Mai
Nouvelles histoires, photos bbk

VIP
"Accès Avant-Première" des histoires juste avec un don, ou en écrivant une histoire

PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Premier épisode - Épisode précédent

Éric, ma vie Chapitre -09

MON PÈRE

À l’extérieur, tout était calme par un bel après-midi ensoleillé de décembre. Quelques voitures circulaient dans les rues du quartier, les maisons étaient décorées, ça sentait Noël, mais je n’avais pas l’esprit à la fête. J’étais nerveux, anxieux.

J’arrivai à la maison, ma mère, assise dans le living, portait une blouse et des pantalons. Il y avait ou il y aurait quelqu’un bientôt, me dis-je.

« Salut Éric, as-tu passé une bonne soirée? »

« Oh! Oui, excellente et une bonne nuit aussi. »

Je n’avais pas de secret pour ma mère, je lui devais tant, je vins l’embrasser. En face d’elle, deux gars fin trentaine maximum prenaient place,. L'un avait des cheveux châtain foncé coupés courts, les yeux d’un bleu perçant, sans barbe ni moustache. Les épaules étaient carrées et le sourire accrocheur. L'autre avait des cheveux noirs assez courts, de bonnes épaules également. Ses yeux étaient noisette et apaisaient la physionomie générale. Ils étaient très beaux. Ma mère fit les présentations.

« Tu as passé à l’initiation à ce que je vois. Ce n’est pas laid, mais cela va repousser. Éric, je te présente Guillaume et Kenneth. »

« Je suis enchanté, Messieurs. »

« Éric, Guillaume est ton père. »

« Je m’en doutais. Vous m’excuserez, mais je dois aller prendre une douche. J’ai besoin de me rafraîchir. »

Je tournai les talons et j’entendis ma mère me rappeler.

« Éric. »

« Laisse-le, donne-lui le temps. » Dit mon père.

Je suis entré dans ma chambre et me suis déshabillé pour prendre ma douche. À peine avais-je terminer de me dévêtir, Sonia entra. Elle avait les yeux rouges, elle avait pleuré c’était évident. Je me suis allongé sur mon lit et lui ai demandé de venir me rejoindre.

« Qu’est-ce que tu as? T’a-t-il dit quelque chose? »

« Non. Je suis contente de le voir, ce n’est pas ça. »

« C’est quoi? »

« J’ai peur que vous vous chicaniez, que tu partes et ne plus jamais te revoir. »

« Ben non. Je n’ai pas l’intention de me quereller avec qui que ce soit. Je n’ai pas l’intention non plus de ne plus te revoir. Donne-moi juste le temps de m’habituer à la présence d’un père. Je vais prendre ma douche. »

À ce moment, la porte s’est ouverte à nouveau et mon père est entré.

« Je vous laisse. » Dit Sonia.

« Ce n’est pas nécessaire, même que je préférerais que tu restes, à moins qu’Éric ne préfère le contraire? » Dit mon père.

« Pas de problème pour moi, Sonia a toujours partagé ma vie et mes expériences. »

« Penses-tu me choquer en me disant cela? »

« Non! Excuse-moi. »

« Ne t’excuse pas, je peux comprendre ton état d’esprit, mais sache que je connais tout de votre vie, même si j’étais à l’étranger, Michèle me racontait tout chaque semaine. Je peux te dire quand vous avez percé vos dents, quand Sonia a eu ses premières menstruations. Je sais aussi quand toi Éric, tu t’es masturbé pour la première fois. Je sais aussi ce que ta mère t’a fait dans le salon et que tu lui as éjaculé dans le visage. Je sais presque tout de ton voyage chez tes cousins. Tu vois, même loin, je me suis toujours intéressé à vous deux. Je vous aime tous les deux. »

« Pourquoi alors es-tu resté si longtemps sans donner de tes nouvelles? »

« Vous savez que je suis gai, Ken est mon amant depuis une dizaine d’années. Il fallait que je m’éloigne afin d’accepter ma condition. J’ai toujours refoulé mon orientation, dû à l’éducation reçue, aux pressions familiales et un peu aussi parce que mon côté macho refusait d’accepter ma situation.

