14 Nov.
+ 61 histoires en accès privilège.
11 Nov. : +33 histoires en accès public

A noter.
Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.

VIP?
Accès privilège :
Des histoires en +, juste avec un don

Don anonyme, en paypal ou CB

DESTOCKAGE DVD GAY
PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Premier épisode - Épisode précedent

Le mec idéal -20

ATTENTION :
Ceci est la suite de “Mec idéal” et en même temps un crossover avec un autre auteur, Max.
Si vous voulez voir certains détails développés de son point de vue, allez regarder :
Chroniques de Max 4 - Vacances à la neige” et n’hésitez pas à commenter des deux côtés ! Merciiiii !

Vacances à la neige -01

Je viens de finir de manger et voilà que Max, l'ami de Damien, arrive tout juste. Pendant qu'on patiente, Thomas me lance :
T : “Eh il paraît que dans le Sud ils sont super chaud les mecs”
V : “Pas que dans le sud, tu t'es vu?”
T : “Je suis né dans le nord mais mon père vient du sud.”
V : “Ça explique tout ahahah!”
T : “T'imagines tu as le coup de foudre pour lui? Tu vas dans le sud ou tu restes dans la grisaille parisienne ?”
On voit Nicolas passer avec des valises. Étonnant, il n'y a pas que les miennes qu'il propose de porter. Ou Damien lui a demandé. Ce dernier arrive d'ailleurs avec son ami. Il commence d'abord par nous le présenter avant de nommer chacun d'entre nous. On sent tout de suite que c'est un actif. Ou alors il n'est pas gay, sa posture est en même temps masculine et timide. Vu sa carrure c'est un sportif. Un mec comme ça s'il est pas gay c'est bien dommage ! Enfin ça fait des heureuses. Je ressens de suite de la sympathie pour lui, il est tout timide et ne nous dévisage pas beaucoup, je suis celui qu'il a le plus regardé. Mais ses yeux retournent beaucoup sur le seul ami qu'il a pour le moment. Je regarde Damien, je vois ses yeux qui me demandent ce que je pense de cet ami. À première vue, il a l'air bien, mais après il faut se méfier des apparences, comme avec Nicolas…. Un mec aussi mignon, il reste pas célibataire longtemps. Surtout que Damien a l'air d'avoir passé des bons moments quand ils étaient plus jeunes. Tiens il a même pas 24 ans, il est donc plus jeune que Damien. Celui ci confirme le côté sportif, il est en sport étude et on a un sport en commun, la natation, même si j'imagine qu'il a un meilleur niveau que moi. La curiosité l'emporte et je suis presque celui qui lui pose le plus de questions. Il vient à peine de débarquer qu'il est déjà assailli! Et au moment où Damien propose de préparer à manger, je me rends compte qu'on ne lui a pas demandé s'il avait faim en arrivant. Vous parlez d'amis! J'allais suivre Damien pour l'aider mais il propose à Max de l'aider. Je fais taire ma jalousie montante en me disant que ça fait longtemps qu'il ne se sont pas vus, ils ont pleins de choses à se dire. Je monte dans la bibliothèque à l'étage pour ne pas y penser ni chercher à écouter ce qu'ils disent. Damien a bien le droit d'avoir des amis. Et en plus notre “couple" bat de l'aile. Qu'est-ce que je ressens exactement pour lui? Je suis tellement bien dans ses bras.  
Je me laisse tomber dans le canapé. La porte s'ouvre, Marc rentre avec Loïck, ils me voient.
M : “Oups la place est occupée. Viens on va dans la chambre…”
Il me fait un clin d'œil, je souris. Au moins il y a un vrai couple pendant les vacances ! La porte s'ouvre à nouveau. Thomas rentre, s'assoit à côté de moi, je pose une main sur son épaule.
T : “Je peux te poser quelques questions ?”
V : “Oui bien sûr !”
T : “Tout ce que je t'ai dis, tu le répètes pas hein. Et Marc et Loïck tes potes, ils sont mignons ensembles. Tu les as connu à la fac ?”
V : “Je ne redirais rien promis. Oui à la fac, Marc depuis l'année dernière, mais j'ai appris cette année qu'il était gay. Et Loïck est arrivé après les vacances.”
T : “Tu vas dire que je suis incorrigible, mais j'ai déjà remarqué que Jérémy est un bon passif, et que Marc et Loïck….ils sont tout tendres, ils sont mignons.”
V : “Vu ta bosse, c'est un peu plus que ça mais bon, je ne dirai rien. Tu fais ce que tu veux tant que tu brises pas les couples et que tu ne forces personne.”
T : “Allons j'ai déjà forcé quelqu'un moi ?”
V : “Il n'y a que toi qui sais. C'est vrai que moi rien n'a été forcé.”
T : “Oui tu t'es ouvert tout seul! T'es sur que tu veux pas le refaire ? Je suis chaud ! Je vais sauter sur Jérémy sinon même s'il a pas l'air câlin.”
V : “Tu te débrouilles ! Je ne dirai rien mais si tu te fais chopper c'est pas mon problème.”
N : “De quoi qui est pas ton problème ? À table.”

