20 Juill.
Nouvelles histoires, nouvelle galerie "Black cock rule" & plan de vacances

VIP
"Accès Avant-Première" des histoires juste avec un don, ou en écrivant une histoire

Don anonyme, en paypal ou CB

PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Premier épisode - Épisode précedent

Le mec idéal -11

Les vacances continuent

Je me réveille en ce nouveau jour avec mon chéri. Quel jour on est déjà ? Ah oui, mercredi. Avec tout le sport que me fait faire Nicolas, je suis épuisé, j'en perds le compte des jours....eh mais j'ai pas fini mes devoirs ! Je me lève d'un bond. Nicolas me rattrape et m'attire contre lui :

"Où tu vas comme ça ? Il est à peine 9h, reste avec moi au lit."

V : "Et mes cours ? J'ai un gros devoir maison à rendre."

N : "On est mercredi, y a le temps, tu peux pas attendre quelques heures au moins...."

Il n'a pas tort. Et je suis tellement bien sur son torse....il me caresse doucement les épaules, le dos, les fesses. Je pose ma tête au creux de son cou. Je respire son odeur. Et la celle de Damien me revient à l'esprit. Je me soulève et ouvre les yeux. Nicolas me regarde interrogatif. Pour dissimuler mon trouble, je descends lui tailler une pipe sensuelle. Il se met sur le côté, me permettant d'avoir la tête posée sur le matelas. Je m'applique pour lui, alternant long léchage du gland et gorge profonde, suçant amoureusement. Il apprécie beaucoup à entendre ses gémissements. Après vingt bonnes minutes, il jouit bruyamment :

"Ooooh fait moi ça plus souvent, c'était juste parfait là."

Je caresse ses cuisses en me relevant.

V : "Je vais faire le p'tit déj puis bosser tu viens ?"

N : "Et oh laisse moi me remettre ! Tu me vides de mieux en mieux, c'est même la meilleure qu'on m'ait faite..."

Je vais donc seul à la cuisine en boxer pour préparer le p'tit déj. Nicolas arrive pile au moment où j'ai fini. Je lui ai fait un bon café comme moi. Pendant qu'on mange, il me regarde avec gourmandise.... je crois que ma pipe lui a donné des idées. Dommage pour lui je dois travailler. Je fais rapidement la vaisselle puis lui dis :

V : "Aller au travail, arrête de me regarder comme ça."

N : "Tu veux pas que je m'occupe de ton p'tit cul d'abord ?"

V : "Non c'est bon il est presque onze heure, faut arrêter de traîner. Pas le temps pour du sexe."

N : "Mais je peux te prendre le cul en douceur pendant que tu travailles."

Il se colle à moi, ses mains caressant mes fesses.

N : "Aller, t'as autant envie que moi...."

Pour seule réponse je m'échappe de ses bras et file travailler sur le lit. En fait c'était super simple, je termine rapidement ce qu'il me manquait à faire en à peine une heure. Je range donc ça et sors mes cours.

N : "Et ben t'as vite fini, on peut s'amuser maintenant !"

Quoi? Je regarde Nicolas.

V : "Depuis quand tu me regarde dans l'encadrement de la porte???"

N : "Ben depuis tout à l'heure en fait. C'était amusant de te voir travailler comme ça, allongé sur le ventre, ton p'tit cul tourné vers moi."

V : "Mais j'ai pas fini, j'ai mes cours à relire."

N : "Ça peut pas attendre ? Et moi j'ai besoin de réviser ton anatomie...."

Nicolas s'approche du lit, le boxer déformé. Il s'assoit sur mes cuisses, sa bosse sur mes fesses, ses mains jouant avec mes lobes....

V : "Arrête, laisse moi réviser encore au moins trente minutes...."

N : "D'accord pour trente minutes, pas une de plus. Tu enlève ton boxer déjà ? Il te sert plus à rien."

V : "Mais oooh ça va pas, je le garde hein. Laisse moi me concentrer stp."

J'ai du avoir 10min de répit avant qu'il se mette à me caresser le dos, qu'il m'embrasse les épaules, le cou, en s'allongeant sur moi.

N : "Aller stop, j'en peux plus d'attendre !"

V : "Non, encore 20min. Et j'ai même pas fini un cours !"

Je me tourne sur le côté pour ne pas le sentir sur moi. Son sexe contre moi me déconcentre totalement. Je me décolle de lui mais il revient. J'essaie de l'ignorer, mais c'est de plus en plus difficile....il n'arrête pas de me frôler pendant qu'il se touche, sa respiration légèrement rauque. Je le sens bouger et entend le bruit sec de sa queue claquant ses abdos. Il me met son boxer sur la figure en se collant à nouveau à moi.

