Mai
Nouvelles histoires, photos bbk

VIP
"Accès Avant-Première" des histoires juste avec un don, ou en écrivant une histoire

PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Premier épisode - Épisode précédent

Cœur Irrationnel -08

L'Amour Peut Se Transformer En Douleur.

Veuillez lire si inaccompli, la partie précédente avant de poursuivre ici…

Précédemment dans Cœur Irrationnel :
Je m'appelle Franck, j'ai rencontré une fille nommée Sophie dans une boite de nuit, elle m'a séduite et ramenée chez son copain Mathis. Il s'est avéré qu'ils étaient tous les deux sexuellement libres et m'ont invités pour une partie à trois. Depuis ce jour j'entretenais une relation à l'insu de Sophie avec Mathis. J'ai deux colocataires Marcel et Daniel, hélas depuis quelque temps j'ai commencé à fantasmer sur ce dernier tandis que j'étais en couple avec Mathis et un jour, Daniel et moi sommes passés à l'acte. Sophie a fait un accident après que Mathis l'ait quitté pour moi et se retrouve maintenant dans le coma. Mathis submergé de remords, passe ses journées à son chevet et me met de côté. Je comble ce rejet dans les bras Daniel et lui dans mes entrailles. Lui et moi vivions bien notre amour interdit quand récemment quelqu'un sonna à l'appart, je crois que c'est la sœur de Daniel.

Ah non, non, non,… j'suis sa petite copine ! Dit-elle, mais attends… Il ne vous a donc jamais parlé de moi ?».

Sur ces mots, je tressaillis aux toilettes, je me dépêchais d'aller me nettoyer puis je vins au salon. J'étais ébranlé par cette soudaine irruption.

Ah… Tu dois être Franck ! Hurla-t-elle en venant m'aduler dès qu'elle m'aperçut, toi par contre, il ne me parle plus de toi depuis quelques semaines, LOL !
- Je me demande bien pourquoi !!! Marmonna Marcel.
- Quoi ? Demanda-t-elle n'ayant pas entendu.
- Ouais… C'est moi ! M'enquis-je, un sourire hypocrite aux lèvres.

Marcel alla faire entrer ses valises dans l'appartement et entre temps, Daniel arriva à son tour à l'appart.

On a une invitée à la maison à ce que je vois !!  Plaisanta Daniel ne sachant pas qui était là.

Celui-ci entra et lorsque la fille se retourna, Il ouvra grand les yeux, ébahis il l'a porta dans les bras. Tous deux étaient très contents de se revoir. Ils avaient l'air très heureux, comme s'ils ne s'étaient jamais quittés. Bien sûr, en moi j'étais chamboulé et jaloux de cette fille.

Mais tu fais quoi ici maintenant, Rachel ? Demanda Daniel à la fille, je  croyais que tu n'arrivais que après-demain.

Ainsi, cette fille s'appelait Rachel, elle était vraiment belle, une grande blonde, aidée par ses talons de 6 Inch, très fine telle un mannequin avec une frange sur le côté, habillée chic et classe comme si elle d'une de ces maisons de riches avec des bijoux partout, des lèvres pulpeuses qui devaient donner très envie à tous les hétéros et lesbiennes de son bahut. Le seul défaut c'était qu'elle n'avait pas un derrière à fantasmer, on ne peut hélas pas tout avoir pour soi.

Chéri, je sais ! Répondit Rachel avec enthousiasme. Mais, je voulais te faire la surprise… Et je n'en pouvais plus d'attendre, tu te rends compte que ça fait trois ans.
- Je sais bébé ! Lui répondit Daniel.

L'entendre dire « bébé »  me mettait dans tous mes états mais je me tenais bien, je comprenais maintenant ce que ça fait d'être jaloux.
Et dire que j'avais longtemps en voulu à Sophie.

Quand Daniel allait-il nous annoncer qu'il avait une copine et ça depuis plus de trois ans ? Demandai-je à Daniel devant tout le monde d'un ton froid, dissimulant ma déception.

