11 Nov.
+ 54 histoires en accès privilège.
11 Nov. : +33 histoires en accès public

A noter.
Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.

VIP?
Accès privilège :
Des histoires en +, juste avec un don

Don anonyme, en paypal ou CB

MINET
PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Premier épisode - Épisode précedent

Le mec idéal -04

Je me réveille le lendemain matin dans le lit de Nicolas, collé à lui. J'ai son bras sous la tête, une main sur son torse. Quel plaisir de se réveiller avec une si belle vue sur son corps parfait, sa peau douce et ses abdos dessinés. Il est déjà réveillé, me regardant avec son sourire charmeur.

N ''Tu sais que tu es adorable quand tu dors ? Tu es resté collé à moi toute la nuit.''

V ''En même temps pourquoi je me serai décollé, c'est parfait d'être contre un corps comme ça.''

N ''Ouais mais c'est dangereux de faire ça'' dit-il en soulevant le drap.

V ''Ah oui, c'est dangereusement gonflé !''

N ''Aller suce moi, tu fais ça trop bien bb.''

Je me suis jeté sur son sexe comme un affamé. A vouloir l'avaler trop vite, je me le suis mis tout seul en fond de gorge. Rappel de mon corps que je ne suis pas encore très expérimenté... J'ai donc repris ma pipe plus calmement mais avec application. Mes lèvres serrées sur sa hampe, je jouai de ma langue soit sur son gland comme une glace, soit le long de son frein. J'en rentrait le plus possible, mais impossible pour moi d'aller plus qu'aux 2/3. Nicolas me caressait la tête en me tenant les cheveux.

N ''C'est bon, continue comme ça, tu suces trop bien.''

J'ai fait courir ma langue sur tout son sexe pour venir lui gober les couilles, je les suçait comme des grosses dragées. Nicolas s'est mis à gémir, a repoussé ma tête et présenté sa queue à ma bouche. J'ai donc docilement ouvert la bouche, et il me l'a limé en douceur. Parfois il allait un peu trop loin. Je lui signale. Il se marre

N ''Elle est pas si grosse !''

V ''Moi je débute, elle me semble énorme !''

N ''J'ai une solution pour que ça passe mieux...''

V ''Ah bon, c'est quoi ?''

N ''Laisse toi faire tu vas kiffer''

Et la il me met sur le dos, la tête en arrière au bord du lit. Il se met debout et présente sa queue à ma bouche, que j'ouvre. Il rentre doucement, me dis de prendre une grande inspiration et de bloquer. Et il arrive à glisser entier. J'ai ses énormes couilles sur le nez. Mon corps proteste, il se retire. Il hésite. Je l'attrape par ses fesses musclés, prend une inspiration et le reprend en bouche. Je sais pas si je kiff vraiment, mais je l'aime tellement lui et sa queue que je me donne à fond. Il mouille et n'arrête pas de gémir. Moi je ne peux pas, j'ai la bouche pleine ! Je la ressort de temps en temps pour ne pas m'étouffer et pour déglutir. Je bave ce qui me semble des litres sur sa queue, ça me coule sur la figure.

N ''Mmmh tu la prends trop bien...t'es super doué''

Il me prend doucement la tête et fait des longs mouvements réguliers me permettant de respirer tout en avalant l'avalant complet. Son mouvement s'accélère, il se bloque au fond de ma gorge et je sens son éjaculation abondante. Au moins j'ai rien pu laisser échapper ! Une fois fini, il se retire, j'ai encore la sensation de son sexe dans ma bouche. Il s'allonge à coté de moi qui suis resté au bord de son lit, me baisse le caleçon qu'il ma prêté et qui me comprimait, et commence à me sucer. Je vais pour l'en empêcher, mais ses mains me maintiennent fermement pendant qu'il s'affaire sur moi. C'est trop bon, je comprend qu'il aime que je lui fasse ! Une bouche c'est chaud et humide, et avec la langue sur le gland ça fait des sensations de fou. Je me laisse aller et il sent que je ne cherche plus à lui échapper. Je lui demande en gémissant s'il fait ça souvent.