V : "Laisse moi 10min! 10 malheureuses minutes le temps de finir ce chapitre !"

Mais il continue....il glisse son boxer le long de mon torse jusqu'à mon entre jambes. Sa main me caresse.

N : "Mais tu bandes ! Et tu avances pas. Ranges moi tout ça, c'est fini la, tu bosseras plus tard."

V : "Mais arrêtes de me déconcentrer aussi je pourrais avancer !"

Il m'attrape par le cou et murmure à mon oreille :

"Ranges tout de suite tes cours ou je te prends à sec."

Je suis trop excité de toute façon, ça ne sert à rien de m'escrimer à réviser. Je range vite fait mes cours et viens m'allonger sur lui, les cuisses autour de ses hanches, son sexe contre mon cul.

N : "Tu vois que tu as envie, regardes toi..."

Je le coupe en l'embrassant à fond, je glisse dans son cou, jouant sur son point sensible avec la langue. Je sens son sexe qui se tend quand je fais ça. Il gémit :

"Comment tu fais pour être meilleur à chaque fois ? Tu me rends dingue."

Je rigole et l'embrasse : "Qu'est-ce que tu veux, je me donne à fond pour toi, pour être le meilleur et que tu restes accro !"

Il rougit légèrement. Je retourne dans son cou pour bien l'exciter, puis descend faire courir ma langue sur son torse. Je viens mordiller ses tétons sur ses pectoraux puissants, continue mon chemin sur ses abdos. J'adore avoir la tête sur son torse, c'est à la fois ferme, chaud, et d'une douceur. Sa main se pose sur ma tête, il appuie légèrement pour que j'aille un peu plus bas.... Je pose donc mes lèvres sur son gland. Je le regarde dans les yeux en attrapant ses couilles d'une main, caressant l'intérieur de sa cuisse de l'autre. Une goutte de pré sperme perle sur son gland. Je donne un coup de langue pour l'attraper. Nicolas frissonne en gémissant. Je redonne un coup de langue à son gland.

N : "Ooooh!! Arrête de jouer avec moi comme ça stp, suce moi bébé j'en peux plus !"

Il a les yeux plissés par le désir, la tête en arrière, les muscles bandés. Punaise il est trop beau.... j'avale doucement mais complètement sa queue, la masse au fond de ma gorge en déglutissant. Je ressors rapidement car je m'étrangle. Mais je continue à le sucer, comme je l'ai fait ce matin, effleurant chaque millimètre de son sexe...il mouille de plus en plus, et à chaque fois je récupère d'un coup de langue la goutte, déclenchant un frisson dans tout son corps. Au moment où je vais l'avaler en entier à nouveau, il attrape ma tête pour me faire arrêter.

N : "Tu joues avec le feu. Si tu la reprends en entier, tu me fais jouir en même temps...."

V : "Et ça fait quoi?"

N : "Ça fait que j'ai envie de m'occuper de ton p'tit cul, donc ça suffit même si j'adore comment tu suces."

V : "Quoi tu as pas deux cartouches ? Tu m'as habitué à mieux ahah!"

N : "Tu en as déjà pris une bonne avant le p'tit déj. Tu m'en demandes beaucoup quand même !."

Nicolas m'attire à lui pour m'embrasser pendant qu'il m'ouvre doucement avec un doigt, deux, puis trois. Il me met sur le ventre pour rentrer en douceur. Une fois au fond il commence de longs vas et viens. On gémit ensemble. Il s'est tourné sur le côté pour que je sois plus face à lui, collant nos lèvres une fois de plus. Mais la position n'est pas pratique...il sort donc totalement, me met sur les dos, les jambes sur ses épaules et replonge à fond en moi. Je lâche un petit cri. Lui aussi étouffe un gémissement. J'essaie de contracter mon cul sur sa queue.

N : "Arrête t'es déjà tout serré c'est trop bon! Laisse toi faire."

