Mai
Nouvelles histoires, photos bbk

VIP
"Accès Avant-Première" des histoires juste avec un don, ou en écrivant une histoire

PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Premier épisode - Épisode précedent

Le mec idéal -05

Quand je vous dis qu'il est parfait...

Je retourne en cours complètement perturbé. Je suis encore arrivé en retard, donc je me suis mis au fond de l'amphi. Au moins j'évite mes potes comme ça. Qu'est-ce que je dois faire sérieusement ? Le meilleur pote de mon petit ami a un kiff sur moi. Je n'ai absolument rien suivi des 2h qu'il restait. 5min avant la fin je reçois un SMS de Nico me disant "Viens bâtiment E, faut qu'on parle". Le stress a monté direct. J'ai été le retrouver en vitesse dès que le cours s'est arrêté. Quand il m'a vu, il s'est approché en deux enjambées, ma attiré à lui et embrassé avec force. J'ai répondu à son baiser. Quand il m'a relâché, il avait un petit sourire amusé.

N "Alors comme ça tu as pas voulu embrasser Damien?" Je suis devenu un peu blanc. Il savait déjà.

V "Je voulais t'en parler..."

N "T'inquiète, je savais que tu plaisais à Damien, je lui ai demandé de te tester s'il voulait bien. Il a pris son rôle très au sérieux, et a été très déçu que tu réponde pas à son baiser."

V "Quoi ? Tu m'as testé ?"

N "Oui je suis super jaloux de me dire que tu pourrais aller voir un autre mec que moi. C'est con comme réaction je sais, mais c'est la première fois que je ressens ça pour un mec. Je veux que tu sois juste a moi, tout faire pour notre plaisir. Et à priori tu réponds positivement pour n'avoir que moi."

V "J'aurai quand même préféré que tu me parles plutôt que faire ça, j'étais super gêné !"

N "Ouais désolé c'était trop bête. Que dois-je faire pour me faire pardonner ?" Il me regardait avec sa tête désolé, comment ne pas craquer. Je l'ai embrassé.

V "Tu es pardonné. Mais tu m'aide à avoir les mêmes abdos que toi. Tu me baise tous les jours avec amour au moins une fois. Et je veux être officiellement en couple avec toi."

N "OK aucun soucis, mais si tu viens chez moi ça sera plus facile pour tout ça..."

V "Ça malheureusement pas sur que ça soit possible."

N "Réfléchis y. Je serai vraiment comblé si tu pouvais. J'en ai marre d'être tout seul dans mon appart. Aller viens on rentre."

Il m'a pris par la main et ne m'a pas lâché jusqu'à ce qu'on arrive chez lui. J'en avais rien à faire des gens, il me voulait, plus rien n'avait d'importance.

Une fois dans son appartement, il m'a fait m'asseoir sur le canapé et a commencé à enlever son tee shirt en mode strip-tease. Il s'est approché de moi, a pris mes mains pour que je caresse son corps. D'abord ses pecs, ses abdos, le dos. J'ai envie de lui lécher le corps tellement il est parfait. Pendant que je lui caressait le dos, il a enlevé son pantalon, apparaissant dans mon boxer. Il était un peu serré vu le début d'excitation. Il a collé ma tête sur sa queue et mes mains sur son cul. J'ai commencé à lécher son gland à travers le tissu. Il a juste baissé le tissu au niveau de ses fesses que je les caresses sans rien. Mmh elles sont douces, fermes et musclées. Il me donne des envies actives... Mais la j'ai trop envie de sa queue d'abord. Je descends donc le reste du boxer. Son sexe jaillit de la prison de tissu et je me la prend en pleine poire. Je ne m'arrête pas et me l'enfile direct en fond de gorge. Il m'a rapidement formaté à sa taille...il me caresse la tête, limitant ou forçant l'entrée de son sexe. Moi j'ai remis les mains sur ses fesses, j'essaie de me prendre le plus possible cette queue que j'adore. Il me laisse faire jusqu'à attraper ma tête et me rentrer au plus profond pour se vider.

