne,  j'en bave de plaisir alors que l'autre commence à aller en moi de plus en plus vite. Branlez- moi dis- je,  branlez-moi !!

Une main prend et serre fortement ma bite. Elle m'astique vigoureusement en alternant pression et caresse.
Je suis ailleurs, je suis une bête de sexe qui n'a plus qu'une envie s'est d'être défoncée et jouir encore  jouir, toujours jouir. J'éclate dans les doigts de mon partenaire  et je sens en moi que l'autre homme  emplit le préservatif.
Ensuite nous sommes calmés je suis resté étendu un moment, peut- être même me suis-je endormi.
 Une main  me retire  le bandeau c'est  Patrick, il m'embrasse.   Ta bouche a le gout de sperme me dit-il. Tu as aimé ? Je lui dis oui de la tête. Alors on recommencera j'ai beaucoup d'amis  qui te plairont !
Je me suis rhabillé,  nous sommes sortis ensemble. Sur le pas de la porte il m'a tendu un papier avec son  numéro de portable, et chacun est parti de son côté,
 Tout en regagnant mon domicile    je pensais déjà au téléphone que j'avais dans la main et  à la manière de m'en servir  et ça ne tardera  pas !!!

Eric

ericgirod34@gmail.com

Autres histoires de l'auteur : Le Mateur - Un bel après-midi - Maison - Le dentiste -Ray - Patrick - Le sexshop - La curieuse villa - Rencontre au sauna - Sur la plage - Bisexuel à 66

Dernière mise à jour publique (20/7)

Je suis spermivore Jaimeavaler
Mon meilleur ami m’a dépucelé  rom.3004
J'ai fait mieux qu'elle Youg2004
Etalon brésilien Bearwan
Chaude rando -01 Carolito

Nouvel épisode

Domination par Stéphane -63 Pattlg
Domination par Stéphane -64 Pattlg
Domination par Stéphane -65 Pattlg
Chaude rando -02 Carolito
Chaude rando -03 Carolito
Chaude rando –04 Carolito
Chaude rando –05 Carolito
Chaude rando –06 Carolito
Chaude rando –07 Carolito
Chaude rando –08 Carolito
Le petit short blanc -04 Frank
Un oncle parfait - 03 Will23mtl
Adam -02 Ethan De Rouge
Voyage Initiatique -03 Ninemark
Soumission & Domination -496/2 Jardinier

Dernière mise à jour publique (17/7)

Il sera à moi Blibijoux
Thibault Thibault18
Mon Maître Yan
CQFD James
Yan mon Bâtard Stephdub
Mon premier métis Stephdub
Ma première fois Le paon d'Héra
Un oncle parfait Will23mtl
Offerte par un dominateur Nadegetv
Fantasme sur mon camarade judoka AC Wells
Malik, droit dans les buts ! DC

Nouvel épisode

Un oncle parfait - 02 Will23mtl
Ancien pote, nouvelle chienne -05 Bearwan
Chambres à louer -03 JeanMarc
Chambres à louer -04 JeanMarc
Putain de Machine ! -02 James
Le petit short blanc -02 Frank
Le petit short blanc -03 Frank
Les Chronique de Max -06 Max
Les Chronique de Max -07 Max
Julien en famille -07 Marco10e
Julien en famille -08 Marco10e

Juillet 2018

Queue de black en solde Mathias
Week-end chaud Sylou69
Plan chaud à quatre Chopassif
Le petit short blanc Frank
Le mec de mon enemi kyyrx
Putain de Machine James
Sortie vélo  Master23
Première fois avec Alex Marc
Adam Ethan De Rouge
Le moniteur moto -01 -02 Sketfan
Sex shop Lille antoine59
Première expérience avec un mec grâce à Grindr Jimmy
Mon kiné TTBM Kin44
Putain de cours de tennis J-Baptiste
Cuckold Top Frat. Cyrillo
Un après-midi de photo Coco911
Voyage Initiatique -01 Ninemark
Voyage Initiatique -02 Ninemark
Picnique mémorable à la plage James
Liège, ces toilettes et ses histoires Loikksoo
Soumise, offerte à deux hommes Nadegetv
Récréation Frank
Plan odeur avec M Mystérieux Passif & Soumis
Soumission & Domination -496 (L'épisode manquant) Jardinier
La venue du jardinier -02 Eric
Mon bâtard -06 Teub23
La grosse bite de mon beauf -06 Ghost writer
Le chalet -24 Yan
Le vendeur kiffeur -08 Sketfan
Le vendeur kiffeur -09 Sketfan
Le vendeur kiffeur -10 Sketfan
Le mec idéal -24 Pititgayy
Le mec idéal -25 Pititgayy
Franck beau frère routier -05 Helium89
Dans les geoles d'Armid -02 Iwan
Mon fantasme -02 Lord-sauron
Professeur Ligoteur -04 Boundkey
Les frères Mateozzi et moi -02 Bearwan
Ancien pote, nouvelle chienne -04 Bearwan
Julien en famille -05 Marco10e
Julien en famille -06 Marco10e
Soumission & Domination -500 Jardinier
Soumission à Marseille -02 Passif & Soumis
Vendredi soir aux Tuileries Stéphane Juin
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

 

Cyrillo nu a Mykonos
Cyrillo Mykonos

Cyrillo Cuir Leather
Cyrillo Leather

Cyrillo Cuir Leather
Cyrillo Home

&+
Twitter

 
 

Chercher :

CYRILLO CHEZ LES GRECS CYRILLO CHEZ LES GRECS
CYRILLO CHEZ LES GRECS
CYRILLO CHEZ LES GRECS

 

 

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Tout sur Cyrillo - Contact - Twitter - Tumblr - Intagram

Cyrillo Photo

Best of Cyrillo - Cyrillo Cuir - Cyrillo chez les grecs

Dial Chat

Chat & Dial gay (rencontre)

Expositions

Sommaire des expositions - Verner Degray - Barbizart

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - Histoires 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Liens

Liens vers d'autres sites gay - IDM SAUNA - L'IMPACT BAR - EL HOMBRE

Photos

Modèle - Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Vidéo

Vidéo gay

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)