19 Juill.
Nouvelles histoires, nouvelle galerie "Black cock rule" & plan de vacances

VIP
"Accès Avant-Première" des histoires juste avec un don, ou en écrivant une histoire

Don anonyme, en paypal ou CB

PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Premier épisode - Épisode précédent

Le chalet -16

Je reste sur le lit, laissant Paul fouiller dans l'armoire, il a trouvé des « jouets » qui semblent lui convenir et vient vers moi. Il enchaîne mes poignets à mon collier en faisant passer la chaîne par les barreaux du lit. Si je bouge trop, je m'étrangle à moitié, je n'ai donc d'autre choix que de tenir fermement les barreaux dans mes mains. Il relève mes chevilles pour les enchaîner au-dessus de ma tête, j'ai le cul surélevé et bien offert.

Il monte sur le lit et se met à genoux puis me bouffe le cul pendant au moins 10 minutes, moi qui m'attendais à avoir mal, pour l'instant c'est plutôt plaisant.

Il me travaille le cul avec la langue, ses doigts puis se lève et va chercher un gode dans l'armoire. Il a choisi le plus gros bien entendu…

- T'as eu 10 minutes de plaisir maintenant je vais t'humilier tarlouze, t'utiliser comme j'ai envie.

Il revient à côté de moi, me crache sur la gueule et me présente le gode qu'il me fait sucer. Il me lime avec un petit moment puis ne le tient plus que d'une main, son autre main est retournée sur ma rondelle, il rentre 3 doigts qu'il enfonce bien.

- Suce bien sale putain, tu l'auras bientôt dans ton cul de pédé !

Il l'enfonce dans ma gueule puis l'y laisse et retourne vers l'armoire. Il prend un second gode et revient vers moi, il remplace le gode que j'ai dans la gueule par le nouveau qui est plus petit.

- Tète-le bien pendant que je vais te défoncer le cul. Si le gode dans ta gueule tombe, t'as 2 coups de ceinture.

Et il rentre violemment le gros gode dans mon cul, je ne peux m'empêcher de crier de surprise et presque de douleur oubliant le gode dans ma gueule qui tombe sur le lit.

- 2 coups yan… A croire que tu l'as fait exprès et qu'en fait tu aimes ça pédale…

- Non Paul s'il te plaît, j'ai été surpris que tu sois si violent, pas de coup s'il te plaît…

- Ta gueule salope ! Je dois me défouler, tu les aurais eu de toute façon je dois bien te l'avouer et puis 2 coups ça va encore…

Il enfonce le gode à fond dans mon cul puis je vois ses yeux briller, il me regarde avec un air encore plus sadique qu'avant.

- En fait yan, on va faire mieux que ça. Tu vas me supplier de te donner 2 coups de ceinture, si t'es pas convaincant, t'en auras 5…

J'écarquille les yeux, Paul est dans un état d'excitation que je ne lui connaissais pas… Impossible de me soustraire à lui étant donné que je suis enchaîné. Impossible d'échapper à sa torture, le salaud, il m'a bien eu, il m'aurait frappé de toute façon comme il le reconnaît. Il sait que je n'aime pas ça et sa demande est une punition pour moi. Et je n'ai pas d'autre choix que celui de m'y soustraire… J'inspire profondément.

- Frappe-moi avec ta ceinture Paul, je suis un bâtard et mon corps doit servir à donner du plaisir, défoule-toi sur la pédale que je suis et corrige-moi comme je dois l'être, je te suis inférieur, je suis ton objet pour ton plaisir…

Il grogne de plaisir et saisit mes tétons et les stimule, je bande rapidement. Il se saisit de ma bite qu'il branle, il veut me faire gicler. Cela ne tarde pas, je gicle en couinant comme une putain sous le regard fou de plaisir de Paul. Mon sperme s'écrase sur mon torse, il passe sa main dedans pour l'étaler puis l'essuie sur ma gueule et je sors ma langue naturellement pour lui lécher la main.

- Pédale de bâtard, t'aime ça le foutre hein… C'est bon le sperme…

Il retire sa main et finit par la lécher. Je le vois alors porter ses mains à sa ceinture, je tremble un peu.

- 2 coups yan… Ou plus si j'ai envie en fait, c'est l'un des rares moments où t'es à moi et où je peux être un mâle et non un bâtard comme toi. J'ai les 2 en moi, j'aime servir Théo mais j'aime te dominer, j'aime t'humilier et te frapper yan…

Il est debout à côté du lit, les 2 extrémités de la ceinture dans sa main droite et il la passe sur mes jambes et mes fesses. Ses yeux brillent d'une excitation intense, il ramasse le gode de sa main gauche et le fourre dans ma gueule. Il fait durer la plaisir, continuant à faire glisser sa ceinture sur mon corps puis je le vois se mettre en position, il va la lancer et la faire tomber sur moi… Je m'oblige à regarder, je vois la lanière s'envoler puis s'abattre sur mes fesses, je gueule en tâchant de garder le gode, je regarde Paul dont le visage semble déformé de plaisir. Le second coup tombe, bien placé au même endroit, je me contracte de nouveau, étoffe mes cris avec le gode et respire fort. Paul me regarde…

