11 Nov.
+ 54 histoires en accès privilège.
11 Nov. : +33 histoires en accès public

A noter.
Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.

VIP?
Accès privilège :
Des histoires en +, juste avec un don

Don anonyme, en paypal ou CB

MINET
PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Premier épisode - Épisode précédent

Les potes de mon grand-frère

Saison -03, chapitre -01

Noah s'émancipe

Petit rappel :
Le temps des grandes vacances, Kamel, un des potes de mon grand frère, s’occupe d’un club de boxe de ma ville. C’est un groupe de 8-10 élèves, des mecs de la (très petite) cité de la ville, des blacks et rebeu qui essaient de se la jouer gangster, mais aussi Noah. Noah a tout du minet : 18ans, peau blanche, touffe de cheveux très noirs, belle gueule, plus mince que musclé. Il a une copine mais il s’est retrouvé saisi par la virilité de Kamel dont il est devenu le vide-couille.

Kamel aime à pousser les limites le plus loin possible : se faire sucer dans les douches, dans sa voiture alors qu’il est en train de conduire, défoncer le petit cul musclé de Noah au détour d’une ruelle le soir. Face à lui, Noah est comme sans volonté, il fait ce qu’il veut. Kamel est bien sûr très content d’être parvenu à ses fins, surtout avec un mec aussi craquant que Noah (même s’il n’avouera jamais qu’il trouve Noah très beau!) mais la situation a quelque chose de frustrant. Maintenant qu’il a mis Noah sous sa coupe, il n’y a plus de résistance, c’est trop facile. Il aimerait que Noah résiste un peu. Si déjà il lui donne des cours de boxe particuliers, c’est pour que Noah devienne plus viril, pas juste une lope musclée. De temps en temps il lui donne des conseils, comme par exemple oser s’affirmer, ne jamais avoir peur de montrer son désir, ne jamais reculer. C’est comme ça que ça a marché pour lui : sous la douche, la 1ère fois, il a demandé à Noah de le branler. Noah aurait pu refuser, se moquer de lui, en parler à tout le monde. Mais Kamel est allé jusqu’au bout sans montrer la moindre faiblesse et Noah a fait ce que Kamel lui a demandé.

Ce jour-là, Kamel allait pouvoir voir si ses leçons avaient été comprises…
Avec les entraînements personnalisé, Noah était devenu l’un des meilleurs boxeurs du groupe, ce qui énervait de plus en plus Amine, le meneur de la bande de la cité. Amine n’était pas spécialement beau, il avait un visage assez dur et la peau un peu grêlée. En revanche il était très bien foutu pour ses 18ans : 1m80, 65kg élancé, plus musclé et plus sec que Noah. Il se débrouillait plutôt pas mal à la boxe, mais il était surtout encore plus grande gueule qu’il n’était bon boxeur. Il n’arrêtait pas de se vanter et il défia même Noah dans un combat singulier, que Kamel accepta d’organiser en fin de séance. Amine était trop sûr de lui, pas assez sur ses gardes et Noah, moins fort mais plus agile et plus concentré, gagna le combat haut la main. Les potes d’Amine le blamèrent et Amine lança un regard noir à Noah.

Kamel demanda à Noah de l’aider à ranger la salle : pour lui, le gagnant d’un combat n’avait droit à aucun privilège. Cela permit aux autres de prendre leur douche sans emmerder Noah après sa victoire. Et cela permit aussi à Kamel de dire deux mots à Noah.
Kamel : J’ai un défi pour toi. Je veux que tu te fasses sucer par Amine.
Noah : Quoi ? Mais c’est n’importe quoi. Le gars est hétéro à mort et y’a aucun moyen que je le convaincre de me sucer.
Kamel : Ca ce sont des excuses. Repense à mes conseils. Tu ne dois pas le convaincre : il ne doit pas avoir le choix. C’est bien simple, je te fais la misère tant que tu ne te seras pas fait sucer par Amine.