« Votre mère a été formidable avec moi, elle a découvert très tôt mon penchant et lentement elle me l’a fait découvrir à moi. Petit à petit, elle me l’a fait accepter. Je te voyais grandir Éric, j’ai eu peur de t’agresser et j’ai fui. D’autant plus que notre façon de vivre notre sexualité pouvait influencer ton avenir. J’étais ignorant de l’homosexualité et idiot de penser de pouvoir te corrompre Éric. »

« C’est vrai que c’était idiot. Tu n’étais pas là, pis je suis gai quand même. »

« Sachez les enfants que je vous aime. »

Ses yeux se mouillèrent et je vis des larmes couler sur ses joues. Je me levai et lui sautai dans les bras avec Sonia.

« Je t’aime aussi papa, mais tu m’as tellement manqué. Tu ne peux t’imaginer. »

Je l’ai serré très fort contre moi.

« Vous aussi vous me manquez énormément. »

Pendant notre étreinte, la porte s’était ouverte derrière nous, maman et Ken étaient dans l’embrasure de la porte et ils avaient aussi les larmes aux yeux.

« Bon, je pense qu’Éric devait prendre une douche. Allez mon gars, vas-y, on t’attend dans le salon. »

J’avais complètement oublié ma nudité.

« Oups! Excusez-moi, j’avais oublié ma tenue. »

« Tu n’as pas à t’excuser, ce n’est pas la première fois qu’on voit un gars tout-nu, même si cela fait longtemps que ne je t’avais pas vu toi. » Dis mon père avec le sourire.

« Qu’est-ce que tu en penses Ken, j’ai fait de beaux enfants, hein? »

« Sûr. Très beaux même. » Ajouta Ken en me faisant un sourire.

J’ai tourné les talons et suis entré dans ma salle de bain, laissant la porte ouverte. Tout le monde quitta de ma chambre, Ken sortit le dernier en me lançant un dernier regard. Par le miroir de la salle de bain, je soutins ce regard sans pudeur et lui répondis avec un clin d’œil.

Après la douche, j’ai enfilé un boxer et suis retourné au salon. Je me suis servi une bière afin d’accompagner tout le monde et nous avons entamé la conversation sur ce que nous faisons, nos études, nos sports, etc. Je me suis informé aussi de leur vie à eux, de ce qu’ils faisaient, leur travail, leur hobby, leurs loisirs, c'était comment la vie à Londres.

« Justement, j'ai parlé à Michèle et si tu es d'accord, tu pourrais venir faire une session en Angleterre à l'automne. Tu arriverais, toujours si tu es d'accord, en août, prendre un mois afin de visiter et entamer ta session en septembre. »

« Ce serait formidable probablement, mais il y a une foule d'aspects à envisager avant de te donner ma réponse. »

« Lesquels? » Demanda Guillaume.

« Je suis déjà très engagé dans l'équipe de water-polo de l'école, il y a mes amis, Sonia et Michèle, suis-je prêt à tout laisser derrière moi, même si c'est pour un an. »

« Tu seras toujours libre de revenir. »

« Bien sûr. Mais je perdrais ma session et probablement mon année. Si je partais, ce serait pour terminer mes études en Angleterre. »

« Pas de problème, nous t'accueillerions avec plaisir pour le temps qui te conviendra. N'est-ce pas Ken? »

« Évidemment. »

Il avait dit cela en me regardant droit dans les yeux, sans esquisser un sourire, comme s'il me donnait un ordre, comme s'il voulait me dominer. Dans ses yeux et dans sa voix, il n'y avait aucune douceur.

« Merci pour ton hospitalité Ken, ta sollicitude me touche, car nous ne nous connaissons pas depuis très longtemps. » Lui dis-je en soutenant son regard et en y ajoutant un léger sourire.

« Je m'excuse, mais j'aimerais prendre une douche moi aussi, si vous n'en voyiez pas d'inconvénients. » Dit Ken.

