Mai
Nouvelles histoires, photos bbk

VIP
"Accès Avant-Première" des histoires juste avec un don, ou en écrivant une histoire

PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Premier épisode - Épisode précédent

Rempli par Malik -07

Puni par Malik

Salut à tous. Ravi de vous retrouver pour une nouvelle histoire, j’espère qu’elle vous plaira parce que moi, comme les précédentes, j’ai adoré la vivre !

Pour ceux qui ne me connaissent pas, je suis Denis, 23 ans, brun, les yeux clairs, mignon parait-il, 1m75 pour 63 Kg, modèle maigrichon depuis toujours. Je suis bi et, avec les mecs, je peux aussi bien me servir de mes 19 cm que donner mon petit cul rebondi… Tout est une question de feeling avec mon partenaire.

Un soir, j’ai rencontré Malik, 24 ans, un rebeu canon, exclusivement actif, macho, viril, direct. Pendant mes études, je bossais comme serveur dans le restaurant de son père. Ce soir-là, il y  avait un extra, Malik et moi servions tous les deux en salle et, à la fin du service, en attendant que les derniers clients partent,  je suis allé dans l’arrière-cour pour me connecter à un site de rencontre, j’avais envie d’un mec, Malik m’a grillé, s’est excité et m’a filé sa queue. Première expérience gay pour lui, premier rebeu pour moi, on s’est donné du plaisir, depuis, on se voit plus ou moins régulièrement pour des plans cul sans trop de blabla, sexuellement, ça colle parfaitement entre nous. Assez rapidement, un jeu s’est mis en place entre nous pour se chauffer, à celui qui poussera le plus l’autre à bout, je crois que ça nous fait presque autant kiffer que de s’envoyer en l’air lol…

Parfois, l’un de nous joue les casse-couilles avec l’autre et puis, d’autres fois, les occasions excitantes se présentent d’elles-mêmes ! C’est ce qui s’est passé l’autre jour.

Comme souvent, on s’est chauffé par textos toute la journée, c’est lui qui a commencé :

« Je me suis réveillé avec une putain de gaule… T’es jamais là où il faut ^^ »

« Dis donc, au moment où tu te réveilles, je suis au taf depuis un moment alors t’as qu’à te secouer la nouille… »

« Tu veux parler de ma troisième jambe qui t’ouvre en deux lol, n’empêche, tu pourrais passer à la débauche ! Ça fait super longtemps, j’ai les couilles tellement pleines que je suis tout serré dans mon jean ^^ »

« Normal, t’as qu’à t’acheter des fringues de mec, ça irait mieux lol »

« Tssss, là, ça va faire mal ! 20h chez moi pour une explication !!! Imagine même pas être en retard !»

« Sinon quoi ? »

« Bah, déjà que tu vas repartir en boitant, imagine si je t’attends… »

J’ai rigolé, je suis sûr que lui aussi et la journée s’est poursuivie comme ça, juste avec cette boule d’excitation au ventre. Vous savez, cette excitation quand on sait qu’on va baiser super bien le soir, on parle aux gens sans trop être concentré, on est parfois perdu dans ses pensées, on regarde l’heure plus souvent que d’habitude, on se met à bander n’importe quand…

La débauche est enfin arrivée, je suis passé chez moi pour une douche et un bon nettoyage. Je m’habille, je m’apprêtais à partir quand je vois que j’ai eu trois messages de Malik pendant que je me préparais. Le premier me disait de ne venir qu’à 21h, le deuxième qu’on annulait pour ce soir et le troisième qu’il aurait bien besoin de mon aide. Ça m’a un peu inquiété, je l’ai appelé :

« Qu’est-ce qui t’arrive ? »

« Bah, rien de grave, mon père a commandé un four pour le resto, il est arrivé mais, comme il taffe, il m’a demandé d’aller le lui chercher, on l’installera demain. C’est super lourd, tu veux pas venir m’aider ? »

« J’y gagne quoi moi ? »

« Oh putain, me casse pas les couilles là, c’est bon ! Tu viens, on charge le truc, on le ramène chez mon père et après, je te défonce, ça te va là ? »

« J’arrive ! »

« Lol, non, je passe te prendre avec la fourgonnette, c’est sur mon chemin. »

Il arrive, je monte et nous voilà partis chez le vendeur. On galère un peu pour trouver mais on est arrivés trois minutes avant la fermeture, le vendeur, pas du tout aimable, nous montre le four dans sa réserve et nous dit :