Je me laisse donc faire...il alterne les petits mouvements et les pilonnages intensifs. Les deux me font gémir tandis que sa respiration accélère progressivement. Je m'accroche à son cou. Je n'en peux plus, il écrase ma prostate à chaque passage, je suis proche de la jouissance. Il le sent, je me suis contracté pour essayer de tenir. Il lâche mes jambes et me malaxe les fesses en écrasant ses lèvres sur les miennes, tout en me mettant un grand coup de queue. Je joui instantanément et il joui en même temps que moi, profitant de la brusque contraction de mon trou....il attend quelques secondes, sort de mon cul et part s'essuyer. Je le suis à la salle de bain pour me nettoyer. Une fois propre, je retourne sur le lit et ressort mes cours. Je peux enfin me concentrer, même si Nicolas est revenu à côté. Je lui ai dis de sortir les siens. Il l'a fait en soupirant. Et on a fini notre mercredi à ça ! Le jeudi a été très calme (enfin autant que d'habitude entre le sexe et la musculation). On a vu de loin le p'tit brun faire de l’œil à Damien, comme d'habitude. Thomas lui a jeté un œil et est allé le voir. Il a eu l'air un peu intimidé, mais a donné un papier à Thomas, qui l'a ramené à Damien. Quand on lui a demandé, il nous a dit que c'était un numéro de téléphone. Il m'a fait un clin d'œil en disant ça. J'ai fait genre que je ne remarquais pas. Le vendredi à ma piscine on a recroisé Marc, beaucoup plus décontracté quand il m'a vu. Il m'a même fait un sourire amusé auquel j'ai répondu.

M : "J'ai hâte que les cours reprennent, j'ai pleins de choses à te dire !"

V : "Sur quoi?"

M : "T'inquiètes, rien de grave. À lundi !"

Une fois qu'il est parti, Nicolas me glisse :

N : "Dis donc pas mal son p'tit cul à lui aussi. Il est mieux en maillot qu'en short de bain ton pote !"

V : "Hé oh ça va oui !"

N : "Ça va rhooo j'ai droit de regarder ! Le tiens est mieux de toute façon."

V : "Attention je t'ai à l’œil !"

On a éclaté de rire avant de plonger dans l'eau chaude. J'ai essayé de garder sa cadence toute la séance. Au bout d'une heure environ, j'ai abandonné, mais en continuant à mon rythme. On a fait ça jusqu'à ce que je sois complètement lessivé, j'ai même eu du mal à ressortir de l'eau !

N : "Tu aurais pas dû t'épuiser comme ça, demain on a un cours d'auto défense avec Damien et Thomas, sur la journée. Tu as intérêt à bien dormir et être en forme demain...."

V : ''Tu pouvais pas me le dire avant ? J'aurais pas tant forcé sinon. Punaise je suis vanné...je sais pas comment je vais assurer demain mais va bien falloir.''

On est rentré, moi à moitié titubant, accroché à Nicolas pour ne pas tomber. Il ma même porté dans ses bras le temps de rentrer dans l'appartement. On a mangé avant que je tombe dans les pommes. Au final, c'était quand même agréable d'être entouré de ses bras, serré au cas où je serai tombé. Il m'a même aidé à me doucher car je m'étais affalé contre le mur. Je me suis laissé faire frotter tout le corps, puis rincer. Il m'a enroulé dans le peignoir puis porté dans le lit pour que je finisse de me sécher allongé. Une fois sec, j'ai quitté le peignoir en m'affalant sur le ventre, la tête dans les oreillers. Nicolas s'allonge sur moi : ''Je sais que tu es fatigué, mais toucher ton p'tit cul comme ça, moi ça m'a donné envie...et la il est bien en vue aussi.''

V : ''Fais moi ce que tu veux tant que j'ai pas besoin de bouger !''

N : ''T'es sur ? Ce que je veux ?''

V : ''Tu vois pas que je suis même épuisé pour parler ? Vas-y, fais moi l'amour à ta guise, je suis à toi, juste je ne serait pas réactif...''

Nicolas s'est donc assis sur mes cuisses, son sexe gonflé entre mes fesses. Il a commencé par me masser les épaules et le dos. Je me laissait pétrir sans soucis, c'était même très agréable, ça m'a détendu et rendu encore plus mou ! Il peut vraiment faire

n'importe quoi je ne réagirai pas...Son massage descendait de plus en plus bas. Il s'est arrêté au ras de mes fesses, m'a un peu massé bras et jambes.

N : ''Ça va je fais pas ça trop mal ? J'ai jamais fait ça, mais un coup Damien me l'avait fait quand je m'étais mis à la musculation au début avec lui, mes épaules avaient morflé.''

V : ''Mmm parfait...''