Ils restèrent tous muets, comme si j'avais été rabat-joie, bien sûr Daniel et Marcel savaient pourquoi je le demandais cela mais Rachel devait en ignorer la cause.

Allez Rachel, tu viens je te montre la chambre de Daniel et où tu passeras ton séjour ! Dit Marcel en se dirigeant vers cette chambre et Rachel sur les pas de celui-ci.
Daniel vint précipitamment, me tint la main et m'emmena à l'extérieur. Il avait l'air stressé comme si sa joie pour l'arrivée de Rachel n'avait été qu'une mascarade.

Hey mec, j'suis vraiment désolé mais… comme toi-même tu viens de voir, je ne le savais pas! Dit-il d'un air gêné.
- Ah ouais ? Tu ne savais pas aussi que t'avais une blondasse aux USA pour petite amie !? Chuchotai-je d'un ton colérique.
- Fais pas le jaloux Franck !? Ajouta-t-il.
- Moi !!! Demandais je en gloussant, saches que c'est de ta faute, sale connard ! hurlai-je.
- Qu'est-ce qui se trame ici ?? Dit Rachel qui arriva promptement sans doute dû au grand bruit que j'avais fait.
- Nan, c'est rien bébé ! Répondit aussitôt Daniel en allant l'embrasser.

Ne supportant plus de les voir s'entrelacer ainsi, je quittai le lieu tout furieux et allai dans ma chambre.

Le repas est délicieux tu sais ! Me complimenta Marcel lors de mon passage au salon.
- Fourre-le ton repas dans ton cul et casses-toi ! Lui répondais-je tout agité et acharné.

Je ne m'étais jamais autant senti trahi, pourquoi avait-il fallut qu'elle existe cette Rachel ? Pourquoi ne s'étaient-ils pas séparés depuis longtemps ?
J'arrivai dans ma chambre et je me mis à pleurer, je n'arrêtais pas de m'en vouloir : «  tout ceci est de ma faute. J'étais si bien avec Mathis pourtant, il fallut que je tombe amoureux de ce type ! Il me fait souffrir! ça fait mal ! Pourquoi est-ce que je l'aime ? Il est si beau et très bon au lit, très simple mais parfois méchant avec moi sans s'en rendre compte! »

Je sortis de ma chambre et allai faire un tour, une fois en bas de l'immeuble  j'entendis quelqu'un m'appeler : « Franck ! Franck ! ». Je me retournai et vis que c'était Rachel. J'étais embarrassé de la voir, sa présence était l'une des dernières que j'avais envie d'avoir.

Qu'est-ce qu'il y'a ? Demandai-je calmement cachant mon visage remplie de larmes à peine essuyées  sous la capuche de mon sweet-shirt.
- Hey t'inquiète, je ne veux pas te déranger ! Répondit-elle en venant vers moi, j'ai vu que toi et Daniel vous n'étiez pas en bon termes, j'imagine que c'est pour ça qu'il ne me parlait plus de toi.
- Ah ça, nan ! La rassurai-je, C'est rien !
- D'accord, si tu le dis ! soupira-t-elle laissant se dessiner un sourire à ses belles lèvres, tu vas ou ?
- Je vais faire un tour pour me détendre et après je reviens ! Lui répondis-je.
- D'accord, je t'accompagne, ainsi je découvrirais le quartier.

Je n'avais point refusé qu'elle m'accompagne ce jour là, je pense que j'aurais du, sa présence avait commencé à me plaire. Elle était très drôle, gentil, me racontait ses aventures à Chicago et à sa fac.

Alors, t'as quelqu'un dans ta vie ? Me demanda-t-elle soudainement.

Je fus un peu gêne par cette question, je commençai à rougir, j'ignorais quoi répondre.

