20 Sept.
+ 52 histoires en accès privilège.
17 Sept. : +25 histoires en accès public
Galerie Amateur à jour !

VIP
"Accès privilège" des histoires juste avec un don

Don anonyme, en paypal ou CB

PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Premier épisode - Épisode précédent

Chienne, pour la première fois
Mon mâle alpha -6

Je me suis rendu compte que les mâles alpha (du moins c'est le cas de Sébastien, mon mâle à moi…) soumettent leurs esclaves à des pratiques qu'ils n'oseraient jamais expérimenter avec leurs nanas. Leur envie de sexe les pousse à transformer nos gorges et nos culs en véritables "chattes" qu'ils se régalent à défoncer de la manière la plus sauvage et la plus violente qui soit, sans se soucier un seul instant de la douleur qu'ils nous infligent, ni de notre humiliation. Je crois que, dans leur esprit, il n'y a aucune place pour une quelconque considération ou empathie à notre endroit.

- "Tu es né uniquement pour me donner du plaisir, le plus grand plaisir possible, car tu sais que j'ai entre les jambes cette chose sublime que tu désires tant, et que je suis seul à pouvoir t'offrir... Je ne t'aurais jamais rencontré, si, d'une certaine façon, tu ne m'avais pas cherché dans ta vie. Tu es un mec costaud, mignon, intelligent, cultivé, tu as fait des études, tu es éduqué. Ne crois pas que je me serais contenté de la première tapette soumise, croisée dans la rue. Tu l'as constaté : les mecs ne m'attirent pas. Mais toi, d'emblée, tu m'as plu, parce que tu es un mec solide, avec un physique viril, un mec capable de supporter, sans se plaindre, ce que je fais généralement aux gonzesses quand je les baise… Tu sais bien que je m'éclate comme une bête quand je nique à fond. Et avec toi, je suis chaud bouillant quand je te fais, ce que je ne ferai jamais à ma "fiancée", c'est-à-dire lui baiser la gueule à ce rythme d'enfer que j'aime. Elle, elle ne  le supporterait pas, elle commencerait à s'étouffer, à avoir des haut-le-cœur… Et pareil quand je te prends par derrière. Ça me fait délirer de défoncer le cul d'un mec et de lui faire bien mal ! Ma nana, elle penserait que je suis un mec violent, que je lui fais perdre sa dignité de femme, ou, pire, que je ne l'aime pas et que je la traite comme une pute. Dis-toi bien que ma nana, je la respecte; je veux créer une famille avec elle, je veux qu'elle soit la mère de mes enfants. Alors qu'avec toi, je me sers de ton corps pour mon unique  plaisir. Tu ne peux pas imaginer combien je m'éclate en te dominant. Si on y réfléchit, c'est pareil pour toi : tu m'utilises, pour satisfaire ton désir de faire l'amour avec un vrai mâle, de le servir, de lui obéir. Je te le répète, pour que tu te mettes bien ça dans la tête ; je ne t'ai pas choisi par hasard, ou par caprice. Je n'en ai rien à foutre des mecs passifs et efféminés, qui ne voient en moi qu'une bite pour remplir leur bouche, et qui, une demi-heure après, rêvent déjà à une autre bite, puis encore à d'autres. Mon rapport avec toi, est différent : tu es un collègue de boulot, quelqu'un avec qui je me sens bien, avec qui je peux boire une bière et discuter. Un mec en qui j'ai confiance, avec qui je peux aborder tous les sujets, et même parler de mes sentiments, y compris de ceux que j'éprouve avec les femmes, parce que je sais que tu as une sensibilité très fine, qui te permet de comprendre mes émotions et mes envies d'homme. C'est vrai… Tu es un ami avec qui je me marre, un type avec qui je m'éclate vraiment.
Mais aussi, et c'est pour moi le plus important, tu es mon "mec", celui que j'adore baiser, que j'oblige à se comporter comme une fille docile et obéissante. Je te jure que ce que j'aime par dessus tout chez toi, c'est que tu n'as rien d'une folle, que tu es un vrai garçon, un mec qui attire les nanas, et qui, dans la rue, se comporte comme tous mes autres collègues et amis. Je suis certain que si un jour j'emmène une gonzesse à la maison et que je te le demande – sérieux ! j'adorerais faire ça… un trio avec toi -  tu la baiserais sans aucun problème, comme tu baiserais un minet qui te ferait envie et dont tu aurais le cul devant toi… Mais n'oublie pas une chose :  je suis hyper possessif, avec les gens que j'aime, et que je considère de ma propriété exclusive. Jamais je n'admettrai que tu ailles avec quelqu'un d'autre que moi. De nous deux, le seul qui décide et commande, c'est moi ! La seule queue que tu dois avoir en tête, et dont tu as le droit de te servir, c'est la mienne. Ceci dit, aies confiance dans ton mâle alpha : sois certain qu'avec moi tu prendras toujours ton pied et tu jouiras au maximum.
Écoute, je vais t'avouer une chose : j'ai mis beaucoup de temps pour capter ton regard, des semaines et des semaines pour que tu me mates, que tu aies envie de moi, que tu ne puisses plus te défaire de mon image, jusqu'au jour où tu as enfin cédé !... À partir de ce moment-là, tu n'as plus eu d'échappatoire, tu es devenu ma proie. Et depuis qu'on est ensemble, j'ai eu aussi beaucoup de mal pour faire de toi "mon garçon", une espèce de "garçon-femelle", le plus docile, le plus doux, le plus féminin qui soit, pour que, quand nous faisons l'amour, nous jouissions tous les deux."

