HOME CYRILLO PHOTO EXPO DIAL SEXSHOP HISTOIRES CONTACT

18 JAN.
Voici de Nouvelles histoires

HELP
Besoin de votre aide.
Gros frais d'hébergement.
Le site en dépend !

 

PAGE PRÉCÉDENTE

 


ENVOIE TON HISTOIRE

MENU HISTOIRE

NOUVEAUTE SHOPPING

Vous aimez les histoires ?
Votre participation est nécessaire...

En stage

Quand j'avais 22 ans, j'avais passé une semaine chez ma tante et son mari pour aller faire un stage dans un établissement pour personnes âgées pas loin de chez eux. A l'époque, même si je ne m'assumais pas encore facilement, j'avais néanmoins une vie sexuelle bien fournie : pas une semaine ne passait sans qu'un mec fourre mon cul sans ménagement.

Bien que viril en apparence, je m'étais révélé à moi-même plus jeune et j'assumais au lit d'être une grosse salope avec les mecs et d'être traité comme tel. Bien entendu, ma tante et son mari n'en savaient rien...Pour ma part, à peine arrivé dans leur ville, j'en profitai pour faire un tour sur les différents sites et applis de rencontre afin de me trouver un plan cul pour la semaine. Sans peine - j'étais bien foutu et plutôt sexy, selon les dires des mecs qui m'avaient essayé - je dégottai un plan pour la soirée avec un quinqua viril, qui me reçut chez lui et me bourrina le cul sans ménagement. Ravi de sa trouvaille, il m'assura de me baiser tous les jours jusqu'à la fin de la semaine.

Le lendemain, rentrant de ma première journée de stage, j'arrive chez ma tante et son mari n'est pas là. Il est parti faire une partie de poker chez des amis, me dit-elle. Bien. Je décide de rejoindre comme convenu mon amant chez lui pour lui offrir mes trous et prendre ma dose de maltraitance anale quotidienne. Comme souvent, je suis en string sous mon jean, petit détail qui l'avait fort excité lors de notre première rencontre. Après quelques minutes de marche, j'arrive devant son immeuble et sonne. Il ouvre via l'interphone sans même répondre. Je grimpe en 4ème vitesse jusqu'à son palier et, arrivé devant la porte, je décide de prendre les devants pour l'exciter en me mettant en string et je sonne.

La porte s'ouvre et, surprise, ce n'est pas mon quinqua qui m'ouvre mais un autre mec, d'une quarantaine d'année, torse poil. Avant que j'ai le temps de réagir, mon quinqua se pointe, en slip, et il reste bouche bée. Merde alors, s'exclame-t-il, ma p'tite chienne. Leur haleine autant que les bruits de bouteilles émanant du salon laissent deviner sans peine que les bières ont coulé à flot dans les gosiers jusqu'ici. On fait une partie de cartes entre mecs avec pénalités pour les perdants, me lance-t-il. Tu veux être ma chienne, bah tu vas être servi, explose-t-il en riant.

Il m'attrape par les cheveux et me traine jusqu'au salon. Regardez ce que je vous ai dégotté là les gars, crie-t-il à l'assemblée. Les mecs sifflent, rigolent fort, me dévisagent. Ils sont installés autour de la table, la plupart sont fort déshabillés déjà. Mon quinqua me demande de passer sous la table et de le sucer pendant qu'ils continuent. Je m'attelle à la tâche, pas effrayé par l'excès de testostérone qui se dégage de l'appartement. J'engloutis le gland puis descends mes lèvres jusqu'à ses couilles en enfonçant son pieu jusqu'au bout de ma gorge. Je le sens se trémoussé, cela ne doit pas être facile de rester concentré !

Et justement ! Cette partie est sa dernière, il perd de nouveau et se retrouve obligé de se foutre à poil. Il se lève, me sortant la queue de la bouche, se plante au milieu du salon et vire son slip. Il a un barreau monumental et tous ses potes le chambrent. De sous là table, je repère quelques mains qui se baladent, les mecs se touchent. Je comprends alors la règle : chaque participant donne un gage au perdant. Sans surprise, le premier gage me concerne. Le gagnant demande que je me pointe devant mon quinqua et que je le pompe. Je m'exécute, sortant de sous la table pour venir de nouveau greffer mes lèvres à la superbe queue dressée qui se trouve devant moi.

Alors que je m'active sur le manche, salivant à foison, la chasse d'eau retentit depuis les toilettes, le loquet se verrouille et je reconnais avec effroi la voix qui s'écrie "hé, j'ai un gage à donner aussi !". Avant que je ne puisse réagir, le mari de ma tante est là, en train de voir son neveu par alliance à genoux en train de pomper la queue de son pote. Bah merde alors, qui l'eut cru ? T'es une tapette alors ? Les autres sont aussi surpris et mon oncle de leur expliquer la situation. Les mecs n'en reviennent pas, moi non plus. Mon quinqua se lâche, un peu bourré : Pour sûr que c'est une tapette, c'est même une bonne salope, je lui ai fait le cul hier et je t'assure qu'il a l'habitude. Les autres y vont de leurs commentaires : Ah bah, pour mettre des strings et être épilé intégralement de toute façon...Il suce comme une meuf...Il lui manque qu'une chatte...On sent qu'il vit pour se faire casser le cul, ce p'tit pédé...y'a que les gays qui se rasent le cul...

Excité par leurs remarques, je commence à me doigter l'anus tout en m'acharnant sur la bite du quinqua. Un des gars demande alors à mon oncle : Si mon gage c'est que Gérard lui casse le cul, tu y vois quelque chose à redire ? Non, après tout si il est là, c'est qu'il sait ce qu'il fait, alors qu'il assume - t'aimes ça non, p'tit pédé ? Ah si ta mère savait...Alors vas y Gérard, défonce lui le trou à cette salope. Mon quinqua n'en redemande pas plus, il me fait mettre à quatre pattes, écartes mon string et s'enfourne dans mon trou après y avoir craché un peu de salive.

