20 Juill.
Nouvelles histoires, nouvelle galerie "Black cock rule" & plan de vacances

VIP
"Accès Avant-Première" des histoires juste avec un don, ou en écrivant une histoire

Don anonyme, en paypal ou CB

PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Premier épisode - Épisode précédent

Rempli par Malik -06

Comment j'ai vidé Malik...

Salut à tous,

Ça fait quelque temps que je n'ai pas écrit et raconté mes plans cul avec Malik, ce rebeu trop canon, grave stylé, sec mais musclé, une queue circoncise de 20 cm qu'il aime loger au chaud dans « ma bouche de suceuse » et « dans mon cul de salope ». Ce jeune mâle dominant et super actif fait de moi ce qu'il veut, sa voix, son souffle, le contact de sa peau, ses mots cash, tout me fait céder. Quand mon portable me signale qu'il m'a envoyé un texto, j'ai déjà envie de lui et je sais que je vais lui répondre que je ne peux pas le retrouver, ça va l'agacer, il va insister et toujours trouver l'argument qui va me faire céder et capituler. Quand je vous parle d'argument, c'est davantage un ordre : « Là, tu me les brises, je passe ce soir pour baiser, t'as intérêt à être salope comme j'aime ! ».

A force de le pratiquer, je me suis rendu compte que j'avais aussi un pouvoir sur lui, son humeur et, bien sûr, sur sa libido ! Le déclic est venu un jour où je lui disais « non », non pas que je n'avais pas envie de lui, mais je ne pouvais vraiment pas. Il m'a envoyé je ne sais combien de textos tous plus chauds les uns que les autres : « Putain, il me faut ton cul là, j'ai mal aux couilles tellement elles sont pleines », j'ai insisté vu que je n'étais même pas chez moi, il a répondu : « Genre ! Pourquoi t'es pas là pour soulager et vider ton mâle ? ».  Je pensais, quand je l'ai revu, qu'il allait m'en reparler et se montrer super autoritaire pour reprendre la main, ben non ! Il m'a super bien baisé sans dire un mot alternant les coups de reins bien puissants et rapides et les moments plus doux, langoureux et profonds. C'est au moment de jouir qu'il a parlé pour me dire : « Prends ça salope, fais-toi féconder par du jus de rebeu, comme t'aimes », il m'a ensuite dit : « Tu m'as grave manqué ! Dis-le que je suis le meilleur pour te baiser ! ». Comme c'est vrai, surtout après ce qu'il venait de me faire, j'ai répondu « Oui, grave ! », il a alors rajouté : « Ben alors, la prochaine fois, quand  je veux, tu rappliques et tu me vides, point barre ! ».

J'ai commencé une période de déstabilisation de Malik. Le chauffer et le surprendre pour l'amener  à me baiser toujours mieux, comme une vraie bête en rut !

Malik est très sportif, moi moyennement mais je lui ai proposé d'aller courir ensemble. Je l'ai rejoint près d'un parc d'où part un chemin de randonnée. Il est arrivé deux minutes après moi, on sort des voitures en tenues, shorts et T-shirt, il s'approche de moi et direct, je lui mets la main au paquet, il se recule d'un coup et s'offusque :

- « Oh, ça va pas, tu me touches pas le paquet là ! ».

Je m'avance et recommence en lui disant :

-« Tu sais que là, je crève d'envie de te sucer, hummmm, ta queue sous ton short, c'est un appel au viol ! »,

-« T'es un grand malade toi… putain, tu me fais bander avec tes conneries, allez, on court ! ».

On a commencé à courir, côte à côte, on parlait un peu de tout et de rien puis, d'un coup, il n'a plus rien dit et m'a laissé passer devant lui, j'ai senti qu'il matait mon cul, à un moment, on est passé à proximité d'un petit bois, il est remonté à côté de moi, j'ai rien vu venir, il m'a donné un grand coup d'épaule, j'ai failli tomber, je me suis rattrapé mais je suis rentré dans le bois. C'est ce qu'il recherchait, il m'a empoigné et m'a traîné un peu plus loin du chemin, j'ai fini par trébucher et par me retrouver à terre, il m'a retourné sur le dos, est tombé à genoux, ses jambes de chaque côté de mon torse, il a baissé son short, sa queue était raide, le gland humide, il s'est penché sur mon visage et sa queue est entrée dans ma bouche directement en gorge profonde, il est resté comme ça de longues secondes, j'étouffais et j'avais des haut-le-cœur, ses couilles étaient écrasées sur mon menton. Il a fini par ressortir un peu, l'air est entré à nouveau et les va-et-vient ont commencé, il m'a baisé la gueule comme s'il était dans mon cul. J'ai pris cher, je ne maîtrisais rien, il me ravageait la bouche et la gorge, je bavais comme un malade, j'avais mal et pourtant je bandais comme un âne ! A un moment, il s'est planté au fond ma gorge, il a poussé un râle libérateur et j'ai senti son jus bouillant envahir le peu d'espace qui restait dans ma bouche et couler directement dans mon estomac. Il est ressorti, m'a juste laissé le temps de reprendre mon souffle et m'a dit :

