Mai
Nouvelles histoires, photos bbk

VIP
"Accès Avant-Première" des histoires juste avec un don, ou en écrivant une histoire

PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Baisé par mon nouveau frère et …

Salut, je me présente: Mathieu, 18 ans, beau petit mec de 5'9", 155 lbs, cheveux brun frisés, yeux noir charbon, je ne suis pas très sportif, sauf la nage et le plongeon, comme de raison à mon âge, beaucoup de bicyclette pour me déplacer, je n'ai pas de petite amie régulière, mais j'en ai embrassé et tâté quelques-unes, mais pas encore de sexe, sauf en solitaire et régulièrement.

Mes poils pubiens montaient légèrement jusqu'à mon nombril, j'ai grandement amélioré ma technique de masturbation, me crachant dans la main pour me frotter mon beau gland le décalottant tout rouge. Aussi, en me serrant les couilles fermement, je me fais bander plus dur et même en me passant le doigt dans mon anus ou me frottant la naissance de mon pénis. Tout cela s’est bien allongé et grossi depuis mes treize ans et comme je me mesure régulièrement, je suis déjà rendu à 7" et à 5" de circonférence ; je me demande à combien de pouces je vais être à 21 ans, quand je serai devenu un homme.

Oui, ma vie sexuelle, ce n'est que cela pour le moment mais je me satisfais soir après soir, sans jamais en sauter un seul...

Je vis seul avec ma mère, ayant perdu mon père dans un accident d'automobile, je me souviens peu de mon père, car à son décès, je n'avais que cinq ans. Ma mère, veuve, a rencontré un homme de son âge et elle va se remarier. Je la comprends bien mieux car depuis que j'ai découvert le sexe, je conçois que ma mère a besoin de la tendresse d'un homme et surtout de son gros pénis entre ses deux jambes.

Le jour du mariage, une petite cérémonie intime - une trentaine d'invités - s’est tenue dans le jardin de mon nouveau beau-père. Tous les invités avaient l’âge des mariés, sauf moi et le fils de mon beau-père.

Luc avait 20 ans, un grand mec de 6' et de 175 lbs, les yeux bruns et les cheveux noir charbon coupé très courts. Il donnait l'impression d'être un soldat, il était comme moi, seul, non accompagné à la noce, donc nous avons fraternisé entre futurs frères par l'union de nos parents.

Ayant bu un peu de vin au repas, j'étais moins gêné de bavarder avec lui et faire ainsi plus ample connaissance. Vu que nous allions vivre sous le même toit et pendant que les adultes parlaient, s’amusaient et dansaient, nous nous sommes retirés dans un coin de la grande cour. Nous parlions en prenant une bière, nous racontant nos choix d'études, nos sports favoris et nos passe-temps, un peu des filles, mais peu seulement.

Puis, il insista pour me faire visiter ma future chambre et la sienne, qui étaient voisines. J'admets que je vais avoir une grande chambre et j’ai hâte d’y emménager avec toutes mes affaires personnelles. Nous sommes allés dans sa chambre et il a mis loquet à sa porte !

- Mais Luc, pourquoi fermes-tu la porte avec le loquet ?

- Simplement, pour ne pas être dérangé par tous ces fêtards qui ne sont pas de notre âge !

- Tu as bien raison !

Nous avons bavardé de choses et d'autres, assis sur le bord de son lit en buvant une autre bière, comme deux vieux amis, comme de vrais frères. Luc était vraiment chouette, très gentil avec moi ; moi qui craignais qu'il allait me détester à cause du mariage de son père et de ma mère. Mais non, il approuvait aussi leur union tout comme moi !

Comme il fallait s’y attendre la conversation a débouché sur le sexe. J'ai dû admettre que j'étais encore vierge, sauf bien entendu de mes masturbations solitaires. Tandis que lui avait perdu sa virginité totale depuis longtemps et qu'il était très actif côté sexe. Qu'il baisait régulièrement et que pour lui il n’y avait que trois choses importantes dans la vie: le sexe, les sports et les études, par ordre d'importance.

Sur ce, je lui ai dit :

- Tu as de la chance d'avoir autant de sexe que tu le veux !