J'ignore sa question et lui passe devant. Je vais vite m'asseoir avant qu'il ne tire ma chaise. Il se réinstalle à côté. Max est en face de moi. On commence à manger en rigolant, Max ne quitte pas Damien des yeux. Et Damien…..je ne dis rien mais je me demande s'il n'est pas en train de m'échapper. Mais il m'a fait une promesse, il la tiendra. Nos conversations sont légères, jusqu'à ce que Thomas soit aussi fins que d'habitude :
T : “Tu es plus mec ou fille? Damien a dit que tu étais hétéro, mais tu viens passer tes vacances avec un groupe de mecs, tous gays. Et en plus depuis le temps qu'il t'a pas vu tu as pu changer de bord.”
D : “Thomas laisse tomber!”
N : “Je ne sais pas pourquoi, mais je le vois bien le nouveau.”
D : “Les gars arrêtez, laissez le tranquille !”
L : “Il veut se le garder pour lui mouhaha.”
D : “Mais non pas du tout.”
T : “Fais attention Valentin, tu vas te faire piquer ton mec.”
Marc : “Et si on laissait directement Maxime répondre.”

 Il se demande quoi dire, ça se voit, et en plus il cherche de l'aide en regardant Damien. Mais on comprend à son silence. Il avoue quelques instants après qu'il est bi. C'est bien il est honnête. Même s'il n'arrête pas de regarder Damien, je l'aime bien quand même! Bon ok j'avoue aussi qu'un mec mignon comme ça, je ne suis pas très objectif. Je triture nerveusement la bague que j'ai gardé, je sens le regard de Nicolas qui est fixé sur ma main. Je lui jette un regard noir en enlevant son cadeau. J'ai réussi, il se lève vexé et va se coucher dès la vaisselle terminée. Même si j'ai bien envie de plus connaître ce Max, je ne tarde pas trop à aller me coucher, 23h c'est fini pour moi ! Je sens Damien me rejoindre plus tard et je me colle à lui, là je peux dormir comme il faut.

