Mai
Nouvelles histoires, photos bbk

VIP
"Accès Avant-Première" des histoires juste avec un don, ou en écrivant une histoire

PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Premier épisode - Épisode précédent

L'homme aux air max 2016 -06

Les cocas servis, nous parlions de notre début de semaine, et de la curiosité dont mes collègues ont fait preuve pour tout savoir sur Ruben. Je l'avertis alors que les questions allaient être nombreuses, et parfois déplacées, mais je ne pouvais pas contrôler la spontanéité de mes amis.
Nous parlions aussi des moments où nous allions être seuls ce week-end, des envies que chacun avait, et il paraissait évident qu'une grande partie de ce week-end allait se dérouler coucher. J'émis aussi l'idée que l'on pourrait sortir, ou partir en week-end, changer d'air et se découvrir autrement, ailleurs, mer, montagne, campagne, ailleurs !!
Sentant la fatigue me gagner, je dis à Ruben :

- Mon cœur, j'suis content de te voir en semaine, passer ce moment agréable avec toi, mais malheureusement, demain, une pile de dossiers m'attend, et je ne veux pas m'endormir dessus, alors, il serait sage que je rentre bientôt.

- Oui, je comprends, j'allais dire que je voulais rentrer, je sens aussi l'appel de l'oreiller !

-  Alors rentre bien, et samedi matin, tu peux venir avant midi si tu veux, tu me redis cela.

- Ok Justin, compte sur moi, et tiens, moi aussi j'avais un petit quelque chose pour toi… mais, tu l'ouvriras chez toi !

- Merci Ruben !

Et je l'embrassais avant de rejoindre mon petit appartement en vitesse, pour découvrir ce qu'il m'a donné. Trop pressé, je loupai une marche de l'escalier, alors que ça fait des années que j'habite cet immeuble. Le bleu allait être beau le lendemain, les courbatures aussi ! Enfin arrivé à l'intérieur, je m'empressai d'ouvrir ce que Ruben m'avait offert… un t-shirt… non, mon t-shirt avec un petit mot « Justin, pour être plus près de toi, j'ai pris dans ton armoire l'autre week-end, et je l'ai porté plusieurs jours, j'espère que tu me m'en veux pas, tu me voulais près de toi, c'est fait. Je t'embrasse mon cœur. Ruben ». Je lui envoyai alors un SMS « Merci Ruben, tu es un ange, j'ai hâte que l'interphone sonne, je suis déjà en manque de ta bouche. Bisous mon ange. Justin ».
Le jeudi fût très chargé, je n'ai pas même eu le temps de jeter un œil sur mon portable, et le soir, je m'endormis sans même avoir dîner. Le bleu que j'ai réussi à me faire à la cuisse est de bonne taille, je ne me suis pas loupé ! Vendredi midi, durant la pause de midi, enfin, la tête hors des dossiers, je pris alors mon téléphone pour avoir enfin des nouvelles de Ruben. Les messages sans grand intérêt, sauf le dernier : « J'peux venir dormir avec toi ce soir ? ». Je répondis « ah oui, bonne idée, je finis à 18h, donc viens pour 20 si tu veux, je préparerai à manger, je te kiffe mon Ruben », un « ok » pour m'avertir que le message était passé.

- Tu as l'air heureux Justin…

- Oui Eddie, tout va bien, et Ruben viens dormir avec moi ce soir, au lieu de venir que demain matin !

- Ah ça à l'air sérieux et bien parti entre vous !

- Oui, c'est inespéré ! Tu verras demain, c'est un ange.

- D'ailleurs, faut que je te parle de demain, j'suis pas sûr d'être à l'aise, j'ai jamais rencontré un couple homo, déjà que tu nous as caché ça depuis des années…

- Eddie, ça fait des années qu'on se connait, j'ai eu des aventures, c'est vrai, des plans comme il est courant de dire, mais Ruben est beaucoup plus que ça. Y'a un truc entre lui et moi, alors, reste toi-même, et tout ira bien. Il est aussi un peu stressé, il sait que vous m'avez soutenu lorsque j'étais mal, il vous expliquera pourquoi.

