Mai
Nouvelles histoires, photos bbk

VIP
"Accès Avant-Première" des histoires juste avec un don, ou en écrivant une histoire

PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Canada voyage de ouf !

Chapitre 1

Je me présente, Yannick 50 ans bisexuel, marié depuis 21 ans, ma femme prof d'université est au courant de ma vie sexuelle et accepte Cet été nous sommes partis pour un stage nature au canada, avec un groupe de 4 familles que nous avons découvert. Au bord du Lac St Jean, nous étions hébergés dans une sorte d'auberge de jeunesse. Chaque famille avait un appartement indépendant, mais restauration commune. Sanitaires et salle de bain, séparées hommes femmes étaient commun aux 4 familles. Notre groupe était composé d'un couple 22 et 23 ans jeunes mariés sympa. Un autre couple 23 et 25 ans en concubinage, une famille père mère 42et 43 ans avec 4 enfants axel 19 ans puis trois filles 16,14,8 ans. Chaque matin au moment de la toilette, les 4 hommes, nous retrouvions dans les sanitaires. Nous étions tous en caleçon torse nu pour nous laver, et je pouvais admirer la jeune plastique de mes partenaires. Tous sportifs et bien bâti. Seul le père de famille avait des poils sur le torse, les autres étaient imberbes et lisse. Pour moi c'était le rêve du matin. Lorsque nous avions terminé, rasage et douche nous nous dirigions vers l'espace petit déjeuner. La, généralement nous croisions dans le couloir le jeune Axel qui émergeait de son lit. Son père souvent le blaguait «   voilà la marmotte ! allez dépêche à te débarbouiller et rejoint nous au petit dej » Nos activités sportives intensives se déroulaient sur la journée. Mon épouse soufrant d'une entorse contractée lors d'une randonnée en montagne ne participait pas. Naturellement, Je faisais donc équipe avec Axel le minou de 19 ans. Nous échangions les uns et les autres une franche camaraderie. J'ai posé le décor, mon histoire va débuter.