Heu… C'est compliqué ! Répondis-je après avoir respiré profondément, laissant travailler mon cerveau.
- Comment ça ??  insista-t-elle, raconte ! J'aime bien ces histoires.
- En fait,  j'suis gay ! dis-je avec une peur de sa réaction.
- Ah bon ! S'exclama-t-elle avec enthousiasme, mais t'inquiète Franck, j'en ai plein d'amis comme toi et je vous aime bien ! Du coup c'est quoi avec ce mec ??
- Il passe son temps à s'occuper d'une malade et du coup… lui expliquai-je.
- Du coup, tu n'en es plus amoureux et le trompe avec quelqu'un d'autre, c'est ça ?? Me coupa-t-elle la parole.

Était-elle au courant ? Me demandai-je, le cour battant très rapidement.
- H… He… Heu… Ouais ! Répondis-je d'un air étonné, comment le savais-tu ?
- Je vais te confier un secret, tu n'en parles à personne surtout pas à tes colocataires ! dit-elle comme si elle portait un lourd secret et avait besoin de quelqu'un à qui à parler.
- Uh-huh ! acquiesçai-je.
- Tu sais depuis que j'suis allé aux USA, il ne s'est passé une seule nuit sans penser à Daniel ! M'avoua-t-elle.

Ces paroles me faisaient culpabiliser.

Tu dois vraiment l'aimer ! Lui dis-je ému par ses paroles, après trois ans tu sans vous voir, waouh t'es un exemple pour certains couples.
- Heu… En fait, non ! Soupira-t-elle avec honte et on s'assit sur un banc public.
- Comment ça ?? Demandai-je d'un air inquiet.

Elle sera très fort ses points ; leva les yeux au ciel ; la figure crispée, elle semblait avoir du mal à parler. Elle respira un coup puis me regarda droit dans les yeux.

Tu dois mettre le clair dans vie amoureuse, Franck ! Me dit-elle avec forte conviction, si l'aime vraiment, celui avec qui t'es maintenant, ne laisse pas tout se gâcher car la vie nous réserve pleins de surprises et l'amour nous en réserve à lui des chagrins.
- Oui, tu as raison mais ce mec… une fille en est déjà amoureuse et lui…  L'expliquai-je.
- Lui, il hésite entre elle et toi, c'est ça ?? Me demanda-t-elle en terminant ma phrase.
- Exactement ! Acquiesçai-je aussitôt.
- Je ne te cache pas qu'aux USA, j'ai couché avec de tas de garçons, c'était parfois sérieuses ou juste des cous d'un soir ! Me confessa-t-elle, mais j'avais toujours la culpabilité d'un amour inachevé, c'était Daniel ! Ce qui m'a fait réaliser que je l'aimais vraiment !

Comme c'était ironique qu'elle le disait à moi, je me sentais maintenant comme le mec qui détruirait l'étincelle entre deux personnes. Comme l'amour pouvait être cruel, maintenant j'avais peur et me sentais comme un fou intérieurement.

Allez, on devrait rentrer à la maison !  Lui suggérai-je gentiment.
- Ok, t'as raison ! Répondit-elle.

Et nous rentrâmes laissant nos peines de côtés, se taquinant en chemin et se jouant des tours pas très flatteurs.

        Une semaine s'écoula en toute paix, pendant tout ce temps j'évitais Daniel. Rachel n'avait aucun doute de ce qui s'était passé entre moi et son copain. Daniel avait insisté et supplié qu'on en parle pas et garder ça secret.
Mathis était venu quelques fois à l'appart pour m'apporter des fleurs et me dire des mots d'amour et ces trucs de verbeux, ça se terminait toujours par un bisou et il rentrait rester auprès de sa malade, Sophie. Pendant l'une de ses visites, il avait pu faire la connaissance de Rachel et ces deux-là se furent très vite accrochés comme s'ils s'étaient connus auparavant et avaient été faits pour se connaitre.

        Aujourd'hui, j'étais seul à l'appartement, il devait être environ neuf heures du soir et Marcel était allé au Congo pour passer du temps avec sa famille. J'avais mis de la musique à fond dans l'appartement et me trémoussais dans toutes les pièces en chantant comme un fou Happy de Pharrell Williams avec du whiskey en main. Je me sentais si beau et je commençais à perdre le control, j'avais commencé par un verre pour juste digérer la catastrophe qui était entrée dans ma vie amoureuse, puis deux ; trois et quelques autres en plus.
Je criais : « Fais chier cette vie ! Vas te faire foutre Daniel ! » Quand soudain j'entendis des rires, je me retournai et vis Daniel, j'eus envie de courir dans ma chambre mais, je fus assez faible, je ne pus tenir en place et celui-ci se précipita pour m'arrêter avant que je ne pus m'écrouler.