- Ah c'était à cause de lui ??? Alors y'a eu quoi avec ta sœur ???

- Rien de familial, heureusement ! Ruben a eu des problèmes, et je ne t'en dis pas davantage, tu as eu des confidences que les autres n'ont pas.

- Ok Justin, on a tous très envie de découvrir en vrai ton « Ruben » demain soir. J'y retourne, à plus

- Bonne fin d'après-midi, à demain soir !

 La journée se finit enfin, et je regardai l'heure, pour découvrir qu'il était 19 heures, il ne me restait qu'une heure pour rentrer, faire à manger et passer sous la douche, autant dire mission impossible !  Il fallait 35 minutes de marche pour rentrer, et avec un peu de chance, il y aurait de la circulation, me ralentissant encore davantage. Enfin devant l'immeuble, 19h45, pire encore que dans mes estimations les plus négatives, j'ouvris pour entrer dans le couloir, et à ma grande surprise, Ruben était assis sur les marches m'attendant.

- Que fais-tu déjà là Ruben ?

- Bein, j'ai fini plus tôt, alors je voulais te faire la surprise d'être là tôt !

- Merci mon cœur !

On s'embrassa dans l'escalier, et je l'invitais à monter.

- Ta fin de semaine s'est bien passée ?

- Oui et toi ?

- Ça va, si ce n'est que j'ai un peu mal à la jambe. En rentrant mercredi soir, j'ai loupé une marche, je me suis ramassé dans l'escalier, j'ai un bleu géant à la cuisse !

- Aie mon beau, pas top ça !

- Je vais à la douche, installe-toi !

- Non, tu es beau en tenue de bureau, j'ai pas l'habitude de te voir comme ça.

- Ah ça va peut-être venir ça !

Un sourire magnifique pris place sur son visage, ses bras m'enlacèrent, et je fus bientôt couvert de bisous tous plus doux les uns que les autres.
Il était venu en tenue de boulot lui aussi, sans passer chez lui, vu la taille du sac qu'il portait avec lui pour le week-end. Un beau jogging, débardeur sexy, boxer sublime, chaussettes épaisses et ses air max 2016, le parfum Gaultier laissait place aussi à des odeurs de travailleur, non pour me déplaire. Inévitablement, ce vendredi soir commençait sous les meilleurs présages.

- Tu trouves rien de changer ?

- Non Ruben.

- Ah, ça ne se voit pas encore alors, dommage.

- Quoi donc ?

- Je me suis inscrit à une salle du sport, de muscu pour tout te dire.

- Et tu vas y aller combien de fois par semaine ?

- Tous les soirs Justin, pour être l'homme de tes rêves.

- Ah oui, mais tu l'es déjà…

- Tu n'aimes pas mes bras musclés ?

- Oh si, bien sûr, je ne suis pas contre que tu te muscles davantage, au contraire, mais je ne veux pas que ce soit une drogue pour toi.

- Pas de risque Justin.

J'étais un peu surpris par le fait qu'il veuille se muscler, et je m'activais alors en cuisine, la journée avait été longue.

- Ruben, je peux te demander une chose pour la muscu ?

- Dis-moi ?

- Que tu sois plus musclé, plus fort, pas de souci, mais reste mon Ruben, le beau mec que j'ai eu dans mes bras la première fois ici même, ce garçon que je voyais tous les matins et qui rendait ma journée agréable. J'ai peur de perdre la simplicité du rapport qui nous lie, je tiens à toi, et…

- Et tais-toi, embrasse-moi !

La minuterie sonna, je partis en cuisine le cœur soulagé.