N "Tu l'aimes ma bonne queue hein? Prend bien tout direct dans ton estomac mon p'tit mec"

Il n'en fini pas d'éjaculer, je l'ai pourtant vidé deux fois aujourd'hui. Une fois terminé, il m'a biflé doucement. Puis il me retourne sur le ventre, vérifie mon ouverture avec deux doigts, joue un peu avec mon cul :

N "Dis donc tu te resserres vachement vite. Je vais tellement te dilater que tu te refermeras plus tu vas voir" Et joignant la parole à l'acte, il m'a enfoncé jusqu'à coller son bassin contre mon cul. J'ai une sensation de brûlure qui se calme rapidement dès qu'il écrase ma prostate. Il m'a baisé en me branlant. Avec une double stimulation, je n'ai pas tenu très longtemps. On est venu tout les deux en même temps, son éjaculation a été stimulée par mes contractions anales. Bon voilà, je suis rempli des deux côtés et j'ai les couilles légères. Je suis totalement satisfait. Et il est presque 20h, je dois rentrer. Au moment de repartir il me dit :

"Repense à ma proposition, t'en fais pas pour le loyer y a aucun problème, mais ça serait cool de t'avoir tout le temps avec moi."

V "Bien sur mon chéri, je vais voir comment je peux faire, mais bon je vois mal comment ça va être possible." J'ai retourné sa proposition dans ma tête tout le trajet. Je voyais pas comment j'allais pouvoir faire.

Quand je suis rentré chez moi, mes parents m'attendaient dans le salon. Ils m'ont dis qu'ils voulaient me parler. J'ai stressé. Je me suis assis entre mon père et ma mère sur le canapé comme ils me le demandaient. C'est ma mère qui a commencé à parler.

"Mon chéri, ton père et moi on a bien compris que tu as rencontré quelqu'un, que tu es amoureux. On est super content pour toi. Alors, c'est une fille ou un garçon ?"

J'ai regardé ma mère. C'est vrai qu'elle est toujours directe, mais qu'elle n'ai pas l'air gêné sur ce sujet... Elle me regardait calmement avec un petit sourire. Mon père s'est esclaffé que peu importait la réponse, ils n'allaient pas me renier. J'ai hésité deux secondes, puis leur ai avoué en commençant à fondre en larme.

V "Papa, Maman, je suis gay. J'ai rencontré un super mec, il est trop beau, je l'adore. Il s'appelle Nicolas. Je suis vraiment désolé."

Maman "Ooooh mon bébé, c'est pas grave, pleure pas. On s'en doutais de toute façon". Elle m'a pris dans ses bras. Même mon père a posé une main réconfortante sur mon épaule.

Papa "Bon t'es pd et alors, tu vas pas chialer c'est bon."

M "Chéri dis pas ça!"

P "Quoi, j'ai rien dis! J'essaie de lui remonter le moral comme je peux." C'est bien mon père ça, brut, qui mâche pas ses mots, mais gentil quand même.

P "Par contre si tu peux éviter de le ramener à la maison pour le moment, ça serait cool. On veut pas entendre des parties de sexe avec des mecs."

Ma mère lui donne une tape sur le bras.

M "Écoute, ce que ton père veut dire c'est qu'il nous faut le temps d'accepter. Mais si tu veux aller chez lui la semaine c'est OK. Tu rentres au moins le dimanche par contre, qu'on puisse te voir. Après soit libre de te faire plaisir, mais en faisant attention à toi, d'accord mon bébé ?"

J'ai acquiescé. J'en revenais pas de ce que je venais d'entendre, ils me laissaient vivre avec Nicolas sans soucis. Une fois mes larmes séchées, j'ai tout de suite fait un SMS à Nicolas pour lui expliquer vite fait que j'étais OK avec sa proposition. Il m'a proposé de venir me chercher de suite en voiture. J'ai demandé à mes parents.

