19 Juill.
Nouvelles histoires, nouvelle galerie "Black cock rule" & plan de vacances

VIP
"Accès Avant-Première" des histoires juste avec un don, ou en écrivant une histoire

Don anonyme, en paypal ou CB

PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Premier épisode - Épisode précédent

Éric, ma vie Chapitre -14

LA DÉCISION

En entrant, Guillaume, installé sur un divan, m’invita à le rejoindre. Je m’assis à ses côtés et il entama la conversation.

« As-tu réfléchi à la suite que tu donneras aux évènements? »

« Oui, mais ça n’est pas encore clair dans ma tête. »

« Je peux comprendre facilement, tout c’est fait si rapidement. Penses-tu pouvoir demeurer seul ici? »

« Je peux toujours me prendre un coloc pour meubler ma solitude. »

« C’est une solution, mais encore. »

« Je peux vendre la maison et me trouver un appart. »

« C’en est une autre, mais encore. »

« Je peux vendre la maison, accepter votre invitation et repartir avec vous. »

« Oui en effet et c’est celle que je privilégie, tu le sais. Mais encore. »

« Je ne sais pas. »

« Pense à toi, juste à toi. »

« Il faut aussi penser à l’avenir. Les décisions que je prends maintenant peuvent hypothéquer tout le reste de ma vie. »

« Écoute, nous sommes les propriétaires de cinq immeubles à logement, je n’ai pas le temps de vraiment m’en occuper et Ken doit faire tout le travail. Quand je vais mourir, je crois que ton avenir va être assuré. Et même si cet évènement est extrêmement triste et que nous aimerions mieux que cela ne soit jamais arrivé, tu dois convenir que ta situation n’est pas précaire. Non? »

« Oui, mais mon éducation est importante et je veux faire des études qui déboucheront sur quelque chose de concret. »

« Quelle branche t’intéresse? »

« Il est vrai que j’ai un penchant pour l’administration, mais rien n’est définitif. J’ai bien aimé le travail manuel fait à la ferme l’été dernier. »

« Dans les immeubles, il y a beaucoup de choses à faire, de la plomberie à la peinture en passant par l’électricité. De plus, tout le côté administratif n’est pas la partie qui intéresse le plus Ken. »

« Quelle partie intéresse Ken? »

« La partie contact avec le client. »

« J’imagine aisément. » Dis-je en riant.

« Mon travail comme expert-conseil en informatique m'amène à beaucoup de déplacements à travers toute l'Angleterre et sur le continent aussi. Je pars des semaines entières et je laisse Ken seul s'occuper de tout. Un peu d'aide serait très apprécié. »

« Si j'acceptais ton offre… »

Il ne me laissa pas le temps de poursuivre.

« Nous partons ensemble, tu apportes ce qui te tient à cœur, nous laissons un agent d'immeuble s'occuper de tout, nous pouvons terminer la transaction à distance. Tu te familiarises avec le travail jusqu'à l'automne, tu reprends la session si tu le désires. Qu'en penses-tu? »

« C'est intéressant, très intéressant même, mais Ken, qu'en pensera-t-il? »

« Il sera très heureux de t'avoir près de lui. » Dit Ken derrière moi.

« Tu seras comme mon fils, je t'apprendrai le petit peu que je sais et nous devrions faire une belle paire. J'aime ton père et je serai très heureux de prendre soin de toi. »

« Si tu veux me considérer comme ton fils, j'espère que tu n'as rien contre l'inceste? » Dis-je en riant.

Je m'approchai de lui et l'embrassai à bouche ouverte. Étant donné la réponse positive à mon baiser, je déplaçai une main et je lui tâtai l'entrejambe. Il bandait très fort dans son caleçon blanc et mon père sourit à nos attouchements et s'approcha lentement.

« Je vous laisse, je vais me coucher. »

« Non pas cette fois, Guillaume. » Lui répliquai-je.

Je me retournai vers lui et l'embrassai avec autant de fougue et d'ardeur.