N ''Non, jamais, mais je veux que tu prennes autant ton pied que moi, c'est pour toi que j'ai envie de le faire''

Au bout de quelques minutes à peine, je lui dis que je vais pas tenir. Il s'allonge donc, me fait s'asseoir sur lui et continue en me branlant. Je me suis vidé sur ses abdos en un râle épuisé. Je me suis mis contre lui, la tête au creux de son épaule. On a parlé comme ça pendant des heures, s'interrompant de temps en temps pour s'embrasser férocement, nos langues jouant l'une avec l'autre et venant se chercher dans la bouche de l'autre, la suçant comme on le ferai pour une pipe. A un moment il me demande si j'ai faim. Je regarde l'heure, ah oui en effet il est 15h... On s'est donc levé et rhabillé légèrement. On a mangé ensemble, sur le canapé, moi à moitié sur lui, en continuant à discuter même après avoir fini. Vers 18h30 il m'a dit

N ''Tu devrais peut être rentrer chez toi, tes parents vont se demander ce que tu fais.''

V ''C'est vrai, mais tu veux pas mon cul avant de partir ?''

Nicolas m'a embrassé en souriant ''Tu me le propose si gentiment, mais on repart pour 2h au moins...''

V ''Pfff, j'ai pas envie de partir de toute façon.''

N ''Aller, soit raisonnable, on se voit dès lundi matin, et demain on parlera toute la journée par Sms''

V ''Ça va être si long sans toi''

Il m'a ébouriffé les cheveux en me tendant mes vêtements. J'ai traîné le plus possible à m'habiller et à lui dire au revoir, je continuait à me coller à lui et à l'embrasser. Il me poussait gentiment vers la porte. Je lui ai demandé s'il devait voir un autre mec.

N ''Damien et Thomas viennent à 20h pour une soirée''

Je regarde l'heure, 19h45. Il m'a attrapé en rigolant, m'a embrassé avec force en m'emmenant à l'ascenseur, est rentré dedans avec moi une fois ouvert et appuyé sur le bouton RDC. J'étais tellement sonné par l'intensité de ce baiser que je l'ai laissé faire, tout collé à lui, mes mains sur son torse nu.

Arrivé en bas, Damien et Thomas attendaient l'ascenseur. Les deux me saluent, Thomas de loin avec un regard de mâle, Damien en mode pote et me faisant la bise.

D ''Tu t'en vas ? T'es sur ? Ça serait cool de te connaître un peu. On pourra jouer au Poker ou la console.'' J'ai bafouillé un non, fait une dernière caresses à Nicolas et suis parti sans me retourner. Si j'hésite maintenant je rentre pas chez moi...

Le dimanche a été encore pire que je l'imaginais. J'ai à peine dormi, je m'ennuyais, jusqu'à recevoir un message de Nicolas ''Bien dormi bb ? Moi je suis crevé je vais me recoucher, on a joué toute la nuit, ils viennent de partir'' Rien que cette petite nouvelle c'était à la limite un miracle, j'avais pas rêvé ces deux jours avec Nicolas. Mes parents m'ont trouvé bien calme, moi qui venait toujours leur parler un peu. J'ai répondu évasivement à leurs questions sur ce que j'avais fait depuis vendredi en disant que j'avais fait une soirée chez un pote et que j'étais épuisé. Ils ont été super surpris, moi qui ne fait jamais la fête. Mon père a sorti en rigolant que je m'étais trouvé une copine, que je grandissait enfin. Oui, c'est presque ça...

Je suis vite retourné dans ma chambre avant qu'ils ne me posent d'autres questions et parce que je bandais en pensant à Nicolas. J'ai essayé de me concentrer sur mes révisions, impossible de retenir quoi que ce soit d'autres que le plaisir que j'ai pris. J'ai son odeur autour de moi, le goût de sa queue sur ma langue et le cul encore bien ouvert. Je me suis couché avant 21h. Je me suis endormi jusqu'au lendemain matin. En me réveillant je vois 3messages de Nicolas : un qui me demande pardon de pas m'avoir parlé de la journée quasiment et me demande si ça a été, un deuxième me souhaitant bonne nuit, le 3e de ce matin me disant qu'il avait trop hâte de me voir. Je regarde l'heure de réception : 5h30, y a 5min. Je me suis habillé en vitesse et me suis précipité jusque chez lui. Je sonne, sa voix un peu endormie me répond.

N ''Qui c'est ?''

V ''C'est moi, je peux monter ?''

