7 Déc.
+ 47 histoires en accès privilège.
2 Déc. : +42 histoires en accès public

A noter.
Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.

VIP?
Accès privilège :
Des histoires en +, juste avec un don

Don anonyme, en paypal ou CB

DESTOCKAGE DVD GAY
PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Premier épisode - Épisode précédent

Rempli par Malik -03

A la disposition de Malik !

Salut les mecs. Je me répète mais ce n'est pas grave, je vous remercie pour vos retours, c'est un vrai plaisir d'en avoir, de vous répondre et d'échanger avec certains d'entre vous…

J'ai cru comprendre que vous vouliez des nouvelles de Malik… Il va super bien, je vous le confirme !

Pour les nouveaux lecteurs, Malik est un jeune rebeu que j'ai rencontré alors que je bossais comme serveur dans le resto de son père quand j'étais étudiant. Un soir, il m'a grillé en train de mater des mecs chauds sur une appli et m'a proposé sa queue. Vu qu'il est beau gosse et qu'il me plaisait, j'ai immédiatement cédé. J'ai découvert un mec viril, macho, cash dans ses propos, actif et dominateur mais terriblement charmeur, intelligent et très conscient de son pouvoir de séduction. A cela, j'ajoute qu'il se sert à merveilles de ses 20cm circoncis, qu'il peut être endurant, parfois doux mais aussi plus brutal…. Bref, le genre de mec alpha qu'on ne peut pas laisser passer !

Ça fait presque trois ans maintenant que l'on se voit plus ou moins régulièrement, un peu au gré de nos vies respectives. Je suis bi donc, j'ai eu des relations avec des filles, là, Malik s'efface. Il jure qu'il est 100% hétéro donc, quand il est en couple, il ne me calcule plus. Par contre, les périodes où nous sommes célibataires et disponibles tous les deux, nous nous voyons régulièrement. Lui, bien sûr, reste 100% hétéro, c'est juste comme ça, pour se vider, parce qu'il kiffe mon cul, parce que c'est moi qui l'allume,…. Ça m'amuse mais je ne dis rien vu que je trouve mon compte et j'y prends beaucoup de plaisir…

Cet été Malik a connu pas mal de changements dans sa vie, il a commencé par larguer (selon lui) sa copine et il a changé de travail. Désormais, il travaille dans un laboratoire d'analyses médicales, il se trouve qu'étant infirmier libéral, j'apporte chaque jour des échantillons à analyser dans ce labo. Je vous jure que c'est une heureuse coïncidence ! Il n'empêche que c'est instructif car j'ai découvert un autre Malik, un type consciencieux, sérieux, très avenant, doux, drôle, extrêmement poli et courtois…. Mais toujours ce charme fou, ce pouvoir de séduction et cette assurance.

Tous ces changements l'ont quand même stressé alors, devinez à qui il a fait appel pour faire retomber la pression ?

Ça a commencé un peu avant le 14 juillet. Tombant un vendredi cette année, il y avait un week-end de trois jours. Le mardi vers midi, Malik m'appelle et me dit :

-« T'irais pas faire une rando dans les Pyrénées ce week-end ? »

-« Oh, pourquoi pas ! C'est quoi encore ce plan ? »

-« Ben, juste une rando ! On part le samedi matin, on monte à Gavarnie, on continue dans les sentiers du parc naturel, on pionce dans un refuge et on redescend ».

-« Cool ».

-« Le mieux, tu viens chez moi le vendredi ! »

-« Ah oui, je me disais aussi.. »

-« Quoi ? Tu te disais que t'allais me vider les couilles ? Ben oui, évidemment ! Ça te pose un problème maintenant ? »

-« T'as l'art et la manière de bien présenter les choses… »

-« Ben oui, d'ailleurs là, je serais pas contre une petite pipe…. On peut se retrouver, je prends un café et toi ton Yop… T'en dis quoi ? »

-« Eh Malik, on n'a pas trop le temps ! »

-« Cherche vite une dosette pour moi, j'en ai pour dix minutes à apporter la tienne ! »

