Mai
Nouvelles histoires, photos bbk

VIP
"Accès Avant-Première" des histoires juste avec un don, ou en écrivant une histoire

PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Premier épisode - Épisode précedent

Le mec idéal -07

Le film est fini. Je réalise soudain ce que je viens de faire : même s'il m'a un peu forcé, j'ai sucé sans problèmes le meilleur ami de mon chéri. Que suis-je devenu? Je suis accro au sexe à ce point ? J'ai un sentiment de honte qui monte, j'imagine à quoi je dois ressembler le menton baveux, pareil sur le tee shirt, et le boxer trempé. Il n'y a plus personne dans la salle à part Damien et Nicolas. Sans les regarder je fonce aux toilettes pour m'essuyer. Je commence à me nettoyer face au miroir quand j’entends une respiration à gauche. Un mec d'environ 50ans me regarde avec un sourire pervers en branlant sa queue. Je rougi jusqu'aux oreilles et sors directement, je fini de me nettoyer avec mon tee shirt.

N : "Déjà propre? Tu vas vite."

En voyant ma tête, mes yeux un peu paniqués, il comprend qu'il y a quelque chose. C'est à ce moment là que le vieux sort des toilettes. Il nous voit tous les 3. Son regard laisse penser qu'il a compris ce que nous avons fait. Il alterne à nous regarder, se lèche les lèvres quand son regard se pose sur moi. Nicolas passe un bras protecteur sur mes épaules en fusillant le mec du regard. Nous sortons du cinéma, moi entouré par mes gardes du corps, jusqu'à l'arrêt de bus, vide à 20h.

D : "Vous allez rentrer tranquillement?"

N : "Ben tu peux venir sinon, on pourra faire une partie de cartes et jouer à 3 à la console."

V : "Moi je rentre et j'me couche."

J'ai dis ça d'un air tellement bougon que Nicolas éclate de rire. Damien me scrute, j'évite son regard.

D : "Rigole pas trop, ton ptit mec fait la tête"

N : "Nan, il a juste fait trop de sport aujourd'hui, il veut dormir."

Le bus arrive, il y a du monde dedans. Pour montrer à Nicolas que Damien a bien raison, je me glisse à une place libre au fond du bus. Eux sont coincés près de la porte. Nicolas me jette un regard interrogatif, un demi sourire sur les lèvres. Je lui tire la langue et regarde par la fenêtre. Du coin de l’œil je vois Damien qui parle à Nicolas, c'est pas juste un pote ma parole, c'est un conseiller! En quelques arrêts le bus se vide. Damien et Nicolas me rejoignent.

N : "C'est vrai tu fais la tête?"

V : "J'vais pas en parler ici !"

N : "C'est à cause de la séance c'est ça? Tu as aimé ça pourtant."

V : "Mais t'es trop BÊTE !!! Tu me dis que t'es jaloux mais tu me partages? Moi je t'aime, je suis fidèle, j'ai pas besoin de me faire quelqu'un d'autre! Si c'est ça ton mode de vie, moi je rentre chez mes parents!" J'ai les larmes aux yeux. Il a l'air gêné tout d'un coup, il reste les bras ballants ne sachant pas quoi faire. Damien le pousse pour qu'il s'assoit à mes côtés.

D : "Bon moi je vais rentrer....désolé Valentin, c'est un peu ma faute, c'est moi qui avais lancé l'idée....tu me plais bien. Je pensais pas que ça te vexerais à ce point."

Je le fusille du regard, il descend d'un air penaud.

N : "Sérieusement, ça t'as pas plu? Vu comment tu bandais..."

V : "Je peux pas dire que ça m'a pas plu. Mais ça fait à peine deux semaines que je couche avec un mec! Ton pote est peut être super sexy, mais j'en suis pas au point de vouloir me faire deux mecs! Je suis quoi moi, ton jouet? Tu me prêtes comme ça? Moi je croyais que ça te plaisais que je ne sois qu'à toi! "

Je suis en colère contre Nicolas et contre moi, je repousse le bras qu'il essaie de glisser sur mon épaule. On arrive à son appartement, on monte sans se toucher jusqu'à chez lui. Je ne sais pas ce qu'il pense mais le voir mal à l'aise me fait aller mieux. Ça va le faire réfléchir, il a probablement pas l'habitude des refus. Je file directement me laver, je mets un boxer et un tee shirt large, et je me couche. Il est à peine 21h. Nicolas vient dans la chambre, me regarde, voit que je suis habillé ce qui signifie que pour le sexe c'est mort.