Pourquoi te mets-tu dans cet état, Franck ? Me demanda-t-il d'n air inquiet.
- Ne me touche pas sale connard ! Lui criai-je.
- T'es ivre ! Soupira-t-il.
- C'est tout ce que t'as à dire ? Et puis, qu'est-ce que ça peut te foutre ? Lui demandai-je.
- T'es mon ami Franck, allez ! Je t'amène dans ta chambre. Dit-il en me portant.
- Alors c'est ça Dan, je ne suis qu'un ami pour toi !? Lui demandai-je d'un air triste.
- Oh non, Daniel tu ne vas pas recommencer… Je t'ai dit qu'on en reparle une fois que Rachel est partie. Me dit-il doucement.

Nous arrivâmes dans ma chambre et il me coucha sur le lit et me vêtit de mon pyjama.

Daniel tu l'aimes, Rachel ? Lui demandai-je soudain.

Il s'assit à mon chevet, respira profondément quelques secondes.

Oui… Je l'aime ! Soupira-t-il d'un air contrarié !
- D'accords, est-ce que tu peux me donner un baiser de bonne nuit ? Lui demandai-je en caprice.

Il n'hésita pas une seconde et vint m'embrasser langoureusement et passionnellement. C'était magnifique et je voulais que ça dure longtemps, ça m'avait manqué de pouvoir sentir ses lèvres  sur le miennes.
- J'aimerais tellement qu'on puisse revenir au bon vieux temps. Lui dis-je en rigolant.
- Tu dis ça comme si c'était il y a un siècle. Plaisanta-t-il.

On gloussa puis nous entamâmes de longs doux et chaleureux bains de bouches. C'était ravivant d'être à nouveaux dans ses bras, c'était si dure et excitant, mon pénis était déjà érection je crois que je mouillais quand soudain il me lâcha promptement.

Tu es ivres, Franck ! Me dit-il, je ne veux pas abuser de toi dans cet état.

J'acquiesçai et tout à coup on entendit l'écroulement d'un sac dans le couloir. Daniel alla regarder mais avant de sortir, Rachel se pointa devant la porte de ma chambre toute triste ; furieuse et déçue. Daniel voulu la tenir mais elle le repoussa.

Ne m'approche pas sale bitch ! Hurla-t-elle toute larmoyante.
- Rachel, non ! Dit Daniel essayant de la calmer, Je vais tout t'expliquer !
- Il n'y a rien à expliquer ! S'écria-t-elle, je sais tout ce que j'ai entendu sale pédé !

Daniel resta immobile, remplie de honte et de culpabilité. Quant à moi, je fus abasourdi par la situation, je n'aurais jamais souhaité que Rachel nous trouve ensemble. Intérieurement, j'étais soulagé car il fallait bien qu'un jour, elle sache la vérité.

Quant à toi Daniel, tu t'es bien moqué de moi hein !? S'écria-t-elle, alors c'était Daniel ce mec dont tu aimais et tu as suivi mes conseils.
- Quoi… ! S'exclama Daniel tout confus, c'est quoi cette histoire ?

Rachel accouru et sorti de l'appart, Daniel alla à sa trousse et je ne me rappelais plus de la suite, je crois que je m'étais endormi.

