20 Sept.
+ 52 histoires en accès privilège.
17 Sept. : +25 histoires en accès public
Galerie Amateur à jour !

VIP
"Accès privilège" des histoires juste avec un don

Don anonyme, en paypal ou CB

PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Le petit cul d'Hugo

Merci à tous ceux qui m’ont écrit suite à mon premier récit, ça m’a fait plaisir et vos encouragements m’ont incité à vous en raconter une autre, j’espère qu’elle vous plaira.

Pour ceux qui me découvrent, je suis Jean-Baptiste, 27 ans, 1m84 pour 75 kg, sportif, châtain, ni très beau ni très moche… Parait que je suis un comique, que j’ai du charisme dans un groupe, je ne suis pas spécialement timide, plutôt « rentre dedans », je peux être provocateur et m’enflammer quand quelque chose me parait injuste. Je ne vis pas toujours très bien le fait d’être né dans une famille ayant des moyens bien que je profite de la sécurité que ça m’offre, un paradoxe !

Le sexe, je l’ai découvert jeune et expérimenté avec des femmes et des hommes, avec ses derniers, je suis plus souvent actif mais, si le partenaire en vaut la peine, je sais être un bon passif.
Ayant été surpris par mon père en train de baiser un mec dans mon lit, j’ai été « mis au vert », c’est-à-dire installé dans un studio en face de chez mes grands-parents, sous surveillance et « obligé » de réussir mes études d’école de commerce ! Cet épisode n’a pas calmé mes ardeurs ni ma libido mais m’a appris la discrétion et l’art du « paraître » !

Côté paraître, j’ai mis un point d’honneur à toujours aller chez mes parents accompagné d’une fille…. Jamais la même, la plus vulgaire possible avec roulage de pelles et mains au fesses dès que possible. Après le coucher, baise bien sonore porte ouverte le plus souvent. J’ai rapidement été gentiment mais fermement sommé de ne plus venir accompagné de mes « comment dire, compagnes d’un jour ! ».

Le restant de la semaine, j’affichais le visage d’un étudiant modèle, assidu et travailleur devant mes grands-parents. Bizarrement, j’avais un tas d’exposés et de travaux de groupes à réaliser. Ainsi, très régulièrement, j’accueillais, dans mon studio, des étudiantes et des étudiants pour « comment dire », ben baiser comme des bêtes ! Parfois, les « travaux » se poursuivaient très tard dans la nuit faisant exploser mon budget capotes !
Il faut que je précise que la quasi-totalité de ceux qui venaient dans mon studio ne faisaient absolument pas les mêmes études que moi, mais qu’importe !

Je me souviens, entre autre, de Hugo, un mec qui bossait dans un bar certains soirs pour payer ses études mais aussi dans des restos pendant les vacances et pour des extras. Voilà qu’un jour, je le retrouve complètement déprimé alors qu’il avait toujours une pèche incroyable habituellement. Je le questionne et il m’apprend que son scoot est en panne, qu’il ne va pas pouvoir aller assurer un extra, que le boss va sûrement pas apprécier et peut-être le remplacer. Je lui ai proposé de l’amener en lui disant qu’il n’a qu’à appeler quand ce sera terminé. Il a appelé vers 2h du mat, je suis allé le chercher, sur le chemin du retour, il était super heureux et me dit : « Dis-moi ce que je peux faire pour te remercier, t’es trop sympa JB ! ». Franchement à cette heure-ci, j’avais pas bien les idées en place, j’ai répondu : « Rien, j’ai pas fait ça pour ça, tu me dois rien ». Là, il me pose une main sur la cuisse, caresse et remonte, je l’ai regardé, il m’a souri et m’a dit : « J’habite là, gare-toi ! ».