Tout en disant cela, Kamel avait glissé sa main dans le short de Noah et un de ses doigts s’était inséré entre ses fesses et jouait avec son trou du cul. Noah ne put s’empêcher de gémir. Son trou s’ouvrit presque aussitôt. Comme par automatisme, Noah se retourna, s’appuya contre une pile de tapis de sol, baissa son short et présenta son cul à Kamel. Les autres jeunes étaient dans la salle à côté, on entendait les douches et les rires mais Noah était habitué à ce genre de défi. Kamel caressa les fesses lisses de Noah et son liseret de poil entre les deux, il sortit à son tour sa queue, caressa le trou de Noah puis s’arrêta là et remonta son short.
Kamel : Tu croyais quoi ? Que j’allais te faire plaisir ? N’oublie pas ce que je viens de te dire: d’abord tu te fais sucer par Amine, ensuite on reprend nos jeux. Maintenant tu vas direct sous la douche.
Noah : Attends d’abord que je débande.
Kamel : Maintenant j’ai dit. Impose toi un peu au lieu d’essayer de tout le temps passer inaperçu.

Kamel ressortit pour terminer de ranger la salle, en laissant Noah comme un con, encore tout excité, le cul à l’air. Il remonta son slip et son short : son érection ne laissait aucun doute. Il pouvait essaye d’attendre que sa bite retrouve un état normal, mais ça pouvait prendre du temps, ou alors il pouvait tester ce que lui avait dit Kamel, c’est-à-dire s’imposer, n’avoir peur de rien, aller jusqu’au bout sans jamais douter, et voir ensuite si ça passe ou ça casse. Il inspira un grand coup et se rendit dans le vestiaire, sous le regard fier et curieux de Kamel.

Dans le vestiaire, il ne restait plus que trois autres gars : Amine, encore sous le coup de l’humiliation de sa défaite, un grand black que tout le monde appelait Mamadou, et Wahid, un autre rebeu, 18ans lui-aussi, plutôt mignon mais assez effacé en général. Wahid et Mamadou étaient les deux potes d’Amine, qui le suivaient partout, Amine était le leader. Les trois devaient avoir passé un peu de temps à discuter car ils encore dans la douche à discuter sous l’eau chaude. Noah se déshabilla et entra dans l’espace des douches comme on saute du plongeoir de 10 mètres : son érection était encore assez visible, il ne pouvait plus reculer. Evidemment les trois autres jeunes remarquèrent aussitôt son sexe.

Amine : C’est nous qui te faisons bander Noah ? Tu veux nous sucer, petit pédé ?
Noah : Ta gueule Amine. Ca arrive à tout le monde.
Amine : Ou alors c’est Kamel qui te fait cet effet ? T’es sa pute ? C’est peut-être pour ça qu’il te chouchoute comme ça ?
Noah : Ta gueule ou je te refous une raclée devant tes potes.

Amine marqua un temps d’arrêt. Jusqu’à présent Noah avait toujours évité de parler au reste du groupe, il avait toujours évité les conflits. Mais là, après sa victoire sur le ring, il ne se sentait plus. Amine était impressionné mais il ne devait pas perdre la face devant ses potes.

Amine : Que de la gueule ! Je te bats quand tu veux, et là y’aura pas Kamel pour te protéger.

Noah ferma le robinet de sa douche et se tourna franchement vers Amine. Il avait encore une demi-molle assez impressionnante (sa queue était la seule non circoncise des quatre) mais il ne cherchait pas du tout à la cacher. Amine était juste devant lui et les deux autres assistaient à la scène en silence.

Noah : Tu sais quoi ? Et si c’était toi qui me la suçais ? Faut bien que quelqu’un me la vide.
Amine : Tu me prends pour qui ? Casse-toi pédale !