- Ne t’en fais pas, tu as juste 18 ans et crois-moi, je vais te rendre aussi actif que je le suis ; côté sexe entre frères l'on doit partager cela ! N’est-ce pas Mathieu ?

- Oui, Luc, ce serait gentil de ta part, je t'aime bien tu sais !

- Moi aussi, mon beau petit Mathieu, nous allons sûrement bien nous entendre, comme deux vrais frères!

- J'en suis persuadé maintenant ; j'avais tellement peur que tu me rejettes comme frère!

- Bien sûr que non, veux-tu une autre bière?

- Pourquoi pas, il nous faut fêter l'union de nos parents.

Il se leva, est allé à son bureau et du fond du tiroir du bas, il a sorti des revues qu'il me lança et il me dit :

- Regarde-ça, ça va te mettre au courant de la vie, je vais chercher quelques bières froides et je reviens ; mets-toi en plein la vue !

Je me suis mis à regarder les revues pornos ; de belles filles à poil avec de beaux gros seins, deux autres revues des filles et des gars en action. Les filles offrant de bonnes pipes aux grosses queues des hommes et même leur mettant leurs queues à fond entre les deux jambes.

Les deux dernières revues : juste des gars à poil en action, des pipes, des 69, des éjaculations dans leurs faces et même les hommes qui pénétraient les jeunes dans leurs anus, leurs grosses queues à fond dans leurs petits culs. À voir tout cela, même si je ne peux croire que deux gars pouvaient faire cela, j'étais en pleine érection quand Luc est revenu.

- Alors, que penses-tu de mes revues, ça t'as fait bander ou pas?

- Oui, mais les revues d'hommes, cela me surprend que ce soit possible de faire
ça !

- Bien sûr voyons, c'est aussi bon entre gars qu'avec une fille et même meilleur, car deux gars aiment le sexe, une fille est toujours plus prude sur ça.

- Tu crois, Luc ?

- Réponds-moi la vérité, Mathieu, tu te masturbes combien de fois par semaine ?

- Je ne sais pas quoi répondre à une telle question ?

- On est frères ou pas, dis simplement la vérité !

- Ok, je me masturbe tous les soirs et toi?

- Moi aussi, sauf quand j'ai la chance de baiser, c'est bien meilleur à deux, tu sais ! Surtout qu'à deux tu peux jouir deux ou trois fois.

- Sûrement que oui, j'en suis persuadé.

- Tiens, prends une bière, j'en ai monté six, on va avoir la paix, juste nous deux ici !

- Merci Luc.

- Tiens et vide-la d'une seule gorgée, en même temps que moi !

J'ai vidé ma bière d'un seul trait et aussitôt après Luc s'est collé sur moi, sa grande main sur mon entre-jambe et il me poussa sur le lit pour m'embrasser sur la bouche.

- Luc, qu'est ce qui te prend ?

- Mathieu, ne sois pas farouche, j'ai envie de toi, tu es si mignon, mon beau petit Mathieu.

- T'es malade, nous, baiser ensemble ? Tu sais j'aime les filles et je ne suis pas gay ! Et toi, tu l’es ?

- Oui, je suis gay et je te veux de gré ou de force et je t’aurai !

- Tu es malade. Essaye !

- Mathieu, veux-tu devenir mon vrai frère ou mon ennemi ?

—Là n’est pas la question !

De sa grandeur il se coucha sur moi, m'écrasant de son poids et j’ai même senti son érection sur ma cuisse. Il m’a pris la tête entre ses deux grandes mains et m’a embrassé sur la bouche, me mordillant les lèvres et mettant sa langue en bouche comme je le fais avec les filles.

Il embrassait si bien que je me suis mis à bander raide, je ne pouvais croire ce qui m'arrivait mais j'aimais cette nouvelle sensation. Il déboutonna ma chemise et se mit à me lécher les tétons et me les mordiller ; ce qui me fit gémir. Puis il est descendu vers mon nombril et s’est mis à défaire ma ceinture et ma fermeture éclair.

- Arrête-ça, Luc !

- Mathieu, tu vas oser me dire que tu n'aimes pas ça ! Tu as vu et senti comment ta queue bande en ce moment ?

- Non, c'est bon. Mais...

- Pas de mais, laisse-toi faire et deviens mon vrai frère.

