Mai
Nouvelles histoires, photos bbk

VIP
"Accès Avant-Première" des histoires juste avec un don, ou en écrivant une histoire

PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Premier épisode - Épisode précedent

L.A. Lovers

Chapitre 10 : Les tourments du passé

"-Damien ?!"

Je me retournai instantanément pour ne trouver qu'un flux de voyageurs. Ma respiration était lourde, et je transpirais de peur. Pourquoi avais-je cru entendre sa voix ? Toujours secoué par cet événement, je trouvai mon chauffeur devant la gare et lui demanda de m'emmener chez James.
Durant, le trajet, j'étais perdu dans mes pensées. Que m'arrivait-il ? J'avais certes eu des flashbacks, mais je n'avais encore jamais entendu sa voix en sept années. Et cela me terrifiait. En allant lui vider mon sac, j'avais sans le savoir ouvert une porte vers mon passé qu'il le serait difficile de refermer

Une fois arrivé chez James, je me ruai dans l'ascenseur afin de pouvoir au plus vite le serrer dans mes bras. Ce que je fis une fois entré dans son penthouse. "Embrasse-moi." Cela ne manqua pas de l'inquiéter, mais il sut attendre que je m'écarte de moi-même avant de m'interroger.
"Eh, mon cœur, qu'est-ce qui se passe ? Tu trembles et ta voix est remplie d'angoisse. Tout va bien ?
-Non James, mais pour le moment je préfère parler d'autre chose."
Il respecta ma décision malgré le ton froid sur lequel nous nous étions séparés avant mon voyage. Il me prépara un excellent dîner et me servit du bon vin, ce qui me détendit un peu

Une fois couchés tous les deux dans son lit, il m'enlaça. Cela me mit en confiance et je commençai à lui raconter mes péripéties.
"-Je me suis réconcilié avec mon père, donc ça ne peut pas venir de là. Mais pour la première fois en sept ans, je suis allé sur la tombe de Damien.
-Mais pourquoi tu as fait ça ? Tu ne te doutais pas que ça rouvrirait de vieilles blessures ?
-Je voulais me débarrasser de son lourd bagage. Pour nous deux. Pour que j'aie enfin la force de m'engager. Parce que tu m'as donné envie de m'engager.
-Aaaah, je comprends, et , honnêtement je me sens coupable. C'est de ma faute, je t'ai poussé vers le mariage sans me soucier de tes sentiments et maintenant tu souffres.
-Je devais le faire. Car au fond de moi je veux me marier avec toi, fonder un couple stable... mais mon passé finit toujours par me rattraper et me torturer.
-Tu as sûrement déjà envisagé ça, mais tu as pensé à consulter un psy ?
-Eh bien à vrai dire, non. Mais maintenant que tu en parles, ça me semble être la seule solution pour que nous soyons vraiment heureux ensemble.
-Je te recommande le Dr. Linda. C'est elle qui m'a traité après que mon fiancé m'ait trompé avec un militaire, largué pour aller faire la guerre avec lui en Afghanistan, et qu'il y est mort. Je me suis senti coupable. Elle m'a aidé à faire confiance aux gens à nouveau. Je pense qu'elle te conviendra.
-Alors c'était ça ton rapport à l'infidélité. Je suis vraiment désolé.
-Ce n'est pas de ta faute. Et je m'en suis remis maintenant.
-Eh bien, s'il faut que je voie le Dr. Linda pour oublier "tu-sais-qui", alors je le ferai. Pour nous.
-Je l'appelle dès demain. Je t'aime.
-Moi aussi je t'aime.
-Je connais autre chose que tu aimes...
-Pas ce soir, j'ai la migraine.
-Ah ! Alors c'est comme ça que sera notre mariage ? Parce que la je me sens comme le mari qui va devoir se soulager seul.
-Haha, t'es bête. Allez ok, viens... mais pas longtemps d'accord, je dois me lever demain.
-Promis !!!" dit-il en se rapprochant

Une fois endormi après notre acte, un long cauchemar débuta. Je voyais Damien tuer James sous mon regard impuissant, et d'un coup il fonça vers moi en criant "TU NE M'OUBLIERAS JAMAIS !!!". Je me réveillai en hurlant, couvert de sueur et en larmes. James me rassura et je réussis à finir ma nuit. Le lendemain après mon travail, je me rendis à mon rendez-vous avec la psy