N : "Tu veux manger un truc?"

V : "Non"

J'ai ultra faim, mais je veux bien lui faire comprendre qu'il n'a pas à me refaire un coup comme ça. Il s'assoie au bord du lit, pose une main sur ma hanche.

N : "Je suis vraiment désolé de t'avoir vexé, je ne voulais pas."

V : "Laisses moi tranquille, on en reparlera demain, là je suis énervé. Mais je te préviens que c'est la dernière fois que tu me fais un truc comme ça. Bonne nuit."

Je me tourne dos au mur. J'ai bien vu son visage se crisper quand je lui ai dis ça. Ça me fais bizarre de ne pas avoir de bisous pour dormir, mais je dois rester fort pour montrer que même si je l'aime, il ne peut pas disposer de moi comme il le veut. Je le sens se lever et sortir de la chambre. J'ai tellement faim que je ne dormirais pas de suite. J'écoute donc Nicolas se faire à manger, puis la vaisselle, la douche. Je l'entend repartir à la cuisine. Je regarde le réveil. 22h. Il me rejoint dans la chambre en boxer, un paquet de gâteau et une assiette avec le plat de ce soir dans les mains. Pâtes au gruyères et omelette. J'ai le ventre qui se met à gargouiller à ce moment là.

N : "Tiens mon chéri, je suis sur que tu as faim, ton ventre vient de le demander. Manges un peu s'il te plait..."

V : "Tu comptes me faire manger de force sinon?"

N : "Je te forcerai plus à rien. Je comprend que je t'ai déçu, je te demande pardon. Ne me fait pas la tête, j'aurai du mal à dormir si tu n'es pas contre moi."

Mon dieu, vu comment il me regarde, j'ai trop de mal à rester fâché...faut pas que je me laisse trop attendrir. Je lui prend l'assiette des mains et commence à manger avec appétit. Il me caresse les cheveux doucement, descend dans mon dos. J'ai un frisson. Si je ne le fais pas arrêter, il va faire de moi ce qu'il veut. Sauf que mon cœur me dis de me laisser faire. Heureusement l'assiette se fini avant que je ne cède. Je me lève pour nettoyer mon couvert et me brosser les dents. Je reviens dans la chambre, Nicolas m'attend en boxer dans le lit. Il m'ouvre ses bras, je le regarde. Il me fait un petit signe avec un sourire enjôleur. Je m'assois à l'autre bout du lit. Il me regarde, je vois ses yeux déçus. Je soulève la couette, me glisse dedans et pose ma tête sur son épaule. Le sourire qu'il me fait est éblouissant. Il m'embrasse tendrement en me serrant fort contre lui.

N : "Prend le temps qu'il te faut pour me pardonner, je ferai tout pour me rattraper. Tant que tu restes dans mes bras et que je peux t'embrasser, je serai heureux."

Je le regarde dans les yeux, ils brillent autant que son sourire. Je l'embrasse en caressant son torse, puis je me rallonge tout contre lui, la main posée sur ses abdos. J'adore son corps chaud qui me réchauffe les mains. On s'est endormi sagement l'un contre l'autre.

Le lendemain c'est mercredi. Je déteste cette journée, j'ai cours sans interruptions de 8h à 18h30. Heureusement Nicolas est là pour me motiver. Même si on s'est encore levé en retard vu qu'on est resté collés l'un à l'autre toute la nuit, je ne suis pas arrivé en retard pour mon cours. Nicolas m'a accompagné jusqu'à la salle, lui commence plus tard. Mes potes m'attendaient devant la salle, Nicolas a bien vu que j'étais attendu, il m'a donc fait un petit sourire, m'a serré contre lui et m'a embrassé en me touchant les fesses. J'ai entendu un sifflement d'un de mes potes. Nicolas m'a relâché les yeux pétillants.

N:"À plus tard mon p'tit cœur."

Et il est parti, me laissant à l'interrogatoire.

"Whaaa mais il est trop sexy, il a quel âge ?" (la fille du groupe)

"Mais Valentin, t'es hot, je pensais jamais que tu ferais ça en public" (mon meilleur pote)

"C'est avec lui que tu as été à chaque fois que tu nous laissais en plan ?"