« Éric, verrais-tu un inconvénient à ce que Guillaume et Ken utilisent ta chambre durant leur séjour? Ils auraient une salle de bain personnelle, ce qui serait probablement plus pratique pour eux. »

« Je voulais justement le proposer. Viens Ken, je vais vous faire de la place. »

Nous avons laissé les autres à leur discussion et j'ai entraîné Ken dans ma chambre. Pendant qu'il se dévêtait, je vidai les tiroirs de ma commode. Il enleva sa chemise et son t-shirt. Par le reflet dans le miroir, je le surveillais, je remarquai ses pectoraux bien découpés et les anneaux sur chacun de ses seins, il continua son strip-tease. Il se savait regardé, il détacha le haut de son jeans, nonchalamment il descendit la fermeture à glissière, son pantalon tomba sur le sol et je découvris un phallus énorme couronné d’un autre anneau. Je savais que cela existait, mais je n’avais encore jamais vu de Prince Albert.

Mes yeux ne pouvaient se détourner de cette queue, j’étais hypnotisé par cet objet. Ken le remarqua et il s’approcha de moi.

« Tu n’as jamais vu de Prince Albert, je me trompe? »

« En effet, c’est très impressionnant. »

Et sans aucune gêne, j’ai porté la main à son pénis, je lui ai relevé le gland et fais glisser l’anneau dans le méat urinaire. Sa queue commença à se gonfler. Il était rasé complètement, lui aussi et il portait en plus, un gros cockring. Il était très beau, avec ses larges épaules, sa taille fine, ses cuisses puissantes et des fesses extraordinaires.

« Tu peux aller à la douche maintenant. » Lui dis-je.

« Tu peux continuer. »

« Non, une autre fois peut-être. »

« Je ne suis pas ton genre? »

« Ce n’est pas ça, au contraire, je te trouve splendide, mais pas cette fois. »

« Comme tu voudras, mais tu ne perds rien pour attendre. »

« Je sais et toi non plus. »

Sur ces mots, j’ai quitté la chambre, le laissant bandé, les bras pendants. Même sans le regarder, je sentais sa frustration, il n’était pas habitué à se faire refuser et j’aurai à payer pour ça, je le savais.

Je suis retourné au salon l’air enjoué, mon père m’a regardé avec des yeux interrogateurs. Il savait que Ken ferait une tentative de séduction sur moi. Il se demandait ce qui s’était passé, comment j’avais fait pour le laisser seul. Je l’ai regardé avec le sourire.

« J’ai fait toute la place nécessaire dans le bureau pour vous deux. »

« Ken ne t’a pas fait trop de misère? »

« Non, mais son Prince Albert est très impressionnant. En as-tu un aussi? »

« Oui. »

« C’est quoi un Prince Albert? » Demanda Sonia.

Mon père la regarda sans savoir comment il devait réagir à cette question. Ma mère intervint : « C’est un anneau qui passe dans le méat urinaire. Montre-lui Guillaume, ne sois pas gêné. »

Il se leva, baissa son pantalon et le lui laissa voir.

« Ça ne fait pas mal? » Demanda-t-elle.

« Non, si on ne tire pas dessus. »

« J’oubliais, Ken veut que tu ailles le rejoindre, car il dit avoir besoin d’une bonne douche à l’eau froide et que serait bénéfique pour toi aussi. »

Il se leva et alla rejoindre Ken dans ma chambre.

« Éric, est-ce que…? »

« Non. Éventuellement, mais pas maintenant. »

« Il t’a fait des avances? » Demanda Sonia.

« Bien sûr, avoir été à sa place, j’en aurais fait autant. »

« Dans le fond, t’as raison. » Conclut-elle.

« Pis, Éric, qu’est-ce que tu fais avec l’invitation de papa? Vas-tu en Angleterre? » Me demanda Sonia.