                Le lendemain, je me levai finalement très fatigué, j'allai au salon et ne trouvai personne. Je fouillai partout et pas un signe de Rachel et Daniel, leurs portables ne passaient pas. Je me demandais bien ou est-ce que ces deux-là avaient pu passer soudain je me rappelais de ce qui s'était passé la veille. Je commençai à culpabiliser, j'étais rempli de remords alors, j'accourus à l'hôpital pour informer Mathis de la disparition de Daniel et Rachel.
Une fois sur place, je retrouvais à l'entrée Daniel essayant de raisonner Rachel mais celle-ci n'arrêtait visiblement pas de se débattre et de l'insulter, soudain elle m'aperçut.
- Voilà le connard de briseur de couple ! Hurla-t-elle en me voyant.
- Mais ça suffit Rachel, tu lui as dit allons-y ! S'écria Daniel.
- Dit quoi à qui ? Demandai-je confus.
- Tu veux savoir ce que j'ai dit !? Me demanda-t-elle avec rancune, vas voir ton cucul de mec et demande lui.

Oh non, elle n'avait quand même pas fait ce à quoi je me doutais, j'étais anéanti rien que de penser à cette idée. Pour en avoir le cœur net, je me précipitai pour rejoindre Mathis.

Et surtout n'approche plus Daniel sale pute ! Hurla-t-elle.

Une fois à l'intérieur, j'ouvris la porte et vis Mathis, il était recroquevillé sur ces genoux puis il se leva, les larmes dans les yeux et me regarda remplie d'amertume et de déception.
- Mathis, je vais tout t'expliquer ! Lui dis-je remplie de craintes.
- Oui, tu vas le faire et puis espérer quoi ? hein ? Me demanda-t-il, tu t'attends à ce qu'on se remette ensemble ?
- Je n'ai pas dit ça ! Répondis-je doucement.
- Prends pas ton air de mendiant parce que là, j'suis… J'suis déçu ! Prononça-t-il, pendant que je me peine à veiller sur une malade, toi, tu t'envoies en l'air avec le premier venu !
- Je suis désolé Mathis, je… Je…. Bégayai-je.
- Je m'en bats les couilles de tes « désolé » ! S'écria-t-il, moi je t'aimais, j'ai abandonné celle qui m'aimait pour toi et quelle est la récompense ? Me tromper avec ton colocataire. J'suis sûr que si Rachel ne l'avait pas dit, tu n'aurais jamais eu le culot de le faire, je me trompe ?
- Mathis sache que je souffre beaucoup pour ce que je t'ai fait, ce n'était pas volontaire ! Lui Implorai-je.
- Alors c'est quoi ? Hein ? Aboya-t-il, il t'a violé ?
- Nan, c'est mon…

Avant que je n'eus le temps de finir ma phrase, on entendit quelque chose s'agiter  fébrilement, c'était Sophie, c'est à ce moment que la belle se réveilla de son coma et comme par hasard quand lorsque Mathis et moi nous séparions.
Mathis jubila de joie et essuya ses larmes, il alla rapidement interpeler les médecins qui arrivèrent aussitôt.

La seule chose dont ce que tu as fait aura été bénéfique, c'est ce qui se déroule actuellement ! Me dit-il tout bas aigrement, et ceci est arrivé par ta faute !
- Je suis vraiment désolé, Mathis ! Lui suppliai-je tout bas pendant que les médecins déplaçaient Sophie dans une autre pièce.
- Vas-t-en, Franck ! M'ordonna-t-il avec rancœur, que ton chemin ne croise plus le mien, ni celui de Sophie ! Tu t'es toujours cru le gentil, non ? Mais sache que c'est toi, le méchant !

Il se retourna et suivi promptement les médecins, moi le regardant partir sans se retourner.
J'étais tout triste, nous avions eu lui et moi de très bons moments dans notre relation, des hauts et des bas mais nous nous retrouvions toujours. Il avait raison, Sophie et lui étaient très bien ensemble mais il avait fallu que je m'immisce à l'intérieur et apporter des dégâts, au moins là-bas j'étais au courant de leur relation, dans le couple de Daniel et Rachel, j'ignorais la simple existence de Rachel. Je commençais à croire que mon cœur ne tombait qu'amoureux des gens qui se s'étaient déjà engagés. Ce cœur est le mien, c'est de ma faute, suis-je à blâmer ?
J'allais terminer ma phrase par « mon cœur », un cœur irrationnel.