Il baissa mon pantalon, il m'enleva mes souliers, mes chaussettes et mon pantalon. Il s’est mis à me lécher les pieds et est remonté jusqu'à ma queue toute raide, qu'il lécha à travers mon boxer.

Ensuite il m’a baissé le boxer ainsi que mon prépuce, pour faire sortir mon gland tout rouge et mouillé. Il l’a léché et a mis toute ma queue dans sa bouche tout en jouant avec mes couilles ! La seule que j’ai pu dire :

- Wow, Luc, que c'est bon ! Mais arrête, tu vas me faire jouir !

Me voyant sur le bord de l'extase totale, il lâcha ma queue pour me manger les couilles et il a même glissé sa langue dans mon anus ! Une sensation indescriptible que de sentir une langue fureter à l'intérieur de ton cul !

J'étais excité comme jamais je l’ai été et me voyant me tortiller en tous sens, il a cessé de déguster mon corps pour se mettre lui aussi à poil et à genoux par-dessus moi.

Il m’a offert une queue de plus de 8" recouverte d'un long prépuce que j'ai vite décalotté pour voir surgir un gros gland rouge violet tout imbibé de précum, que j'ai léché sans aucune hésitation.

Pour me mettre dans la bouche son beau gros gland gonflé à son maximum, Luc me tenait la tête et il a poussé sa belle grosse queue au complet dans la bouche et je me suis mis au travail pour tenter de lui offrir une pipe digne de moi. Et même si j'en étais à ma première pipe, je crois bien avoir un don pour cela ; ne m’a-t-il pas dit que je suçais bien et qu'il adorait ma façon de le sucer.
Puis il se glissa en position de 69, pour que nous puissions nous sucer l'un, l'autre. Pendant que je suçais sa belle grosse queue, lui il s’est mis à me manger le trou de cul en y entrant sa langue tout en me masturbant.

Je n'en pouvais plus et je le suppliais de s'arrêter mais il a pris ma queue en bouche pour recueillir mes trois bonnes giclées de sperme de cette incroyable jouissance. Il a tout avalé et j’étais satisfait.

Il m’a fait mettre à quatre pattes sur le lit et j'ai vite compris qu'il voulait me la mettre dans le cul, comme dans les revues que j'ai vues tantôt. Je craignais une douleur à en mourir mais je n'ai rien dit. J’ai senti son gros gland à la porte de mon corps, qui s'y est glissé lentement et une douleur m'envahit. Je me suis retenu pour ne pas crier ; je voulais essayer cela au moins une fois.

Je l’ai senti m'envahir et sa grosse queue se faufilait en moi jusqu'à ce que je sente ses grosses couilles collées contre mes fesses. Il est resté immobile en moi pour me laisser m'habituer comme il m'a dit...

Puis il se mit à faire des vas et viens en moi et la douleur cédait la place à une jouissance inouïe si forte que ma queue a repris vite son érection comme si je n'avais pas joui. J'étais sur le point de jouir à nouveau quand il se mit à gémir fortement et j’ai senti que sa grosse queue devenir encore plus grosse mais surtout qu'il se vidait les couilles en moi en gémissant fortement. Puis, il s’est écroulé sur moi pour m'embrasser à pleine bouche tout en me caressant les cheveux.

Au même moment, ça frappe à la porte. Il a crié :

- Qui est là?

- Ton père, Luc, que fais-tu ! On te cherchait en bas !

- Je suis avec mon frère Mathieu!

- Mathieu est avec toi, que faites-vous ?

- Ce que tu penses, papa !

- Pas sérieux, ouvre-moi !

- Es-tu seul, papa ?

- Bien sûr qu'oui, si je te dis d'ouvrir !

Luc, complètement nu est allé ouvrir la porte à son père comme si c’était la chose la plus normale et moi, je me cachais sous les couvertures. Son père dans la quarantaine et bel homme est entré et tous les deux se sont dirigés vers le lit où je me trouvais.

Le père a enlevé la couverture et je me suis retrouvé à poil devant mon beau-père et Luc, voyant ma gêne, tellement que j’étais rouge de honte a dit :

- Papa, si tu veux essayer le beau petit trou du cul de ton nouveau fils, fais-le, mais il n'est plus vierge, car il m'a offert sa virginité...