« Laisse-moi le temps d’analyser l’offre. L’invitation est tentante c’est certain, mais beaucoup de choses sont à considérer : mes études ici, les copains et le water-polo, toi et maman et enfin l’attitude de Ken tout à l’heure. Il faut bien regarder le tout avant de prendre une décision qui pourrait hypothéquer tout mon avenir et non suivre mes premières impressions. »

« Et si justement, tu les suivais, quelle serait la chose que tu ferais? » Demanda maman.

« Je partirais immédiatement. J’ai le goût d’être avec papa et de le connaître davantage, mais la présence de Ken complique un peu les choses. »

« En quoi sa présence complique-t-elle ta relation avec ton père? »

« Je ne sais pas quel genre de relation ils entretiennent tous les deux et je ne voudrais pas être une cause de discorde. Par contre, le fait de vouloir être avec mon père me fait craindre d’être un rival pour Ken. »

« Je comprends très bien ce que tu ressens, je voulais simplement t’entendre extérioriser ton état d’âme. »

Nous étions concentrés sur notre conversation et nous ne les avions pas entendus arriver.

« Éric, peux-tu nous servir à boire, s'il te plaît? » Demanda mon père.

« Qu’est-ce que tu prends Ken? »

« Scotch sur glace. »

« Pour moi aussi. » Dit Guillaume.

Je préparai les cocktails, maman et Sonia elles, prirent un Bloody Caesar, moi je me versai également un scotch.

« Vous nous excuserez, mais nous avons entendu votre conversation. J’ai aussi le goût d’être avec toi Éric et avant de te faire notre proposition, nous en avions discuté Ken et moi et nous nous étions mis d’accord. J’ai un fils que j’aime et je veux le connaître, là-dessus, je ne fais aucune concession. »

« Moi, je ne te considère nullement comme un rival. » Ajoute Ken.

« Pour ce qui est de notre relation à Ken et à moi, sache qu’elle ne diffère pas de ce que tu connais. Ken ne m’appartient pas et je ne lui appartiens pas non plus. Nous sommes ensemble et aimons les mêmes choses. Il nous arrive d’avoir des relations extérieures et c’est correct comme cela. As-tu des questions, nous voulons dissiper tout malentendu qui pourrait survenir? »

« Je ne voudrais pas être source de discordes entre vous. Je crains de t’accaparer au point de vous enlever votre vie de couple. »

« Tes craintes sont légitimes et c’est tout en ton honneur de t’inquiéter de notre vie de couple, mais sache que j’aimerais également être un compagnon pour toi, si tu es d’accord bien entendu. Tu n’es nullement redevable envers moi, si tu veux garder un écart entre nous deux, je comprendrai. Ton père m’a choisi, mais tu n’es nullement engagé par son choix. » Dit Ken.

« Merci de votre offre, je vous donnerai ma réponse plus tard. »

« Éric, pense à toi pas à moi. Quand j’ai dit tout à l’heure craindre de ne plus te revoir, c’était en cas d’une dispute, pas dans la situation où tu poursuivrais ta vie à l’étranger. Ta vie t’appartient et tu dois la mener à bien et si pour cela tu dois aller en Angleterre, soit. » Dit Sonia.

« Je n’ai pas besoin de te dire ce que j’en pense, mon garçon. » Dit maman.

« Vous semblez tous unanime, mais je dois penser aussi à certaines personnes que je devrai laisser derrière. Je dois m’assurer que tout se fera dans l’harmonie. »

« Tu feras ce que tu dois et je suis certain que ta décision sera la bonne. » Ajouta papa.

« Nous vous amenons au restaurant ce soir. » Dit Ken.

« Pourquoi ne pas rester ici et faire livrer? » Demanda maman.

« C’est ton choix. Nous pourrions louer un film et faire cela en famille. » Dit papa.

