11 Nov.
+ 54 histoires en accès privilège.
11 Nov. : +33 histoires en accès public

A noter.
Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.

VIP?
Accès privilège :
Des histoires en +, juste avec un don

Don anonyme, en paypal ou CB

MINET
PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Après déménagement

Faire des rencontres du pire au mieux !

Bonjour :) J'avoue que je prends beaucoup de plaisir à lire vos histoires et j'aimerai vous faire partagez les miennes.

Tout d'abord, une petite description de moi : j'ai 25 ans, je fais 1m82 et je pèse 105 kg. Ça peut paraître énorme (et ça l'est !) mais j'ai naturellement un physique de rugbyman au point qu'on ne se doute pas réellement de vrai poids. Mais ça reste quand même pas mal de gras !

Je venais tout juste de déménager dans une nouvelle région pour un emploi et je me retrouve tout d'un coup catapulté dans une ville dont je ne connais rien ni personne. J'étais loin de mes amis et de ma famille mais finalement, ce n'était pas si mal : je vais pouvoir enfin m'assumer sexuellement et commencer à faire des rencontres ! A l'époque, j'étais vraiment dans la crainte que quelqu'un découvre mon homosexualité et que ça puisse tourner au drame. C'était vraiment une pensée naïve : j'étais trop préoccupé à bien paraître et d'avoir l'aval des gens. Au point qu'au début où j'ai compris que j'étais gay, je ne me croyais pas assez digne d'occuper la position « d'actif », ni même côtoyer des mecs de mon âge ! Tout ça à cause d'un gros défaut de confiance en soi et la peur du râteau !

Quand j'ai débarqué dans cette ville, même si j'avais déjà eu l'occasion d'avoir quelques plans suce et même me faire sodomiser une fois, je n'avais finalement que très peu d'expérience. Il était temps que je corrige tout ça : que je commence à rencontrer des nouvelles têtes, et des nouvelles queues ! Je commence par postuler une annonce. Je ne me rappelle plus vraiment ce que j'y avait mis mais c'était grosso-modo « Envie de sucer » comme titre avec une annonce dans le style « jeune mec passif 1m82 un peu gros envie de rencontrer un mec et plus encore ». Une bonne annonce qui sens la défaite ! Car pour moi, il est hors de question de fréquenter des lieux gay comme les bars ou autres boites. Je reçois beaucoup de réponses intéressées et, ne nous ne leurrons pas, des hommes bien plus âgés.

Je répond affirmativement à l'un des prétendants, un homme de 50 ans dans les 1m90 bien viril qui souhaite un plan suce. Finalement, je suis excité et on s'accorde sur un rendez-vous chez lui. Je débarque la boule au ventre et tendu du pantalon. Je me mets à genou, il sort son engin (taille moyenne pour les curieux), je commence à lécher doucement et avec avidité mais au bout de quelques secondes, il m'ordonne à passer à la vitesse supérieure. Je m'exécute en fouillant chaque coin de son gland en salivant un maximum mais il impose rapidement son rythme. Il me prend la tête entre les mains et débutent un va-et-viens dans tous les sens qui devient vite n'importe quoi. Je ne contrôle plus rien et le mec fait de la merde, tape dans tous les sens dans ma bouche et sur mes dents. Je me sens abusé, je me doute que ça doit être aussi désagréable pour lui que moi et essaye de prendre les choses en mains mais en vain. Le mec finit par se branler pour balancer la purée sur mon visage et me jette dehors, sans oublier de dire qu'il a détesté et qu'il ne souhaiterait pas me revoir.
(Bien que cela ne l'a pas empêcher de me recontacter à l'avenir !)