J'ai la tête dans les coussins, il ne m'a pas tout à fait compris, mais bon, il a saisi que je ne

me plaignais pas. Il s'attaque enfin à mon cul, saisissant à pleines mains, écartant les lobes. Je ne réagis absolument pas. Il me soulève un peu pour glisser un oreiller sous mes hanches. Puis il écarte mes fesses à nouveau pour commencer à me doigter. Il fait exprès de venir chatouiller ma prostate pour me faire gémir...de très légers gémissements m'échappent involontairement. Je ne fais pas attention à ce qu'il me fait, je suis à moitié ailleurs, tout en ressentant le plaisir un peu atténué par la fatigue. Il saisit à nouveau mes fesses, les écartes, colle son visage et commence à glisser sa langue le long de mon sexe. Je sens mon cul s'ouvrir un peu plus...mais il m'a mis combien de doigts? J'essaie de me tourner pour regarder. Il se relève et me regarde, amusé :

''Ben quoi, je fais ce que je veux tu as dis.''

V : ''Tu m'as mis combien de doigts?''

N : ''T'as l'air complètement dans les vapes c'est trop drôle. J'en suis à quatre. Ton cul s'ouvre tout seul, je suis sur que Thomas rentre sans problèmes. Enfin je m'en doutais déjà avant. Tu es incroyable. Tu encaisses super bien.''

Je marmonne ''Hors de question que je couche avec Thomas.''

N : ''La tu es tellement épuisé que j'aurais pu l'appeler, tu es super facile à maîtriser. Et bien ouvert, prêt à te faire prendre.''

J'essaie de me tourner pour montrer que je ne suis pas aussi mort qu'il le dit, mais il m'en empêche et me replace sur le ventre en rigolant : ''Nan mais t'inquiètes, je sais que tu me pardonnerais pas de te faire un truc comme ça. Je vais m'occuper de toi seul, presque.''

V : ''Presque?''

N : ''Regardes ce que j'ai acheté pour toi mon coquin.''

Il me montre un sextoy. Première fois que j'en vois un. Et c'est pas un petit modèle. Il a l'air de la même taille que son sexe. Je le regarde d'un air effrayé.

N : ''J'attendais une occasion comme ça pour te le montrer, car ton anniversaire est passé... tu me l'avais pas dis à temps pour que je te le souhaite. Maintenant je peux m'amuser...''

V : ''Non mais attends tu veux faire quoi là? Quand je disais tu me fais ce que tu veux, c'était sans rien d'autre que ton corps !''

N : ''Mais quel rabat joie ! Tu veux pas tester un bon 20cm ? Je suis sur que je peux le glisser contre la mienne en même temps.''

J'arrive à me soulever légèrement, lui arrache des mains, et le balance sous le bureau. Il est surpris que j'ai réussi à faire cet effort.

N : ''T'es pas drôle ! Tu me laisses pas réaliser mes fantasmes...''

V : ''On réalise tout ceux que tu veux, du moment ou tu es seul avec moi, sans objets. Et d'ailleurs il me semble avoir réalisé déjà plusieurs de tes fantasmes."

N : "Ouais, bon t'as raison. Mais comme tu as été très bien à chaque fois que je voulais en réaliser un, je suis déçu d'avoir un refus, tu m'as pas habitué à ça!"

Je lui tire la langue en me reposant sur l'oreiller. Il s'allonge sur moi, glissant son sexe totalement en moi sans soucis, même si je le sens bien m'écarter. Je gémis.

N : "J'adore comment tu encaisses bien. Et j'adore aussi quand tu gémis comme ça, tu m'excites bien ma p'tite salope!"

V : "Qu'est ce que je t'ai déjà dis?!?"

N : "Oh c'est bon tais toi et dors ahahah, fais pas attention."

Il s'appuie sur moi, m'écrasant presque. Il respire à mon oreille, ne bougeant que son bassin pour me pénétrer. Je me laisse faire en gémissant doucement, c'est agréable d'être au chaud sous son corps....au bout d'un moment il accélère de plus en plus, joui en moi. Je suis ailleurs, la fatigue m'a rattrapé même si j'ai adoré ce qu'il m'a fait... Il se lève pour aller se nettoyer à la salle de bain. Il revient, je l'entends chercher un truc je ne fais pas attention. Il s'approche du lit, oooh sympa il me glisse un boxer....il arrête en haut de mes cuisses. Je lève les fesses pour qu'il le mette en place. Et là je sens un truc me pénétrer ! Eh c'est pas son sexe ça ! J'essaie de me relever, mais il me l'a glissé en entier, avec son jus c'est rentré aussi facilement que son sexe. Il fini de me mettre le boxer.