Un quart d'heure après, il était assis sur une chaise de ma cuisine, les jambes écartées, la braguette du jean grande ouverte, une tasse de café fumant sur la table et ma bouche qui s'activait sur sa bite raide tandis qu'une de mes mains lui massait les couilles et l'autre lui caressait le torse sous son T-shirt. Tantôt ma langue s'enroulait autour de son gland, tantôt je montais et descendais sur toute la longueur d'abord doucement puis, d'un coup, j'ai accéléré la cadence, il a gémi de plus en plus fort jusqu'à pousser de longs râles et, enfin, un long et sonore : « Oh ouiiiiiiiii, putaaaaaaaaain » au moment où il me remplissait la bouche. Il était essoufflé, il avait rejeté sa tête en arrière et fermé les yeux, il s'est frotté les yeux, s'est redressé et a dit :

-« Tu suces trop bien, c'était trop bon ! J'ai pas le temps de m'occuper de ton cul mais t'inquiète, ce week-end, on va s'éclater ! »

Il a bu son café et est reparti.

Le vendredi est arrivé, bien sûr, j'ai reçu un texto dans la journée : « Tu viens à quelle heure ? », « Ben, tard, avec des potes, on va voir le feu d'artifice et on va boire un coup après… Si tu préfères, on se retrouve demain matin.», « Tu fais chier ! Qu'est-ce que t'en as à foutre de voir trois pétards ? Putain, j'ai envie de ton cul là… », « Malik, je peux pas être toujours dispo ! T'as qu'à venir avec nous ! », « OK mais tu rentres avec moi et pas trop tard ! », « Oui papa^^ ».

Il est venu, on a passé une super soirée, pendant le feu, dans l'obscurité, il m'a copieusement malaxé le cul et j'ai mis une main sur son paquet, j'ai pu constater qu'il avait grave envie comme il dit !

On est rentré chez lui à un peu plus de deux heures. On s'est dessapé en se caressant, il m'a balancé sur le lit, sur le dos, il s'est avancé puis s'est logé entre mes cuisses, il m'a embrasé le ventre, le torse, le cou puis, il m'a dit :

-« Allez, c'est l'heure du devoir conjugal ! »

En même temps, deux doigts sont entrés en moi, m'ont limé et ont tourné pour m'ouvrir et me faire mouiller. Il a craché dans une de ses mains, a lubrifié sa queue avec sa salive puis m'a pénétré jusqu'à la garde, il a posé sa tête à côté de la mienne et a commencé les va et vient bien secs. J'avais un peu mal mais, déjà, beaucoup de plaisir, je poussais un petit cri à chaque fois qu'il s'enfonçait, lui expirait fortement, il m'a dit :

-« Ouais, c'est bon, accueille ton homme et fais-toi féconder ! »

Comme toujours, il m'a super bien baisé, j'ai joui sur sa queue sans même me toucher juste avant qu'il me remplisse et qu'il tasse son jus en continuant à me baiser encore un peu. Il s'est retiré, s'est allongé à côté de moi et m'a dit :

-« Je suis sûr que t'as préféré mon bouquet final ! »

-« Salaud ! T'as vu comment t'es macho ? »

On a éclaté de rire et on s'est endormi.

Bien sûr, on s'est réveillé super tard, vers 11h :

-« Malik, t'as vu l'heure ? Faut se lever là… »

-« Oh, du calme ! On tafe pas aujourd'hui… »

-« Ouais mais la rando ? »

-« Ah, ça ! Ben, on remet, j'ai plus envie là ! »

-« Oh non, t'es chiant Malik !! Tu te lèves, on se prépare vite fait et on fait comme on a dit ! »

-« Mais comment tu fais pour être agité comme ça dès le réveil ? Tu me tues là ! Ferme-la… Vu comme j'ai la trique, viens plutôt me sucer ! »

Il a attrapé ma tête pour la diriger vers sa bite, il a écarté le drap et, effectivement, il avait une trique d'enfer ! Je me suis dit que retard pour retard…. Je lui ai fait une pipe de ouf jusqu'à ce qu'il me crache tout son foutre dans la bouche.

On a fini par se lever et la randonnée de deux jours s'est résumée à une après-midi de marche sympa où on s'est bien marré quand même. Finalement, ça n'est pas trop mal tombé vu que son père a eu besoin de lui pour le resto, son serveur étant malade.