Une nuit 3 heures du mat, envie de pisser, je me lève, direction les toilettes. Comme je couche à poil je ne prends pas la précaution d'enfiler quoi que ce soit. A la lueur de mon téléphone portable je me dirige vers le sanitaire. Je terminai de pisser lorsque la lumière s'éclaire. C'est Axel ; son caleçon ne cachait rien d'une gaule matinale qui tendait le tissu. Moi, comme un con, nu comme un vers je me retournais cachant ma bitte avec mes mains. Axel, coquin et moqueur me dit « Alors là ! comment je fais pour te serrer la main ? » Le prenant au mot je lui tendis la main droite découvrant ma queue. « Tu vois c'est possible ! » Les yeux d'Axel étaient rivés sur mon sexe rasé. « Merde tu te rases ? » « Ça te gêne ? » « Non je trouve ça même beau, c'est la première fois que je vois ça ! mais tu as un bel engin plus gros que le mien! » Sentant la situation intéressante je tentais la provoque « tu peux pas savoir, toi tu bandes et moi pas, la comparaison n'est pas possible ! » Axel sans hésiter me répondit « et bien fait toi bander pour que nous comparions ! » l'arrogance de ce gamin, son assurance, son calme, me laissaient sur le cul. Je poursuivais ma provoque « comme dit Brassens, la bandaison papa ça se commande pas ! il me faut un motif soit je me branle, soit je me fais caresser, même plus efficace je me fais sucer » Axel sourit « si je comprends, comme nous ne sommes que deux c'est une proposition ! » « C'est toi qui a commencé Axel, tu as une grande gueule mais le courage suit il ? allez pas cap ! » Je constatais que son caleçon avait une tache de mouille et que sa queue était encore plus tendue. Je fixais son entre jambe « Tu vois Axel, avec la trace de mouille qui perle je sens que ma proposition ne te laisse pas de marbre ! » « L'expérience me tente mais je ne l'ai jamais fait, il faudrait que tu me montres ! » Le coquin ! il retournait la situation ce qui n'était pas fait pour me déplaire. « OK Axel, rentrons dans une cabine de douche et fermons le verrou nous sommes certains de ne pas nous faire surprendre ; » sitôt dit sitôt fait. A l'intérieur de la cabine nos corps se touchaient, je posais mes mains sur ses épaules et l'attira vers moi. Son torse était collé au mien et je sentais son cœur battre fort. Ma bitte était déjà tendue au maximum. Son visage était face au mien je sentais son souffle sur mon nez. J'approchais mes lèvres des siennes et commençais à l'embrasser. Il mit quelques instants avant d'entrouvrir sa bouche afin que je puisse glisser ma langue. Vu son attitude, J'étais certain que c'était sa première pelle !  Rapidement je sentais son assurance arriver et il me prit le cou pour m'attirer. Bientôt sa langue cherchait la mienne et un baiser torride commençait. Je le poussais contre la paroi de la cabine et commençais à caresser son dos, descendais le long de ses reins et caressais ses fesses fermes à travers le tissus. Je sentais qu'il se raidissait et se retenait. Je me dégageais pour le regarder dans les yeux, je le voyais abandonné à l'instant présent. Je lui pinçais les mamelons pointus bruns foncés, placés sur des pectoraux déjà bien formés. Je glissais ma main le long de ses abdos fermes et enfin j'arrivais à la ceinture du caleçon. Axel me prit de vitesse en saisissant ma bitte à pleine main. « Tu vois que je n'ai pas besoin de te sucer pour te faire bander ! » « Tu as raison Axel alors maintenant sort ta bitte pour que l'on compare » Attrapant la ceinture du caleçon je découvrais sa queue. J'admirais le spectacle ; Une petite bitte de 16/17 cm x 4 bien droite non circoncise, avec deux valseuses bien hautes parcourues par quelques poils blonds et fins, et une petite couronne de poils autour de ce sexe tendu. Axel comparait sa bitte à côté de la mienne 19 x6, il n'y avait pas photo sur la taille ! Je m'approchais à nouveau de son visage et déposais une série de bisous. Sur ses lèvres, sur son menton, sur son cou, sur ses têtons, puis me glissant le long de son corps, sur ses abdos et enfin je rentrais en contact avec son sexe. Il mouillait comme un diable. Un petit coup de langue me permis de gouter se nectar juvénile. Je sentais son corps vibrer, je levais les yeux pour fixer les siens d'un bleu tendre. Je léchais doucement la pointe de cette petite bitte et enfin l'enfonça jusqu'au fond de ma gorge. Axel eut un cris « putain que c'est bon ! » Lentement je commençais des vas et viens. Mais pas deux minutes après Axel m'avertit « Attention, je vais jouir ! » je plaquais mes mains sur ses fesses pour ne pas qu'il recule et bientôt quatre grands jets de sperme inondaient ma bouche. Je sentis mon minou tout d'un coup se laisser fondre « Jamais je n'avais fait ça, désolé mais je n'ai pas pu me retenir c'était trop bon ! » Il souriait benoitement et je repris ses lèvres pour lui laisser un petit gout de sa liqueur. Enfin je pouvais admirer ce corps svelte, imberbe, finement musclé, avec cette bitte tendue laissant couler un dernier filet de sperme. Mon minet me fixa dans les yeux et en souriant me dit « Ce n'était pas prévu comme ça, c'est moi qui devait te faire bander en te suçant, tu m'as trompé » Je lui posais la main sur le cou et le fit plier face à ma bitte. Axel compris immédiatement. Il commençait maladroitement à me sucer le gland par petite touche. Puis il prit ma bitte en bouche. Je lui forçais la tête jusqu'au moment où je sentais ma queue toucher sa glotte. Il suçait de mieux en mieux et visiblement trouvait du plaisir ; « Axel tu veux que je t'avertisse lorsque je jouie ? » il me répondit non. Aussi quelques minutes après je lui déchargeais dans la gueule une dose de sperme de derrière les fagots. Je voyais couler le liquide au coin de ses lèvres et descendre sur son torse. Son menton était luisant, il n'arrivait pas à tout avaler. Manque d'expérience ! Enfin, avec une serviette je lui essuyais le surplus de sperme su le menton et sur le torse. « Et bien Axel, dans mes rêves, je ne pensais pas en arriver là aussi vite et pourtant dieux sait si j'avais envie de toi ! » tranquillement, il m'avouait que depuis le premier jour il fantasmait sur moi.