Chapitre 11 : Le divan

*Cabinet du Dr. Linda, 20h30*

"-Bonsoir docteur, merci de me recevoir si tard.
-Je vous en prie, n'importe quoi pour les connaissances de James. Asseyez-vous, moi je m'assois en face, et on va commencer par ce que vous voulez. Pas de pression, parlez librement.
-Eh bien, hum..."
Je lui parlais de tout et de rien, et une fois mis en confiance, je lui racontais mes sept ans de souffrance

"-Et hier, en arrivant à la gare, j'ai cru entendre sa voix que me demandait si je lui avais manqué.
-Et qu'avez-vous ressenti ?
-J'étais terrifié. Mais lorsque je me suis retourné, il n'y avait personne, juste la foule.
-Bien, Kyle, vous venez de partager votre passé, et le moins que je puisse en dire, c'est qu'il est chargé. Comme vous me l'avez dit, votre réconciliation avec votre père vous a grandement soulagé. Je pense cela vrai, cependant vous avez ouvert la voie à de nouvelles peurs en allant sur la tombe de Damien pour la première fois en sept ans. Et une peine a remplacé l'autre.
-Je pensais que ça m'aiderait de lui dire ses quatre vérités. Mais vous avez raison docteur, à présent mes flashbacks sont revenus, et j'ai fait en plus un cauchemar affreux.
-Intéressant, vous pouvez développer ce cauchemar ?
-Eh bien, je voyais Damien tuer James, et je ne pouvais rien faire. Et d'un coup il fonça vers moi en criant "TU NE M'OUBLIERAS JAMAIS !!!"
-Je pense qu'il y a du sens dans ces paroles. N'avez -vous pas conservé sur vous quelque chose qui vous lie aux événements d'il y a sept ans ?
-Pour tout vous dire oui. Il y a ce mot. Je n'ai jamais trouvé la force de m'en débarrasser. C'est un mot que j'ai trouvé dans sa main lorsque j'ai découvert son corps.
-Pouvez-vous sortir ce mot et le lire à haute voix s'il vous plaît ?
-Ok... promettez-moi de ne rien dire.
-Aucun problème, je suis tenue au secret professionnel. Parlez en toute confiance et ça restera entre vous et moi."

Je sortis le mot de mon portefeuille et pris une grande inspiration avant de fondre en larmes.
"-Ce n'est rien, tenez prenez un mouchoir et prenez le temps qu'il faut.
-Merci, c'est juste que... à chaque fois je me retiens, mais là je n'ai pas pu.
- C'est parfaitement normal, d'après ce que je déduis de votre comportement, vous gardez tout enfoui au fond de vous sans jamais vous ouvrir à quelqu'un. Alors lorsque tout décide de ressortir, cela peut être éprouvant comme dans le cas présent, cela peut s'exprimer sous forme d'agressivité non contrôlée. Maintenant, essayez de vous concentrer sur le bien que lire ce mot va vous faire et lorsque vous vous sentez prêt, allez-y.
-Ok, j'y vais..." Je pris une grande inspiration afin de me calmer et commençai à lire

"Kyle, si tu lis ça, alors tu m'as trouvé mort. Notre relation m'étouffait, tu m'étouffais. Alors, je t'ai trompé. Cela fait six mois que ça dure, et je me sens coupable, mais tu m'aurais tué si je ne l'avais pas fait moi-même. Tu m'as toujours fait peur par ton manque d'émotions, mais moi je t'aimais et je ne pouvais pas te faire face après ça. Tu te dis sûrement qu'on aurait pu en parler, mais je ne le crois pas. Je n'ai jamais su contrôler mes émotions. Je suis mort et ma culpabilité aussi. Pardonne-moi et passe à autre chose. Dam."