"T'as couché avec un mec?!? T'es chelou...tu veux pas t'occuper de nous ?" (le pote chaud)

Etc...

J'ai seulement répondu aux trois premières questions, le cours commençait. Et je leur ai dis de me laisser tranquille, je fais ce que je veux ! La journée est passée vite grâce aux quelques SMS et le repas rapide du midi avec mon chéri. Que ce soit le midi ou le soir, il m'attendait à la sortie de la salle. Dès que je le vois, je laisse totalement tomber mes potes, il n'y a que lui qui compte. Ils nous souhaitent une bonne soirée en rigolant. S'ils savaient...la soirée a été très calme, même si j'étais dans ses bras, Nicolas ne m'a même pas proposé une partie de sexe ! Le lendemain matin, c'est le même schéma qui s'annonce, sauf que je finis à 17h. Nicolas qui m'a demandé me dit donc qu'on va à la fac en voiture pour aller à la salle après mes cours. La journée s'est exactement passée comme hier, Nicolas m'amenant jusqu'à la salle, de nouvelles questions sur ma relation assumée, les cours, le repas, la fin des cours. Sauf que j'ai fini avant Nicolas donc c'est moi qui l'attendais devant sa salle. Quand il m'a vu il m'a rejoint en deux enjambées, m'a attrapé dans ses bras pour me faire tourner avant de me reposer pour m'embrasser passionnément. Damien arrive son sac de sport sur l'épaule, l'air un peu mal à l'aise.

N : "Ça te dérange pas si on garde les mêmes habitudes, j'emmène toujours Damien le jeudi ?"

Je regarde Damien. Il me fait les mêmes yeux tristes que Nicolas....

D : "Vraiment désolé encore une fois pour ce qui est arrivé, j'ai été très bête sur le coup..."

Je le coupe dans sa phrase :

V : "Écoute, toi tu avais proposé l'idée, mais c'est pas toi qui la mise en œuvre. Et je me suis laissé faire aussi. Je suis pas rancunier, surtout que je peux pas vraiment vous en vouloir car au fond j'ai aimé ça."

N : "Pas rancunier ? Mais alors pourquoi on a rien fait depuis mardi?"

V : "Je m'y attendais à celle là! Parce que toi je te fais la tête d'avoir accepté ! C'est pour te montrer que même si je t'adore et que je peux te pardonner facilement, ça n'empêche que je veux être sûr que tu tiens à moi et pas que tu fasses d'autres bêtises! Surtout pas sans me prévenir. Et encore moins pour des choses comme ça merci !"

D : "Lol Nicolas fait pas de conneries sinon tu perds gros. Et ptet que moi j'y gagne..."

V : "Eh oh je suis pas un ticket de loterie hein!"

D : "Je sais je rigole, t'es un p'tit mec tout mignon ! On se fait la bise pour fêter notre amitié retrouvée ?"

Je regarde Nicolas, il a les yeux qui me disent "chiche?". Je fais donc la bise à Damien, qui en profite pour me toucher les fesses ! Je lui tape sur le bras.

V : "Pervers ! Y a que ça qui t'intéresses !"

D : "C'est pas de ma faute si t'es plus que pas mal physiquement !"

V : "Ça t'arrives souvent d'essayer de piquer les mecs à Nicolas ?"

Nicolas éclate de rire.

N : "À vrai dire c'est la première fois qu'il est comme ça! Tu nous as ensorcelé mon ange roux....aller direction la salle sinon tu vas encore te coucher tard mon bébé !"

Je lui ai tiré la langue en lui prenant la main.

On a donc été à la salle. Thomas nous attendait devant tranquillement. Direction le vestiaire. On se change, je regarde Nicolas, tellement beau, j'adore son torse si bien taillé. Il me donne mes habits de sport. Le haut qu'il me donne est aussi ultra moulant que le short. Je lui fais la remarque, mais il me dit que si lui était moulé dans ses vêtements, pourquoi pas moi. On a donc pu se chauffer toute la séance, Nicolas en rajoutait même en me caressant le corps à chaque fois qu'il me laissait la place sur les machines. Mais bon, je lui faisais autant d'effet ! J'en rajoute même en me cambrant à chaque mouvements, et je lâche un petit gémissement à chaque fois qu'il me caresse les fesses. La bosse qu'il a dans son short est juste énorme. Je ne suis pas en reste.