La porte s'est ouverte directement. L'ascension m'a semblé durer une éternité. Une fois à son étage il m'attendait la porte ouverte en boxer, les cheveux dans tous les sens et la tête pas très réveillée. Je lui saute dans les bras et l'embrasse direct. Je sens qu'il bande à mon contact. Il a l'air d'un coup plus réveillé. Il m'a déshabillé et on a fait l'amour jusqu'au moment de devoir aller à la fac. J'ai eu droit à ma ration de jus pour le petit déjeuner. Mmmh toujours si bonne et abondante, même si j'en ai eu la moitié direct au fond de la gorge. Même pas le temps de refaire une douche, on est parti en catastrophe, je vais avoir son odeur sur moi pour la journée. Avant de se séparer pour nos différents cours, il me glisse qu'il n'en a pas fini avec moi après avoir passé la nuit à penser à moi. Fallait pas m'en dire plus pour que je soit surexcité. Heureusement que j'étais en retard, comme ça j'ai juste rapidement salué mes potes étonnés de me voir en retard. A 10h30 je reçois un sms de Nicolas :

N ''Tu as cours à 11h ?''

V ''Non, je reprend à 13h''

N ''Ok, viens dans le couloir du 5e étage bb, je m'occupe de toi''

Cette demi-heure d'attente a été plus longue que le dimanche complet ! Je mouillais comme un dingue et j'avais soif. Dès que le prof nous a laissés partir, j'ai filé laissant mes potes en plan. 3Min plus tard j'étais au 5e étage, quand on me choppe au niveau des toilettes. Il fait noir, mais je sais que celui qui m'a choppé n'est autre que Nicolas, je reconnais son odeur délicieuse. Il m'attire dans la cabine handicapé, retire son tee-shirt et baisse pantalon et boxer. Il m'embrasse, me murmure ''Alors, t'es venu voir ton mec pour faire quoi ?'' Je l'ai embrassé avec avidité, mes mains caressant son corps. J'en reviens pas comment il est parfait. Je saisis son sexe déjà gonflé, le branle un peu.Pendant que je le branlais, il m'a baissé mon jean et boxer pour me caresser les fesses, et m'ouvrit rapidement la rondelle. J'ai même pas eu le temps de le sucer qu'il m'a retourné contre le mur et est rentré direct dans mon intimité à peine ouverte. J'ai crié. Il m'a mis la main sur la bouche, a attendu que je me décrispe, puis à commencé à me prendre sur toute la longueur de sa queue en allant cogner le fond de mon cul. C'était plus bestial que ce qu'il m'avait fait jusqu'ici, mais j'ai vite apprécié le sentir au plus profond de moi. J'ai encore plus aimé quand il m'a attrapé par le cou pour me dévorer les lèvres. Il m'a ensuite porté, mis dos au mur et continué à me limer en m'embrassant. Il m'a baisé comme ça 15min environ avant de sortir d'un coup de mon cul, j'ai ressenti un vide jusqu'à qu'il me fasse mettre à genoux et se vide dans ma bouche. Il me l'a ensuite prise rapidement en me maintenant la tête pour me la mettre entière jusqu'à se vider une deuxième fois. Il m'a ensuite relevé et collé à lui.

N "Ça va, pas trop rude? Dsl j'avais pas beaucoup de temps, je reprends la"

V "Ben un peu, regarde comment j'en ai bavé !"

N "Y a pas que de la bave" dit-il en m'essuyant le visage avec son boxer, hilare. Il l'a ensuite glissé bien humide dans mon sac.

N "Tu me file le tiens par contre stp?"

Je me suis donc retrouvé le cul à l'air sous mon jean, pendant que lui avait le mien. Bon il lui allait super bien, son ptit cul bien moulé, de même que l'avant de son anatomie. Il s'est totalement rhabillé, m'a embrassé rapidement avec une tape sur les fesses et a filé.

En ressortant des toilettes je croise Damien.

D "Ben qu'est ce que tu par ici, tu as pas cours dans ces salles normalement ?"

V "Je viens de voir Nicolas"

D "Zut je pensais que c'était pour moi que tu venais"

V "L'espoir fait vivre !"

D "Dis pourquoi t'es parti samedi, ça aurait été cool que tu reste."

V "J'étais crevé, t'imagines pas tout ce qu'on a fait avec Nicolas, et je voulais pas prendre le risque de vider deux mecs en plus. Et je sais pas jouer au Poker"

D "Boh tu risquais rien, Thomas avait passé la journée à défoncer un mec. Pis c'est amusant le poker, surtout le strip, c'est une question de bluff et d'un peu de chance."

V "Et toi tu as fait quoi le samedi?"