"-Bien, comme vous me l'avez fait comprendre, c'est dur à porter. Comment vous sentez-vous ?
Je me mis à pleurer. -Je n'avez jamais pleuré après, ou même avant l'avoir lu. Je ne sais pas si c'est bon signe.
-C'est en effet un bon signe. Cela prouve qu'en parler vous a permis de mieux appréhender ces sentiments négatifs qui vous torturent et de les exprimer clairement, de les faire sortir.
-Je préférerais ne pas pleurer du tout, mais bon...
-Oui, évidemment la thérapie ne soigne pas tout à la première séance. Mais vous avez déjà fait je pense de gros progrès. Qu'en dites-vous ? Vous pensez aller mieux ?
-Je me sens moins constamment stressé.
-Bien ! C'est tout ce dont nous avons le temps aujourd'hui. Je vous convie à un autre rendez-vous la semaine prochaine afin que nous continuions notre travail, cela vous convient-il ?
-Bien sûr. Je me sens déjà mieux alors je veux que ça dure.
-Une dernière petite chose. Essayez de relire le mot, en enlevant les mots négatifs. Vous verrez que Damien tenait à vous et que vous n'avez aucune raison de vous sentir coupable. Nous en parlerons la semaine prochaine. Bonne soirée Kyle.
-Merci docteur Linda. Vous êtes aussi douée que James me l'a dit.
-Je sais, c'est pour cela que je prends 400 $ de l'heure. Dites à James de me faire un virement.
-D'accord... au revoir docteur

Je retournai chez James, le cœur léger, comme débarrassé d'une partie de mes problèmes. Dès qu'il m'ouvrit la porte, je lui sautais dans les bras afin de l'embrasser avant de lui raconter ma séance. Il fut ravi de constater à quel point j'étais plus serein. Et je lui montrais ma sérénité une bonne partie de la nuit dans sa chambre. Malgré notre apparent bonheur, je lui répétai que je voulais attendre ma guérison psychologique complète. Ce qu'il accepta en me demandant de compenser par mon emménagement chez lui. Je lui ai répondu que j'allais y réfléchir

Chapitre 12 : L'inattendue déclaration

J'ai fait un autre rêve, mais non violent cette fois-ci. Il se contentait de me fixer, avec un sourire rassurant. Je me réveillai plein d'entrain et me rendis aux studios de L.A. News à l'heure et prêt à travailler dur

*Siège de L.A. News, 10h*

J'étais bien intégré dans mon travail, mes collègues m'ayant accepté sans bizutage. Comme je l'ai déjà dit, la seule ombre est qu'Aldo ne m'adresse plus la parole, sauf pour ses caprices. Il a fini par devenir tout ce que les assistants comme moi détestent : un nouveau Josh.
Dans le positif, il y a eu l'arrivée il y a un mois de Matt, le nouveau producteur junior, 28 ans, taille moyenne, blond, bien bâti et super aimable avec les assistants. On s'est tout de suite entendus, et travailler avec lui rendit le job plus confortable. Personne ne connaissait son orientation, car aucun indice n'a jamais fuité sur sa vie amoureuse

Je fus convoqué dans le bureau du directeur des programmes, sans raison ce matin, ce qui ne présageait jamais rien de bon. Surtout lorsque je vis Aldo assis sur l'un des deux fauteuils devant le bureau.
"-Ah, Kyle entrez.
-Bonjour messieurs, excusez-moi mais je suis assez occupé, pourrais-je connaître la raison de ma présence ici ?
-Oui bien sûr, eh bien, le producteur senior "People" part à la retraite le mois prochain.
-Oh, Patrick s'en va ? Mais c'est un pilier, on va perdre en qualité !
-Je le sais, c'est pour ça qu'il avait refusé de prendre la relève de Josh. Je me suis donc mis en quête de trouver son successeur. Les producteurs junior d'autres segments ont refusé, et je me vois donc dans l'obligation de donner le poste à Matt, malgré son arrivée très récente. Je sais que cela va créer du remous et de la jalousie dans l'équipe, alors je dois donner son poste à quelqu'un d'apprécié.
Aldo prit la parole.
-Cette personne se trouve être toi. Tu es arrivé il y a à peine six mois, et pourtant tous t'apprécient et d'après ce qu'ils m'ont dit, tu es le préféré des candidats pour leur futur boss, même sans ancienneté.
-C'est cela. Qu'en dites-vous Kyle, voulez -vous devenir le nouveau producteur junior "People" de L.A. News ? Avec augmentation et avantages supplémentaires bien sûr.
-Ouah, c'est beaucoup d'un seul coup. Mais si vous pensez que j'en suis capable, je veux bien essayer.
-Parfait ! Voyez avec Matt pour les formalités de passation et bon courage. Vous pouvez y aller.
-Merci monsieur. Et merci Aldo."
Je sortis du bureau et fonçai aux toilettes afin de pouvoir m'exclamer en privé. Ça y est Kyle ! Tu grimpes les échelons. Il faut que je prévienne James