La suite vous la devinez, nous avons à cinq reprises eut l'occasion de nous retrouver seuls. Et enfin à la troisième rencontre je réussis à enfiler ma queue avec beaucoup de d'attention dans le tendre fourreau de mon minet. Une longue préparation de sa rondelle a été nécessaire pour éviter toute douleur afin que sa première sodomie soit un beau souvenir.

Chapitre 2

Axel et moi avions pris gout au sexe ensemble. Dès que nous le pouvions nous nous retrouvions dans notre cabine de douche attitrée. Il est vrai que comme nous faisions équipe ensemble pour les activités il était plus simple de s'éclipser du groupe. Mais le jour de notre quatrième rencontre un évènement arriva. Nous étions nus dans la cabine de douche et j'avais glissé ma bitte au plus profond de mon minet. Il voulait que « je lui fasse un bébé » ce qui se traduit par être enculé sans capote et prendre le jus de son amant dans le cul. J'étais certain d'être clean j(avais le résultat de mes tests depuis moins de 3 semaines. Je lui défonçais la rondelle lorsque j'entendis la porte des sanitaires s'ouvrir. Je cessais de pilonner mon amant et lui, retenait son souffle. Ma queue restait plantée dans son cul et nous ne bougions pas. Nous entendons bientôt l'eau coulée dans la cabine a côté de la nôtre. Un des mecs du groupe prenait sa douche. Qui était-ce le jeune 22 ans ? le jeune 25 ans ? le père d'axel ? tout était possible. La douche fut courte, et je commençais à débander dans le cul d'Axel. Nous entendons le type se sécher puis la porte principale des sanitaires claquer. Le mec était parti. Axel angoissait « nous allons arrêter pour aujourd'hui j'ai eu trop peur ; » je roulais ma serviette autour de ma taille et ouvrit la porte. Stupeur, en face de moi, appuyé sur les lavabos le petit mec de 22 ans, torse nu la serviette autour de la taille, les bras croisés, me fixait. C'était un beau mec, 1m80, tunisien, le teint mat, les yeux noirs, le corps sculpté et imberbe, les cheveux noirs plaqués et une dentition de pub pour le dentifrice ! un sourire charmeur, sûr de lui ourlait ses lèvres. « Salut ça se passe bien avec ton équipé ? » alors qu'Axel n'était pas sorti de la douche je me demandais comment il avait deviné. Le petit jeune me montra le bas des portes de douche taillée à 40 cm du sol. De ce fait, il était possible de voir pratiquement jusqu'aux genoux les occupants. Je compris rapidement que la position que nous avions ne laissait aucun doute sur ce que nous faisions à l'intérieur. Il prit la parole en souriant « cool les mecs, je vous mate depuis quelques jours et j'avoue que vous me faites bander. Je ne pensais pas avoir une opportunité comme aujourd'hui. Je suis bénit ! » je lui demandais « que veux-tu faire ? » « Participer bien sûr, mais pas ici les portes ne me plaisent pas, ma minette est partie avec le groupe en excursion, ils ne reviennent que vers 18 h, nous avons 2 heures, ça devrait le faire, venez dans ma chambre ; »Axel et moi, roulés dans notre serviette de bain traversons le couloir pour rentrer chez le petit mec. Dès que la porte fut fermée, il tombait sa serviette pour montrer une superbe bitte semi mole a la peau foncée de 17/18 avec un gland rose qui mouillait. Il me regardait tendrement « je te trouve super tu acceptes de me sucer ? ce sera pour moi une première ! »je me positionnais devant et pris en bouche le bel engin. Il ne fallut que quelques secondes pour qu'il se dresse fièrement. Ses balloches étaient rasées et sa queue entourée d'une petite