Il se lève avant moi le lendemain, je reste un peu au lit, c’est dimanche quand même! Je m’enroule dans la couette posé sur le ventre. Il me caresse le dos jusqu'aux fesses avant de sortir de la chambre. Quel calme. Pas de bruits de voitures ou autres dehors. Tiens une porte qui s'ouvre, peut être Max qui se lève. Je comate à moitié, j'entends une porte s'ouvrir encore. Je commence à avoir faim….je mangerai bien des œufs avec du pain. Ou des céréales. Je me lève donc et m'habille avec ce qui me tombe sous la main. Je vois le body que j'avais vendredi. C'est vrai que c'était super confortable, doux et chaud. Mais bon, je ne le mettrais qu’en privé.
Quand j'arrive dans la cuisine, Max et Nicolas sont là à discuter, ils arrêtent en me voyant. Nico lui a fait des avances cette nuit ou quoi ? Max me dis bonjour, je réponds de loin, je ne sais pas s'il accepte de faire la bise. J'ignore Nicolas qui me tend une assiette avec des œufs brouillés, comme je les voulais. Merde. Je me dirige sur le placard, tant pis ça sera céréales et fruit c'est tout.  Damien arrive du sous sol et m'embrasse, ah un peu de douceur…. Vite coupée par un Max qui me demande si je vais skier avec eux. Hum, oui je vais essayer….les autres arrivent et font disparaître les œufs préparés par Nicolas. Puis on discute de la sortie ski cet aprem. Je stress à mort! J'espère qu'ils ne vont pas tous faire une piste noire sinon ça va être horrible pour moi, comment je vais faire ? Je prends une luge? Maxime me fait signe de ne pas m'inquiéter, facile à dire, lui il sait déjà faire ça! Je vais devant la télé pour regarder les infos, Nicolas se met à côté de moi et ouvre le bras pour que je vienne m'installer. Je me décale à l'autre bout du canapé. Thomas arrive suivi de Jérémy. Il me fait un clin d'œil, le petit Jérémy a donc cherché à s'occuper de lui. Je l'interroge du regard, ses lèvres forment le mot “tout”. “Câlin?” “Bof”. Ok, donc ça sera pas son mec. Je vois ses lèvres remuer alors que Jérémy mate son entre jambe. Je fronce les sourcils pour comprendre. “Trop...jeune". Trop jeune? C'est vrai que Jérémy a à peine un peu plus de 18 ans. Je ne savais pas que ça le gênait. Je trouve ça amusant, j'ai moi aussi couché avec lui par intérêt. Et ça nous a rapproché, le Thomas flippant s'est ouvert, je le trouve touchant. Marc et Loïck nous appellent pour le repas. Nicolas me sert et me tend le parmesan pour que je le mette sur mes pâtes. Il sait que j'aime ça. Il m'agace avec toutes ces attentions, il me fait remettre en doute les choix que j'ai fait. Est-ce qu'il aurait enfin changé ? Je sais que je me suis donné à fond avec Damien et que si ça ne le fait pas c'est parce que je le vois plus comme un meilleur ami, ou un frère. Vu les regards que lui fait Max, il va falloir que je discute de ça avec lui quand j'en aurai le courage….

On est parti en voiture pour aller à la station de ski à quelques kilomètres. Il n'y a pas beaucoup de monde, ce n'est pas encore vraiment la saison du ski. Tant mieux, il n'y aura pas de témoins à mes acrobaties. J'espère juste qu'ils ne vont pas tous vouloir faire une piste rouge. J'ai choisi sous les conseils de Damien des skis blancs. Je me sens déjà ridicule à peine enfilés. Damien me glisse que je suis sexy dans ma combi blanche également. Nicolas a entendu et confirme en me caressant les fesses. Je lui tape sur le bras, il s'en va vexé. On se sépare en bas des pistes, je suis Max qui en a choisi une bleue. J'ai une boule au ventre, pourquoi n'ai-je pas dit que je n'ai jamais fait de ski? La pente n'est pas raide mais c'est tout comme pour moi. J'ai presque envie de rentrer à la station, dire qu'en fait je ne veux pas. Max me dit qu'il y va après moi. Bon, pas le choix. Je mets mes pieds parallèles et m'élance. Oh ça va c'est pas si dur! L'air frais me rougit les joues. Je me redresse un peu et c'est là que je perds le contrôle : je tangue, essaie de tourner, bas des bras pour reprendre mon équilibre. Je tombe sur le côté avec quelques roulades. Je regarde derrière moi, je vois Max arriver avec classe sur son snowboard. Ça paraît si simple ! Il s'arrête devant moi et me demande si j'en avais déjà fait. À ma réponse négative, il ôte sa planche, m'aide à retirer mes skis et on descend à pied en discutant. J'ai faim et envie de boire un chocolat chaud. Je repère un salon de thé qui me donne envie et propose de lui offrir à boire. Il accepte sans discuter, même quand je lui dis que c'est moi qui paie. Il a l'air impatient de discuter, alors je lui pose des questions sur sa vie. Je sens bien qu'il a une question importante à poser mais je continue à le questionner, à rire. Mais la question fatidique arrive…