Alors que je sortis mon portable pour l'appeler, j'entendis la porte s'ouvrir. Elle laissa apparaître Aldo qui marcha vers moi et me pris mon téléphone des mains.
"-Tu fais quoi l..." Il venait de plaquer ses lèvres sur les miennes. Au bout d'une minute, je repris mes esprits et le repoussais.
"-Qu'est-ce que tu en dis Kyle ? Nouvelles responsabilités, nouveaux amours ? Je suis désolé de t'avoir ignoré et snobé, mais j'étais débordé.
-Mais tu te crois où ?! Je suis en couple avec James ! T'es complètement débile ou quoi ?!
-Non, amoureux. Je t'aime Kyle, depuis le premier jour ou tu es entré dans cette chaîne.
-...
-Allez... je sais que tu veux...
-Non. NON. J'ai enfin le contrôle de ma vie amoureuse, et je n'ai pas l'intention de te laisser tout gâcher.
-Voyez-vous-ça. Alors ça y est monsieur sort avec un acteur qui le force dans le mariage et il a le contrôle ?
-Ne t'avise pas de me juger. Tu ne connais même pas un huitième de ma vie. Alors continue à m'ignorer et n'essaye plus d'y rentrer.
-Pourtant tu as eu l'air d'aimer il y a deux minutes. Peut-être dois-je recommencer ?
-Non, NON ! Reste la ou tu es !
Il m'agrippa et m'embrassa de force jusqu'à ce qu'il soit tiré en arrière

"-Il t'a dit non connard! Non, ça veut dire non. Sinon c'est du viol.
-Ah ouais et qu'est-ce que tu vas faire vu que j'en ai rien à foutre ?
-Eh bien peut-être montrer à tout le monde cette vidéo. dit-il en montrant la scène sur son portable.
-Enfoiré, c'est loin d'être terminé. On se reverra Kyle."
Il partit en bousculant Matt qui venait de me sauver.
"-Tu vas bien ?
-Oui je suis content que tu sois intervenu sinon...
-N'y pense plus. Ça n'est jamais arrivé, et je ne pense pas qu'il risque sa carrière en recommençant.
-Merci Matt. T'es un vrai pote.
-T'inquiète. Allez tu peux rentrer chez ton mec si tu veux.
-Non. Retournons travailler, je vais pas laisser ce con croire qu'il m'intimide. Et je ne veux pas que James s'inquiète et qu'il engage un garde du corps qui me suivrait partout."
Nous éclatâmes de rire avant de retourner travailler

Je trouvai un mot sur mon bureau : "C'est pas fini. Je t'aurais à moi, quelle qu'en soit le moyen. A."
A ? Il s'est cru dans Pretty Little Liars ou quoi ? Il est vraiment pathétique, comme si je ne savais pas que c'était lui ! me dis-je avant de jeter le papier à la poubelle en marquant un panier à trois points

---

Ouh, les choses se corsent au travail pour Kyle ! Mais sa vie amoureuse semble revenir à la normale. Cela va t-il durer ? La réponse dans la prochaine partie

Merci d'avoir lu cette deuxième partie ! Continuez à me faire savoir ce que vous pensez de "L.A. Lovers" par mail (que ce soit positif ou négatif, je lis tout). A bientôt pour la suite !