Les choses ont repris leur cours, j'ai vu Malik quasiment tous les jours au labo, il est très pro, charmant et sympathique. Aucune allusion, pas de signal, le directeur du labo, revenu de vacances, nous a même présenté l'un à l'autre, on a fait comme si l'on ne se connaissait pas. Ça m'a quand même amusé, du coup je lui ai envoyé un texto : « Le labo a embauché un putain de beau gosse !!! », il m'a répondu : « Lol, je passe ce soir, tu vas recevoir un échantillon du beau gosse ! ». J'en ai eu deux en tout !!!  Le premier, à genoux, directement en pleine gorge et le deuxième un peu plus tard dans les entrailles en levrette tandis que j'en envoyais un en plusieurs jets sur les draps….

Quinze jours sans avoir de ses nouvelles ! Je me suis dit qu'il devait avoir rencontré quelqu'un mais bon, ce n'est pas au labo que j'allais lui demander ça. Je me doutais bien que ça n'allait pas durer !

Ça a recommencé le matin du 16 août, Malik m'a envoyé un texto : « Suis chaud, couilles pleines, envie de toi^^ ». J'ai répondu : « Salut Malik, ça a pas l'air d'aller fort ? », « Si super fort justement, viens voir ça ce soir ! ». « Bah, je sais pas trop, j'ai des trucs à faire... », « GENRE ??? », « Ben, genre qui te regardent pas lol ». « Putain, tu vas pas me prendre la tête dès ce matin ! J'ai grave envie de te baiser, je passe chez toi à 20h ! ». « Ben, j'ai pas mon mot à dire ? », « Si, bien sûr, tu dis OUI ! ».

J'ai pas répondu. En début d'après-midi, il m'a recontacté : « Putain, je suis chaud là, ça passe pas vite ! », « Arrête de penser avec ta bite et  ça ira mieux ! », « C'est à ce que ton cul va prendre que je pense et, crois-moi, y'a de quoi être excité^^ ». J'ai répondu : « Lol, c'est beau de rêver ! », « Toi, tu cherches à prendre cher, sérieux, t'as vu comment tu m'allumes ? »

La fin d'après-midi arrive, je me prépare tranquillement et, vers 19h30, je reçois : « Je suis chez moi, tu viens vers 20h ! », j'ai répondu : « Je croyais que tu voulais passer, faudrait savoir ! », « Fais pas chier, j'ai pas envie de sortir, ramène ton cul et discute pas, tu me pètes les couilles depuis des plombes, maintenant tu viens me les vider, point barre ! ». Juste après, il a envoyé : « J'ai grave envie de ton cul et ta bouche, on sera mieux ici pour me vider et, t'inquiète, tu vas grave kiffer et gueuler comme une femelle en chaleur qui prend la bite de son mâle. C'est ça que tu veux hein ? », « Non mais dis donc Malik, sois un peu plus poli !! », « OK, excuse ! Allez, viens te faire baiser.... s'te plait lol ». « Ah ben, tu vois, demandé comme ça c'est mieux lol ».

Je suis arrivé vers 20h, j'ai frappé, il a entrouvert la porte, le mec en short, torse nu, pieds nus, la peau humide de celui qui sort de la douche... Rien que ça, ça m'a fait bander ! Il m'a scanné de la tête aux pieds : « Tu veux quoi toi ? », « Ben, ta queue fera l'affaire ! », « T'as vu comment tu m'as cassé les couilles toute la journée avec tes textos ! », « Ouais, je sais Malik, mais t'aime trop ça et je suis là », « Ouais, t'as grave envie de te faire sauter par ton rebeu ! », « Recommence pas à être malpoli, va falloir que j'en parle à ton père, mais pour répondre : Oh oui. ». Là, il a ouvert la porte, je suis rentré, il m'a mis la main au cul et, à l'oreille, il m'a dit :

-« Putain ce cul comme je le veux, fous-toi à poil et viens dans ma chambre, tu ne vas pas le regretter ! ».