Lorsque je fus sorti de l'hôpital, j'aperçu Daniel.

Elle n'est pas avec toi, Rachel ? Lui demandai-je.
- Si, elle m'attend dans la voiture ! Répondit-il.
- Saches Daniel que je t'aime toujours ! Lui dis-je.
- Oui, je sais mais tu vois, avec Rachel ça date et je préfère mettre un terme à notre relation ! Me soumit-il, j'ai aimé nos moments mais la vie, je préfère rester avec Rachel.

Il déguerpit et alla retrouver Rachel.
Comme le monde était cruel avec moi en ce jour.

        Quelques jours se dissipèrent, à la veille de la rentrée du troisième trimestre. Marcel n'était toujours pas rentré, il n'arrivait pas à quitter sa famille. Daniel avait déménagé pour s'installer chez une amie de Rachel qui les logeait. Mathis je ne recevais plus aucune nouvelles de Mathis. Ma famille m'appelait de plus en plus pour avoir de mes nouvelles.
J'étais seul dans l'appartement quand soudain on sonna, J'ouvris la porte et ma grande surprise, c'était Daniel. Il me regarda longuement avec honte puis sauta et m'embrassa comme un loup affamé. J'étais amorphe, je ne comprenais ce qu'il se passait, était-ce un piège ? Je le repoussai.

Qu'est-ce qu'il y'a ta déjà trouvé quelqu'un d'autre ? Me demanda-t-il.
- Nan ! lui répondis-je docilement, je ne veux pas de problèmes, vas retrouver Rachel !

Il fit quelques rires

Rachel et moi sommes séparés depuis deux jours ! M'avoua-t-il.
- Comment ça ? Demandai-je confus.
- C'est elle-même qui me l'a demandé, elle m'a dit qu'elle voudrait que je sois avec celui que j'aimais vraiment.
Une fois entendu cela, je m'enfichais qu'il disait la vérité o pas, je me précipitai de grimper dans ses bras et de dévorer sa belle bouche chaude aux lèvres douces et bien rouges.

Tout à coup, l'ascenseur s'ouvra, on était resté à la porte et n'avait pas fermé cette dernière ainsi, c'était Mathis.  Je sursautai et quittai des bras de Daniel.
Mathis nous ayant vu dans la position charnelle dans la quelle Daniel et moi étions, il se retourna pour reprendre l'ascenseur mais je l'arrêtai aussitôt.

Lâches-moi ! Hurla Mathis.
- Mathis, j'suis désolé, je ne savais pas que tu venais ! Lui dis-je doucement.
- Bah laisses-moi partir ! Me gronda-t-il.
- Non ! M'écriai-je, comment va Sophie ?
- Elle va bien ! Répondit-il doucement, je dois t'avouer Frank que… que je n'ai pas arrêté de penser à toi !
- Hein ! S'écria Daniel ! Mec, tu l'as laissé maintenant lâches-le !
- Ne lui parle pas comme ça Daniel ! Lui Implorai-je.
- Et toi, tu prends sa défense ! S'écria Daniel, j'suis désolé Frank mais maintenant, au point où on en est, il va falloir choisir… C'est soit Mathis, soit moi !

A suivre…

La suite pour très bientôt chers lecteurs.

On approche de la fin.

N'hésitez pas à m'envoyer un mail pour me faire part de vos avis, je serai très content les recevoir.

Davinson

tendredrake@gmail.com

Suite de l'histoire

Autres histoires de l'auteur : Les Reflets Du Cœur - Titanic - Donnez-moi Un V - René, Mais Où est-tu ? - Un Amour Dont Je Ne Peux M'en Passer - Prends Tout De Moi - Cœur Irrationnel

Dernière mise à jour publique

6 Mai > 10 Mai

Le pari Pascal
Soirée routier riders59650
Du statut de Salope à celui de Pute Adonf
Agent Spécial GwenaelAgent Spécial Gwenael GwenBlondinet
Dragon Ball ZZZ Astro
Comment j'ai lopé ma famille Camille
Nice -01 Calinchaud
Je suis une vraie chienne Pascal
Chantier éloigné Caramel
Envie d'exhib Pascal
Shawn Mendes me baise Boris22