Voilà ce que Sébastien m'a dit un jour. Il existe une autre caractéristique des mâles alpha. Une chose assez curieuse et significative. Quand nous sortons dans la rue, ou bien que nous sommes dans un bar, avec d'autres collègues, bien que je sois toujours prudent et discret, que je me comporte cependant comme un gars de mon âge, Sébastien ne peut pas faire autrement que d'exercer un contôle permanent  et inflexible sur chacun de mes gestes et regards. Une ride de son front suffit à me rappeler à l'ordre, comme s'il me disait : "N'oublie pas que tu es à moi, que tu m'appartiens !" Cette jalousie maladive m'a joué pas mal de mauvais tours. Je suis, je crois, par nature, un type aimable, courtois, et cela avec tout le monde. Un matin, sa voiture étant au garage, et alors qu'on était dans le métro, à l'heure de pointe, dans un wagon bondé, Sébastien se colla derrière moi, passa un bras autour de ma taille et plaqua bien son bas-ventre contre mes fesses. Je lui chuchote à l'oreille que ce rapprochement risquait de choquer les autres passagers. Il me répond :
-"J'en ai rien à foutre ! Sauf si je te le demande, personne ne doit te frôler ou te toucher, à part moi !"
J'ai constaté plusieurs fois que, quand nous sommes dehors (sans doute est-ce pour continuer à jouer son rôle de mâle alpha ?), il se montre plus anxieux, au point de devenir plus nerveux et possessif que d'habitude. Et même, quand les week-end, sa fiancée est avec nous (quand elle est là, je me tiens toujours comme il faut, pour qu'à aucun moment elle ait le plus minime des soupçons sur notre relation), donc, au lieu d'être plus décontracté et calme, je sens au contraire que Sébastien est préoccupé et de mauvais poil. Quand je lui en ai parlé, il m'a répondu :
            - "Mais je rêve ! Parce que tu crois que pour moi, c'est facile ! Je suis obligé de surveiller et de protéger deux "femelles" en même temps. En contrepartie, ce qui est vrai, quand je te vois près d'elle, que je la vois rire et s'amuser avec toi, ça me tranquilise plutôt, ça me rassure, c'est certain… Vous deux, vous êtes trop naïves, vous ne vous rendez pas compte du nombre de mecs excités qui vous tournent autour !"