- Tu sais Justin, la muscu, c'est pour faire de l'exercice, me défouler, toi, tu es bien plus que ça pour moi. Je te regardais à nous préparer à manger, je me disais que j'étais vraiment chanceux d'être là, dans cet appartement, avec toi. Tu es prévenant, doux, gentil, prêt à tout pour passer du temps avec moi, comme mercredi ou encore ce soir, qu'espérer de plus de son mec ?

- Tu penses ça de moi ?

- Oui Justin ! Et pour la première fois ce soir, tu as dit « nous », ça m'a fait chaud au cœur, donne-moi ton bras.

Et il mit ma main sur son cœur qui battait vite, alors qu'il ne bougeait pas de sa chaise. Le contact avec sa peau me fit frémir, alors je me plaçais derrière lui, et entourais son cou de mes bras. Ses bras recouvrirent bientôt les miens, et comme pour lui signifier que moi aussi, je le protégeais, je me mis à lui embrasser tendrement le cou.
Nous avons mangé ensuite, lui reprenant sa position préférée sur mes cuisses, et puis mon bleu se manifesta, et je ne gardai finalement que les tn qu'il avait apporté dans son sac. Comme je le vis attristé de ne pouvoir se mettre sur moi, je lui montrai le bleu, et il pâlit à sa vue. Un bleu, 15 centimètres de diamètre.

- Ouah ! bordel ! Tu as eu de la chance, tu aurais pu te casser le fémur !

- Oui c'est clair ! Tu serais venu faire l'infirmier, coquin !!

- Bah ça aurait pu être drôle, enfin, cool quoi, se voir tous les jours.

- 1 à 0 pour toi Ruben…

Il fit la vaisselle, malgré mon désaccord, alors je profitais pour le regarder, comme pour graver son visage dans mon cerveau.

- J'suis beau hein !!

- Non, tu n'es pas beau, tu es très beau Ruben. J'ai une chance folle de t'avoir rien que pour moi

Et je me cachais sur le lit, la tête dans les draps, pleurant à chaudes larmes ma joie d'enfin connaitre cet homme.

- Tu fais quoi Justin ? Pas de branlette j'espère…

- …

- Justin ??

Je levai la tête, il me vit en pleurs, sans comprendre pourquoi.

- Je me sèche les mains, j'arrive.

- … (mes larmes coulaient chaudement)

- Viens là, qu'est-ce qui t'arrive ?

- Rien, j'suis heureux Ruben.

- Parce que j'ai fait la vaisselle ?

- Ahah !!! Non pas que pour ça ! Tu …

- Arrête, j'vais pleurer aussi Justin.

- Tu es un vrai ange de bonheur, mon ange de bonheur, merci d'être revenu pour combler mon cœur de joie et faire naitre des sentiments pour toi qui me dépassent.

- T'es content… (et il se mit à pleurer)

- Oh mon Ruben, oui j'suis si content, si heureux de pouvoir consoler tes larmes, et te prendre dans mes bras, moi qui ait toujours été utilisé comme un plan ou un simple flirt de passage, j'ai envie de t'embrasser.

Nos larmes ne s'arrêtaient plus, inondant les taies d'oreiller.

- Faudra pas pleurer demain soir mon cœur, d'accord ?

- Oui Justin, j'ferai un effort.

On se mit à rire, la soirée n'était pas finie…

Carolito

odeurdemale.recycl@laposte.net

Suite de l'histoire

Autres histoires de l'auteur : L'homme aux air max 2016

Dernière mise à jour publique

6 Mai > 10 Mai

Le pari Pascal
Soirée routier riders59650
Du statut de Salope à celui de Pute Adonf
Agent Spécial GwenaelAgent Spécial Gwenael GwenBlondinet
Dragon Ball ZZZ Astro
Comment j'ai lopé ma famille Camille
Nice -01 Calinchaud
Je suis une vraie chienne Pascal
Chantier éloigné Caramel
Envie d'exhib Pascal
Shawn Mendes me baise Boris22