M : “Et toi et Damien?”
V : “Je me doutais que tu allais me poser cette question... vu les regards que vous vous faites. Quand tu es dans les parages il a les yeux rivés sur toi. Après lui et moi.... C'est un mec en or, romantique, super bon au lit, gentil, généreux, il a tout fait pour me consoler depuis que.... je suis avec lui depuis presque deux semaines, je l'adore, mais je me dis que ça peut pas marcher entre nous, on est trop pote. Et là tu arrives et tu captes son attention. Je sais que tu es son ami d'enfance, mais si tu lui fais du mal, tu auras affaire à moi"
M : “Je le connais suffisamment pour savoir que lorsqu'il est avec quelqu'un, il le reste. Par contre j'ai parlé avec Nicolas hier soir. Il a l'air de t'aimer."

Nicolas lui a parlé ? Pas étonnant. Je le regarde attentivement. Brun aux yeux bleus, un peu comme Nicolas. Qui a du se dire qu'en envoyant un mec de son style qui me plaisait pour me parler, il a une chance de me ravoir. Je n'ai plus qu'une envie, c'est que cette conversation se termine.
V : “J'essaie d'éviter Nicolas. Même si je me suis vengé de lui juste pour lui faire mal. Je ne veux pas penser à lui.”
M : “Alors qu'il est prêt à tout pour que tu lui reviennes ?”
V : “Tu le défends ou quoi là ? T'es de son côté, tu lui ressembles. Il me veut simplement pour avoir ses couilles vidées par un bon passif !”
M : “Calme toi, je suis du côté de personne.”
V : “Tu as pas pensé que si je retourne avec Nicolas tu peux avoir Damien ?”
M : “Si j’avoue, mais entre toi et Nicolas, il y a encore un truc non ? Parle avec lui, ouvre lui ton cœur. Tu t’es vengé de lui ? C’est bien parce qu’il t’a fait souffrir, donc tu l’aimes, tes paroles te trahissent.”
V : “Tu débarques comme ça tu crois pouvoir arranger en deux jours ce qu'il a brisé au bout de deux mois?”
M : “Il est accro à toi. Il a fait ton p’tit dej lui même, il te regarde, c’est de réels sentiments pas que du sexe…et c'est quoi la vengeance?”
V : “Je ne suis même pas sur qu’il sache ce que c’est les sentiments… Après que je l'ai surpris, je me suis barré de l'appart, Thomas m'a retrouvé. J'avais tellement mal, je voulais faire mal à Nicolas” 
M : “Tu as couché avec Thomas ?”
V : “Je sais même pas pourquoi je te raconte tout ça!”