Dans d'autres circonstances, il est soudain comme pris d'un vertige : il ne se contrôle plus, et sans donner d'explications, me fait sortir du bar. Il invente une excuse foireuse, à l'intention des autres collègues ou amis. Il me fait aussitôt monter dans sa bagnole et m'emmène dans un coin retiré. Dans ces cas-là, il ne faut surtout pas lui demander les raisons de sa réaction, car ça ne me vaudrait qu'une bordée d'insultes et de claques. Aucune excuse ou raisonnement ne peut alors le calmer. Mon mâle alpha déborde d'adrénaline et sa testostérone lui sort par les yeux… Il vaut mieux se taire, lui obéir. Si on se trouve dans un parking, ou dans un coin tranquille, à l'abri des regards, il a besoin de calmer ses tensions, d'apaiser sa colère… Il ouvre alors sa braguette, et sans baisser son pantalon, il me demande de le sucer. Oui, ça aussi, c'est typique des mâles alpha, quand ils sont dans la rue, c'est-à-dire, en général, hors de leur territoire, ils restent habillés, parce que – c'est ce que je crois – "baisser son froc" est un signe de faiblesse, pas un geste viril. Se mettre à poil, baisser son froc, c'est un comportement de gonzesse ou de pédé, un geste d'invitation pour que leur mec les baise ! Un mâle alpha, lui, se contente d'ouvrir sa braguette, juste ce qu'il faut pour sortir sa queue déjà raide, et en tendant en avant son bas-ventre, mettre ainsi en évidence son érection. Juste après, mon mâle alpha a l'habitude de me plaquer la gueule, contre sa bite et ses couilles, pour que je m'imprègne bien de son odeur virile et que j'avale vite toute sa verge au risque de m'étouffer. Ce geste agressif et violent renforce son sentiment de domination et lui redonne, à ses yeux, ce pouvoir et ce statut de mâle, unanimement reconnu. En appuyant fortement sur ma tête, de ses deux mains, il satisfait son besoin d'exercer sur moi un contrôle total et inébranlable. C'est lui qui impose le rythme de ma fellation, comme la force susceptible de lui procurer, sur chaque centimètre de sa queue, un plaisir maximum. Selon la façon dont il enfonce ses ongles dans mon crâne, je peux mesurer son degré d'excitation, et le bonheur que je lui donne en le pompant. Ce sont des moments très intenses et extrêmement émouvants pour moi aussi, parce qu'après avoir employé la violence, au début, en me giflant brutalement, Sébastien se calme peu à peu, et, instinctivement, commence à me caresser les cheveux avec une étonnante douceur et délicatesse. Jusqu'au moment espéré, où n'en pouvant plus, il décharge son jus, se vidant totalement dans ma gorge.
- "Vas-y, petit, avale… avale tout… C'est tout pour toi !"
Un matin, après avoir passé la nuit chez lui, et alors qu'on allait travailler, il a eu une soudaine envie de pisser. Il faisait un froid de canard ce matin-là ! Il est descendu de la bagnole et, s'approchant d'une haie, au bord de la route, il s'est soulagé la vessie. Je le regardais depuis la voiture : le spectacle d'un mec en train d'uriner m'a toujours plu. Tout en matant Sébastien, un sourire de satisfaction éclaira mon visage. Il le vit en se retournant.
- " Pourquoi, tu te marres ? Qu'est-ce que c'est qui te fais rire ?... Avec ce froid, ma bite et mes couilles vont se congeler : tu riras moins,  salope, quand tu ne pourras plus t'amuser avec…"
Avant qu'il remette le contact, j'ai rouvert sa braguette, et en caressant amoureusement son organe avec mes mains chaudes, j'ai très vite redonné volume et raideur à ce merveilleux instrument de sa virilité. J'ai pris alors son gland en bouche et l'ai sucé quelques secondes, l'enduisant bien de salive.
- "Qu'est-ce que je ferais sans ta bouche et ta langue, mon petit. Vraiment, tu m'aimes et t'as envie de moi ?"
Je réponds oui de la tête, et me retournant sur mon siège, je baisse mon pantalon, et lui tends mon cul. Sans attendre, il approche sa bite de mes fesses et commence à  m'enculer. Bien gluante de salive, sa queue s'enfonce facilement en moi.
- "Comment tu fais pour avoir des cuisses et un cul aussi doux et chaud, ma p'tite salope…? Je vais baiser cette belle petite chatte que tu as…"
Ce fut une enculade rapide mais très jouissive. Après avoir garé sa voiture, et avant que nous nous séparions pour aller, chacun de son côté, vers notre bureau, il me chuchota :
- "Sois sage, mon petit, et surtout ne pense pas à d'autres mâles. Ne me trompes pas, car sinon… tu le regretterais lourdement !..."
En me caressant le ventre, et en le fixant droit dans les yeux, je réponds :
- "Parce tu crois… qu'avec ce que tu viens de décharger en moi, je suis capable de penser à quelqu'un d'autre que toi ?"
-"Allez, file, et à midi je t'autorise à manger avec ta collègue Margot. Mais seulement avec elle. Ce soir, je te ramène chez moi, comme ça je te baise toute la nuit !"