Il me démonte, comme un mec bourré qui ne contrôle pas sa force, si bien que je couine grave. Ah bah on voit qu'il prend son pied le pédé - Il gueule parce qu'il aime ça, hein t'aime ça ? Oui oui...Je gémis beaucoup et je sens mon quinqua s'enfoncer toujours plus profond, balançant de grands coups de reins. Je vois bien les regards lubriques des uns et des autres, je suis excité, j'ouvre bien la bouche et en rajoute : oh oui, défonce mon trou de chienne, je suis ta pute...Un mec y va de son gage : il veut voir Gérard se faire lécher le cul. Un peu déçu de sentir la queue de ce dernier quitter mon trou, je m'exécute et insère mon visage dans la raie de mon quinqua, ma langue dans son trou.

Mon trou à moi, lui, reste ouvert après cette séance de bourrinage. Les gars n'en perdent pas une miette. Les deux gages suivants sont quelconques mais le dernier à venir est celui de mon oncle...qui sans surprise ne me ménage pas ! Il fonce dans la chambre de la femme de Gérard, revient avec des bas, des talons et un concombre !

Il me fait enfiler les bas et les talons (une chance qu'elle ait de grands pieds me dis-je) et me voici féminisé en train de sucer mon quinqua en mode pacha sur le canapé. Mon oncle se place derrière moi et commence à pousser avec le concombre contre mon trou, qui cède progressivement. Les autres sifflent et applaudissent, pendant que la queue de Gérard se raidit de plus en plus dans ma bouche, je le sens près de l'explosion. Cependant, ce n'est pas encore mon compte : mon oncle insiste pour que je m'empale sur Gérard. Il enlève le concombre de mon trou et je grimpe à genoux sur mon quinqua. Le trou bien ouvert pas le concombre, j'encaisse sans problème la queue jusqu'aux couilles et commence à faire des aller-retours dessus. Pas de doute, il me ramone les intestins. Pendant que les autres s'éclatent à mater, Gérard explose dans un grand râle et me rempli le trou de sperme. Ah quelle pute ! Je ne cesse pas pour autant, je compte bien profiter de son membre tant qu'il est dur et le sperme s'écoule lentement le long de la queue qui entre et sort de mon trou.

Puis je m'écarte, me laisse tomber sur le parquet, les mecs ont apprécié, mon quinqua aussi. Je file quelques coups de langue sur la queue de ce dernier pour récupérer quelques gouttes de sperme et utilise le sopalin qu'un des gars me tend pour m'essuyer le trou et les fesses. Je replace mon string et m'apprête à enlever les bas et talons mais mon oncle m'interrompt : Garde les, tu vas rentrer à la maison comme ça. Voyant son regard vicieux, j'accepte...

Dix minutes plus tard, j'étais en talons, bas et string en train de me faire fourrer par mon oncle, face à un arbre, le cul en arrière, au bord de la rivière sous les feux de la voiture...

Max

Viriletsoumis75@outlook.com

Autres histoires de l'auteur : En stage - Vacances marocaines - 20 Ans, ça se fête ! - Maman je suis gay ! - Pute à rebeu

News : 17 & 18 Janvier

Ma petite amie m'a fait devenir gay Gosexo
Un soir avec Papa Story Hard
Galère à l'entrepôt Otto
Matt Matt
Erwan Petit mec bien paumé Maxence
Dans les toilettes Yoyo2424
Mon bûcheron à moi Renaud444
Ma première pipe Jeanne
Arabe à l'Hippodrome d'Auteuil Alex
Toutes les histoires... V.
Un coup de piston... Lucas
Le beau gosse d'en bas Laco
Un bel après-midi Eric

Nouvel épisode

Les 2 bons potes -02 Yanno
Soumission & Domination 481 Jardinier
Soumission & Domination 482 Jardinier
Soumission & Domination 483 Jardinier
Longue histoire hot -02 Mikel
Longue histoire hot -03 Mikel
Amour et soumission -12 Maxou 88
Amour et soumission -13 Maxou 88
Amour et soumission -14 Maxou 88
Fin de stage -02 Caramel
L'homme aux air max -15 Carolito
Aym-rick -11 Flok
Jean -07 Kawiteau
Par les couilles -02 Sketfan
Le Golf -05 Candide78
Rémi -03 Mickr

Cyrillo se branle

RETOUR AU MENU HISTOIRE
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre et surtout, elle ne doivent pas vous faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection vis à vis des maladies sexuellement transmissibles. Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches : PROTEGE TOI ET METS DES CAPOTES

 

Cyrillo nu a Mykonos
Cyrillo Mykonos

Cyrillo Cuir Leather
Cyrillo Leather

Cyrillo Cuir Leather
Cyrillo Home

&+
Facebook, Twitter

 
 
CYRILLO CHEZ LES GRECS CYRILLO CHEZ LES GRECS

Chercher :

 

 

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Tout sur Cyrillo - Contact - Facebook - Twitter - ello - Tumblr - Intagram

Cyrillo Photo

Best of Cyrillo - Cyrillo Cuir - Cyrillo chez les grecs

Dial Chat

Chat & Dial gay (rencontre)

Expositions

Sommaire des expositions - Verner Degray - Barbizart

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - Histoires 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Liens

Liens vers d'autres sites gay - IDM SAUNA - L'IMPACT BAR - EL HOMBRE

Photos

Modèle - Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Vidéo

Vidéo gay