« Depuis votre arrivée, j'ai le goût de baiser avec vous et je me retiens, car j'ai toujours espéré avoir une relation, seul avec toi, mais ce soir, je n'en peux plus, je vous veux tous les deux. »

« Non, Éric. Tu m'as fait comprendre certaines choses et je me dois de les respecter. Je vous laisse tous les deux et j’espère vous voir profiter de la nuit. » Ajouta Ken en retournant dans sa chambre.

Guillaume me regarda avec beaucoup de tendresse, ses yeux perlaient. Il me serra dans ses bras et m'embrassa avec une vigueur indescriptible. Nos mains ne se baladaient pas sur nos corps, elles les pétrissaient littéralement. Toute la pression contenue était soudain libérée. Tout l'amour l'un pour l'autre que nous portions en nous était en éruption. Nous n’étions plus qu'une masse de lave en fusion.

Mes mains se firent plus pressantes sur sa queue rigide, en quelques secondes, je le mis à poil et j'enfonçai sa pine dans ma gorge avec un appétit d'ogre. J'aurais aimé l'engloutir entièrement en moi tellement je brûlais de désir. Il se retira pour ne pas éjaculer tellement son excitation était grande.

Il me dévêtit lentement, il voulait prendre le temps de découvrir chaque partie de mon anatomie. Il m'avait déjà vu nu, à la boutique entre autres, mais cette fois, il me déshabillait pour lui et il puisait une satisfaction à le faire. Il embrassait avec vénération chaque partie de peau qu'il libérait. Il ouvrit mon pantalon et ma queue germa par elle-même en s'offrant à lui.

Il ouvrit la bouche et je lui enfonçai mon dard dans le fond de la gorge, il m'écarta les fesses et me pressant contre lui. Il pompait en me chatouillant les couilles avec sa langue, j'ondulais les hanches de plaisirs. Je le pistonnais et ne pouvais me retenir de lui éjaculer dans le fond du gosier dans un grand râle de jouissance. J'entrouvris les yeux juste assez pour voir dans le miroir, Ken se masturber en nous regardant.

Guillaume se releva et je cherchais sa bouche pour un baiser ardent. Je me retournai et lui présentai mes fesses que j'écartais largement avec mes mains.

« Vas-y baise-moi. »

Il pointa son gland dans mon orifice et poussa lentement, très lentement, merveilleusement lentement. Je sentais chaque centimètre de sa queue entrer en moi et cela me procurait une sensation énormément délicieuse. Je détectais la lente progression de son Prince Albert m'ouvrir les entrailles. Il me ramonait le cul avec raffinement, son va-et-vient avait une sensualité extraordinaire jamais connue encore. En quelques coups de butoir, il nous amena tous les deux au paradis. Il vint en moi et moi sur le tapis du salon.

« Extraordinaire. » Dis-je.

« J'espère juste avoir été à la hauteur de ce que tu mérites. » Répondit-il.

Nous nous sommes embrassés avec amour. Ken, dans le miroir, sourit de satisfaction, il ne se savait pas regarder ni que je l'avais vu éjaculer aussi.

À mon réveil, l'agent immobilier était déjà sur place et il discutait des modalités de la transaction avec Guillaume et Ken.

« Éric, je te présente, Bruce, il est agent d'immeuble, il se chargera de vendre la propriété. Je crois que nous pouvons lui faire confiance. »

« Guillaume, occupe-toi de tout, je te fais confiance. Moi, tout ce que je veux c'est d'en finir. »

« Nous ferons tout ce que nous pouvons pour satisfaire, Monsieur. » Dit Bruce.

« Je vous laisse discuter des modalités. »

Je m'en vais dans la cuisine prendre un café et déjeuner, Ken vint me rejoindre.