Nouvel épisode

Professeur Ligoteur -02 Bounkey
La grosse bite de mon beauf -04 Ghost writer
Chantier éloigné -02 Caramel
Kader -03 Cédric
Kader -04 Cédric
Julien en famille -02 Marco10e
Mon chéri et son pote -02 Lucas22
Le lycée, ça craint -02 Guillaume
Soumission & Domination -498 Jardinier
Le militaire gabonais -02 Luk Alexandre

Mai 2018

Moi, lope des rebeux LopsaEnveut
Corrigé par un lascar violent Dimosqwertz
Aux bains avec le Hokage Boris22
Une défonce inoubliable Adonf
Opération séduction du patron Costard fétiche
Journée du Patrimoine ! Stephdub
Turquie 2018 Viril57100
Le jardinier Gegebi95
Le Gigolo NeoFP
Agent de sécurité bien membré Ghost writer
Jean et moi Pascal
Le Mateur Eric
Douce rencontre Mimi83
Le centre d'internement Roberttiti
Tonton gandhii34
Sexe acrobatie ? Pascal
Chambres à louer Jeanmarc
Mec marié en forêt jrmec1385
La grosse bite de mon beauf -03 Ghost writer
Chroniques de Cédric Cedric21052
Le mec idéal -21 Pititgayy
Le mec idéal -22 Pititgayy
Les Chronique de Max -05 Max
Pire des salopes -03 Ulrich
Séance photo -05 Pascal
Histoire de lycéens Gaëtan92
Julien en famille Marco10e
Serveur d'un soir Pascal
Pierre mon mac Pascal
Mon rêve américain Maxou
Premières chaleurs avec Malik DC
Mon mâle rebeu VTC Lucas
Professeur Ligoteur Boundkey
Retour de plage Pascal
Soumis au marié Paulfalloux
Différentes interprétations PoisonFecond
Rencontre Facebook Jolicul
Tellement je kiff mon Boss -08 Putedesteph69
Un été bien rempli -02 Adri
Le chalet -23 Yan
Soumission & Domination -495 Jardinier
Soumission & Domination -496 Jardinier
Soumission & Domination -497 Jardinier
Croisière -08 Calinchaud
Le militaire gabonais Luk Alexandre
Ma première fois à trois Renaud1212
Le lycée, ça craint ! Guillaume
Une formation très intense Ghost writer
Visite de mon frère Clemsex
Baise chez papa Maxoy51
Violé en groupe HadrienQc83
Chez Philippe Frank
Soumission & Domination -493 Jardinier
Soumission & Domination -494 Jardinier
Jean -11 Kawiteau
Mon bâtard -04 Teub23
Séance photo -05 Pascal
Éric, ma vie Chapitre -10 Rodriques
Éric, ma vie Chapitre -11 Rodrigue
Éric, ma vie Chapitre -12 Rodrigue
Arrêt imprévu -02 Caramel
Croisière -07 Calinchaud
Beau-Père -06 Calinchaud
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

 

Cyrillo nu a Mykonos
Cyrillo Mykonos

Cyrillo Cuir Leather
Cyrillo Leather

Cyrillo Cuir Leather
Cyrillo Home

&+
Twitter

 
 

Chercher :

CYRILLO CHEZ LES GRECS CYRILLO CHEZ LES GRECS
CYRILLO CHEZ LES GRECS
CYRILLO CHEZ LES GRECS

 

 

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Tout sur Cyrillo - Contact - Twitter - Tumblr - Intagram

Cyrillo Photo

Best of Cyrillo - Cyrillo Cuir - Cyrillo chez les grecs

Dial Chat

Chat & Dial gay (rencontre)

Expositions

Sommaire des expositions - Verner Degray - Barbizart

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - Histoires 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Liens

Liens vers d'autres sites gay - IDM SAUNA - L'IMPACT BAR - EL HOMBRE

Photos

Modèle - Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Vidéo

Vidéo gay