Amine était un peu perturbé : il ne savait pas si Noah en était encore au stade de l’insulte ou s’il espérait vraiment qu’il suce sa queue, et si c’était le cas, l’aplomb avec lequel il demandait ça, comme ça, devant les autres, était tellement inconcevable qu’il en était déstabilisé. De son côté, Noah comprenait la méthode de Kamel : ne douter de rien et être tellement sûr de soi que l’autre devait se plier à sa volonté. Ce n’était pas encore gagné mais il commençait à apprécier la situation et surtout, Amine ne lui faisait plus du tout peur.

Noah : Tu veux qu’on se batte là maintenant ? Tu veux que je te foute à nouveau la branlée devant tes potes, histoire de t’humilier une deuxième fois ?
Amine : Toi me battre ? J’aimerais bien voir ça.

Noah fit un geste brusque comme s’il avançait pour attaquer, et Amine prit peur et fit un pas de recul. Amine comprit trop tard qu’il n’aurait pas dû faire ça : c’était la preuve qu’il était sur la défensive et qu’il avait peur, là où Noah avait maintenant le dessus. Noah arbora un grand sourire et suite à la perspective qu’il allait effectivement peut-être pouvoir se faire sucer par cette racaille d’Amine, sa queue se regonfla à nouveau un peu.

Noah : Tu vois ? Je bande rien qu’à l’idée de mettre ma queue dans ta bouche bien chaude.
Amine : Bon, arrête de déconner là. Je suis pas pédé alors va foutre ta queue ailleurs. Venez les gars, on se casse, il est malade lui.

Noah ne voulut pas s’arrêter là. Il voyait bien que les deux autres étaient plus en position de spectateurs qu’en position de venir en aide à leur pote. Il se mit devant la sortie des douches. Quatre quasi-ado à poil sous les douches. Le minet tout blanc à la belle queue fine et longue devant le rebeu à la peau foncée et à la bite recroquevillée sous une touffe bien poilue.

Noah : Je crois que tu n’as pas bien compris. Je veux que tu me suces là maintenant. Je veux que tu te mettes à genoux, que tu prennes ma queue dans ta main et que tu la mettes dans ta bouche. T’inquiète pas, tu vas kiffer. Et puis on est entre potes là, ça sortira pas d’ici.

Noah fit un pas en avant. Amine ne voulut plus reculer, mais cela voulait dire que les deux corps se retrouvèrent très proches l’un de l’autre, la queue presque raide de Noah tout près de celle d’Amine. Amine jeta un rapide coup d’oeil derrière lui, Wahid et Mamadou regardaient en laissant Amine se débrouiller tout seul. Noah tendit la main vers le visage d’Amine qui l’écarta aussitôt.

Amine : Oh tu fais quoi là ?
Noah : Laisse-toi faire. Qu’est-ce que tu as à perdre ?

Noah recommença son geste. Amine ne savait plus quoi faire : il avait perdu. Noah approcha son index de la bouche d’Amine et se fraya un passage entre ses lèvres et se fit ainsi sucer le doigt. Amine, tétanisé, se laissait faire. Ses deux potes regardaient leur meilleur pote en train de se faire dominer par un petit blanc bec ! Ils se disaient des phrases du genre « putain le truc de ouf ! », « J’sui sur le cul là! ». Noah mit ensuite deux doigts dans la bouche d’Amine, ce qui le fit bander encore un peu plus : ça y est, sa queue toucha la cuisse d’Amine qui eut un geste de recul. Mais Noah réagit rapidement : de sa main libre, il agrippa Amine par la nuque et le maintint fermement à la même distance. Avec une main sur la nuque, deux doigts qui glissaient dans sa bouche, le corps chaud de Noah juste devant lui et le contact d’une queue sur sa cuisse, juste à côté de sa queue à lui, Amine était complètement dominé. Il trouvait tout ça dégoûtant, il avait envie de vomir avec ces deux doigts qui lui fouillaient la bouche. Et pourtant il découvrait des sensations qu’il n’avait jamais connues et il sentait que sa queue prenait du volume - ce qui n’échappa pas à Noah.

Noah : Ah ben tu vois ! Tu vas voir, tu vas kiffer toi aussi.