Fort de cette expérience désastreuse, je renonce quelques temps de rencontrer des mecs avant de finalement télécharger une célèbre application sur téléphone portable. Je fais la rencontre d'un homme de 34 ans, environ 1m75, et possède une tête à la fois virile avec sa barbe et à la fois un peu enfantin. Niveau physique il a une corpulence normal, un peu musclé et un peu de gras en même temps. On se parle beaucoup pendant plusieurs jours, on s'échange nos photos, nos délires, une vraie complicité commence à se créer sans pour autant fixer de rendez-vous. Au détour d'une conversation, on commence à parler des trips uro, sans trop savoir comment on en est arrivé là. Et là, je sens que mon interlocuteur est vraiment très très intéressé. On approfondie le sujet et je lui dit que je reste un curieux et que je suis partant d'essayer un jour. C'est là qu'il m'avoue qu'il est un fan d'uro et qu'il souhaite m'initier. A priori, ça ne semble pas être un trip très appréciée dans la région car je sens qu'il dois en rêver depuis un certain temps. On se fixe finalement un rendez-vous chez moi.

Le jour fatidique arrivant, je le fait rentrer. On commence à se boire quelques verres tout en parlant de tout et de rien. Je commence d'avoir envie d'aller au toilette, sachant que j'avais ingurgité une quantité phénoménale d'eau juste pour réaliser son trip (et le mien du coup). La parlotte continue quelque peu avant qu'il se jette sur moi.

C'est un véritable baiser fougueux qui se prolonge. On se mets torse-nu l'un autre et on commence à s'échanger caresse et baiser puis descend plus bas pour libérer ma queue qui est au garde-à-vous. Il entreprend une fellation douce et performante que j'avoue, je ne saurais pas la décrire. Juste qu'elle était bonne et qu'il faisait ça très bien. Il se détache de ma queue puis viens vers ma tête, m'embrasse furtivement.

Il me regarde dans mes yeux longuement comme s'il attendait quelque chose. Je suis en panique, je ne sais pas quoi faire ! Il commence à arborer un large sourire et me dit : « Dis-le. Dis ce que t'as envie ! ». Je me rappelle de son trip et je tente de lui dire avec assurance : « J'ai envie de te pisser dessus ». Le mec est aux anges, j'ai vraiment l'impression d'avoir appuyé sur un bouton qui a déclenché chez lui un état d'euphorie. Il se dirige vers la salle de bain et rentre dans la cabine de douche. Je le suis et je me tiens face à lui, l'arme à la main, prêt à l'asperger de partout. Avec mon érection fulgurante, j'avais du mal à ne serait-ce qu'à débuter d'uriner mais, au bout d'une quinzaine de seconde, les jets de pisse commencent à déferler sans gêne. Je vise où ça me chante et le jet s'écrase sur son corps et sur visage. Finalement c'est assez marrant. Je stresse un peu car, malgré la quantité d'eau que j'avais bu (plus de 2L), l'urine reste très concentrée par je ne sais quel miracle. Mais vu l'état d'exaltation du mec d'être souillé par ma pisse, ça n'a pas trop l'air de le gêner. Voir même qu'il adore ça. Ça me rassure un peu et je continue.

Je vois que le mec ouvre la bouche et suit mon jet d'urine, du coup j'en profite pour la viser. J'hallucine quand je me rend compte que ma pisse rentre mais ne sors pas de sa bouche : il l'avale ! J'avoue que ça m'excite grave de savoir que ce mec va repartir chez lui avec mon urine plein l'estomac. Le mec se rapproche de plus en plus du jet pour finalement avoir ma queue dans sa bouche pendant que je pisse. J'avoue que c'est l'éclate, j'urine en saccadé pour lui donner le temps d'avaler puis je réduit les fréquences. A la fin, c'est à flux continu qu'il déglutit et je suis tant impressionné qu'excité. J'ai l'impression que la scène continue plus de 5 minutes, peut-être même atteindre les 10 minutes et je me surprend d'avoir eu une vessie aussi remplie. Je sens le mec à fond, il est heureux d'être souillé et souhaite me retourner la faveur. On inverse les rôles et j'avoue que je me pose plein de question : « Est-ce que je fais bien d'essayer ça ? » « Est-ce que j'en ait vraiment envie » « Et si je n'aime pas ? ».