« Il faudra que tu t'impliques dans la transaction, tout cela t'appartient maintenant. »

« Je sais, mais je n'ai pas la tête à cela, je suis désolé. »

« Je comprends très bien, mais nous devons partir dans deux jours et tout doit être signé. Si tu ne veux pas te faire avoir et pouvoir retirer la réelle valeur de tes biens, il va falloir que tu passes rapidement par-dessus tes états d'âme. »

Je le regardai droit dans les yeux et avec un sourire en coin, ajoutai : « Comme tu as pu le constater hier, je suis capable de passer par-dessus mes états d'âme, comme tu dis, et fonctionner normalement si le cœur m'en dit. »

« Tu m'as vu? »

« Oui, les miroirs, c'est très pratique. »

« Je vois. »

« Je te remercie d'avoir respecté notre intimité et de m'avoir laissé ce moment. Je sais que nous n'en aurons pas beaucoup, Guillaume et moi. »

« Il est vrai qu'il est très occupé et voyage beaucoup. »

« J'aurai beaucoup plus d'intimités avec toi qu'avec lui, à ce que je vois. »

« Oui, nous devrons cohabiter et apprendre à vivre tous les deux ensemble. »

« Serai-je ton esclave? »

« Je peux te l'apprendre si tu veux. »

« Cela peut être intéressant et j'aimerais tenter l'expérience. »

« Cela se fera à ta convenance, je te considère comme mon fils, tu sais. »

« Pas trop, quand même. Comment cela se passe, vos soirées? »

« Cela dépend, nous pouvons avoir des thèmes, des soirées meurtres et mystères, nous essayons de varier beaucoup. Un thème peut très bien fonctionner une fois et nous pouvons rater la deuxième fois. Par contre, la plupart du temps, il y a beaucoup de cuir et de bondage. »

« C'est quoi du bondage? »

« C'est une activité sexuelle utilisant des cordes, des chaînes, des menottes, enfin tout ce qui peut attacher. Nous attachons une victime, la laissant à la merci des personnes présentes. »

« Cela peut-il être dangereux? »

« Nous sommes présents afin que rien ne dégénère ou qu'il y ait des activités qui pourraient mettre en danger la vie ou la santé de la victime. »

« Ce peut être très intéressant, je crois que j'aimerais tenter l'expérience. »

« Nous recevons une centaine de personnes pour fêter la nouvelle année, aimerais-tu être le cadeau-surprise? »

« Je ne dis pas non, mais, cela consisterait à quoi? »

« Nous t'installons dans la pièce centrale près du buffet, tu es complètement nu, tes chevilles sont retenues au sol, elles sont largement écartées par une barre de fer et tes bras sont attachés en croix. Ta tête peut être recouverte d'une cagoule si le cœur t'en dit. »

« Je suis comme un hors-d'œuvre en fait? »

« Non, tu es la pièce de résistance pour le dessert. Les gens passent au buffet, quelques-uns peuvent te taponner un peu au passage, libre à eux. Ils se regroupent par la suite et jasent entre eux, les jeunes serveurs se promènent parmi les convives afin de bien remplir leur verre et nos invités ne doivent manquer de rien. »

« Les gens sont nus aussi? »

« Les serveurs ont des anneaux en argent autour de la base de leur pénis et des caches-sexe ou des jocks-straps. Sur l'écran géant jouent des films pornos de façon à garder tout le monde bien stimulé. Les serveurs ne gardent pas leur pièce de vêtement bien longtemps évidemment. La soirée se continue avec des attouchements ici et là. À onze heures quarante-cinq, nous te soulevons, te déplaçons face contre la table de la salle à manger et te ligotons, pieds et bras bien écartés. Nous étendons de la crème fouettée sur ton corps. »

« Ce doit être excitant. »

« Pour tout le monde Éric. Les invités sont divisés en deux et chaque groupe aura à lécher un des côtés. Quand le derrière est bien nettoyé, nous te retournons et le manège recommence. »

« Juste à t'écouter, je bande d'impatience. »

« Pendant qu'un des groupes s'occupe de toi, les serveurs servent d'amuse-gueule aux autres. »

« Tout est permis? »

« Oui, mais dans les limites de ce qui est acceptable à chacun. Nous sommes tous majeurs et consentant, il n'y a pas de viol, si c'est ce que tu veux dire. »

« Il est toujours inquiétant d'être à la merci de personnes que nous ne connaissons pas. »

« Tu as raison. »

« De quoi discutez-vous? » Dit Guillaume en nous rejoignant.

« Ken et moi mettons au point la soirée de fin d'année que vous donnerez le 31. »

Mon père regarda Ken.

« Si tu es d'accord, Éric sera la pièce de résistance pour traverser l'année. » Dit Ken.