On est monté dans sa petite chambre, il m’a dit : « Mets-toi à l’aise, je prends une douche et je suis à toi ! ». J’ai attendu que l’eau coule, je me suis dessapé et je l’ai rejoint. C’était une mini douche, on était bien collé l’un à l’autre. On s’est embrassé, caressé puis il a versé du gel douche dans sa main, m’a savonné le torse avec douceur pendant que je l’embrassais, que mes mains caressaient son dos et descendaient sur son cul. Nos queues étaient raides et droites, elles se frottaient l’une contre l’autre.
Il a réussi à s’agenouiller pour me savonner le ventre, le pubis, la bite, les cuisses, les jambes et les pieds, il a rincé et ma queue est entrée dans sa bouche. C’était trop bon, sa langue tournait autour de mon gland, ses mains caressaient mon ventre et remontaient sur mon torse. Son majeur et son index se sont posés sur mes lèvres, j’ai ouvert la bouche pour les sucer. Moi, je caressais sa tête, parfois, j’imprimais un rythme ou j’appuyais pour qu’il s’enfonce un peu plus.

Ne voulant pas venir trop vite, j’ai dû calmer le jeu, je l’ai relevé pour le retourner dos à moi, j’ai embrassé son cou, mes mains caressaient son torse, son ventre et j’ai saisi sa queue pour le branler un peu. Lui avait passé ses mains derrière pour me caresser les fesses. A mon tour, je l’ai savonné sur le torse en triturant des tétons ce qui lui faisait pousser des petits cris à chaque pincement, puis son ventre, sa queue avec massage des couilles, ses fesses en insistant bien sur sa raie et sa rondelle. Mes mains sont descendues sur ses cuisses toutes fines, je me suis baissé, j’ai mordillé ses fesses, il a cambré son cul, mes mains ont écarté ses fesses pour que ma langue se pose sur sa rondelle palpitante et totalement épilée. Il a poussé un long « Ouuuuiiiiiiiiiii » dès que j’ai commencé l’anulingus. J’avais l’impression que ma langue était aspirée par cette pette fente pleine de désir et manifestement en manque de bons traitements. J’alternais avec un doigtage qui élargissait l’entrée à chaque passage.
Je ne sais pas combien de temps je lui ai bouffé le trou, je ne me suis même pas rendu compte qu’il avait coupé l’eau, ce que je sais c’est qu’il gémissait comme une chienne en manque et que moi, j’étais raide comme un taureau.
On est sorti de la douche, on s’est séché rapidement en s’embrassant de temps en temps, il me branlait et moi, je le doigtais encore un peu.
Vu comme son studio est petit, on est vite arrivés sur le lit pour un bon 69. Il me suçait mais, bien vite, s’est mis à me bouffer les couilles, j’ai fini par aller m’occuper à nouveau de sa rondelle pendant que je le branlais doucement.

Je me suis relevé un peu comme pour lui donner le signal, je le voulais en levrette, il s’est rapidement positionné pour m’offrir ce cul de malade ! Quelques bisous sur sa nuque, dans son cou et sur ses lèvres puis, je l’ai repoussé à quatre pattes, j’ai posé mon gland sur sa rondelle, j’ai saisi ses hanches, j’ai poussé, il a fait la même chose, on s’est emboîté d’un coup et ma queue a progressé en lui, il a serré les dents et a plongé la tête dans l’oreiller pour étouffer un râle de mi douleur, mi plaisir. J’ai bloqué au fond, j’ai caressé son dos, il a relevé la tête et m’a dit :
- « Oh putain, c’est trop bon, vas-y, baise-moi ! ».
J’ai commencé les va et vient dans son cul encore bien serré mais bien lubrifié par ma salive et sa mouille, je coulissais plutôt facilement, j’ai donc rapidement accéléré le rythme pour le défoncer franchement. Il était parti dans les sons aigus pour ses petits cris entrecoupés de « Oui », « encore », « C’est bon », « Défonce-moi ».

Je l’ai fait allonger sur le ventre, le cul relevé, là, j’ai craché sur son trou bien ouvert ce coup-ci, c’est lui qui a pris ma queue en main pour l’approcher de son trou, il a rentré le gland direct en disant : « Je la veux ta queue, mets-la moi bien au fond et ramone moi », j’y suis rentré d’un coup comme dans du beurre, ses gémissements et les encouragements ont repris et moi, j’ai recommencé ma défonce à grands coups de reins qui faisaient craquer le lit.
Il est parti le premier, je l’ai vu se cramponner à l’oreiller et dire : « T’arrête pas, je vais jouir, putain, je crache sans me toucher, vas-y, vas yyyyyyyyyyyyyyy ». Je crois que j’ai encore accéléré, j’ai tenu encore une minute environ avant de sentir mon jus monter, là, je me suis enfoncé, j’ai bloqué et je me suis vidé au fond de son cul.