Nouvel épisode

Professeur Ligoteur -02 Bounkey
La grosse bite de mon beauf -04 Ghost writer
Chantier éloigné -02 Caramel
Kader -03 Cédric
Kader -04 Cédric
Julien en famille -02 Marco10e
Mon chéri et son pote -02 Lucas22
Le lycée, ça craint -02 Guillaume
Soumission & Domination -498 Jardinier
Le militaire gabonais -02 Luk Alexandre

Mai 2018

Moi, lope des rebeux LopsaEnveut
Corrigé par un lascar violent Dimosqwertz
Aux bains avec le Hokage Boris22
Une défonce inoubliable Adonf
Opération séduction du patron Costard fétiche
Journée du Patrimoine ! Stephdub
Turquie 2018 Viril57100
Le jardinier Gegebi95
Le Gigolo NeoFP
Agent de sécurité bien membré Ghost writer
Jean et moi Pascal
Le Mateur Eric
Douce rencontre Mimi83
Le centre d'internement Roberttiti
Tonton gandhii34
Sexe acrobatie ? Pascal
Chambres à louer Jeanmarc
Mec marié en forêt jrmec1385
La grosse bite de mon beauf -03 Ghost writer
Chroniques de Cédric Cedric21052
Le mec idéal -21 Pititgayy
Le mec idéal -22 Pititgayy
Les Chronique de Max -05 Max
Pire des salopes -03 Ulrich
Séance photo -05 Pascal
Histoire de lycéens Gaëtan92
Julien en famille Marco10e
Serveur d'un soir Pascal
Pierre mon mac Pascal
Mon rêve américain Maxou
Premières chaleurs avec Malik DC
Mon mâle rebeu VTC Lucas
Professeur Ligoteur Boundkey
Retour de plage Pascal
Soumis au marié Paulfalloux
Différentes interprétations PoisonFecond
Rencontre Facebook Jolicul
Tellement je kiff mon Boss -08 Putedesteph69
Un été bien rempli -02 Adri
Le chalet -23 Yan
Soumission & Domination -495 Jardinier
Soumission & Domination -496 Jardinier
Soumission & Domination -497 Jardinier
Croisière -08 Calinchaud
Le militaire gabonais Luk Alexandre
Ma première fois à trois Renaud1212
Le lycée, ça craint ! Guillaume
Une formation très intense Ghost writer
Visite de mon frère Clemsex
Baise chez papa Maxoy51
Violé en groupe HadrienQc83
Chez Philippe Frank
Soumission & Domination -493 Jardinier
Soumission & Domination -494 Jardinier
Jean -11 Kawiteau
Mon bâtard -04 Teub23
Séance photo -05 Pascal
Éric, ma vie Chapitre -10 Rodriques
Éric, ma vie Chapitre -11 Rodrigue
Éric, ma vie Chapitre -12 Rodrigue
Arrêt imprévu -02 Caramel
Croisière -07 Calinchaud
Beau-Père -06 Calinchaud
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

 

Cyrillo nu a Mykonos
Cyrillo Mykonos

Cyrillo Cuir Leather
Cyrillo Leather

Cyrillo Cuir Leather
Cyrillo Home

&+
Twitter

 
 

Chercher :

CYRILLO CHEZ LES GRECS CYRILLO CHEZ LES GRECS
CYRILLO CHEZ LES GRECS
CYRILLO CHEZ LES GRECS

 

 

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Tout sur Cyrillo - Contact - Twitter - Tumblr - Intagram

Cyrillo Photo

Best of Cyrillo - Cyrillo Cuir - Cyrillo chez les grecs

Dial Chat

Chat & Dial gay (rencontre)

Expositions

Sommaire des expositions - Verner Degray - Barbizart

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - Histoires 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Liens

Liens vers d'autres sites gay - IDM SAUNA - L'IMPACT BAR - EL HOMBRE

Photos

Modèle - Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Vidéo

Vidéo gay