"OK, mais il reste au moins manger. Je vais t'aider à faire tes bagages" a dit ma mère. J'en informe Nicolas. Il est arrivé 15min plus tard alors que je venais de finir mon sac. Mon père lui ouvre la porte alors que je descends l'escalier. Ouah trop beau ! Il a mis un jean délavé, un manteau en cuir sur un tee shirt blanc où on devine sa musculature. Un vrai mannequin, ou un dieu. Il salue mon père calmement en lui serrant la main. Puis il me voit et un immense sourire se dessine sur son visage. Ma mère derrière moi ne l'a pas loupé. Il n'a même pas le temps de finir de lui faire la bise qu'elle lui dit que j'ai trouvé un beau mec (je savais ^^) mais qu'il est pas en reste. Il rigole avec elle et dit qu'il avait en effet remarqué beaucoup de qualités chez moi. Bref à défaut d'avoir encore tout à fait accepté mon orientation, ils sont tombés sous le charme de mon chéri. Qui une fois installé, a fait honneur au plat rapidement cuisiné. Mes parents n'ont pas arrêté de lui poser des questions, c'était ultra gênant. Notamment depuis quand on se voyait car même si mes habitudes avaient récemment changées, mon comportement l'était légèrement depuis plusieurs semaines. Nicolas a détaillé sans plus qu'il y avait eu une longue phase de séduction, que je m'étais pas laissé faire facilement. Fou rire de mes parents et de Nicolas, j'ai rougi un peu. Mes parents ont ensuite parlé d'apporter une part financière mensuelle à mon installation chez lui. Il a d'abord refusé, mais mes parents ont insisté et menacé que je n'irai pas chez lui sinon. Du coup il a dit oui de suite ! Quand j'ai débarrassé la table ma mère m'a aidé, et dans la cuisine m'a dit qu'elle était rassuré, qu'il avait l'air d'être un mec super bien et qu'il avait l'air à fond sur moi. Et que je devais foncer, faire tout ce qu'il fallait pour garder ce Nicolas, elle le sentais vraiment idéal. Oui, il l'est !

On est ensuite parti, il était presque 23h. Dans la voiture, Nicolas n'arrêtait pas de sourire et de me regarder. Je lui demande ce qu'il y a.

N "Ben comment je suis trop content, ça aurait pas pu mieux se passer. Tes parents sont super cool. Je vais m'occuper de toi tout le temps."

V "Sauf quand on a cours et le dimanche.''

N "Ouais mais ça me laisse 6jours où tu es juste à moi, même si ils sont pas complets. Toi qui voulais du sexe au moins une fois par jour, tu vas être servi."

V "C'est juste ce qu'on avait dis finalement, que tu pouvais me prendre autant que tu voulais."

N "De toute façon, une fois chez moi, c'est moi qui décide. Si je veux du sexe et pas toi, tu la prendras quand même. Et si c'est toi qui m'en demande, là t'inquiète pas je t'en donnerai !" En disant ça il me regarde attentivement pour voir ma réaction. Je suis en train de réfléchir à ce qu'il vient de me dire.

V "Donc en fait je suis ton esclave sexuel ?"

Il éclate de rire. On arrive chez lui, il gare sa voiture.

N "Tu es mon amour, après à toi de voir si tu es ok pour être mon esclave sexuel."

V "Ben je veux pas être soumis."

N "Je veux pas te soumettre, juste te rendre accro à moi" dit-il avec un clin d'œil en prenant mon sac comme s'il ne pesait rien. Je me colle à lui.

V "Je suis déjà accro à toi."

Dans l'ascenseur on s'est collé, j'ai senti son gonflement. Mais il est insatiable c'est pas possible. Je l'ai vidé il y a à peine une heure ! Bon j'avoue que ça ne me gène pas le moins du monde...Mon sac dans une main, il m'a encore plus serré contre lui pour m'embrasser comme un dingue. Il est vraiment intense mon mec ! Arrivé à son étage, il m'a amené toujours contre lui à la porte, m'a lâché le temps de prendre la clé et d'ouvrir la porte. Il est ensuite rentré dans l'appartement, et m'y a attiré en me tirant par le bras, je ne rentrais pas assez vite à son goût! Il m'a plaqué contre la porte juste refermée en me murmurant ''J'ai envie de toi mon ange''. Je l'ai embrassé, il a compris qu'il avait l'autorisation. Il m'a déshabillé en m'arrachant à moitié les vêtements, a sorti sa queue et m'a pris directement le cul contre la porte en me portant, moi les bras autour de son cou et mes jambes au niveau de sa taille. Heureusement qu'il m'avait bien ouvert aujourd'hui, j'ai eu du mal à le prendre au début quand même, je me resserre vachement vite. Mais avec un si beau mec, on se détend très rapidement et on profite même s'il vous ravage le cul, surtout quand il vous dévore la bouche. Au bout d'une dizaine de minutes, il m'a porté jusqu'au canapé, a viré ses vêtements et est venu s'allonger sur moi pour me prendre plus calmement en missionnaire pour continuer à m'embrasser, il sait que j'adore ça. Moi je lui caresses le dos, les épaules, les bras, bref chaque millimètre de sa peau douce et ferme qui m'est accessible. On gémit ensemble du plaisir que l'on prend. D'un coup il me retourne en levrette, toujours sur sa queue. Je suis suffisamment dilaté et humide pour ne pas avoir mal mais la sensation de retournement sur sa queue est un peu étrange. ''Vas-y bébé, resserre ton cul je kiff'' Je me suis donc appliqué à lui masser le queue pendant qu'il me prenait. A des moments, il avait un peu de mal à bouger mon cul enserrant son sexe. Il m'a dis d'arrêter rapidement pour pouvoir me pénétrer comme il le désirait. Ses gémissements augmentant, il m'a saisi fermement mon sexe tendu par le plaisir que je prenais et m'a branlé rapidement. Je n'ai pas tenu 2 minutes et me suis lamentablement vidé dans sa main, pendant qu'il se vidait dans mon cul sûrement à cause des contractions qu'il m'a procuré. Une fois vidé il a continué à jouer avec mon gland, j'en avait des spasmes de plaisirs avec sa queue encore dans mon cul. Ça lui a tiré une deuxième dose qui a rejoint la première. Après ça, il s'est écroulé sur mon dos, encore enfoncé dans mes entrailles. J'ai encore plus pris mon pied cette fois là, il est incroyable !