Rafael

Suite de l'histoire

Autres histoires de l'auteur : Le maçon de l’Est - Recrues - Sous le pont d’Avignon - Double - Kacem - Sur la digue - Baise à Valence - Véracruz - Nuits cubaines - Trois bites bronzées - Vacances en Égypte - Plage nudiste - Piscine -Vacances en Espagne - Métis - Le vigile - Soirée foot - Nouvel ouvrier - Au sauna à Barcelone - Chienne, pour la première fois - Rayhan - Vacances en Uruguay - Amsterdam - Jeux dans le train - Le légionnaire - Inca - Les cousins marocains - Les R.T.T - Un gros Havane - Oncles et neveu - Trois mecs de chantier - Le Marocain - Salon de coiffure - Raccourci - Deux footeux - Black - Une après-midi de rêve - Vacances à Guayaquil

Chauds les Minets

Dernière mise à jour publique

+ 13 Nouveaux épisodes

Pervers Frank
1ère expérience Scal
La racaille des Buttes Chaumont Stéphane
Mon ami l’escort Pititgayy
Le prof amoureux de son élève Jerem72
2 cuisinistes Louisallenk
Le mec à lunettes Vap
L’anniversaire Vap
Ne pas savoir qui je suce Axel56
Vive les Ultras AD
Ma 1ere fois a la piscine Lucas
Le dépuceleur de Venise Matt
Les photos Frank

+ 12 Suites

Hommes de Loi -06 JulienW
Hommes de Loi -07 JulienW
Hommes de Loi -08 JulienW
Le patient -03 d.kine.75
Jeune, riche et gâté -03 Matt
Tournante de Nuit -02 Mimi83
Un élève difficile -02 Dany92
Chambres à louer -07 Jeanmarc
Triangle à géométrie variable -04 Yan
Le bâtard de mon mec -02 Batardsoumis
Soumission & Domination -504 Jardinier
Le maçon de l’Est -02 Rafaël