On doit paraître indécent, mais on est tellement chaud ! J'étais super motivé, j'ai tenu sans trop fatiguer toute la séance même si je sais que demain ce sera douloureux ; peut être parce que Nicolas ne m'a pas trop mis de poids ce coup-ci. Damien et Thomas finissent même avant nous et nous rejoignent.

Thomas : ''Vous allez pas arrêter de vous chauffer comme ça ? Y a des mecs à qui ça pourrait donner des idées.''

Damien : ''Ouais c'est vrai que là c'est limite, encore vous seriez seuls dans la salle...''

Je regarde pour la première fois autour de nous. Je vois quelques regards qui changent vite de sens, mais certains shorts de sports ou joggings sont quand même un peu tendus.

N : ''C'est bon, on fait ce qu'on veut, on force personne à nous regarder, on est dans un coin de la salle pas au milieu ! De toute façon on a fini.''

Dans les vestiaires, il y a du monde, je suis super gêné. Nicolas le voit et demande ce qu'il peut y faire. Rien, à part me cacher s'il le peut. On se déshabille donc et on file sous la douche. On se met dans un coin, Damien et Thomas viennent aussi proche de nous.

D : ''Tu as pas l'habitude des douches communes Valentin ?''

V : ''Non, pas du tout...''

N : ''Soit pas gêné, y a pas de mal, mais bon, on va faire rempart de nos corps pour te protéger.''

V : ''Ne vous approchez pas trop quand même, 3 mecs autour d'1 seul, ça va paraître suspect.''

Nicolas et Damien ont bien rigolé, Thomas me regardais avec un petit sourire carnassier., mais de rigoler un peu m'a détendu, je commence à me laver sans faire attention aux gens autour et Nicolas est juste à côté de moi de toute façon. Assez proche pour qu'on se touche en se frottant. Je suis de profil par rapport à lui, son sexe gonflé me fouette la cuisse. On prend notre temps pour se laver, il ne reste que nous quatre. Une fois rincé je remarque que nous sommes tous au garde à vous. Je rougis car ils sont tous face à moi, à me regarder.

T : ''Alors, si tu devais coucher avec quelqu'un tout de suite ça serais qui ?''

Je vois que cette question ne plaît pas trop à Nicolas. Ouf, le Nicolas jaloux qui ne me veut que pour lui est revenu ! Mais bon, ma petite vengeance n'est pas terminée même si je lui ai pardonné. Je prends donc le temps de les détailler tous les trois. C'est pas tous les jours qu'on a trois mecs musclés et BM devant soi ! Je commence à regarder Thomas. C'est vraiment un colosse, trop musclé, il fait type bodybuildeur. Après il est plutôt mignon, c'est un brun qui doit bien plaire, surtout vu ce qu'il a entre les jambes : au moins 22-24cm, épais, veineux. Elle va bien avec son corps, tout est massif chez lui. J'ai à la fois envie de toucher, mais en même temps peur de ce qu'il pourrait m'arriver vu le regard de tout à l'heure. Je regarde Damien et Nicolas côtes à côtes, nus. Ils se ressemblent vraiment beaucoup, même si je vois bien de nombreuses différences maintenant. À part les 20cm de Damien comparés aux 18 de Nicolas -qui suffisent amplement à combler mon appétit- et la couleur des cheveux, ils ont à peu près la même morphologie. Je ne comprend quand même pas comment j'ai pu ne pas voir de suite la différence au cinéma...elle est pourtant visible une fois nus!

V : ''Vous vous ressemblez pas tellement en fait, j'aurais dû remarquer de suite. Comment vous avez fait pour me piéger ?''

N : ''Ben il s'est lavé avec le même gel douche, mis le même parfum et un peu les mêmes vêtements, ton inexpérience a fait le reste jusqu'à que tu prennes la mesure de l'engin !''

V : ''Ouais car vous sentiez pareil jusqu'au bout de la queue !''

D : ''Là on a pas utilisé le même savon, tu verrais vite la différence !''

V : ''Ouais mais non, je préfère garder mon mec, il est très bien. Même si ok, tu es presque aussi attirant...''

Nicolas sourit, il sait bien que je le fais marcher. J'ai d'ailleurs droit à une petite tape sur les fesses. On va se rhabiller puis on s'en va. En sortant, on voit un ptit mec d'une vingtaine d'années qui mate Damien. Pas mal du tout ce p'tit brun, un peu jeune pour moi quand même, il doit même pas avoir les 20ans. On ramène Damien et Thomas chez eux, puis on rentre tranquillement.