-« Allez, nettoie moi ça et dépêche, on a encore des bornes à faire ! ».

Une fois revenus aux voitures, on se sépare, il me dit :

-« Trop cool, on remettra ça ! »,

-« Si tu veux Malik. »,

-«Ben ouais je veux, t'as vu comment tu m'as vidé dans les bois ? Putain, c'était trop bon et puis j'étais tout léger après ! »,

-« Et là, t'as fait le plein ? »,

-« Ben, si tu veux, on prend une douche chez toi et je te montre ! »

Une demi-heure après, on était à poil sur mon lit, il était en train de me bouffer et de me doigter le trou, il crachait dessus et rentrait sa salive avec deux doigts, il les tournait en moi et me limait. Je gémissais de plaisir :

-« Putain tu m'excites grave à gueuler comme ça ! »

Il s'est relevé et m'a pris en levrette, ses va-et-vient étaient forts et puissants, je le sentais entrer bien au fond et ressortir quasiment entièrement. A un moment, il s'est arrêté et m'a demandé de bouger mon cul et de me baiser moi-même sur sa queue :

-« Vas-y, bouge ton boule, montre-moi que t'en veux et que tu kiffes à mort, vas-y  baise-toi, encore, plus fort, accélère, putain, tu vas me faire jouir là, t'arrête pas ! »

Ses mains ont repris mes hanches, il a poussé le même râle libérateur et m'a rempli pendant que je crachais tout mon jus sans presque me toucher.

On a fini par se séparer…

Un peu plus d'une semaine s'écoule, j'entrais au supermarché et je reçois un texto :

-« Grave envie ^^ T'es où ? »

-« Au supermarché, je fais des courses ».

-« Cool, je te file ma liste, ça me gave trop d'y aller ! »

-« Rêve ! Je suis pas ta bonniche ! »

-« Hummm, tu me files la gaule rien qu'à m'imaginer ton petit cul dans les rayons… Allez, je te files la liste ».

Deux minutes après, une liste arrive, je le croyais pas ! Il la conclue en me disant : « T'inquiète, tu vas être bien récompensé et je reçois une tof de son paquet.

Bon, je fais donc les courses et je ramène tout ça chez moi et je textote : « Malik, je suis chez moi, si tu veux tes courses, t'as qu'à venir les chercher ! », « Bâtard ! J'allais être cool et tu me fais une crasse ! Rapplique !», « Non ! »

Plus de réponse, j'ai tranquillement attendu… enfin pas trop vu qu'il est arrivé un quart d'heure plus tard limite vénère :

-« Tu me fais quoi là, putain, ça te faisait quoi de m'apporter ça chez moi ? T'es le roi des casse-couilles ! »

-« Hummm Malik, t'es vénère là ? faut que je fasse quoi pour te calmer ? »

J'ai commencé par me mettre à genoux, ça l'a calmé direct, il m'a souri et s'est touché le paquet et m'a dit :

-« Tu la veux celle-là hein ? Fous-toi à poil et montre-moi ton cul de salope ».

Je me suis dessapé, je me suis tourné dos à lui et j'ai dandiné mon cul en le cambrant et en le bougeant et en poussant des petits cris. Puis j'ai caressé ma raie et j'ai posé mon majeur sur ma rondelle.