PUBLIE TON HISTOIRE

Septembre 2018

Nouveau

La chose de mon maitre Nadegetv
le bâtard de mon mec Batardsoumis
Mon voisin, ce Daddy imposant G.Gamo
Un amour de soumis Elfe
Une mère cool et un beau-père rabatteur Nico76500
Quand mon amant me travestit Nico76500
Le fils de Saïd Nico76500
Colocation Emerick
Meilleurs potes d.kine.75
Mon voisin Nico76500
Le petit paysan Nico76500
Rencontre avec Henri Chopassif
Abda Fabien51
Chaudes vacances Petit cul 57
La virée à vélo Calinou
Posé sur le banc imbot4top
Aire d’autoroute Axel
Goûte la chéri... Sexaddict49
L’allumeur allumé Dylan33700
Exhib Lycrahot
Mounir Fabien51
Le maçon de l’Est Rafael
Première fois Papadontpreach
Homme de pouvoir J-Baptiste
Bite brune Seithan
Tombé dans la Seine julesdu78
Mon âme au diable Pititgayy
Au fond on ne change pas Pititgayy
VTT, baignade et sexe Tom
Job d'été Vap
Le craquant surveillant Étalon
Une bonne fessée Fabricepurges
Jeune, riche et gâté Matt
Sous le pont d’Avignon Rafael
Torremolinos rom.3004
Une rencontre Charly Chast
Voyage en Espagne  Mister Anoniman
Un bon plan avec une trans ! Badboy2424
Rugby en vacances Tom
Dans le noir Vincent
Initiation estivale Vincent
Mon pote, l'intello Étalon
Le frère de mon meilleur ami Jeunesoumis
First Glory Hole kiko
Balade nocturne Nico
Hommes de Loi JulienW

La suite...

Mon rêve américain -07 Maxou
Mon rêve américain -08 Maxou
Mon rêve américain -09 Maxou
Mon rêve américain -10 Maxou
Ma gorge défoncée -02 Mâlelope
Improbable rencontre - 02 Cyril-IR
Improbable rencontre - 03 Cyril-IR
Mon bûcheron à moi -03 Renaud444
Soumission & Domination -503 Jardinier
Mon mec se fait baiser -02 Lopedu-13
Mon coéquipier hétéro -03 Étalon
Mon univers rocambolesque -02 Grandhomme44
Humiliation et sadisme -02 Orly
Humiliation et sadisme -03 Orly
Jeune, riche et gâté -02 Matt
Mon rêve américain -07 Maxou
Lobotomisé par les rebeux -02 Flo_rent
Mounir -02 Fabien51
Hommes de Loi -04 JulienW
Hommes de Loi -05 JulienW
Voyage Initiatique -06 Ninemark
Le moniteur moto -05 Sketfan
Hommes de Loi -02 JulienW
Hommes de Loi -03 JulienW
Le collectionneur -05 Frank
La revanche -02 Jh30du11
Le collectionneur -04 Frank
J'étais bourré -03 LePoulpe
Mon ami Julien -02 Jerem72
Julien en famille -11 Marco
Le collectionneur -03 Frank
Le mec idéal -30 Pititgayy
Triangle à géométrie variable -03 Yan
Le mec idéal -29 Pititgayy
Le patient -02 d.kine.75
Julien en famille -10 Marco10e

PUBLIE TON HISTOIRE

RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

 

Cyrillo nu a Mykonos
Cyrillo Mykonos

Cyrillo Cuir Leather
Cyrillo Leather

Cyrillo Cuir Leather
Cyrillo Home

&+
Twitter

 
 

Chercher :

CYRILLO CHEZ LES GRECS CYRILLO CHEZ LES GRECS
CYRILLO CHEZ LES GRECS
CYRILLO CHEZ LES GRECS

 

 

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Tout sur Cyrillo - Contact - Twitter - Tumblr

Cyrillo Photo

Best of Cyrillo - Cyrillo Cuir - Cyrillo chez les grecs

Dial Chat

Chat & Dial gay (rencontre)

Expositions

Sommaire des expositions - Verner Degray - Barbizart

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - Histoires 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Liens

Liens vers d'autres sites gay - IDM SAUNA - L'IMPACT BAR - EL HOMBRE

Photos

Modèle - Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Vidéo

Vidéo gay

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)