« Vu que vous êtes deux, je vous laisse le charger, je m’occupe de la paperasse parce que là, c’est limite ! »

Ben désolé, nous aussi on bosse, on vient quand on peut !!! On charge le four, on le cale bien. Malik voulait entrer dans le magasin, je lui conseille d’attendre pour que l‘autre ressorte histoire de bien lui faire perdre son temps lol. Le mec revient, file les papiers à Malik qui lui fait le chèque, il referme les portes du fourgon, remonte et range les paperasses dans un dossier que son père lui avait donné. Pas plus d’une minute après, on voit le patron du magasin partir à toutes blindes ! Malik me dit :

« Ben lui, il fait pas d’heures sup, il doit avoir un sacré plan qui l’attend ! »

On rigole, il me regarde et me dit :

« T’as vu comme c’est mort ici quand les boutiques sont fermées ? »

« Oui, avec ça Malik, c’est une zone commerciale alors quand les magasins sont fermés, qui veux-tu qui vienne là ? »

« Ben peut-être des mecs aux couilles pleines qui veulent se les vider, genre moi et toi qui va me sucer là ! »

Là, je l’avais pas vu venir mais la situation m’a paru excitante vu que, d’habitude, il ne veut pas qu’on puisse être vus. J’ai pas hésité, j’ai défait la ceinture et j’ai plongé entre ses jambes pour embrasser et lécher son paquet. Je l’ai entendu souffler profondément, il a ouvert les boutons de sa braguette, a posé sa main sur ma tête, m’a caressé et m’a dit :

« Vas-y, fais-moi du bien… »

J’ai léché le tissu de son boxer avant de le baisser. Il a soulevé son bassin pour m’aider à libérer sa queue qui a jailli d’un coup, droite et raide avec une bonne goutte de mouille au sommet du gland. J’ai léché son méat en étalant sa mouille, je massais ses couilles en même temps. Une de ses mains était toujours posée sur ma tête alors que l’autre me caressait le dos et descendait sur mon cul. Il m’encourageait :

« Ah ouais, vas-y, suce-moi bien, c’est bon, je kiffe là ».

Je commençais à monter et descendre sur sa queue toujours en lui massant les couilles quand son téléphone, posé sur le tableau de bord, a sonné. Il l‘a pris pour voir qui l’appelait et, avant de décrocher, a essayé de me relever la tête mais j’ai résisté trop excité à l’idée de lui faire une pipe pendant qu’il téléphonait. Il a dû céder et a commencé à parler avec une voix bizarre, peu assurée, plus saccadée :

« Ouais, allo papaaaa ! »

« Ouais, c’est chaaaaargé ! »

« Pas de PROblème, c’est niquêêêêêêêl ! »

Son père parlait encore, moi, je m’activais comme un fou sur sa queue, je lui faisais même des gorges profondes, il n’en pouvait plus, il tentait de me retirer en me tirant les cheveux mais n’y arrivait pas, en même temps, il écartait et resserrait les jambes super vite. Il n’a pas pu contrôler, j’ai senti  sa queue durcir, son gland grossir et, d’un coup, il m’a rempli la bouche de sperme en de longs jets puissants et bouillants. J’ai regardé ce qu’il faisait, il serrait les dents, avait fermé les yeux et avait écarté le téléphone…  Je l’ai juste entendu murmurer :

« Oh putaaaaaaaain ! »

Quand il a eu finir de jouir, il a repris un peu ses esprits et a dit :

« Bon écoute papa, on rentre là ! On passe au resto pour que tu vois.»

Il a raccroché, a balancé son téléphone sur le tableau de bord et m’a dit :

« Putain mais t’es con ! Tu me suces et tu me fais jouir quand je suis au téléphone avec mon père ! »

« T’as vu comment t’as joui ? Allez avoue, t’as kiffé comme un malade ! »

Il n’a pas répondu, s’est rhabillé et a démarré. Un moment après, il a dit :

« Tu me refais jamais ça, t’entends ? »

« Ouais, pas tout de suite, t’es vidé, je vais attendre que t’ai rechargé lol »

Il a souri et on a continué. On est arrivé au restaurant, son père est venu voir rapidement le four, tout lui allait, on est allé garer la fourgonnette et on est reparti avec la voiture de Malik. On est arrivé chez moi, je lui ai demandé s’il ne voulait pas monter, il m’a dit :