N ''Pfouuu si tu me laisse te faire ça au moins une ou deux fois par jour, c'est parfait.''

V ''Pas plus que deux fois? Tu es drôlement raisonnable, que t'arrive-t-il ?''

N ''Je suis amoureux ! Pour un peu je te demanderai bien en mariage de suite, mais je veux pas précipiter les choses, on est en couple depuis 4jours et tu as déjà aménagé.''

V ''Mmmmh tu peux me le demander, moi ça me va d'être ton p'tit mec pour la vie''

N ''Et Damien ? Il te kiff aussi je crois. P'tet vaux mieux attendre, tu pourrais le préférer lui...''

Je lui met une tape sur les fesses.

V ''ça va pas non, c'est toi mon mec !''

N ''C'est vrai ? Soit honnête. Il te donne pas envie ?''

V ''Ben il te ressemble mais en blond. Il a rien de mieux que toi t'es parfait moi je trouve.''

N ''Quelques centimètres si.''

V ''C'est pas la taille qui compte, c'est comment on s'en sert. Et je t'aime tellement.''

N ''Moi aussi mon cœur, demande moi ce que tu veux je te l'offre, je suis fou de toi !''

V ''Juste toi, c'est parfait''

N ''Mouais, je te donnerai plus que ça '' me dit-il en rigolant

''En attendant, viens à la douche pour qu'on aille dormir un peu après.''

Heureusement que son appartement n'est pas si grand, il m'avait tellement rempli et bien ouvert, ça me coulait le long des cuisses. On s'est douché sensuellement en se frottant l'un l'autre. C'est pratique d'avoir quelqu'un pour vous frotter le dos, et en mode massage c'est super agréable. Quand je faisait mousser le savon sur lui, il bandait les muscles. Il est vraiment musclé et dur de partout ! Mais aussi très doux...Une fois bien frotté, il m'a à nouveau embrassé pendant que l'eau nous rinçait. Quand toute la mousse fut partie, il nous a enveloppé dans un grand peignoir et on s'est séché en se frottant l'un contre l'autre. Il m'a ensuite porté dans ses bras jusqu'à son lit.

N ''Tu veux un boxer? Moi je dors toujours nu.''

V ''Je risque quelque chose ?''

N ''A part de te faire prendre dès que je verrais ton cul au réveil, tu ne risques rien''

V ''Ok je prend le risque.''

Il s'est allongé à coté de moi, m'a collé à lui. On s'est embrassé encore une fois en se disant bonne nuit. Je sens que je vais passer une des meilleures nuits de toute ma vie...