V : "Enlève moi ça, je vais pas le garder !"

N : "Aller c'est rien, c'est comme si je restais en toi toute la nuit."

V : "Ben je préférerais. C'est trop bizarre comme sensation là. En plus tu me l'as mis à fond, ça a été plus loin que la tienne!"

N : "Ouais mais là je tiendrai pas toute la nuit bandé ahah. Fais moi plaisir mon p'tit cœur, gardes le."

V : "Pffff.... t'es chiant. Pourquoi t'as acheté ça. Comment mon cul se remet de ce que tu m'as fait aujourd'hui ?"

N : "Ben pour une fois il va rester un peu plus ouvert ahahah ! Rhooo mais fait pas cette tête c'est pas grave. Fais moi un beau sourire."

Je lui tire à nouveau la langue.

N : "Si tu souris pas j'allume la fonction vibreur."

J'ouvre des grands yeux stupéfaits. Je lui fais rapidement un sourire. Ça fait trop bizarre d'avoir ça entre les fesses, surtout que c'est pas chaud comme son sexe et que ça ne pulse pas...je me colle à lui, innocent, prêt à dormir. J'attends difficilement qu'il s'endorme avant moi. Et retire le nouveau "jouet". Je dors enfin en me demandant quel sera sa prochaine idée...

Le lendemain je me réveille avant Nicolas. Je file me nettoyer à la salle de bain, emporte le sexe en plastique. Je le nettoie puis prends ma douche. Heureusement que je l'ai enlevé car vu comment mon cul est déjà sensible...et encore assez ouvert. Il m'agace un peu, et surtout moi je m'agace : pourquoi je ne proteste pas plus quand il me fait un truc comme ça? Une fois sec, je prépare le petit déjeuner avec une serviette autour des hanches. Je sursaute quand Nicolas se colle à moi.

N : "Bonjour toi. Tu as pris de l'avance c'est bien. Mais faut pas traîner, on retrouve Damien et Thomas à 10h, tu aurais dû me secouer en te levant. Comment va ton p'tit cul?"

V : "À 10h? Mais il nous reste même pas une heure?!? Et tu me l'as pas dit. Très sensible, on refera pas un truc comme ça."

N : "Mmmm je suis sur que je peux te faire changer d'avis. Je peux être très convaincant....tu l'as gardé ?"

V : "Ça va pas non. J'ai pas envie de marcher en boitant surtout qu'on va voir des amis."

N : "Des amis ? Tu les acceptes vite, attention je vais être jaloux ! Ça va pas être dans ton intérêt si je rentre un jour et que je te trouve à coucher avec Damien ou Thomas..."

V : "Mais je vais pas coucher avec eux ça va pas la tête? Je t'ai toi, je t'aime, tu me suffit largement. Peut être même trop parfois!"

N : "Ahah ouais tu dis ça, mais jures moi que tu apprécies pas de les voir à poil, surtout un."

V : "À poil, juré. Par contre, juste torse nu la ok... c'était dingue dimanche soir. Trois mecs un peu plus que torse nu devant moi..."

N : "Bah bientôt tu nous ressembles ma crevette ahahah !"

V : "Je pense pas autant, tu as quand même pas mal d'années de pratique sportive d'avance sur moi."

N : "Oh tu sais avec tout le sport que tu fais, dans 6mois à un an....déjà en un peu plus d'un mois regarde ce que ça donne comme résultats ! Je peux faire coach sportif."

V : "Ouais ben dépêches toi coach, on a un rendez-vous."

N : "Une p'tite pipe d'abord ne serai pas de refus, ça va ils viennent nous chercher d'abord on a du temps."

J'ai obtempéré, puis on a déjeuné rapidement, on s'est habillé. On a même eu le temps de se poser sur le canapé. Ouf j'ai eu un peu de tendresse après tous ces débordements sexuels.... heureusement car vraiment c'est ce que je préfère. À 10h pile, Damien et Thomas nous récupèrent. Direction un gymnase avec dojo de combat. J'espère qu'on a pas besoin de mettre un kimono.