« J'espère que j'ai mon mot à dire. » Répliquai-je.

« Quel genre de pièce? » Demanda Guillaume.

« Avec la crème fouettée. » Répondit Ken.

« Ce sera amusant, j'en bande déjà. » Repris-je.

« Je ne sais pas si c'est une bonne idée. » Dit Guillaume.

« Écoute, si je vais demeurer avec vous deux, je veux vivre comme vous et partager votre façon de vivre. Quand elle ne fera pas mon affaire, ne t'inquiète pas, tu le sauras. »

« J'hésite. »

« Pourquoi? Parce que je suis ton fils? »

« Oui. »

« Serais-tu jaloux? » Demanda Ken.

Mon père le regarda sévèrement.

« Tout ce que je fais et que j'ai toujours fait, je le fais parce que je veux le faire. Nous avons baisé ensemble hier parce que c'est cela que je voulais. Tu m'excites beaucoup et Ken aussi. J’aurais pu baiser avec Ken à plusieurs reprises depuis votre arrivée, par contre, je voulais avoir une relation avec toi avant d'en avoir une avec Ken. Mais l'avoir rencontré avant, cela ferait longtemps que le tout serait consumé entre nous. »

« Merci. » Dit Guillaume.

« De plus, au sex-shop, ne vous ai-je pas dit que j'étais prêt à parfaire mon éducation sexuelle avec vous? Également, ne t'ai-je pas dit, Guillaume, que j'assumerais ma décision quand tu as dit que je m'embarquais dans quelque chose de gros? Tu veux reculer maintenant? Dit-le tout de suite. On fait revenir Bruce, on annule le contrat de vente et je reste ici. »

« OK. Tu as gagné, je m'incline, mais crois-moi, tu seras la plus belle pièce de résistance que nous aurons eue, je te le garantis. Tu veux vivre dans notre sillon, parfait, prépare-toi. »

Je le regardai avec un sourire de contentement, mais lui ne me le rendit pas. Il se leva, m’empoigna par un bras et me mit à genoux devant Ken.

« Suce-le. » Ordonna-t-il.

Ken baissa la fermeture à glissière de son pantalon et sortit sa queue bandée. Guillaume me saisit la tête et me poussa vers la queue de son compagnon. J'ai eu juste le temps d'ouvrir la bouche que déjà, je sentais la pine s'enfoncer dans le fond de ma gorge. Guillaume exerça lui-même le mouvement de pompage, me laissant juste le temps de reprendre mon souffle entre chaque poussée.

Ken prit la relève en s'emparant de ma tête, pendant ce temps Guillaume déchira mon slip et ainsi mit mon cul à nu. Il me vargea sur les fesses à répétition. La queue de Ken m'empêchait de crier et Guillaume redoubla d'ardeur. Il me cracha sur les fesses pour augmenter l’effet des claques, j'avais le cul en feu. Après quelques minutes de ce jeu, Guillaume me fit faire volte-face et présenta mon arrière-train à son amant.

« Il est prêt maintenant, il y a longtemps tu en avais le goût, vas y fourre-le. »

Ken dirigea son gland à l'entrée de mon rectum, je détectai son Prince Albert sur le bord de mon anus. Il s'enfonça d'un seul coup dans le fond de mon cul sans marquer d'arrêt et il me buta férocement. Son va-et-vient se fit avec vigueur et rapidité. Pendant ce temps, Guillaume me bourra la bouche avec autant de force. Les deux jouirent au même moment et je n’ai pas été long à suivre.

« Vois-tu dans quoi tu t’embarques maintenant? » Demanda Guillaume.

« Je le savais déjà. Je sais que vous êtes capable d’être doux et sensuel aussi, tu me l’as montré hier, mais je ne déteste pas votre méthode rude. Je sais que j’en ai beaucoup à apprendre et que vous serez d’excellents professeurs. » Répliquai-je en souriant.

« Penses-tu être prêt à partir par le vol de demain soir? » Demanda Guillaume.

« Il faut absolument que je voie les potes avant de partir. Pour ce qui est de mes affaires, ce ne sera pas long. Je crois être en mesure de partir avec vous deux. »

« Est-ce que je peux t’être utile à quelque chose? » Me demanda Ken.