Luc s’est remis en 69 avec moi et j'ai vite bandé à nouveau. Le beau-papa a sorti de ses pantalons une grosse queue de 9" et s’est mis derrière moi et doucement il m'a enculé avec ce monstre. Il était vraiment expert en enculage car je suis resté dur comme un âne et au moment où il a éjaculé en moi, son énorme quantité de sperme, moi je remplissais de plusieurs giclées, à nouveau, la bouche de Luc avec mon jus de jeune mâle.

Luc se releva pour embrasser son père et partager mon sperme avec lui, puis beau papa retira sa grosse queue de mon anus pour me faire lécher sa queue pleine de mon sperme et il m'embrassa à mon tour.

Avant de nous quitter, il m’a dit :

- Mon beau Mathieu, mon petit Luc, ne vous refusez rien entre vous, surtout que mon petit Luc va être en manque maintenant que j'ai une femme à satisfaire.

- Oui papa,

Ai-je répondu surtout qu'il me plaît bien, Luc !

- Mais les jeunes, n'oubliez pas votre père, nous nous reverrons encore au lit !

Il est reparti et Luc s’est remis à mes côtés en me caressant de la tête aux pieds et m’a demandé :

- As-tu apprécié tout cela ? Ou es-tu déçu par ton nouveau frère et beau-père?

- Déçu, non, surpris OUI, mais j'ai adoré ça.

- Super comme ça, nous pourrons refaire l'amour ensemble !

- Aussi souvent que tu le voudras Luc, mais ton père... ou mon père... disons notre père... je ne sais pas, lui, pas trop souvent mais toi oui ; j’ai aimé.

- Tu sais, Mathieu, en plus d'être mon frère, tu es beau et tu as un beau corps, je t'aime bien tu sais et tous les soirs j’ai une petite place pour toi !

- Sois assuré que je vais en profiter de cette belle offre et plus que tu penses...

- Profites-en autant que tu le voudras, si tu n’en profites pas assez, c'est moi qui irai te rejoindre dans ton lit !

- Parfait !

- Allons rejoindre les invités et plus tard dans la soirée, nous reviendrons ici et cette fois je veux sentir ta belle queue en moi, ce sera à ton tour.

- Vrai, tu veux que je te pénètre ?

- Non, je veux que tu m'encules comme le beau et vrai petit mâle que tu es, que tu me défonces le cul!

Revenus à la noce, nous avons parlé beaucoup et il m'avoué qu’il était gay et que son père le baisait depuis plusieurs années. Il a même osé me demander si je ne voulais pas, en plus d'être son frère, être aussi son amant et si j'acceptais il ne baiserait plus avec personne d'autre que moi. Il irait même jusqu’à éloigner son propre père si je lui demandais. Il me trouvait très beau et il m'aimait déjà depuis la première fois qu'il m'avait vu lorsque nos parents ont fait l’annonce de leur mariage.

Après quelques minutes de réflexion, je lui ai dit :

- Oui, je suis d’accord à condition que tu me laisses essayer au moins une fois avec une fille et que tu ne repousses pas notre père car je ne veux pas d'histoire avec lui.

- Que tu essayes une fille, ça ne me dérange pas, si tu te sers d’une capote ; quant à notre père, plutôt à nos parents, nous leurs dirons que nous sommes amants. Papa comprendra : il t'a eu une fois, maintenant ton beau petit trou du cul si chaud et si serré n'appartient qu'à moi et le mien t'appartient déjà. Ça ne te tente pas de le tester maintenant ?

J’ai fait un signe de la tête. Luc a dit :

—Viens, on remonte dans ma chambre mon beau petit Mathieu !

- Wow Super, Luc !

—Viens je t’emmène, mon homme !