Rodrigue

Suite de l'histoire

Dernière mise à jour publique

6 Mai > 10 Mai

Le pari Pascal
Soirée routier riders59650
Du statut de Salope à celui de Pute Adonf
Agent Spécial GwenaelAgent Spécial Gwenael GwenBlondinet
Dragon Ball ZZZ Astro
Comment j'ai lopé ma famille Camille
Nice -01 Calinchaud
Je suis une vraie chienne Pascal
Chantier éloigné Caramel
Envie d'exhib Pascal
Shawn Mendes me baise Boris22

Nouvel épisode

Professeur Ligoteur -02 Bounkey
La grosse bite de mon beauf -04 Ghost writer
Chantier éloigné -02 Caramel
Kader -03 Cédric
Kader -04 Cédric
Julien en famille -02 Marco10e
Mon chéri et son pote -02 Lucas22
Le lycée, ça craint -02 Guillaume
Soumission & Domination -498 Jardinier
Le militaire gabonais -02 Luk Alexandre

Mai 2018

Moi, lope des rebeux LopsaEnveut
Corrigé par un lascar violent Dimosqwertz
Aux bains avec le Hokage Boris22
Une défonce inoubliable Adonf
Opération séduction du patron Costard fétiche
Journée du Patrimoine ! Stephdub
Turquie 2018 Viril57100
Le jardinier Gegebi95
Le Gigolo NeoFP
Agent de sécurité bien membré Ghost writer
Jean et moi Pascal
Le Mateur Eric
Douce rencontre Mimi83
Le centre d'internement Roberttiti
Tonton gandhii34
Sexe acrobatie ? Pascal
Chambres à louer Jeanmarc
Mec marié en forêt jrmec1385
La grosse bite de mon beauf -03 Ghost writer
Chroniques de Cédric Cedric21052
Le mec idéal -21 Pititgayy
Le mec idéal -22 Pititgayy
Les Chronique de Max -05 Max
Pire des salopes -03 Ulrich
Séance photo -05 Pascal
Histoire de lycéens Gaëtan92
Julien en famille Marco10e
Serveur d'un soir Pascal
Pierre mon mac Pascal
Mon rêve américain Maxou
Premières chaleurs avec Malik DC
Mon mâle rebeu VTC Lucas
Professeur Ligoteur Boundkey
Retour de plage Pascal
Soumis au marié Paulfalloux
Différentes interprétations PoisonFecond
Rencontre Facebook Jolicul
Tellement je kiff mon Boss -08 Putedesteph69
Un été bien rempli -02 Adri
Le chalet -23 Yan
Soumission & Domination -495 Jardinier
Soumission & Domination -496 Jardinier
Soumission & Domination -497 Jardinier
Croisière -08 Calinchaud
Le militaire gabonais Luk Alexandre
Ma première fois à trois Renaud1212
Le lycée, ça craint ! Guillaume
Une formation très intense Ghost writer
Visite de mon frère Clemsex
Baise chez papa Maxoy51
Violé en groupe HadrienQc83
Chez Philippe Frank
Soumission & Domination -493 Jardinier
Soumission & Domination -494 Jardinier
Jean -11 Kawiteau
Mon bâtard -04 Teub23
Séance photo -05 Pascal
Éric, ma vie Chapitre -10 Rodriques
Éric, ma vie Chapitre -11 Rodrigue
Éric, ma vie Chapitre -12 Rodrigue
Arrêt imprévu -02 Caramel
Croisière -07 Calinchaud
Beau-Père -06 Calinchaud
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

 

Cyrillo nu a Mykonos
Cyrillo Mykonos

Cyrillo Cuir Leather
Cyrillo Leather

Cyrillo Cuir Leather
Cyrillo Home

&+
Twitter

 
 

Chercher :

CYRILLO CHEZ LES GRECS CYRILLO CHEZ LES GRECS
CYRILLO CHEZ LES GRECS
CYRILLO CHEZ LES GRECS

 

 

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Tout sur Cyrillo - Contact - Twitter - Tumblr - Intagram

Cyrillo Photo

Best of Cyrillo - Cyrillo Cuir - Cyrillo chez les grecs

Dial Chat

Chat & Dial gay (rencontre)

Expositions

Sommaire des expositions - Verner Degray - Barbizart

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - Histoires 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Liens

Liens vers d'autres sites gay - IDM SAUNA - L'IMPACT BAR - EL HOMBRE

Photos

Modèle - Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Vidéo

Vidéo gay