Je l'ai juste entendu dire : « Oh putain ! », ses deux mains m'écartaient les fesses et deux mollards lubrifiaient mon trou puis sa langue est venue le lécher et est entrée dedans. Il s'est relevé pour aller s'asseoir sur le canapé, j'ai compris qu'il voulait une pipe, j'ai donc marché à quatre pattes  jusqu'en ses jambes. J'ai commencé par lécher le jean le long des cuisses puis sa braguette pendant que mes deux mains étaient passées sous son pull pour lui caresser le ventre et triturer ses tétons. Il commençait à gémir, c'est lui qui a tranquillement ouvert sa braguette et sorti sa bite bien raide de son boxer :

-« Vas-y , amuse-toi, c'est pour toi ! ».

Je l'ai sucé comme un fou, je me suis occupé de ses couilles, je les ai léchées, je suis même descendu jusqu'au périnée avec mes doigts, il kiffait bien.

Il m'a relevé la tête vers la sienne et m'a dit :

-« Viens t'empaler dessus ! »

Il m'avait tellement bien préparé et sa queue était si bien lubrifiée que je me suis entièrement assis sur ses cuisses et j'ai commencé à bouger mon cul en faisant comme des ronds puis en montant et descendant. Il me regardait fixement, respirait fort par la bouche grande ouverte, ses deux mains étaient posées sur mes fesses et il m'accompagnait en donnant des coups de reins.

On a baisé un long moment comme ça, je commençais à sentir l'orgasme monter, ses mains avaient bougées, elles me caressaient le torse et la poitrine, ses coups de reins étaient plus secs et sa queue bien dure me ravageait le ventre :

-« Putain, t'es au bord de décoller, je le sens, je vais te faire jouir ! »

Il m'a fait basculer sur le canapé, en un instant, et sans ressortir de moi, je me suis retrouvé sur le dos les jambes relevées et lui sur moi entre mes cuisses. Là, il m'a mordillé l'oreille et m'a dit :

-« Je vais te faire jouir de la chatte avant de te féconder comme une femelle ».

-« Oh oui Malik, vas-y, c'est bon ! »

Il a commencé à me baiser assez fortement en expirant à chaque pénétration, ses couilles se sont mises à claquer sur mes fesses. Je poussais des cris, des « Oh oui », des « Encore, vas-y », il me répondait des « Tiens prends ça », des « T'aime te faire démonter la chatte », « Tu le veux mon jus de rebeu »… Il m'a fait jouir, je crois que je lui ai griffé le dos tellement c'était fort, ses coups se sont accélérés, c'en était presque douloureux, je sentais sa queue coulisser en moi et buter au fond, me pousser dans le canapé et repartir pour revenir encore plus fort et encore plus vite. Son souffle devenait très saccadé, il grognait presque. D'un coup, il s'est bloqué bien au fond après une forte pénétration, son corps était tendu et il a hurlé :

-« Tieeeeeeens, aaaaahhhhhh ».

Il s'est effondré sur moi essoufflé et en sueur, mes mains étaient posées sur son dos, il était encore secoué de spasmes et il disait :

-« Oh putain comme c'est bon ! »

Il est ressorti, est remonté vers l'accoudoir du canapé pour me donner sa queue à nettoyer. Je l'ai gobées, elle était encore frémissante, il venait de me baiser juste en ayant la braguette ouverte, le jean en place ! Il s'est relevé, a rajusté son pull, a rangé sa queue demi-molle dans son boxer, a fermé sa braguette et m'a dit :

-« C'est pas le tout mais où sont mes courses ? »

-« Ben, au supermarché Malik ! Tu croyais pas que j'allais te les faire ? »

-« Tsssssss, sale bâtard, juste bon à te faire baiser, j'y crois pas ! »

-« Quoi, tu vas pas te plaindre quand même ! Là, t'es tout léger pour aller pousser le caddie ».

Il m'a fait un doigt d'honneur puis il est parti….

J'espère que ça vous a fait kiffer, dîtes-le-moi si vous voulez, c'est trop cool d'avoir des retours à : denis.chassagnes@gmail.com

D.C

Email

Suite de l'histoire

Autres histoires de l'auteur : Malik, droit dans les buts - Premières chaleurs avec Malik - Malik, le roi de la glisse ! - Malik - Bons rapports entre voisins - Un extra bien chaud - Fin de nuit agitée - Préparé pour être baisé - Denis - Se donner à fond pour un stage

Dernière mise à jour publique (20/7)

Je suis spermivore Jaimeavaler
Mon meilleur ami m’a dépucelé  rom.3004
J'ai fait mieux qu'elle Youg2004
Etalon brésilien Bearwan
Chaude rando -01 Carolito