JeanMarc

jeanmarc008@gmail.com

Suite de l'histoire

Autres histoires de l'auteur : Chambres à louer - Le gars de la construction - Baisé par mon nouveau frère - Mon frère me défend - Formation de stagiaire - L’amant de ma sœur - Pris au Piège - Kidnapping d'hétéros - Hypnotisé mon copain

Dernière mise à jour publique

6 Mai > 10 Mai

Le pari Pascal
Soirée routier riders59650
Du statut de Salope à celui de Pute Adonf
Agent Spécial GwenaelAgent Spécial Gwenael GwenBlondinet
Dragon Ball ZZZ Astro
Comment j'ai lopé ma famille Camille
Nice -01 Calinchaud
Je suis une vraie chienne Pascal
Chantier éloigné Caramel
Envie d'exhib Pascal
Shawn Mendes me baise Boris22

Nouvel épisode

Professeur Ligoteur -02 Bounkey
La grosse bite de mon beauf -04 Ghost writer
Chantier éloigné -02 Caramel
Kader -03 Cédric
Kader -04 Cédric
Julien en famille -02 Marco10e
Mon chéri et son pote -02 Lucas22
Le lycée, ça craint -02 Guillaume
Soumission & Domination -498 Jardinier
Le militaire gabonais -02 Luk Alexandre

Mai 2018

Moi, lope des rebeux LopsaEnveut
Corrigé par un lascar violent Dimosqwertz
Aux bains avec le Hokage Boris22
Une défonce inoubliable Adonf
Opération séduction du patron Costard fétiche
Journée du Patrimoine ! Stephdub
Turquie 2018 Viril57100
Le jardinier Gegebi95
Le Gigolo NeoFP
Agent de sécurité bien membré Ghost writer
Jean et moi Pascal
Le Mateur Eric
Douce rencontre Mimi83
Le centre d'internement Roberttiti
Tonton gandhii34
Sexe acrobatie ? Pascal
Chambres à louer Jeanmarc
Mec marié en forêt jrmec1385
La grosse bite de mon beauf -03 Ghost writer
Chroniques de Cédric Cedric21052
Le mec idéal -21 Pititgayy
Le mec idéal -22 Pititgayy
Les Chronique de Max -05 Max
Pire des salopes -03 Ulrich
Séance photo -05 Pascal
Histoire de lycéens Gaëtan92
Julien en famille Marco10e
Serveur d'un soir Pascal
Pierre mon mac Pascal
Mon rêve américain Maxou
Premières chaleurs avec Malik DC
Mon mâle rebeu VTC Lucas
Professeur Ligoteur Boundkey
Retour de plage Pascal
Soumis au marié Paulfalloux
Différentes interprétations PoisonFecond
Rencontre Facebook Jolicul
Tellement je kiff mon Boss -08 Putedesteph69
Un été bien rempli -02 Adri
Le chalet -23 Yan
Soumission & Domination -495 Jardinier
Soumission & Domination -496 Jardinier
Soumission & Domination -497 Jardinier
Croisière -08 Calinchaud
Le militaire gabonais Luk Alexandre
Ma première fois à trois Renaud1212
Le lycée, ça craint ! Guillaume
Une formation très intense Ghost writer
Visite de mon frère Clemsex
Baise chez papa Maxoy51
Violé en groupe HadrienQc83
Chez Philippe Frank
Soumission & Domination -493 Jardinier
Soumission & Domination -494 Jardinier
Jean -11 Kawiteau
Mon bâtard -04 Teub23
Séance photo -05 Pascal
Éric, ma vie Chapitre -10 Rodriques
Éric, ma vie Chapitre -11 Rodrigue
Éric, ma vie Chapitre -12 Rodrigue
Arrêt imprévu -02 Caramel
Croisière -07 Calinchaud
Beau-Père -06 Calinchaud
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

 

Cyrillo nu a Mykonos
Cyrillo Mykonos

Cyrillo Cuir Leather
Cyrillo Leather

Cyrillo Cuir Leather
Cyrillo Home

&+
Twitter

 
 

Chercher :

CYRILLO CHEZ LES GRECS CYRILLO CHEZ LES GRECS
CYRILLO CHEZ LES GRECS
CYRILLO CHEZ LES GRECS

 

 

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Tout sur Cyrillo - Contact - Twitter - Tumblr - Intagram

Cyrillo Photo

Best of Cyrillo - Cyrillo Cuir - Cyrillo chez les grecs

Dial Chat

Chat & Dial gay (rencontre)

Expositions

Sommaire des expositions - Verner Degray - Barbizart

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - Histoires 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Liens

Liens vers d'autres sites gay - IDM SAUNA - L'IMPACT BAR - EL HOMBRE

Photos

Modèle - Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Vidéo

Vidéo gay