Il m'énerve ! Avec sa voix et ses yeux de gentil je me livre sans retenue! Je ne veux pas. Je pose un billet suffisant pour régler nos consommations et je commence à partir. Une fois dehors je respire un grand coup. Oublie tout ça, ne te laisse pas affecter Valentin ! Je peste sur moi-même. Je réagis exactement comme Nicolas veut que je réagisse. Est-ce la faute de Max s'il s'est fait embobiner ? 
Il sort du salon de thé.
V : “Pardon, j'ai un peu agit sans réfléchir. Dès qu'on parle de...tu sais qui, ça m'énerve. C'est sensible. On rentre ? On va préparer des plats de fête.”
J'ai fait un SMS aux autres pour leur dire et on a prit une des deux voitures qui nous ont servit à venir. À cinq ils tiendront. Petits fours, foie gras, pintade à l'orange avec haricots et pommes de terre sautées, et un brownie en dessert, on va se régaler. Pendant que ça finit de cuire, on installe les décorations de Noël. Je manque de tomber en m’emmêlant les pieds dans une guirlande. Max rigole, me traite de Gaston Lagaffe. Je lui lance une chaussette de Noël qu'il attrape aisément. Il prend un coussin sur le canapé et on part en bataille. Les autres nous surprennent en plein fou rire. Heureusement qu'on avait fini! Mais nos efforts sont récompensés par un sifflement appréciateur de Thomas qui propose de préparer les boissons. Jérémy le suit. Le repas est délicieux, on a vraiment géré avec Max. C'est Marc et Nicolas qui gèrent la discussion, on intervient quand on le veut, il y a de l'ambiance. Je mélange mon jus préféré avec un peu d'orange, ça en change le goût. Pendant que je bois, je vois Jérémy manger en faisant explicitement des avances à Thomas. J’attire l'attention de Thomas et lui dis de calmer Jérémy. Je vois sur ses lèvres qu'il répond “mollo avec l'orange”. Oh non il a recommencé ! En plus j'ai déjà bu deux verres. Tout le monde en a pris en plus. Max est d'ailleurs en train de se resservir. Il en est à combien, 3, 4? Je vais pour le prévenir quand Thomas me fait les gros yeux. Peut être qu'il a l'habitude de boire, il n'a pas l'air ivre. Et comme on est tous à rire, il y a vraiment une ambiance de fête, il ne l'est pas plus que les autres….je sens déjà que la tête me tourne. Je fais la vaisselle aidé de Nicolas, je ne dis rien et l'ignore. J'ai une seule hâte c'est d'aller au lit. Une fois terminé je fais la bise à presque tout le monde et vais me coucher même s'il est encore tôt. Une fois la tête posée sur l'oreiller, je m'endors immédiatement.

Après m'être couché si tôt, je suis aussi le premier réveillé. Mais à peine je lève la tête que je vois Damien qui se lève.
V : “Je t'ai réveillé ?”
D : “Non…. Valentin, je suis désolé…. C'est Max.”
V : “Qu'est-ce qu'il y a, il t'a fait du mal?”
D : “Il m'a embrassé hier soir…. On a été se coucher en dernier. Thomas a mis de l'alcool dans le jus d'orange hein? Donc je l'ai aidé à monter l'escalier. Et il m'a plaqué contre la porte. Au début je me suis laissé faire, et puis j'ai réalisé que je t'avais toi.”
V : “Tu m'as fait une promesse oui. Mais tu as ressenti quoi?”
D : “C'était…. incroyable. Encore mieux que ce que j'imaginais quand je fantasmais sur lui à l'époque.”
V : “Mieux que moi aussi?”
Il baisse les yeux. Il a l'air tellement désolé. Je sens qu'il est partagé. Exactement comme moi quand il me faisait des avances alors que j'avais…. Bon, je fais quoi? Je le garde pour moi, quitte à le voir malheureux ? Je le prends dans mes bras, il me serre contre lui.
V : “Tu sais, depuis que Max est là, j'ai vu vos regards. Il faut écouter ton cœur, te bloque pas à cause de moi. Je sais pas pour toi, mais ce que je ressens pour toi…. je t'aime comme un frère, ou mon meilleur ami je sais pas. C'était sur que ça allait pas durer. Tu es un mec tellement chou, j'espère qu'il te mérite vraiment.”