Noah appuya sur la nuque d’Amine pour le faire descendre. Amine résista, voulut dire quelque chose mais Noah fit « chut ! chut ! » et appuya encore plus. Amine se mit à genoux, il se débattit encore un peu mais Noah lui présenta sa queue devant la bouche.

Noah : Maintenant tu vas la sucer bien doucement, sans mettre les dents, comme une vraie suceuse.

Puis Noah relacha Amine : il le laissa libre de faire ce qu’il voulait. Amine, surpris, hésita sur la conduite à tenir.

Noah : Suce ou je te casse la gueule devant tes potes. De toute façon maintenant c’est trop tard.

Amine regarda à nouveau Wahid et Mamadou. Ils s’étaient mis à bander : Wahid avait une bite pas très longue mais assez épaisse, alors que la bite noire de Mamadou commençait à prendre une taille impressionnante. Ils étaient un peu gênés de se retrouver là à poil avec une érection, ça ne leur était jamais arrivés ! Mais ils voulaient vraiment que ça continue et Amine était laissé à lui-même. Une belle baffe rappela à Amine sa situation.

Noah : Je préviens, je ne te le dirai pas deux fois.

Amine reprit ses esprits, saisit la queue de Noah dans la main, la décalotta - une queue non circoncise, c’était nouveau pour lui ! -, ferma les yeux, ouvrit la bouche et commença à la sucer. Noah savoura doublement ce moment : non seulement il dominait complètement le chef de la bande à poil à genoux devant lui, et en plus il se faisait sucer ! Il était aux anges et il remercia intérieurement Kamel. Il lança un clin d’oeil aux deux autres qui se touchaient la bite timidement. Amine le suçait un peu trop mécaniquement, trop lentement et juste le bout du gland. Alors Noah prit un peu les choses en main : il appuya fortement sur la nuque d’Amine pour l’enfoncer jusqu’au bout. Amine eut un haut le coeur et recula pour pouvoir à nouveau respirer.

Noah : C’est rien, c’est le métier qui rentre.

Chapitre -02

Sans lui laisser le temps de reprendre ses esprits, Noah le reprit par la nuque et commença à lui baiser la gueule. Amine avait les larmes aux yeux, il se débattait mollement et avait mis ses mains sur les cuisses de Noah pour le retenir. Mais Noah kiffait trop ça pour le laisser maintenant. La bouche d’Amine était bien chaude et le voir résister le faisait encore plus bander. Mamadou, gêné, fit un signe à son pote pour partir.

Noah : Attendez les gars, partez pas comme ça ! Amine, et si tu t’occupais de tes potes maintenant ? Les pauvres, regarde-les, tu ne vas pas les laisser dans cet état ?
Amine pleurait presque : Non s’il te plaît, laisse-moi, tu as eu ce que tu voulais.
Noah : Fais ce que je te dis. Va les sucer !

Amine, résigné, se déplaça de leur côté et se mit à genoux devant eux. Wahid et Mamadou étaient comme paralysés, à la fois par la gêne et par le désir. Amine commença par sucer la queue de Wahid, plus petite mais très vite. Wahid fut super surpris et gêné, il aurait voulu reculer, mais c’était trop bon et il finit par accompagner les mouvement d’Amine avec ses hanches. Mamadou voulut aussi en profiter et il prit Amine par la tête et le guida vers sa queue à lui, plus longue que celle de Wahid ! Amine eut du mal à l’avaler mais Mamadou fit comme il faisait avec ses copines : il lui imposait le mouvement de la main. Noah s’approcha pour regarder la scène de près, mais sans intervenir. Le chef de la bande en train de sucer ses deux potes ! Et les deux potes, le black et le rebeu, pris au jeu qui se « tournaient » Amine et lui baisaient la gueule. Mamadou fut le premier à venir : alors qu’il se branlait en matant ses potes, il arracha quasiment Amine de la queue de Wahid pour lui baiser la gueue. Amine se débattit et voulut s’échapper mais Mamadou ne le laissa pas bouger et il maintint fermement la nuque d’Amine pour lui fourrer sa queue tout au fond de sa gorge, où il éjacula en poussant des petits cris. Quand il eut fini, il relâcha Amine qui se retrouva à quatre pattes au sol en recrachant ce qu’il avait réussi à ne pas avaler.
Mamadou : Oh putain c’était trop bon. Tu suces trop bien mec, tu nous avais caché ce talent !