- Encore ? Demande-t-il…

Pourquoi pose-t-il la question ? Il sait bien que je vais dire « non »… A le voir ainsi excité et prendre du plaisir, je ne saurais expliquer pourquoi je fais un « oui » de la tête… Mon tortionnaire grogne de plaisir, il murmure un « merci salope » et se prépare à frapper de nouveau. Un coup puissant, très bien placé, je ne me comprends plus, la situation m'excite aussi. Totalement soumis aux désirs de Paul, le voir ainsi exulter de joie me donne du plaisir alors que je subis ce que je n'aime pas. Un nouveau coup, il gueule de joie en me voyant me contracter et serrer le gode avec mes dents. Le cinquième coup tombe, plus fort encore, j'ai vraiment très mal cette fois. Paul lâche sa ceinture et vient à genoux sur le lit, il me lèche les fesses, il lèche les endroits rougis par les coups, il les caresse, je me tortille entre plaisir et douleur, je l'entends râler comme un animal, il est incontrôlable. Il se lève, va chercher un préservatif, sort sa queue, revient, se met debout sur le lit, enlève mon gode du cul et m'encule sauvagement.

- Voilà à quoi tu sers yan ! T'es qu'une putain ! Tu te fais baiser par un bâtard ! Pendant que notre Maître nique ma femme, moi je te saute parce que n'es que trous sur pattes, inférieur, esclave, vide-couilles…

Et tout en me pilonnant le cul, Paul déverse sa liste d'insultes, s'enfonçant le plus loin possible en moi à chaque insulte. C'est un mâle puissant qui prend possession de moi, son côté dominateur prend tout la place et je ne reconnais pas le bâtard qui me saute dessus dès qu'il le peut. Il est cette fois très différent. Peut-être est-ce la frustration de savoir que Théo baise sa femme puisqu'il en a parlé mais Paul préfère les hommes comme il l'a dit il y a peu. Ou tout simplement, l'envie de se vider les couilles est tellement forte qu'il a juste besoin de se défouler et je suis là pour ça, je sers à ça, j'aime ce qu'il me fait et j'ai terriblement honte à m'avouer intérieurement que j'ai aimé qu'il me frappe !

Il sort de mon cul, enlève sa capote et se branle, il m'inonde alors de son sperme sur le torse, la gueule, les couilles et le cul. Un foutre liquide car il gicle trop en ce moment mais le plaisir qu'il a à le faire est étourdissant. Il est essoufflé, sa rage est toujours là, son regard mauvais mais toujours excité, j'ai l'impression qu'il me méprise et je suis ridicule à le regarder, un gode dans la gueule…

Il descend du lit et s'assoit dessus, ne me regardant plus, il se calme, sa respiration commence à redevenir normale, son sperme coule sur mon corps… Il m'a humilié, souillé, battu, il a fait ce qu'il a dit et je ne bouge pas, attendant de savoir ce qu'il compte faire de moi. Bizarrement, cet épisode me fait le voir autrement, une forme de respect émerge en moi pour lui. Je ne le vénère pas comme je vénère Théo mais je me sens bel et bien inférieur à lui et… J'aime…

Ce n'est qu'au bout d'une demi-heure qu'il se décide à me détacher uniquement les chevilles, mes jambes tombent lourdement sur le lit, son sperme sèche sur mon corps, il m'enlève le gode de la gueule et passe une main douce sur ma joue.

- ça va ? Demande-t-il tendrement.

- Oui ça va, et toi, content ?

- Tu n'as pas idée du plaisir que j'ai eu, merci yan.

- Ne me remercie pas, tu as des droits sur moi, nos ébats entre bâtards ont eu tendance à me le faire oublier.

Paul s'allonge sur moi et commence à m'embrasser et me rouler des pelles.

- J'aime t'humilier et te frapper autant que j'aime t'embrasser et te faire l'amour yan…

Paul se met à me lécher le torse, les tétons, se régalant de son sperme et de mon sperme qui a collé sur mon corps puis il descend encore, il me lèche la queue et les couilles. Ses doigts attaquent mes tétons, il prend ma bite dans sa bouche, je commence à bander et à couiner, j'ondule en gémissant comme une salope, il me suce avec lenteur et plaisir. Le cliquetis de mes chaînes qu'il n'a pas enlevé augmente mon plaisir, obligé d'agripper les barreaux pour que mon cou ne soit pas compressé, je me sens impuissant, offert, objet, esclave et c'est terriblement bon… Je couine, Paul gémit et nous sommes tellement happés par le plaisir que nous avons que nous n'avons pas entendu Théo rentrer ni descendre venir nous voir. Ce n'est que lorsqu'il parle que nous constatons sa présence.

- Même quand je vous offre du temps libre, il faut que vous le passiez à baiser bande de salopes… C'est bien, vous allez remplir votre rôle de putes à merveille… Ta femme a hurlé de plaisir Paul, elle est ravie de savoir que tu deviens une pute, ça lui a donné des idées pour ton retour chez toi tout comme la cave sera ta chambre apparemment.