Après l’orgasme, je me suis effondré sur lui, toujours en lui, on s’est embrassés, on a repris notre souffle, j’ai débandé, je suis ressorti et je me suis allongé un moment à ses côtés. On s’est félicité pour ce très bon coup qui nous avait fait tellement de bien puis, j’ai rien vu venir, on a dû s’endormir !
C’est une sensation bizarre mais super agréable qui m’a réveillé. J’avais la trique comme souvent le matin mais là, en plus, une bouche s’en occupait. J’ai ouvert un œil et j’ai vu monter et descendre sur ma queue, il a levé le regard vers moi et m’a fait un clin d’œil auquel j’ai répondu par un sourire et une caresse sur sa tête. A un moment, je lui ai dit :
- « T’en as jamais assez toi ! »
Pour me répondre, il a levé la tête mais a gardé ma queue en main pour la branler :
- « Un manche pareil au réveil dans mon pieu, je lâche pas l’affaire ! »
Il a replongé dessus d’abord en titillant le gland un long moment puis il s’est doucement enfoncé et a entrepris de vigoureux va et vient pour entamer des gorges profondes. Sentir mon gland passer la glotte et entrer dans l’œsophage, rester un moment, ressortir, sentir un flux de salive puis repartir dans ce tréfonds, c’est unique !
Après un bon moment de ce traitement, je l’ai prévenu qu’il allait recevoir sa récompense. Il m’a refait un clin d’œil est un peu remonté pour ne garder que mon gland en bouche, trois ou quatre coups de langue dessus m’ont amené un nouvel orgasme. Il a tout aspiré, avalé et il m’a nettoyé la queue pour ne rien laisser perdre.
Il m’a embrassé sur le ventre, les tétons, le torse, le cou puis mes lèvres. J’ai senti qu’il se branlait, ma main a remplacé la sienne et il a juté sur mon ventre.
J’ai rompu le silence :
- « C’est le meilleur réveil matin que je connais ! Ça met en forme pour toute la journée ! »
- « C’est clair, on est tout de suite plus léger, dommage qu’on ait à se lever, je l’aurais bien reprise dans le cul. »
Sur ces remarques philosophiques, on s’est levé, douché rapidement et individuellement puis séparés, il devait aller récupérer son scooter et moi, j’allais suivre mes études…

Rassurez-vous, il se l’est reprise dans le cul et dans la bouche, Hugo est devenu un plan plus ou moins régulier pendant quelques temps, autant il est réservé et en retrait en société autant il peut se montrer salope au pieu, j’adorais ce côté-là de sa personnalité. Et puis il a rencontré un mec et là, c’est devenu du sérieux. On est resté potes depuis.
J’espère que vous avez aimé, que ça vous a mis en forme ^^.

J’attends vos commentaires avec impatience….

J-Baptiste

jb.demareuil@gmail.com

Autres histoires de l'auteur : Homme de pouvoir, homme à queue - Le petit cul d'Hugo - Putain de cours de tennis

Chauds les Minets

Dernière mise à jour publique

+ 13 Nouveaux épisodes

Pervers Frank
1ère expérience Scal
La racaille des Buttes Chaumont Stéphane
Mon ami l’escort Pititgayy
Le prof amoureux de son élève Jerem72
2 cuisinistes Louisallenk
Le mec à lunettes Vap
L’anniversaire Vap
Ne pas savoir qui je suce Axel56
Vive les Ultras AD
Ma 1ere fois a la piscine Lucas
Le dépuceleur de Venise Matt
Les photos Frank

+ 12 Suites

Hommes de Loi -06 JulienW
Hommes de Loi -07 JulienW
Hommes de Loi -08 JulienW
Le patient -03 d.kine.75
Jeune, riche et gâté -03 Matt
Tournante de Nuit -02 Mimi83
Un élève difficile -02 Dany92
Chambres à louer -07 Jeanmarc
Triangle à géométrie variable -04 Yan
Le bâtard de mon mec -02 Batardsoumis
Soumission & Domination -504 Jardinier
Le maçon de l’Est -02 Rafaël