Wahid ne savait pas trop quoi faire : il était bien chaud, sa queue bien raide dans sa main mais il n’était pas sur le point de venir comme son pote. Allait-il demander à Amine de le finir ? Ou allait-il se finir à la main ?

Noah intervint. Il se mit à genoux à côté d’Amine pour le consoler.
Noah : Ca va ? Tu t’en es très bien sorti ! Respire un peu ! Voilà…

Mais tout en le consolant, il lui caressa la tête d’une main, et le dos avec l’autre main, et sa main sur le dos glissa « machinalement » vers les fesses. Amine se cabra mais Noah avait anticipé la situation et le maintint fermement par la nuque, tout en continuant à lui parler avec douceur.

Noah : Chut ! Chut ! ne t’inquiète pas, tout va bien se passer. au point où tu en es, il faut aller jusqu’au bout. Mais tu vas voir, tu vas aimer.

Et Noah, devant Mamadou et Wahid qui n’en revenaient pas, commença à caresser le cul de leur pote, toujours à quatre pattes sur le carrelage des douches. Mais Noah, en bon passif, savait s’y prendre et savait comment faire pour arracher à Amine de petits gémissements : il éprouvait du plaisir ! D’un côté où il n’avait imaginé qu’il en aurait !

Noah : Tu vas avoir mal aux genoux. Lève-toi.

Amine, au comble de l’humiliation et troublé par les sensations qu’il éprouvait, n’opposait plus la moindre résistance. Il n’était plus qu’un jouet entre les mains de Noah qui comptait bien aller jusqu’au bout. Il plaça Amine debout en lui demandant de s’appuyer contre le mur pour bien se cambrer. Il en profita pour prendre un peu de savon liquide qui servirait de lubrifiant - on faisait avec les moyens du bord. Pour la suite, Noah ne se montra pas autoritaire mais au contraire très gentil et très doux. Il se colla tout contre Amine : d’une main, il lui préparait le cul et commençait à lui glisser un doigt à l’intérieur; de l’autre, il lui caressait sa queue qui commençait à grossir sous ses doigts, et il l’embrassait dans le cou et sur la nuque tout en lui murmurant des mots doux. La chaleur du corps de Noah contre lui, les frissons qu’il éprouvait avec ses bisous dans le cou, ce moment de douceur après avoir dû sucer ses potes à genoux sur le carrelage… Quand il sentit un doigt, puis deux, lui entrer dans le cul, Amine n’éprouva aucune douleur - au contraire, il sentait son cul s’ouvrir comme par magie. Et pourtant, Amine éprouvait ce plaisir comme une humiliation supplémentaire - et c’était bien l’intention de Noah. Un viol aurait été trop simple : il voulait faire jouir Amine devant ses potes !
Noah finit par glisser sa queue à la place de ses doigts : sa queue était plutôt fine, ce qui facilita les choses. Amine gémissait de plus belle. A sa grande surprise, Noah comprit qu’il pouvait très rapidement y aller à fond et il commença à pilonner Amine, tout en lui caressant la queue. Amine s’appuyait contre le mur pour tenir face aux assauts de Noah.

Mamadou et Wahid regardaient la scène, ébahis.
Noah : Mamadou, tu peux aider ton pote à venir, non ?

Sans quitter du regard Noah en train d’enculer leur pote devant eux, et sans aucune hésitation, Mamadou avança son bras jusqu’à saisir la queue de Wahid et à commencer à la branler. Wahid frémit et se rapprocha de son pote noir pour lui faciliter le travail, jusqu’à passer son bras par-dessus son épaule et à se serrer contre lui. Il se mit aussi à branler son ami, dont la queue reprenait déjà de la vigueur.