couronne de poils noirs frisés était entretenu visiblement taillés (il aimait son corps le mec !) Je m'appliquais le mieux possible le nez dans ses poils qui s'entaient bon produit de douche. Axel nous regardait et bandait comme à son habitude. Le jeune mec attrapait Axel par la bitte pour qu'il s'approche de lui, puis commençais à le sucer. Je pris les devants « attention mec, Axel crache très vite ! si tu ne veux pas avaler prend tes précautions » en effet trois minutes après, Axel gémissait et lâchait sa purée sur le menton et le torse du jeune mec. La réaction ne se fit pas attendre le petit mec me déchargeait une dose de foutre épais et sucré dans la gueule. Je n'arrivais pas à tout avaler. Il devait être en abstinence depuis 3 semaines pour avoir une telle quantité de foutre ! Après l'effort nous nous asseyons toujours nus sur le canapé ; Le jeune mec était super cool, seul, Axel était un peu stressé par l'aventure. Le jeune mec très souriant commença à exposer la situation « c'est un groupe de ouf que nous avons, vous deux baisés ensemble moi je réalise mon rêve, super cool ! mais je vais peut-être vous surprendre : l'autre soir, après quelques verres, Mathis (le jeune mec de 25 ans) m'a avoué que son fantasme serait une fois de se faire enculer pour voir ce que ça fait. Qu'en pensez-vous ? il nous reste 6 jours ensemble on monte un coup ? » vous vous doutez que j'étais partant quant à Axel après quelques explications il donnait son accord.je vous passe les détails de la mise en œuvre du plan, mais 2 jours après nous étions le jeune mec, Axel, moi et le petit Mathis dans la chambre du jeune mec. Mathis était blond, mince, une petite barbichette en pointe, les yeux marrons, un corps longiligne imberbe et une petite queue de 16 entourée d'une forêt de poils blonds. Les fesses rebondies glabres ne demandaient qu'à recevoir de la semence. Pour l'accueillir, chacun d'entre nous a sucer Mathis. Puis, sur sa sollicitation c'était à moi de tenter l'aventure ayant le plus d'expérience. Je lui enduisais la raie de gel, puis je rentrais un doigt dans la rondelle rose, puis deux en les faisant pivoter pour distendre la chaire, je tentais un troisième mais Mathis me bloquait la main. N'insistons pas ! je posais mon gland sur la petite rondelle sous le regard amusé du petit mec et d'Axel. Ils observaient la pénétration du gland, puis cm par cm du reste de ma queue qui coulissait pour bien lubrifier. Le petit mec était attentif aux douleurs de l'initié « ça va Mathis ? pas trop douloureux, » celui-ci répondais par la négative. Je l'avertis « attention Mathis le dernier centimètre peut être douloureux, tu respires et tu attends que ça se détende ! » je poussais d'un coup et mes couilles claquaient sur son cul. Mathis cria « putain que ça fait mal » puis doucement je faisais des vas et viens et sentais que le petit se détendait ; Ou bout de quelques minutes il me demanda d'arrêter car il trouvait que ma queue était trop grosse. Je lui proposais alors de tenter avec le petit mec ou avec Axel. Naturellement il choisit axel. Pour lui ce serait aussi son dépucelage. Axel posait son gland sur la rondelle de Mathis et sa petite queue rentra très facilement. « Putain que c'est bon » dit-il « Pour moi aussi » répondit Mathis. Et comme d'habitude quelques minutes après Axel décula et remplit le réservoir de sa capote de sa purée blanche. Nous éclations tous de rire « putain qu'elle partie ! » et nous entamions une tournée de bière en commentant nos exploits.