Paul ne dit rien, il continue sa pipe, il intensifie le rythme même et je sens ma queue se contracter, mon sperme monter et en cherchant à retenir mes cris, je me mets en fait à hurler de plaisir en inondant la bouche de Paul qui avale tout jusqu'à la dernière goutte. Puis il se redresse.

- Je ferai ce que Cathy ordonnera Théo… Mais je ne te cache pas qu'à aujourd'hui, je n'ai aucune envie de retourner chez moi. Ma femme a sans doute plus de plaisir avec toi qu'avec moi et c'est ici que je prends pleinement conscience de ce que je suis…

Théo sourit.

- Quand vous aurez fini de copuler comme 2 chiens, vous penserez au moins à faire à manger pour ce soir. Profitez de votre temps libre, demain on reprend les travaux dans la grange et le soir vous serez loués…

Théo remonte, Paul me libère de toutes mes chaînes, nous allons nous laver puis montons rejoindre le mâle au rez-de-chaussée. La soirée fut détendue, comme si nous faisions une soirée entre potes à rire ensembles. Paul et moi allâmes nous coucher et pour une fois, il n'y eu pas de sexe.

Yan

ftasm@yahoo.fr

Suite de l'histoire

Autres histoires de l'auteur : Mon Maître - Le chalet

Dernière mise à jour publique (17/7)

Il sera à moi Blibijoux
Thibault Thibault18
Mon Maître Yan
CQFD James
Yan mon Bâtard Stephdub
Mon premier métis Stephdub
Ma première fois Le paon d'Héra
Un oncle parfait Will23mtl
Offerte par un dominateur Nadegetv
Fantasme sur mon camarade judoka AC Wells
Malik, droit dans les buts ! DC

Nouvel épisode

Un oncle parfait - 02 Will23mtl
Ancien pote, nouvelle chienne -05 Bearwan
Chambres à louer -03 JeanMarc
Chambres à louer -04 JeanMarc
Putain de Machine ! -02 James
Le petit short blanc -02 Frank
Le petit short blanc -03 Frank
Les Chronique de Max -06 Max
Les Chronique de Max -07 Max
Julien en famille -07 Marco10e
Julien en famille -08 Marco10e

Juillet

Queue de black en solde Mathias
Week-end chaud Sylou69
Plan chaud à quatre Chopassif
Le petit short blanc Frank
Le mec de mon enemi kyyrx
Putain de Machine James
Sortie vélo  Master23
Première fois avec Alex Marc
Adam Ethan De Rouge
Le moniteur moto -01 -02 Sketfan
Sex shop Lille antoine59
Première expérience avec un mec grâce à Grindr Jimmy
Mon kiné TTBM Kin44
Putain de cours de tennis J-Baptiste
Cuckold Top Frat. Cyrillo
Un après-midi de photo Coco911
Voyage Initiatique -01 Ninemark
Voyage Initiatique -02 Ninemark
Picnique mémorable à la plage James
Liège, ces toilettes et ses histoires Loikksoo
Soumise, offerte à deux hommes Nadegetv
Récréation Frank
Plan odeur avec M Mystérieux Passif & Soumis
Soumission & Domination -496 (L'épisode manquant) Jardinier
La venue du jardinier -02 Eric
Mon bâtard -06 Teub23
La grosse bite de mon beauf -06 Ghost writer
Le chalet -24 Yan
Le vendeur kiffeur -08 Sketfan
Le vendeur kiffeur -09 Sketfan
Le vendeur kiffeur -10 Sketfan
Le mec idéal -24 Pititgayy
Le mec idéal -25 Pititgayy
Franck beau frère routier -05 Helium89
Dans les geoles d'Armid -02 Iwan
Mon fantasme -02 Lord-sauron
Professeur Ligoteur -04 Boundkey
Les frères Mateozzi et moi -02 Bearwan
Ancien pote, nouvelle chienne -04 Bearwan
Julien en famille -05 Marco10e
Julien en famille -06 Marco10e
Soumission & Domination -500 Jardinier
Soumission à Marseille -02 Passif & Soumis
Vendredi soir aux Tuileries Stéphane Juin
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

 

Cyrillo nu a Mykonos
Cyrillo Mykonos

Cyrillo Cuir Leather
Cyrillo Leather

Cyrillo Cuir Leather
Cyrillo Home

&+
Twitter

 
 

Chercher :

CYRILLO CHEZ LES GRECS CYRILLO CHEZ LES GRECS
CYRILLO CHEZ LES GRECS
CYRILLO CHEZ LES GRECS

 

 

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Tout sur Cyrillo - Contact - Twitter - Tumblr - Intagram

Cyrillo Photo

Best of Cyrillo - Cyrillo Cuir - Cyrillo chez les grecs

Dial Chat

Chat & Dial gay (rencontre)

Expositions

Sommaire des expositions - Verner Degray - Barbizart

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - Histoires 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Liens

Liens vers d'autres sites gay - IDM SAUNA - L'IMPACT BAR - EL HOMBRE

Photos

Modèle - Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Vidéo

Vidéo gay

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)