Il me regarde les yeux brillants. Qu'est-ce qu'il est beau comme ça ! Je peux pas le garder pour moi il va souffrir sinon. Il m’écrase dans ses bras, je respire son odeur. Vraiment ce mec est idéal ! À part son côté passif. On va préparer le petit déjeuner et déposons les cadeaux autour du petit sapin avant. Quand ils arrivent, les autres font comme nous, d'abord les cadeaux ensuite ils viennent déjeuner. Seul Max ne se lève pas. Thomas veut prendre un verre d'eau pour lui renverser dessus, je l'en empêche. On va pas nettoyer les draps! Jérémy est impatient d'ouvrir les cadeaux, on arrive à le faire tenir jusqu'à 11h, heure à laquelle il décide d'aller secouer notre gros dormeur. Damien le suit pour que ça ne dégénère pas.
Quand Max arrive dans la cuisine, il a une tête! Je lui dis, il prend un cachet. C'est vrai qu'il a un peu plus bu que moi! Damien tente de l'approcher mais il le rejette, je suis perplexe. Il m'explique ce qui s'est passé hier soir. Et oui je suis déjà au courant ! Mais c'est cool il est honnête à me le dire. Je lui répète donc ce que j'ai dis à Damien, à savoir que s'ils ressentent un truc, ils doivent foncer. Il ne tient pas vraiment compte de ce que je lui ai dit car il trouve une excuse pour éviter Damien à chaque fois que celui ci tente une nouvelle approche. Donc il m'aide à préparer le repas par intermittence. Je ne montre pas mon agacement, j'ai bien été sourd aux approches de Damien pendant une semaine. Bon ok, j'avais la tête ailleurs, lui n'a pas cette excuse il sait qu'il plaît à Damien. Il ne prend même pas sa place à sa droite mais vient à côté de moi à la place de Nicolas, qui finit en face de moi. À peine installé il me fait du pied la bouche en cœur. Je lui donne un coup dans le tibia, ça le calme, il tourne son regard sur Max:
N : “Bien dormi ? Pas trop épuisé ?”
Je n'entends pas la suite car dans ma tête j'entends “épuisé” et je comprends “tu t’es remis de notre partie de jambes en l'air”. Ça y est j'ai plus faim. Sympa, il me drague mais annonce distinctement qu'il a couché avec Max. Qui lui veut Damien. Qu'est-ce qui cloche chez nous sérieux, on est tous en chien ou quoi? Thomas doit avoir posé une question car il fixe Max et Nico comme pour leur soutirer l'information. Cette ambiance tendue est sauvée par un Marc qui remarque les changements de places, même si Nicolas lui répond de manière autoritaire, on en rigole. Jérémy achève tout le monde en disant de se dépêcher pour ouvrir les cadeaux. Tout le monde reçoit quelques choses d'utile ou qu'il voulait. Enfin sauf de Thomas, il m'a offert un gode de la taille de son sexe. Devant ma tête gêné, il se moque un peu. Je vois le regard noir de Nicolas. Je surprend Thomas en l'attaquant avec son cadeau, je le tape avec. Ça donne une bonne allonge 24cm! Et vu la largeur, il sent les coups. Tout le monde est remonté pour ranger ses cadeaux, excepté Nicolas qui regarde la bataille entre Thomas et moi. Il m'attrape par la taille pour me mettre sur son épaule, je lui tape le cul avec le sexe en plastique. Il me balance sur le canapé et me l'arrache des mains. Il se pose sur moi, me bloque entre ses cuisses et me tapote la tête avec mon cadeau.
T : “Si tu veux maintenant tu peux en avoir une devant une derrière de la même taille, juste y en a une chaude. Peut-être même que les deux passent dans ton cul….”
V : “Ça passera jamais t'es fou ! Je veux pas finir à l'hôpital.”
T : “Une seule alors….”
V : “Non merci ! Même en plastique c'est non.”
J'arrive à le faire basculer sur le canapé, attrape mes cadeaux et file à l'étage les ranger. Damien est assis sur le lit, le regard perdu.
D : “Il veut pas de moi…”
V : “Mais si….juste ça lui fait bizarre. Essaie de lui parler aujourd'hui. Insistes. Et tu verras que tu l'auras le beau Maxime.”
D : “Et toi?”
V : “Moi quoi?”
D : “Tu vas te faire câliner par qui? Thomas ou Nicolas ?”
V : “Aucun des deux !”
D : “Même si je suis fixé sur Max, je vois bien que les deux essaient de te faire venir dans leur lit. Nicolas lui il veut te récupérer. Je sais pas, ptet il a compris. Je dis pas ça pour que tu retournes avec lui hein, mais c'est la première fois qu'il est aussi….chiant avec un mec. À te courir après.”
Je me laisse tomber sur le lit en soupirant. C'est vrai que c'est mon premier mec Nicolas, même si j'ai rapidement couché avec un autre mec - même deux - je suis toujours un peu accroché à lui. Damien me prend la main.
D : “Aller viens discuter avec les autres, et comme ça tu me diras si je drague bien Max.”
Je rigole. Ahlala ce Damien…. S'il n'existait pas il faudrait l'inventer !