Dix jours après, chacun repartait dans ses foyers. Axel pour la Belgique et moi pour la France. Seuls les sms nous ont permis de garder le contact et de se rappeler ce tendre dépucelage. Mais, je ne lui ai jamais dit qu'à 2 reprises j'avais aussi enculé son père. Vive les voyages !

Yannick

Autres histoires de l'auteur : Canada voyage de ouf ! - Bel apprentis - Naissance homo au japon - L'accident d'un éphèbe

Dernière mise à jour publique

6 Mai > 10 Mai

Le pari Pascal
Soirée routier riders59650
Du statut de Salope à celui de Pute Adonf
Agent Spécial GwenaelAgent Spécial Gwenael GwenBlondinet
Dragon Ball ZZZ Astro
Comment j'ai lopé ma famille Camille
Nice -01 Calinchaud
Je suis une vraie chienne Pascal
Chantier éloigné Caramel
Envie d'exhib Pascal
Shawn Mendes me baise Boris22

Nouvel épisode

Professeur Ligoteur -02 Bounkey
La grosse bite de mon beauf -04 Ghost writer
Chantier éloigné -02 Caramel
Kader -03 Cédric
Kader -04 Cédric
Julien en famille -02 Marco10e
Mon chéri et son pote -02 Lucas22
Le lycée, ça craint -02 Guillaume
Soumission & Domination -498 Jardinier
Le militaire gabonais -02 Luk Alexandre

Mai 2018

Moi, lope des rebeux LopsaEnveut
Corrigé par un lascar violent Dimosqwertz
Aux bains avec le Hokage Boris22
Une défonce inoubliable Adonf
Opération séduction du patron Costard fétiche
Journée du Patrimoine ! Stephdub
Turquie 2018 Viril57100
Le jardinier Gegebi95
Le Gigolo NeoFP
Agent de sécurité bien membré Ghost writer
Jean et moi Pascal
Le Mateur Eric
Douce rencontre Mimi83
Le centre d'internement Roberttiti
Tonton gandhii34
Sexe acrobatie ? Pascal
Chambres à louer Jeanmarc
Mec marié en forêt jrmec1385
La grosse bite de mon beauf -03 Ghost writer
Chroniques de Cédric Cedric21052
Le mec idéal -21 Pititgayy
Le mec idéal -22 Pititgayy
Les Chronique de Max -05 Max
Pire des salopes -03 Ulrich
Séance photo -05 Pascal
Histoire de lycéens Gaëtan92
Julien en famille Marco10e
Serveur d'un soir Pascal
Pierre mon mac Pascal
Mon rêve américain Maxou
Premières chaleurs avec Malik DC
Mon mâle rebeu VTC Lucas
Professeur Ligoteur Boundkey
Retour de plage Pascal
Soumis au marié Paulfalloux
Différentes interprétations PoisonFecond
Rencontre Facebook Jolicul
Tellement je kiff mon Boss -08 Putedesteph69
Un été bien rempli -02 Adri
Le chalet -23 Yan
Soumission & Domination -495 Jardinier
Soumission & Domination -496 Jardinier
Soumission & Domination -497 Jardinier
Croisière -08 Calinchaud
Le militaire gabonais Luk Alexandre
Ma première fois à trois Renaud1212
Le lycée, ça craint ! Guillaume
Une formation très intense Ghost writer
Visite de mon frère Clemsex
Baise chez papa Maxoy51
Violé en groupe HadrienQc83
Chez Philippe Frank
Soumission & Domination -493 Jardinier
Soumission & Domination -494 Jardinier
Jean -11 Kawiteau
Mon bâtard -04 Teub23
Séance photo -05 Pascal
Éric, ma vie Chapitre -10 Rodriques
Éric, ma vie Chapitre -11 Rodrigue
Éric, ma vie Chapitre -12 Rodrigue
Arrêt imprévu -02 Caramel
Croisière -07 Calinchaud
Beau-Père -06 Calinchaud
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

 

Cyrillo nu a Mykonos
Cyrillo Mykonos

Cyrillo Cuir Leather
Cyrillo Leather

Cyrillo Cuir Leather
Cyrillo Home

&+
Twitter

 
 

Chercher :

CYRILLO CHEZ LES GRECS CYRILLO CHEZ LES GRECS
CYRILLO CHEZ LES GRECS
CYRILLO CHEZ LES GRECS

 

 

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Tout sur Cyrillo - Contact - Twitter - Tumblr - Intagram

Cyrillo Photo

Best of Cyrillo - Cyrillo Cuir - Cyrillo chez les grecs

Dial Chat

Chat & Dial gay (rencontre)

Expositions

Sommaire des expositions - Verner Degray - Barbizart

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - Histoires 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Liens

Liens vers d'autres sites gay - IDM SAUNA - L'IMPACT BAR - EL HOMBRE

Photos

Modèle - Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Vidéo

Vidéo gay