« Ben non, tu m’as vidé, qu’est-ce que tu veux que je monte faire ? »

« Salaud ! »

Je suis descendu un peu vénère ! Je suis arrivé chez moi, j’ai reçu un texto de Malik : « Tu vas pas m’en vouloir j’espère lol » et on a frappé à la porte en même temps. Je suis allé ouvrir, il était là et m’a poussé, il est entré, a claqué la porte et m’a dit :

« Tu vas pas m‘en vouloir mais là, tu mérites une putain de leçon toi ! »

Il m’a traîné dans la chambre, m’a balancé sur le lit, m’a arraché mes fringues sans que je réagisse, j’étais un peu sonné, il m’a allongé sur le ventre, a baissé son jean sur ses cuisses puis s’est couché sur moi, je sentais sa queue dure entre mes fesses qui montait et descendait, il me mordillait l’oreille, ses mains étaient posées sur ma poitrine et me trituraient les tétons. Il m’a dit :

« T’as voulu jouer à la pute, tu vas comprendre ce que ça fait de te faire défoncer comme une pute alors ! »

Il a craché dans sa main, a soulevé son bassin pour lubrifier sa queue, a dirigé son gland à l’entrée de mon cul et il a poussé à fond. J’ai gueulé de douleur mais il ne s’est pas arrêté, aussitôt au fond, il a commencé les va-et-vient en claquant bien son ventre sur mes fesses, je mordais l’oreiller, il m’a dit :

« T’inquiète, tu vas aimer ! Appelle ta mère si tu veux pour lui montrer comment tu fais bien la pute ! »

Le pire est qu’il avait raison, j’ai vite eu du plaisir et j’ai mouillé, la douleur a disparu et j’ai commencé à prendre mon pied, je lui ai même demandé d’aller plus fort encore. Il m’a défoncé un long moment puis est ressorti, trois doigts ont remplacé sa queue et il m’a limé de toutes ses forces en me disant que j’aimais ça me faire doigter et défoncer, que ça me faisait mouiller comme un grosse salope. Plus il m’insultait, plus j’avais de plaisir et plus il y allait fort.

Il m’a retourné pour me mettre sur le dos, jambes écartées et relevées, il m’a doigté à nouveau en m’insultant encore. J’avais super chaud, j’étais surexcité, dans un état second. Il a retiré ses doigts s’est allongé entre mes cuisses et m’a défoncé à grands coups de reins, ses couilles claquaient sur mes fesses. Sa queue excitait ma prostate à chaque passage, ça commençait à me faire de l’effet. Sans me toucher, j’ai senti le plaisir monter, ma queue était dure comme de la pierre, elle a craché tout mon jus sur mon ventre et mon torse, je lui disais de continuer encore.

Il m’a fait encore changer de position pour me mettre en levrette, il m’a fessé et a replongé sa queue en moi, il m’a baisé en me tenant solidement par les hanches, il n’a pas tardé à avoir envie de jouir, il s’est enfoncé bien au fond et a poussé un long cri un peu rauque tout en me remplissant.

Il est ressorti, s’est allongé à côté de moi, du revers de sa main, il s’est essuyé le visage plein de sueur et a dit :

« Putain, t’as pris cher là ! »

J’étais mort, essoufflé, en sueur moi-aussi mais j’ai répondu :

« Ouais, bof, j’ai connu mieux, tu tiens une petite forme ces temps-ci ! »

Là, on a éclaté de rire.

On s‘est douché puis il est reparti. Quelques minutes après, je recevais : «Trop bonne ta pipe, j’ai grave kiffé ^^^ ». Ça m’a fait sourire, j’ai renvoyé : « Excellente ta punition, je recommencerai dès que je pourrais ^^ ».