« Oui, viens avec moi, je vais t’indiquer ce que j’apporte et si tu veux, tu pourrais faire mes valises. »

« Tout pour te faire plaisir et te faciliter la tâche. » Répondit-il en riant.

Rodrigue

Suite de l'histoire

Dernière mise à jour publique (17/7)

Il sera à moi Blibijoux
Thibault Thibault18
Mon Maître Yan
CQFD James
Yan mon Bâtard Stephdub
Mon premier métis Stephdub
Ma première fois Le paon d'Héra
Un oncle parfait Will23mtl
Offerte par un dominateur Nadegetv
Fantasme sur mon camarade judoka AC Wells
Malik, droit dans les buts ! DC

Nouvel épisode

Un oncle parfait - 02 Will23mtl
Ancien pote, nouvelle chienne -05 Bearwan
Chambres à louer -03 JeanMarc
Chambres à louer -04 JeanMarc
Putain de Machine ! -02 James
Le petit short blanc -02 Frank
Le petit short blanc -03 Frank
Les Chronique de Max -06 Max
Les Chronique de Max -07 Max
Julien en famille -07 Marco10e
Julien en famille -08 Marco10e

Juillet

Queue de black en solde Mathias
Week-end chaud Sylou69
Plan chaud à quatre Chopassif
Le petit short blanc Frank
Le mec de mon enemi kyyrx
Putain de Machine James
Sortie vélo  Master23
Première fois avec Alex Marc
Adam Ethan De Rouge
Le moniteur moto -01 -02 Sketfan
Sex shop Lille antoine59
Première expérience avec un mec grâce à Grindr Jimmy
Mon kiné TTBM Kin44
Putain de cours de tennis J-Baptiste
Cuckold Top Frat. Cyrillo
Un après-midi de photo Coco911
Voyage Initiatique -01 Ninemark
Voyage Initiatique -02 Ninemark
Picnique mémorable à la plage James
Liège, ces toilettes et ses histoires Loikksoo
Soumise, offerte à deux hommes Nadegetv
Récréation Frank
Plan odeur avec M Mystérieux Passif & Soumis
Soumission & Domination -496 (L'épisode manquant) Jardinier
La venue du jardinier -02 Eric
Mon bâtard -06 Teub23
La grosse bite de mon beauf -06 Ghost writer
Le chalet -24 Yan
Le vendeur kiffeur -08 Sketfan
Le vendeur kiffeur -09 Sketfan
Le vendeur kiffeur -10 Sketfan
Le mec idéal -24 Pititgayy
Le mec idéal -25 Pititgayy
Franck beau frère routier -05 Helium89
Dans les geoles d'Armid -02 Iwan
Mon fantasme -02 Lord-sauron
Professeur Ligoteur -04 Boundkey
Les frères Mateozzi et moi -02 Bearwan
Ancien pote, nouvelle chienne -04 Bearwan
Julien en famille -05 Marco10e
Julien en famille -06 Marco10e
Soumission & Domination -500 Jardinier
Soumission à Marseille -02 Passif & Soumis
Vendredi soir aux Tuileries Stéphane Juin
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

 

Cyrillo nu a Mykonos
Cyrillo Mykonos

Cyrillo Cuir Leather
Cyrillo Leather

Cyrillo Cuir Leather
Cyrillo Home

&+
Twitter

 
 

Chercher :

CYRILLO CHEZ LES GRECS CYRILLO CHEZ LES GRECS
CYRILLO CHEZ LES GRECS
CYRILLO CHEZ LES GRECS

 

 

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Tout sur Cyrillo - Contact - Twitter - Tumblr - Intagram

Cyrillo Photo

Best of Cyrillo - Cyrillo Cuir - Cyrillo chez les grecs

Dial Chat

Chat & Dial gay (rencontre)

Expositions

Sommaire des expositions - Verner Degray - Barbizart

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - Histoires 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Liens

Liens vers d'autres sites gay - IDM SAUNA - L'IMPACT BAR - EL HOMBRE

Photos

Modèle - Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Vidéo

Vidéo gay

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)