Damien souri. Il est vraiment aussi mignon que Nicolas, mais en blond. À ce moment je reçois un SMS de mes potes me disant que le cours de 13h est annulé, me demandant ce que je faisais, si je les rejoignais. Je réponds rapidement que je le savais déjà et étais rentré chez moi, je m'étais justement dépêché pour prendre le bus. Damien qui vient de lire par dessus mon épaule me dit que je suis un petit menteur, qu'il faut punir les mensonges. Et que donc je dois rester avec lui jusqu'à retourner en cours. Je le regarde, hésitant.

D "T'inquiète, on va juste discuter, on va dans la salle commune du 2e étage, avec le monde qu'il y a toujours tu risqueras rien."

V "Ouais et comme ça on parle de sexe et tout, et ptet des gens que je connais sauront que je suis gay"

D "T'es compliqué toi, bon on se trouve une salle vide alors ?"

V "OK"

On a rapidement trouvé une salle vide, on a parlé de tout jusqu'au moment où je devais retourner en cours. Je voyais bien qu'en parlant, Damien me regardait intensément. Au moment où je lui dis que je dois y aller, il m'a attrapé et écrasé ses lèvres douces sur les miennes. J'ai essayé de lui échapper en le repoussant, mais il me maintenait contre son torse, sa langue cherchant la mienne, jouant avec ma bouche. Il m'a relâché voyant que je ne répondait pas à son envie. Je me sentais super gêné.

D "Pourquoi tu veux pas, c'est juste un bisous. Tu as pas aimé?"

Je n'ai rien répondu et je suis parti.

Voilà un 4e chapitre de fait, n'hésitez pas à dire ce que vous en pensez ça fait plaisir ;)

Pititgayy

pititgayy@gmail.com

Suite de l'histoire

Autres histoires de l'auteur : Mon ami l’escort - Mon âme au diable - Au fond on ne change pas - L'inconnu de la poste - Remis à ma place - Le mec idéal

s

Dernière mise à jour publique

11/11 : 9 Nouvelles

Dans les toilettes Ed.Nygma
Sucé par un mec ... Young hetero
Minet bi travesti Zephyre66
Je suis un vide-couilles Chopassif
Féminisé par mon voisin Pasdeproblem
Bonne séance au ciné Mathias
La nuit dans la cité Noprise2tete
Rencontre avec mon maître H
Voyeur Lucas

La suite...

Jeune, riche et gâté -07 Matt
Ma gorge défoncée -03 MâleLope
Sucé par un mec -02 Young Hetero
Chambres à louer -11 Jeanmarc
Un amour de soumis -04 Elfe
Séjour à Marrakech -02 Pierrot
Colocation -04 Emerick
Colocation -05 Emerick
La prison -02 Licko
Ascenseur -02 YvesChalons51
Le moniteur moto -08 Sketfan
Quand le prof dérape -02 Benoit25
Mon ami l’escort -03 Pititgayy
Mon ami l’escort -04 Pititgayy
Mon ami l’escort -05 Pititgayy
Rencontre avec mon maître -02 H
Soumise à mon concierge -02 Aline
Soumise à mon concierge -03 Aline
Mon amour pour les TTBM -02 Dann
Mon âme au diable -03 Pititgayy
Mon âme au diable -04 Pititgayy
Le prof amoureux de son élève -02 Jerem72
Le fils prodige aime obéir -06 Charles.lope
Le fils prodige aime obéir -07 Charles.lope

01/11 : 7 Nouvelles

Sur une aire d’autoroute Pascal 89
Derrière le vice Etiel
Le gérant de magasin me dépucèle Ada
Fahres Kevinpass77
Je mouille de woof Anon-pup
J’ai filmé mon copain Frank
Consultation privée Seneo

La suite...

Soumission & Domination -510 Jardinier
Soumission & Domination -511 Jardinier
Voyage Initiatique -10 Ninemark
Les amours de Francky -02 Francky
Un amour de soumis -03 Elfe
Ma vie avec mon Maître -02 AdrienSchild
Le fils prodige aime obéir -05 Charles.lope

PUBLIE TON HISTOIRE

RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

MINET

Chercher :

 

 

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter - Tumblr

Expositions

Sommaire des expositions - Verner Degray - Barbizart

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - Histoires 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Liens

Liens vers d'autres sites gay - IDM SAUNA - L'IMPACT BAR - EL HOMBRE

Photos

Modèle - Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Video

Video Gay

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)