J’espère que vous avez aimé :) ou pas :(…. Faites le moi savoir sur denis.chassagnes@gmail.com

D.C

Email

Suite de l'histoire

Autres histoires de l'auteur : Premières chaleurs avec Malik - Malik, le roi de la glisse ! - Malik - Bons rapports entre voisins - Un extra bien chaud - Fin de nuit agitée - Préparé pour être baisé - Denis - Se donner à fond pour un stage

Dernière mise à jour publique

6 Mai > 10 Mai

Le pari Pascal
Soirée routier riders59650
Du statut de Salope à celui de Pute Adonf
Agent Spécial GwenaelAgent Spécial Gwenael GwenBlondinet
Dragon Ball ZZZ Astro
Comment j'ai lopé ma famille Camille
Nice -01 Calinchaud
Je suis une vraie chienne Pascal
Chantier éloigné Caramel
Envie d'exhib Pascal
Shawn Mendes me baise Boris22

Nouvel épisode

Professeur Ligoteur -02 Bounkey
La grosse bite de mon beauf -04 Ghost writer
Chantier éloigné -02 Caramel
Kader -03 Cédric
Kader -04 Cédric
Julien en famille -02 Marco10e
Mon chéri et son pote -02 Lucas22
Le lycée, ça craint -02 Guillaume
Soumission & Domination -498 Jardinier
Le militaire gabonais -02 Luk Alexandre

Mai 2018

Moi, lope des rebeux LopsaEnveut
Corrigé par un lascar violent Dimosqwertz
Aux bains avec le Hokage Boris22
Une défonce inoubliable Adonf
Opération séduction du patron Costard fétiche
Journée du Patrimoine ! Stephdub
Turquie 2018 Viril57100
Le jardinier Gegebi95
Le Gigolo NeoFP
Agent de sécurité bien membré Ghost writer
Jean et moi Pascal
Le Mateur Eric
Douce rencontre Mimi83
Le centre d'internement Roberttiti
Tonton gandhii34
Sexe acrobatie ? Pascal
Chambres à louer Jeanmarc
Mec marié en forêt jrmec1385
La grosse bite de mon beauf -03 Ghost writer
Chroniques de Cédric Cedric21052
Le mec idéal -21 Pititgayy
Le mec idéal -22 Pititgayy
Les Chronique de Max -05 Max
Pire des salopes -03 Ulrich
Séance photo -05 Pascal
Histoire de lycéens Gaëtan92
Julien en famille Marco10e
Serveur d'un soir Pascal
Pierre mon mac Pascal
Mon rêve américain Maxou
Premières chaleurs avec Malik DC
Mon mâle rebeu VTC Lucas
Professeur Ligoteur Boundkey
Retour de plage Pascal
Soumis au marié Paulfalloux
Différentes interprétations PoisonFecond
Rencontre Facebook Jolicul
Tellement je kiff mon Boss -08 Putedesteph69
Un été bien rempli -02 Adri
Le chalet -23 Yan
Soumission & Domination -495 Jardinier
Soumission & Domination -496 Jardinier
Soumission & Domination -497 Jardinier
Croisière -08 Calinchaud
Le militaire gabonais Luk Alexandre
Ma première fois à trois Renaud1212
Le lycée, ça craint ! Guillaume
Une formation très intense Ghost writer
Visite de mon frère Clemsex
Baise chez papa Maxoy51
Violé en groupe HadrienQc83
Chez Philippe Frank
Soumission & Domination -493 Jardinier
Soumission & Domination -494 Jardinier
Jean -11 Kawiteau
Mon bâtard -04 Teub23
Séance photo -05 Pascal
Éric, ma vie Chapitre -10 Rodriques
Éric, ma vie Chapitre -11 Rodrigue
Éric, ma vie Chapitre -12 Rodrigue
Arrêt imprévu -02 Caramel
Croisière -07 Calinchaud
Beau-Père -06 Calinchaud
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

 

Cyrillo nu a Mykonos
Cyrillo Mykonos

Cyrillo Cuir Leather
Cyrillo Leather

Cyrillo Cuir Leather
Cyrillo Home

&+
Twitter

 
 

Chercher :

CYRILLO CHEZ LES GRECS CYRILLO CHEZ LES GRECS
CYRILLO CHEZ LES GRECS
CYRILLO CHEZ LES GRECS

 

 

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Tout sur Cyrillo - Contact - Twitter - Tumblr - Intagram

Cyrillo Photo

Best of Cyrillo - Cyrillo Cuir - Cyrillo chez les grecs

Dial Chat

Chat & Dial gay (rencontre)

Expositions

Sommaire des expositions - Verner Degray - Barbizart

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - Histoires 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Liens

Liens vers d'autres sites gay - IDM SAUNA - L'IMPACT BAR - EL HOMBRE

Photos

Modèle - Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Vidéo

Vidéo gay