XCat

XCat.cyrillo@gmail.com

Autres histoires de l'auteur : L.A. Lovers - Cassim

Dernière mise à jour publique

6 Mai > 10 Mai

Le pari Pascal
Soirée routier riders59650
Du statut de Salope à celui de Pute Adonf
Agent Spécial GwenaelAgent Spécial Gwenael GwenBlondinet
Dragon Ball ZZZ Astro
Comment j'ai lopé ma famille Camille
Nice -01 Calinchaud
Je suis une vraie chienne Pascal
Chantier éloigné Caramel
Envie d'exhib Pascal
Shawn Mendes me baise Boris22

Nouvel épisode

Professeur Ligoteur -02 Bounkey
La grosse bite de mon beauf -04 Ghost writer
Chantier éloigné -02 Caramel
Kader -03 Cédric
Kader -04 Cédric
Julien en famille -02 Marco10e
Mon chéri et son pote -02 Lucas22
Le lycée, ça craint -02 Guillaume
Soumission & Domination -498 Jardinier
Le militaire gabonais -02 Luk Alexandre

Mai 2018

Moi, lope des rebeux LopsaEnveut
Corrigé par un lascar violent Dimosqwertz
Aux bains avec le Hokage Boris22
Une défonce inoubliable Adonf
Opération séduction du patron Costard fétiche
Journée du Patrimoine ! Stephdub
Turquie 2018 Viril57100
Le jardinier Gegebi95
Le Gigolo NeoFP
Agent de sécurité bien membré Ghost writer
Jean et moi Pascal
Le Mateur Eric
Douce rencontre Mimi83
Le centre d'internement Roberttiti
Tonton gandhii34
Sexe acrobatie ? Pascal
Chambres à louer Jeanmarc
Mec marié en forêt jrmec1385
La grosse bite de mon beauf -03 Ghost writer
Chroniques de Cédric Cedric21052
Le mec idéal -21 Pititgayy
Le mec idéal -22 Pititgayy
Les Chronique de Max -05 Max
Pire des salopes -03 Ulrich
Séance photo -05 Pascal
Histoire de lycéens Gaëtan92
Julien en famille Marco10e
Serveur d'un soir Pascal
Pierre mon mac Pascal
Mon rêve américain Maxou
Premières chaleurs avec Malik DC
Mon mâle rebeu VTC Lucas
Professeur Ligoteur Boundkey
Retour de plage Pascal
Soumis au marié Paulfalloux
Différentes interprétations PoisonFecond
Rencontre Facebook Jolicul
Tellement je kiff mon Boss -08 Putedesteph69
Un été bien rempli -02 Adri
Le chalet -23 Yan
Soumission & Domination -495 Jardinier
Soumission & Domination -496 Jardinier
Soumission & Domination -497 Jardinier
Croisière -08 Calinchaud
Le militaire gabonais Luk Alexandre
Ma première fois à trois Renaud1212
Le lycée, ça craint ! Guillaume
Une formation très intense Ghost writer
Visite de mon frère Clemsex
Baise chez papa Maxoy51
Violé en groupe HadrienQc83
Chez Philippe Frank
Soumission & Domination -493 Jardinier
Soumission & Domination -494 Jardinier
Jean -11 Kawiteau
Mon bâtard -04 Teub23
Séance photo -05 Pascal
Éric, ma vie Chapitre -10 Rodriques
Éric, ma vie Chapitre -11 Rodrigue
Éric, ma vie Chapitre -12 Rodrigue
Arrêt imprévu -02 Caramel
Croisière -07 Calinchaud
Beau-Père -06 Calinchaud
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

 

Cyrillo nu a Mykonos
Cyrillo Mykonos

Cyrillo Cuir Leather
Cyrillo Leather

Cyrillo Cuir Leather
Cyrillo Home

&+
Twitter

 
 

Chercher :

CYRILLO CHEZ LES GRECS CYRILLO CHEZ LES GRECS
CYRILLO CHEZ LES GRECS
CYRILLO CHEZ LES GRECS

 

 

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Tout sur Cyrillo - Contact - Twitter - Tumblr - Intagram

Cyrillo Photo

Best of Cyrillo - Cyrillo Cuir - Cyrillo chez les grecs

Dial Chat

Chat & Dial gay (rencontre)

Expositions

Sommaire des expositions - Verner Degray - Barbizart

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - Histoires 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Liens

Liens vers d'autres sites gay - IDM SAUNA - L'IMPACT BAR - EL HOMBRE

Photos

Modèle - Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Vidéo

Vidéo gay