Nouvel épisode

Domination par Stéphane -63 Pattlg
Domination par Stéphane -64 Pattlg
Domination par Stéphane -65 Pattlg
Chaude rando -02 Carolito
Chaude rando -03 Carolito
Chaude rando –04 Carolito
Chaude rando –05 Carolito
Chaude rando –06 Carolito
Chaude rando –07 Carolito
Chaude rando –08 Carolito
Le petit short blanc -04 Frank
Un oncle parfait - 03 Will23mtl
Adam -02 Ethan De Rouge
Voyage Initiatique -03 Ninemark
Soumission & Domination -496/2 Jardinier

Dernière mise à jour publique (17/7)

Il sera à moi Blibijoux
Thibault Thibault18
Mon Maître Yan
CQFD James
Yan mon Bâtard Stephdub
Mon premier métis Stephdub
Ma première fois Le paon d'Héra
Un oncle parfait Will23mtl
Offerte par un dominateur Nadegetv
Fantasme sur mon camarade judoka AC Wells
Malik, droit dans les buts ! DC

Nouvel épisode

Un oncle parfait - 02 Will23mtl
Ancien pote, nouvelle chienne -05 Bearwan
Chambres à louer -03 JeanMarc
Chambres à louer -04 JeanMarc
Putain de Machine ! -02 James
Le petit short blanc -02 Frank
Le petit short blanc -03 Frank
Les Chronique de Max -06 Max
Les Chronique de Max -07 Max
Julien en famille -07 Marco10e
Julien en famille -08 Marco10e

Juillet 2018

Queue de black en solde Mathias
Week-end chaud Sylou69
Plan chaud à quatre Chopassif
Le petit short blanc Frank
Le mec de mon enemi kyyrx
Putain de Machine James
Sortie vélo  Master23
Première fois avec Alex Marc
Adam Ethan De Rouge
Le moniteur moto -01 -02 Sketfan
Sex shop Lille antoine59
Première expérience avec un mec grâce à Grindr Jimmy
Mon kiné TTBM Kin44
Putain de cours de tennis J-Baptiste
Cuckold Top Frat. Cyrillo
Un après-midi de photo Coco911
Voyage Initiatique -01 Ninemark
Voyage Initiatique -02 Ninemark
Picnique mémorable à la plage James
Liège, ces toilettes et ses histoires Loikksoo
Soumise, offerte à deux hommes Nadegetv
Récréation Frank
Plan odeur avec M Mystérieux Passif & Soumis
Soumission & Domination -496 (L'épisode manquant) Jardinier
La venue du jardinier -02 Eric
Mon bâtard -06 Teub23
La grosse bite de mon beauf -06 Ghost writer
Le chalet -24 Yan
Le vendeur kiffeur -08 Sketfan
Le vendeur kiffeur -09 Sketfan
Le vendeur kiffeur -10 Sketfan
Le mec idéal -24 Pititgayy
Le mec idéal -25 Pititgayy
Franck beau frère routier -05 Helium89
Dans les geoles d'Armid -02 Iwan
Mon fantasme -02 Lord-sauron
Professeur Ligoteur -04 Boundkey
Les frères Mateozzi et moi -02 Bearwan
Ancien pote, nouvelle chienne -04 Bearwan
Julien en famille -05 Marco10e
Julien en famille -06 Marco10e
Soumission & Domination -500 Jardinier
Soumission à Marseille -02 Passif & Soumis
Vendredi soir aux Tuileries Stéphane Juin
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

 

Cyrillo nu a Mykonos
Cyrillo Mykonos

Cyrillo Cuir Leather
Cyrillo Leather

Cyrillo Cuir Leather
Cyrillo Home

&+
Twitter

 
 

Chercher :

CYRILLO CHEZ LES GRECS CYRILLO CHEZ LES GRECS
CYRILLO CHEZ LES GRECS
CYRILLO CHEZ LES GRECS

 

 

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Tout sur Cyrillo - Contact - Twitter - Tumblr - Intagram

Cyrillo Photo

Best of Cyrillo - Cyrillo Cuir - Cyrillo chez les grecs

Dial Chat

Chat & Dial gay (rencontre)

Expositions

Sommaire des expositions - Verner Degray - Barbizart

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - Histoires 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Liens

Liens vers d'autres sites gay - IDM SAUNA - L'IMPACT BAR - EL HOMBRE

Photos

Modèle - Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Vidéo

Vidéo gay

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)