A peine la porte fermée, Nicolas me colle à lui. Il est encore plus chaud que tout à l'heure, son jogging est plus que déformé. Il m'embrasse avec passion.

N : ''Tu as fais exprès de me faire bouillonner quand Thomas a demandé avec qui tu voulais coucher ! Mais tu m'as choisi moi. Donc on couche ensemble ?''

Il me regarde avec les yeux pleins d'espoirs. J'avoue que j'ai vraiment envie de coucher avec lui, il me plaît tellement, je veux le ''punir'' mais ça me puni en même temps...

V : ''Je dois d'abord un peu réviser si tu veux bien, j'ai un contrôle lundi.''

N : ''Tu exagères ! Tu as trois jours pour le réviser, dont un dimanche chez tes parents ! On a rien fait depuis mardi alors que tu vois bien l'effet que tu me fais, tu peux pas me laisser comme ça. En plus vu comment ton corps réagit, si tu me dis que tu n'as pas envie, je ne te crois pas...''

Il ôte tous ses vêtements sauf le boxer, saisit mes mains, les colles sur son torse. On se regarde deux secondes dans les yeux pendant que mes mains parcourent les collines de ses muscles. J'en peux plus, je craque : je le saisis par les hanches, il me déshabille pour me serrer dans ses bras.Nos sexes se frottent dans leur prison de tissu, augmentant l'excitation. On se dirige dans le canapé, j'embrasse ses lèvres, son cou, son torse. Je lèche ses tétons, il commence à gémir. Puis je descends sur ses abdos, les mains caressant l'intérieur de ses cuisses. Il frémit entre mes mains. J'arrive au niveau de son boxer qui contient difficilement son organe, une énorme tache à l'avant. Je soupèse le tout, c'est bien lourd. D'une main je le caresse, je le sens palpiter et son boxer s'humidifier un peu plus.

N : ''Stp, me laisses pas comme ça...je ferais ce que tu veux mon cœur.''

V : ''Attention à ne pas faire de promesses que tu ne pourras pas tenir. Enfin ce que je veux ce n'est pas grand chose : Je veux juste que tu sois à moi et moi à toi.''

N : ''Je te le jure ! Aucun autre mec que toi ne posera les mains sur moi. De toute façon, tu me rends dingue, j'ai jamais autant pris mon pied qu'avec toi. Même là c'est juste incroyable ! Han!!''

Je viens de coller ma bouche sur son boxer, la main pressant ses couilles. Je descends son boxer, pose mes lèvres sur son gland. Ma langue vient jouer sur sa couronne, je fais le tour de son gland. Sa tête part en arrière, il gémit comme un dingue. Je l'avale doucement complètement, ma langue frottant bien le long de sa verge. Je l'avale en entier après avoir pris une grande inspiration, continue à jouer avec ses testicules. Je reviens jouer sur son gland, je sais qu'il est très sensible, surtout maintenant qu'il est bien excité. Les lèvres serrées, je le branle avec mon autre main. Sa respiration s'accélère très vite, ses muscles se tendent, ses couilles se contractent. Sa queue gonfle un peu encore dans ma bouche et je reçois son jus. J'avale tout rapidement, suce jusqu'à avoir la dernière goutte. Vraiment délicieux, il n'y a pas que lui qui est accro. Une fois cela fait, il m'attire sur lui pour m'embrasser en me mettant les mains sur les fesses. Je n'aurai pas tenu longtemps sans sexe...et lui qui bande toujours contre moi.

N : ''ça a été mon ange? On continue ?''

V : ''Mmmm oui on continue, mais quel dommage que la tienne soit si petite, j'ai goûté et aimé plus gros...'' Il voit bien que je me moque de lui vu mon grand sourire.

N : ''P'tit voyou ! Elle est pas petite ! Tu vas voir elle va bien te faire gémir.''

La soirée ne fait que commencer je crois...

Voilà le chapitre fini, la suite (peut-être) plus rapidement ! ^^ N’hésitez pas à commenter ça fait toujours plaisir. Biz !