PUBLIE TON HISTOIRE

Septembre 2018

Nouveau

La chose de mon maitre Nadegetv
le bâtard de mon mec Batardsoumis
Mon voisin, ce Daddy imposant G.Gamo
Un amour de soumis Elfe
Une mère cool et un beau-père rabatteur Nico76500
Quand mon amant me travestit Nico76500
Le fils de Saïd Nico76500
Colocation Emerick
Meilleurs potes d.kine.75
Mon voisin Nico76500
Le petit paysan Nico76500
Rencontre avec Henri Chopassif
Abda Fabien51
Chaudes vacances Petit cul 57
La virée à vélo Calinou
Posé sur le banc imbot4top
Aire d’autoroute Axel
Goûte la chéri... Sexaddict49
L’allumeur allumé Dylan33700
Exhib Lycrahot
Mounir Fabien51
Le maçon de l’Est Rafael
Première fois Papadontpreach
Homme de pouvoir J-Baptiste
Bite brune Seithan
Tombé dans la Seine julesdu78
Mon âme au diable Pititgayy
Au fond on ne change pas Pititgayy
VTT, baignade et sexe Tom
Job d'été Vap
Le craquant surveillant Étalon
Une bonne fessée Fabricepurges
Jeune, riche et gâté Matt
Sous le pont d’Avignon Rafael
Torremolinos rom.3004
Une rencontre Charly Chast
Voyage en Espagne  Mister Anoniman
Un bon plan avec une trans ! Badboy2424
Rugby en vacances Tom
Dans le noir Vincent
Initiation estivale Vincent
Mon pote, l'intello Étalon
Le frère de mon meilleur ami Jeunesoumis
First Glory Hole kiko
Balade nocturne Nico
Hommes de Loi JulienW

La suite...

Mon rêve américain -07 Maxou
Mon rêve américain -08 Maxou
Mon rêve américain -09 Maxou
Mon rêve américain -10 Maxou
Ma gorge défoncée -02 Mâlelope
Improbable rencontre - 02 Cyril-IR
Improbable rencontre - 03 Cyril-IR
Mon bûcheron à moi -03 Renaud444
Soumission & Domination -503 Jardinier
Mon mec se fait baiser -02 Lopedu-13
Mon coéquipier hétéro -03 Étalon
Mon univers rocambolesque -02 Grandhomme44
Humiliation et sadisme -02 Orly
Humiliation et sadisme -03 Orly
Jeune, riche et gâté -02 Matt
Mon rêve américain -07 Maxou
Lobotomisé par les rebeux -02 Flo_rent
Mounir -02 Fabien51
Hommes de Loi -04 JulienW
Hommes de Loi -05 JulienW
Voyage Initiatique -06 Ninemark
Le moniteur moto -05 Sketfan
Hommes de Loi -02 JulienW
Hommes de Loi -03 JulienW
Le collectionneur -05 Frank
La revanche -02 Jh30du11
Le collectionneur -04 Frank
J'étais bourré -03 LePoulpe
Mon ami Julien -02 Jerem72
Julien en famille -11 Marco
Le collectionneur -03 Frank
Le mec idéal -30 Pititgayy
Triangle à géométrie variable -03 Yan
Le mec idéal -29 Pititgayy
Le patient -02 d.kine.75
Julien en famille -10 Marco10e

PUBLIE TON HISTOIRE

RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

 

Cyrillo nu a Mykonos
Cyrillo Mykonos

Cyrillo Cuir Leather
Cyrillo Leather

Cyrillo Cuir Leather
Cyrillo Home

&+
Twitter

 
 

Chercher :

CYRILLO CHEZ LES GRECS CYRILLO CHEZ LES GRECS
CYRILLO CHEZ LES GRECS
CYRILLO CHEZ LES GRECS

 

 

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Tout sur Cyrillo - Contact - Twitter - Tumblr

Cyrillo Photo

Best of Cyrillo - Cyrillo Cuir - Cyrillo chez les grecs

Dial Chat

Chat & Dial gay (rencontre)

Expositions

Sommaire des expositions - Verner Degray - Barbizart

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - Histoires 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Liens

Liens vers d'autres sites gay - IDM SAUNA - L'IMPACT BAR - EL HOMBRE

Photos

Modèle - Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Vidéo

Vidéo gay

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)