On descend discuter avec le groupe, tous installé dans le grand canapé devant la télé. Damien a essayé de se mettre à côté de Max mais celui ci a été à côté de Marc et Loïck. Je me fais coincer entre Nicolas et Thomas, ce dernier me retient quand j'essaie de me lever et m'emprisonne dans son bras. Jérémy est entre Damien et Loïck, seule place restante. J'ignore les caresses que je reçois, concentré sur la discussion. Quand Thomas va préparer le repas, Jérémy se dévoue pour l'aider. C'est plutôt Thomas qui va aider Jérémy, le petit ayant un don pour la cuisine. Je rallume le feu pour le repas, pendant qu’on mange mon regard se perd dans les flammes. C'est si beau. Chaud et fluide. Les bûches craquent. Je reviens à la réalité quand on me secoue par l'épaule pour me demander si je reprends de la dinde aux marrons. Non c'est bon! J'ai déjà trop mangé, je vais devoir me forcer pour le dessert (gros effort vu comme je suis gourmand). Je monte à la bibliothèque, rapidement rejoint par Marc et Loïck. Vu leurs yeux, ils ont une idée en tête.
Mc: “Dis Valentin, tu veux bien nous prêter ton cadeau de Noël ?”
V : “Euh lequel ?”
L : “Devine…. Celui de Thomas.”
V : “Mmh euh je le prête pas, si vous le voulez je vous le donne mais hors de question que je le récupère….”
Mc : “On t'en achètera un plus petit si tu veux ahah.”
V : “Non non c'est bon !”
Je leur donne et ils vont dans leur chambre. Je retourne à la bibliothèque et regarde la neige qui tombe par la fenêtre, le village qu'on devine aux lueurs dans le lointain. La lune est presque pleine. Tout est si calme. Par la porte ouverte j'entends des bouts du film qui passe à la télé. Je reconnais le pas de Thomas dans l'escalier, il me dit bonne nuit en me voyant. Jérémy le dépasse et va déjà dans la chambre qu'ils partagent. J'ai un sourire amusé.
V : “Soyez discrets quand même, tout le monde va voir que vous couchez ensemble sinon.”
T : “Mais on l'a pas encore fait aujourd’hui ! Là je crois qu’on va le faire par contre...il me chauffe trop le petit faut pas déconner je suis un mec à un moment je craque.”
V : “Ouais, bonne nuit!”
T : “T'es pas jaloux ? Je suis là je pourrais te préférer toi même si tu m'as pas cherché. Enfin pas volontairement.”
V : “Thomas, non c'est non.”
T : “Ahah tant que tu auras pas un vrai bon mec je vais pas arrêter de te taquiner.”
V : “Pffff même après tu arrêteras pas. Et c'est quoi un vrai bon mec ?”
T : “Ouais t'as raison, tu me connais ahah ! Un vrai bon mec, c'est celui qui correspondra à tes attentes sous tous les points. Bon tu m'excuses mais puisque tu veux pas, je vais voir le p'tit cul qui m'attend….”