Et voilà, un chapitre de plus terminé ! Comme toujours n'hésitez pas sur les retours, commentaires, critiques, s'il faut continuer ou développer certains points. Si l'un de vous veut devenir le petit copain de Damien, faites moi signe ;)

Pititgayy

pititgayy@gmail.com

Autres histoires de l'auteur : Je me suis offert à ce mec - Le mec idéal

Dernière mise à jour publique

6 Mai > 10 Mai

Le pari Pascal
Soirée routier riders59650
Du statut de Salope à celui de Pute Adonf
Agent Spécial GwenaelAgent Spécial Gwenael GwenBlondinet
Dragon Ball ZZZ Astro
Comment j'ai lopé ma famille Camille
Nice -01 Calinchaud
Je suis une vraie chienne Pascal
Chantier éloigné Caramel
Envie d'exhib Pascal
Shawn Mendes me baise Boris22

Nouvel épisode

Professeur Ligoteur -02 Bounkey
La grosse bite de mon beauf -04 Ghost writer
Chantier éloigné -02 Caramel
Kader -03 Cédric
Kader -04 Cédric
Julien en famille -02 Marco10e
Mon chéri et son pote -02 Lucas22
Le lycée, ça craint -02 Guillaume
Soumission & Domination -498 Jardinier
Le militaire gabonais -02 Luk Alexandre

Mai 2018

Moi, lope des rebeux LopsaEnveut
Corrigé par un lascar violent Dimosqwertz
Aux bains avec le Hokage Boris22
Une défonce inoubliable Adonf
Opération séduction du patron Costard fétiche
Journée du Patrimoine ! Stephdub
Turquie 2018 Viril57100
Le jardinier Gegebi95
Le Gigolo NeoFP
Agent de sécurité bien membré Ghost writer
Jean et moi Pascal
Le Mateur Eric
Douce rencontre Mimi83
Le centre d'internement Roberttiti
Tonton gandhii34
Sexe acrobatie ? Pascal
Chambres à louer Jeanmarc
Mec marié en forêt jrmec1385
La grosse bite de mon beauf -03 Ghost writer
Chroniques de Cédric Cedric21052
Le mec idéal -21 Pititgayy
Le mec idéal -22 Pititgayy
Les Chronique de Max -05 Max
Pire des salopes -03 Ulrich
Séance photo -05 Pascal
Histoire de lycéens Gaëtan92
Julien en famille Marco10e
Serveur d'un soir Pascal
Pierre mon mac Pascal
Mon rêve américain Maxou
Premières chaleurs avec Malik DC
Mon mâle rebeu VTC Lucas
Professeur Ligoteur Boundkey
Retour de plage Pascal
Soumis au marié Paulfalloux
Différentes interprétations PoisonFecond
Rencontre Facebook Jolicul
Tellement je kiff mon Boss -08 Putedesteph69
Un été bien rempli -02 Adri
Le chalet -23 Yan
Soumission & Domination -495 Jardinier
Soumission & Domination -496 Jardinier
Soumission & Domination -497 Jardinier
Croisière -08 Calinchaud
Le militaire gabonais Luk Alexandre
Ma première fois à trois Renaud1212
Le lycée, ça craint ! Guillaume
Une formation très intense Ghost writer
Visite de mon frère Clemsex
Baise chez papa Maxoy51
Violé en groupe HadrienQc83
Chez Philippe Frank
Soumission & Domination -493 Jardinier
Soumission & Domination -494 Jardinier
Jean -11 Kawiteau
Mon bâtard -04 Teub23
Séance photo -05 Pascal
Éric, ma vie Chapitre -10 Rodriques
Éric, ma vie Chapitre -11 Rodrigue
Éric, ma vie Chapitre -12 Rodrigue
Arrêt imprévu -02 Caramel
Croisière -07 Calinchaud
Beau-Père -06 Calinchaud
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

 

Cyrillo nu a Mykonos
Cyrillo Mykonos

Cyrillo Cuir Leather
Cyrillo Leather

Cyrillo Cuir Leather
Cyrillo Home

&+
Twitter

 
 

Chercher :

CYRILLO CHEZ LES GRECS CYRILLO CHEZ LES GRECS
CYRILLO CHEZ LES GRECS
CYRILLO CHEZ LES GRECS

 

 

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Tout sur Cyrillo - Contact - Twitter - Tumblr - Intagram

Cyrillo Photo

Best of Cyrillo - Cyrillo Cuir - Cyrillo chez les grecs

Dial Chat

Chat & Dial gay (rencontre)

Expositions

Sommaire des expositions - Verner Degray - Barbizart

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - Histoires 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Liens

Liens vers d'autres sites gay - IDM SAUNA - L'IMPACT BAR - EL HOMBRE

Photos

Modèle - Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Vidéo

Vidéo gay