Pititgayy

pititgayy@gmail.com

Suite de l'histoire

Autres histoires de l'auteur : Je me suis offert à ce mec - Le mec idéal

Dernière mise à jour publique

6 Mai > 10 Mai

Le pari Pascal
Soirée routier riders59650
Du statut de Salope à celui de Pute Adonf
Agent Spécial GwenaelAgent Spécial Gwenael GwenBlondinet
Dragon Ball ZZZ Astro
Comment j'ai lopé ma famille Camille
Nice -01 Calinchaud
Je suis une vraie chienne Pascal
Chantier éloigné Caramel
Envie d'exhib Pascal
Shawn Mendes me baise Boris22

Nouvel épisode

Professeur Ligoteur -02 Bounkey
La grosse bite de mon beauf -04 Ghost writer
Chantier éloigné -02 Caramel
Kader -03 Cédric
Kader -04 Cédric
Julien en famille -02 Marco10e
Mon chéri et son pote -02 Lucas22
Le lycée, ça craint -02 Guillaume
Soumission & Domination -498 Jardinier
Le militaire gabonais -02 Luk Alexandre

Mai 2018

Moi, lope des rebeux LopsaEnveut
Corrigé par un lascar violent Dimosqwertz
Aux bains avec le Hokage Boris22
Une défonce inoubliable Adonf
Opération séduction du patron Costard fétiche
Journée du Patrimoine ! Stephdub
Turquie 2018 Viril57100
Le jardinier Gegebi95
Le Gigolo NeoFP
Agent de sécurité bien membré Ghost writer
Jean et moi Pascal
Le Mateur Eric
Douce rencontre Mimi83
Le centre d'internement Roberttiti
Tonton gandhii34
Sexe acrobatie ? Pascal
Chambres à louer Jeanmarc
Mec marié en forêt jrmec1385
La grosse bite de mon beauf -03 Ghost writer
Chroniques de Cédric Cedric21052
Le mec idéal -21 Pititgayy
Le mec idéal -22 Pititgayy
Les Chronique de Max -05 Max
Pire des salopes -03 Ulrich
Séance photo -05 Pascal
Histoire de lycéens Gaëtan92
Julien en famille Marco10e
Serveur d'un soir Pascal
Pierre mon mac Pascal
Mon rêve américain Maxou
Premières chaleurs avec Malik DC
Mon mâle rebeu VTC Lucas
Professeur Ligoteur Boundkey
Retour de plage Pascal
Soumis au marié Paulfalloux
Différentes interprétations PoisonFecond
Rencontre Facebook Jolicul
Tellement je kiff mon Boss -08 Putedesteph69
Un été bien rempli -02 Adri
Le chalet -23 Yan
Soumission & Domination -495 Jardinier
Soumission & Domination -496 Jardinier
Soumission & Domination -497 Jardinier
Croisière -08 Calinchaud
Le militaire gabonais Luk Alexandre
Ma première fois à trois Renaud1212
Le lycée, ça craint ! Guillaume
Une formation très intense Ghost writer
Visite de mon frère Clemsex
Baise chez papa Maxoy51
Violé en groupe HadrienQc83
Chez Philippe Frank
Soumission & Domination -493 Jardinier
Soumission & Domination -494 Jardinier
Jean -11 Kawiteau
Mon bâtard -04 Teub23
Séance photo -05 Pascal
Éric, ma vie Chapitre -10 Rodriques
Éric, ma vie Chapitre -11 Rodrigue
Éric, ma vie Chapitre -12 Rodrigue
Arrêt imprévu -02 Caramel
Croisière -07 Calinchaud
Beau-Père -06 Calinchaud
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

 

Cyrillo nu a Mykonos
Cyrillo Mykonos

Cyrillo Cuir Leather
Cyrillo Leather

Cyrillo Cuir Leather
Cyrillo Home

&+
Twitter

 
 

Chercher :

CYRILLO CHEZ LES GRECS CYRILLO CHEZ LES GRECS
CYRILLO CHEZ LES GRECS
CYRILLO CHEZ LES GRECS

 

 

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Tout sur Cyrillo - Contact - Twitter - Tumblr - Intagram

Cyrillo Photo

Best of Cyrillo - Cyrillo Cuir - Cyrillo chez les grecs

Dial Chat

Chat & Dial gay (rencontre)

Expositions

Sommaire des expositions - Verner Degray - Barbizart

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - Histoires 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Liens

Liens vers d'autres sites gay - IDM SAUNA - L'IMPACT BAR - EL HOMBRE

Photos

Modèle - Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Vidéo

Vidéo gay