Malheureusement, il n'arrive pas à vider sa vessie, ça me rassure autant que ça me fruste. On en profite d'aller sous la douche pour se laver, et on en profite pour s'embrasser et se palper l'un l'autre. Après coup, sa bouche je me suis rendu compte qu'elle n'avait pas un goût d'urine. On se savonne, lui commençant sur moi puis je fais l'inverse. Je savonne son dos, ses fesses et je m'y attarde pour y jouer un peu. Je continue sur son torse avec une petite toison de poil court en son centre puis je descend vers abdomen puis je me mets à genou avant de m'attaquer à un plus gros morceau. Je ne m'étais pas rendu compte et mais elle possède une bonne taille en fait, peut-être pas 20 cm mais pas très loin mais "seulement" dans les 4 cm de largeur. Je m'y attarde en savonnant, en le décalottant et le recalottant successivement puis je rince et je commence à laper son gland. D'abord pour déconner mais finalement ma langue parcours toute la longueur et je finit par lui faire une fellation. Il me laisse faire et je m'applique de mon mieux, je m'agrippe à ses fesses comme pour m'aider à mieux m'enfoncer sur son pieu tout en pétrissant la chair derrière lui. Puis j'en profite pour trouver l'entrée de son rectum pour y faufiler un doigt tout en continuant la gâterie par devant. Ça lui fait beaucoup plaisir au point que lui aussi a besoin d'avoir ses propres appuis, ce qui me motive à me donner d'avantage et ça m'excite pas mal.

Il m'arrête et souhaite continuer au sec. On arrête la douche, on se sèche avant de réatterrir dans le salon pour poursuivre nos ébats. On s'embrasse, me plaque contre le canapé au point d'être obligé de tomber en m'essayant puis me grimpe dessus. On s'échange caresses et baisers avant qu'il se retrouve lui-même allongé sur le dos et on entame un 69. Je suis au dessus et dans le « bon » sens pour faire des gorges profondes et je m'y tente, avec succès ! Même si je ne gère pas encore les mouvements, j'arrive à tenir 5 peut-être même 10 secondes avec sa queue qui pénètre dans ma gorge tout en ayant mon nez enfoncé dans ses testicules. J'essaye de faire quelques vas et viens, mais je ne tiens pas longtemps. Du coup, je garde enfoncé et "j'avale" avec sa queue à fond pour que ça se contracte autour. Là, cette fois c'est moi qui est aux anges, exalté. J'aime vraiment la situation même si elle ne m'est pas confortable et que j'ai yeux mouillé : sûrement des larmes de joies ! Je lutte pour maîtriser mes réflexes et finalement je me débrouille. J'entend le mec gémir tant qu'il trouve ça bon, et ça me booste un max au point même que je lui propose de réaliser une envie, un fantasme même ! (pour moi qui reste encore novice). C'est une position que je trouve hyper excitante : je veux m'allonger sur le dos la tête en dehors et je veux qu'il me prenne la tête comme s'il voulait m'enculer.