Un vrai obsédé ! Enfin il me fait rire. Dire qu'au début je le trouvais flippant. Mais je lui répondais. Et maintenant que je le connais, je n'ai plus peur. Quoique si quand il me coince contre lui et que je sens sa bosse j'ai encore un petit stress. Je descends pour dire bonne nuit à tous les autres, je fais un signe d'encouragement à Damien, me douche rapidement et me couche dans le grand lit, seul. Je mets la combinaison toute douce. Je mets du temps à dormir même si je me sens fatigué. J'imagine qu’au moins 6 d'entre nous prennent du plaisir. Damien n'arrivant pas, je pense que oui. Je suis content pour lui qu'il ait trouvé un mec qui lui plait vraiment énormément. Je n'ai même pas cette jalousie que je ressentais quand Jérémy était avec lui. J'ai juste peur que Max joue avec lui. Il s'est bien laissé tenter par Nicolas...je vais lui demander pour être sûr, et je le dirais à Damien. Pfffff je me sens seul. Je m'endors en écoutant en boucle “Beethoven’s 5 secrets” des pianos guys.

Pititgayy

pititgayy@gmail.com

Suite de l'histoire

Autres histoires de l'auteur : Mon ami l’escort - Mon âme au diable - Au fond on ne change pas - L'inconnu de la poste - Remis à ma place - Le mec idéal

s

Dernière mise à jour publique

11/11 : 9 Nouvelles

Dans les toilettes Ed.Nygma
Sucé par un mec ... Young hetero
Minet bi travesti Zephyre66
Je suis un vide-couilles Chopassif
Féminisé par mon voisin Pasdeproblem
Bonne séance au ciné Mathias
La nuit dans la cité Noprise2tete
Rencontre avec mon maître H
Voyeur Lucas

La suite...

Jeune, riche et gâté -07 Matt
Ma gorge défoncée -03 MâleLope
Sucé par un mec -02 Young Hetero
Chambres à louer -11 Jeanmarc
Un amour de soumis -04 Elfe
Séjour à Marrakech -02 Pierrot
Colocation -04 Emerick
Colocation -05 Emerick
La prison -02 Licko
Ascenseur -02 YvesChalons51
Le moniteur moto -08 Sketfan
Quand le prof dérape -02 Benoit25
Mon ami l’escort -03 Pititgayy
Mon ami l’escort -04 Pititgayy
Mon ami l’escort -05 Pititgayy
Rencontre avec mon maître -02 H
Soumise à mon concierge -02 Aline
Soumise à mon concierge -03 Aline
Mon amour pour les TTBM -02 Dann
Mon âme au diable -03 Pititgayy
Mon âme au diable -04 Pititgayy
Le prof amoureux de son élève -02 Jerem72
Le fils prodige aime obéir -06 Charles.lope
Le fils prodige aime obéir -07 Charles.lope

01/11 : 7 Nouvelles

Sur une aire d’autoroute Pascal 89
Derrière le vice Etiel
Le gérant de magasin me dépucèle Ada
Fahres Kevinpass77
Je mouille de woof Anon-pup
J’ai filmé mon copain Frank
Consultation privée Seneo

La suite...

Soumission & Domination -510 Jardinier
Soumission & Domination -511 Jardinier
Voyage Initiatique -10 Ninemark
Les amours de Francky -02 Francky
Un amour de soumis -03 Elfe
Ma vie avec mon Maître -02 AdrienSchild
Le fils prodige aime obéir -05 Charles.lope

PUBLIE TON HISTOIRE

RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

DESTOCKAGE DVD GAY

Chercher :

 

 

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter - Tumblr

Expositions

Sommaire des expositions - Verner Degray - Barbizart

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - Histoires 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Liens

Liens vers d'autres sites gay - IDM SAUNA - L'IMPACT BAR - EL HOMBRE

Photos

Modèle - Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Video

Video Gay

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)