Pititgayy

pititgayy@gmail.com

Suite de l'histoire

Autres histoires de l'auteur : Je me suis offert à ce mec - Le mec idéal

Dernière mise à jour publique (20/7)

Je suis spermivore Jaimeavaler
Mon meilleur ami m’a dépucelé  rom.3004
J'ai fait mieux qu'elle Youg2004
Etalon brésilien Bearwan
Chaude rando -01 Carolito

Nouvel épisode

Domination par Stéphane -63 Pattlg
Domination par Stéphane -64 Pattlg
Domination par Stéphane -65 Pattlg
Chaude rando -02 Carolito
Chaude rando -03 Carolito
Chaude rando –04 Carolito
Chaude rando –05 Carolito
Chaude rando –06 Carolito
Chaude rando –07 Carolito
Chaude rando –08 Carolito
Le petit short blanc -04 Frank
Un oncle parfait - 03 Will23mtl
Adam -02 Ethan De Rouge
Voyage Initiatique -03 Ninemark
Soumission & Domination -496/2 Jardinier

Dernière mise à jour publique (17/7)

Il sera à moi Blibijoux
Thibault Thibault18
Mon Maître Yan
CQFD James
Yan mon Bâtard Stephdub
Mon premier métis Stephdub
Ma première fois Le paon d'Héra
Un oncle parfait Will23mtl
Offerte par un dominateur Nadegetv
Fantasme sur mon camarade judoka AC Wells
Malik, droit dans les buts ! DC

Nouvel épisode

Un oncle parfait - 02 Will23mtl
Ancien pote, nouvelle chienne -05 Bearwan
Chambres à louer -03 JeanMarc
Chambres à louer -04 JeanMarc
Putain de Machine ! -02 James
Le petit short blanc -02 Frank
Le petit short blanc -03 Frank
Les Chronique de Max -06 Max
Les Chronique de Max -07 Max
Julien en famille -07 Marco10e
Julien en famille -08 Marco10e

Juillet 2018

Queue de black en solde Mathias
Week-end chaud Sylou69
Plan chaud à quatre Chopassif
Le petit short blanc Frank
Le mec de mon enemi kyyrx
Putain de Machine James
Sortie vélo  Master23
Première fois avec Alex Marc
Adam Ethan De Rouge
Le moniteur moto -01 -02 Sketfan
Sex shop Lille antoine59
Première expérience avec un mec grâce à Grindr Jimmy
Mon kiné TTBM Kin44
Putain de cours de tennis J-Baptiste
Cuckold Top Frat. Cyrillo
Un après-midi de photo Coco911
Voyage Initiatique -01 Ninemark
Voyage Initiatique -02 Ninemark
Picnique mémorable à la plage James
Liège, ces toilettes et ses histoires Loikksoo
Soumise, offerte à deux hommes Nadegetv
Récréation Frank
Plan odeur avec M Mystérieux Passif & Soumis
Soumission & Domination -496 (L'épisode manquant) Jardinier
La venue du jardinier -02 Eric
Mon bâtard -06 Teub23
La grosse bite de mon beauf -06 Ghost writer
Le chalet -24 Yan
Le vendeur kiffeur -08 Sketfan
Le vendeur kiffeur -09 Sketfan
Le vendeur kiffeur -10 Sketfan
Le mec idéal -24 Pititgayy
Le mec idéal -25 Pititgayy
Franck beau frère routier -05 Helium89
Dans les geoles d'Armid -02 Iwan
Mon fantasme -02 Lord-sauron
Professeur Ligoteur -04 Boundkey
Les frères Mateozzi et moi -02 Bearwan
Ancien pote, nouvelle chienne -04 Bearwan
Julien en famille -05 Marco10e
Julien en famille -06 Marco10e
Soumission & Domination -500 Jardinier
Soumission à Marseille -02 Passif & Soumis
Vendredi soir aux Tuileries Stéphane Juin
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

 

Cyrillo nu a Mykonos
Cyrillo Mykonos

Cyrillo Cuir Leather
Cyrillo Leather

Cyrillo Cuir Leather
Cyrillo Home

&+
Twitter

 
 

Chercher :

CYRILLO CHEZ LES GRECS CYRILLO CHEZ LES GRECS
CYRILLO CHEZ LES GRECS
CYRILLO CHEZ LES GRECS

 

 

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Tout sur Cyrillo - Contact - Twitter - Tumblr - Intagram

Cyrillo Photo

Best of Cyrillo - Cyrillo Cuir - Cyrillo chez les grecs

Dial Chat

Chat & Dial gay (rencontre)

Expositions

Sommaire des expositions - Verner Degray - Barbizart

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - Histoires 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Liens

Liens vers d'autres sites gay - IDM SAUNA - L'IMPACT BAR - EL HOMBRE

Photos

Modèle - Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Vidéo

Vidéo gay

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)