Les gémissements d’Amine s’intensifiaient. Noah accéléra ses mouvements, il le pilonnait à fond, sans lâcher sa queue, et Amine finit par éjaculer dans la main de Noah en poussant un grand cri. Noah se retira et Amine, les jambes tremblantes, s’effondra sur le sol pour reprendre ses esprits. Mais cette situation fit que Noah put se finir à la main et éjaculer à son tour en déversant son sperme - abondant après cette scène ! - sur l’épaule et le dos d’Amine. Mamadou et Wahid s’étaient aussi rapprochés. Pour se terminer, chacun avait fini par se branler seul et, côte à côte, presque en même temps, ils éjaculèrent à leur tour sur leur pote - même si Mamadou avait moins de sperme pour cette deuxième éjaculation en quelques minutes.

Noah sortit des douches en demandant à Mamadou et Wahid de l’accompagner : il fallait laisser leur pote se remettre de ses émotions et le laisser rentrer seul chez lui. Une fois rhabillé, Noah ne sortit pas mais retourna dans la salle où Kamel se trouvait toujours - il avait suivi la scène de loin, à partir des bribes de discussion qu’il avait entendues. Il était fier de son poulain. Noah malaxa la queue de Kamel bien raide dans son short et lui dit : « Maintenant, elle est à moi! ».

Marc 67

Micmac67@live.fr

Autres histoires de l'auteur : Les potes de mon grand-frère

Dernière mise à jour publique

11/11 : 9 Nouvelles

Dans les toilettes Ed.Nygma
Sucé par un mec ... Young hetero
Minet bi travesti Zephyre66
Je suis un vide-couilles Chopassif
Féminisé par mon voisin Pasdeproblem
Bonne séance au ciné Mathias
La nuit dans la cité Noprise2tete
Rencontre avec mon maître H
Voyeur Lucas

La suite...

Jeune, riche et gâté -07 Matt
Ma gorge défoncée -03 MâleLope
Sucé par un mec -02 Young Hetero
Chambres à louer -11 Jeanmarc
Un amour de soumis -04 Elfe
Séjour à Marrakech -02 Pierrot
Colocation -04 Emerick
Colocation -05 Emerick
La prison -02 Licko
Ascenseur -02 YvesChalons51
Le moniteur moto -08 Sketfan
Quand le prof dérape -02 Benoit25
Mon ami l’escort -03 Pititgayy
Mon ami l’escort -04 Pititgayy
Mon ami l’escort -05 Pititgayy
Rencontre avec mon maître -02 H
Soumise à mon concierge -02 Aline
Soumise à mon concierge -03 Aline
Mon amour pour les TTBM -02 Dann
Mon âme au diable -03 Pititgayy
Mon âme au diable -04 Pititgayy
Le prof amoureux de son élève -02 Jerem72
Le fils prodige aime obéir -06 Charles.lope
Le fils prodige aime obéir -07 Charles.lope

01/11 : 7 Nouvelles

Sur une aire d’autoroute Pascal 89
Derrière le vice Etiel
Le gérant de magasin me dépucèle Ada
Fahres Kevinpass77
Je mouille de woof Anon-pup
J’ai filmé mon copain Frank
Consultation privée Seneo

La suite...

Soumission & Domination -510 Jardinier
Soumission & Domination -511 Jardinier
Voyage Initiatique -10 Ninemark
Les amours de Francky -02 Francky
Un amour de soumis -03 Elfe
Ma vie avec mon Maître -02 AdrienSchild
Le fils prodige aime obéir -05 Charles.lope

PUBLIE TON HISTOIRE

RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

MINET

Chercher :

 

 

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter - Tumblr

Expositions

Sommaire des expositions - Verner Degray - Barbizart

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - Histoires 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Liens

Liens vers d'autres sites gay - IDM SAUNA - L'IMPACT BAR - EL HOMBRE

Photos

Modèle - Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Video

Video Gay

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)