Il m'a allongé sur le ventre et m'a bouffé le cul tout en me doigtant, tellement c'était bon, je mordais l'oreiller à pleines dents. Il est venu s'allonger doucement sur moi et sa queue a naturellement trouvé le chemin du plaisir. Une fois en moi, il m'a donné des coups de reins de déments, je m'enfonçais dans son lit à chaque fois, il me mordillait l'oreille et, par moment, il me disait : « Tu vois, je t'avais promis que t'allais prendre cher, t'es pas déçu ! ». Ça non, je n'étais pas déçu ! Il m'a fait basculer sur un côté, m'a relevé un jambe et a repris la baise. Au moment où il a joui, il m'a mordu l'épaule. Il m'a ensuite dit : « Vas-y branle-toi, je veux te voir cracher ». Je n'ai pas tardé, il était encore en moi, à peine avait-il débandé, quand j'ai joui, il a adoré les contractions de mon cul sur sa bite. Il est ressorti, on est allé boire un coup, discuter un peu puis on s'est remis au lit où il m'a repris mais en légionnaire cette fois. On a fini par s'endormir et je l'ai réveillé par une pipe.

 Une fois vidé, il m'a remercié et m'a demandé d'aller lui préparer son petit déjeuner. J'ai voulu dire que je ne suis pas sa bonniche et que c'est moi l'invité. Il a répondu :

-« Oh putain recommence pas, j'ai jamais vu un casse-couilles comme toi ! T'as du bol que je kiffe ton cul toi, sinon je te dégagerais vite fait ! »,

-« Ouais mais je te vide trop bien Malik, en plus t'aime quand je te les brise »,

-« Pas faux mais là, j'ai faim, bouge !!! ».

Du coup, je suis allé dans la cuisine...

Voilà, depuis, on s'est revu encore deux fois, toujours aussi chaudes…

J'espère que vous avez aimé… Faîtes-le moi savoir :

D.C

Email

Suite de l'histoire

Autres histoires de l'auteur : Malik, droit dans les buts - Premières chaleurs avec Malik - Malik, le roi de la glisse ! - Malik - Bons rapports entre voisins - Un extra bien chaud - Fin de nuit agitée - Préparé pour être baisé - Denis - Se donner à fond pour un stage

Dernière mise à jour publique

02/12 : 13 Nouvelles

Pendaison de crémaillère Alex
1 de perdu, 2 très chauds de trouvés James
Montparnasse Lane
Plan punition Chopassif
Serveur timide, mais chaud Romain
Un super plan en voiture Le paon d'Héra
Ma première collocation Pascal
Un Français au Québec Wesley
Ascenseur bloqué Hugo
Première fois hard Inexp
Deux novices dans la douche Flavien49
Accident de travail Catana
Autostop en Martinique Ed.Nygma

La suite... 29 épisodes

Mon pote Hector -04 Anno
Nicolas et Bobo -02 Nicolas
Jeune, riche et gâté -08 Matt
Première fois sur un site -02 ChTtbm
Le jouet d’un hétéro -04 Franck84
Soumission & Domination -514 Jardinier
Soumission & Domination -515 Jardinier
Chambre à louer -12 Jeanmarc
Voyage Initiatique -11 Ninemark
Voyage Initiatique -12 Ninemark
Voyage Initiatique -13 Ninemark
Voyage Initiatique -14 Ninemark
Voyage Initiatique -15 Ninemark
Ménage et baise à 12 -03 Denis
Mon âme au diable -06 Pititgayy
Mon âme au diable -07 Pititgayy
Ancien pote -09 Bearwan
Ma première collocation -02 Pascal
Ma première collocation -03 Pascal
Ma première collocation -04 Pascal
Ma première collocation -05 Pascal
Ma première collocation -03 Pascal
Le jouet d’un hétéro -03 Franck84
Le jouet -04 Hellboy62
Hypnotisé mon copain -08 Jeanmarc
Colocation -06 Emerick
Le jouet -02 Hellboy62
Le jouet -03 Hellboy62
Les Chronique de Max -10 Max

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)

RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

DESTOCKAGE DVD GAY

Chercher :

 

 

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter - Tumblr

Expositions

Sommaire des expositions - Verner Degray - Barbizart

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - Histoires 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Liens

Liens vers d'autres sites gay - IDM SAUNA - L'IMPACT BAR - EL HOMBRE

Photos

Modèle - Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)