Il accepte et je suis excité comme jamais. Il commence par pénétrer doucement, comme pour tester ma résistance. Je sens qu'il n'ose pas trop, du coup je lui dit de ne pas s'en faire pour moi et si je suis mal, je le repousserai avec mes bras. Je rajoute que j'aime quand la queue est tellement profonde que mon nez touche ses couilles. J'avoue que sur le coup la phrase que j'avais dite sonnée un peu stupide mais il a commencé à rentrer bien au fond et y rester. Je m'active comme pour la traire dans ma gorge et ça me fait tellement bandé. Je suis tellement bien malgré les difficultés que j'en regrette même à devoir le repousser pour reprendre de l'air. Au final, j'arrive même à endurer quelques vas-et-viens et j'en suis fier. Ma queue est tellement en érection que je pense qu'elle doit des proportions que je n'avais vu avant et je sens que je ne vais pas tarder à jouir. Je le prévient et ni une, ni deux, il se jette dessus pour ne pas perdre une seule goutte du précieux nectar. Il me branle d'une main et me suçote le gland tout en se masturbant de son côté. Il ne me faut pas 30 secondes pour que j'explose et que mon sperme inonde sa bouche. Jamais de ma vie je ne me suis senti aussi vidé, rassasié et heureux. J'en perd mes esprits quelques secondes de mon orgasme et lorsque je reviens à la réalité, je vois qu'il s'éjacule lui même sur son torse une sacrée quantité de foutre. Il est d'ailleurs lui-même impressionné ! On reste comme ça quelques secondes avant de reprendre nos esprits. On n'a pas vu l'heure tournée et il faisait déjà nuit, ça veut dire que ça faisait plus de 3 heures (apéro inclus) qu'il était chez moi ! Face à cette réalité, il prend une douche en vitesse avant de s'échapper à toutes vitesses (il avait du retard sur ses rendez-vous !)

On s'est revu à plusieurs reprises mais j'avoue que ça n'a jamais été aussi intense que notre première rencontre !

En espérant que vous prendrez autant de plaisir en lisant les plans que j'ai eu, que moi j'ai de plaisir en lisant les votre ! Une prochaine fois peut-être !

Mewaur

mewaur@gmail.com

Autres histoires de l'auteur : Après déménagement

s

Dernière mise à jour publique

11/11 : 9 Nouvelles

Dans les toilettes Ed.Nygma
Sucé par un mec ... Young hetero
Minet bi travesti Zephyre66
Je suis un vide-couilles Chopassif
Féminisé par mon voisin Pasdeproblem
Bonne séance au ciné Mathias
La nuit dans la cité Noprise2tete
Rencontre avec mon maître H
Voyeur Lucas

La suite...

Jeune, riche et gâté -07 Matt
Ma gorge défoncée -03 MâleLope
Sucé par un mec -02 Young Hetero
Chambres à louer -11 Jeanmarc
Un amour de soumis -04 Elfe
Séjour à Marrakech -02 Pierrot
Colocation -04 Emerick
Colocation -05 Emerick
La prison -02 Licko
Ascenseur -02 YvesChalons51
Le moniteur moto -08 Sketfan
Quand le prof dérape -02 Benoit25
Mon ami l’escort -03 Pititgayy
Mon ami l’escort -04 Pititgayy
Mon ami l’escort -05 Pititgayy
Rencontre avec mon maître -02 H
Soumise à mon concierge -02 Aline
Soumise à mon concierge -03 Aline
Mon amour pour les TTBM -02 Dann
Mon âme au diable -03 Pititgayy
Mon âme au diable -04 Pititgayy
Le prof amoureux de son élève -02 Jerem72
Le fils prodige aime obéir -06 Charles.lope
Le fils prodige aime obéir -07 Charles.lope

01/11 : 7 Nouvelles

Sur une aire d’autoroute Pascal 89
Derrière le vice Etiel
Le gérant de magasin me dépucèle Ada
Fahres Kevinpass77
Je mouille de woof Anon-pup
J’ai filmé mon copain Frank
Consultation privée Seneo

La suite...

Soumission & Domination -510 Jardinier
Soumission & Domination -511 Jardinier
Voyage Initiatique -10 Ninemark
Les amours de Francky -02 Francky
Un amour de soumis -03 Elfe
Ma vie avec mon Maître -02 AdrienSchild
Le fils prodige aime obéir -05 Charles.lope

PUBLIE TON HISTOIRE

RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

MINET

Chercher :

 

 

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter - Tumblr

Expositions

Sommaire des expositions - Verner Degray - Barbizart

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - Histoires 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Liens

Liens vers d'autres sites gay - IDM SAUNA - L'IMPACT BAR - EL HOMBRE

Photos

Modèle - Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Video

Video Gay

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)