19 Juill.
Nouvelles histoires, nouvelle galerie "Black cock rule" & plan de vacances

VIP
"Accès Avant-Première" des histoires juste avec un don, ou en écrivant une histoire

Don anonyme, en paypal ou CB

PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Je suis la salope de mon père

Je m’appelle Nicolas.
Je suis la salope de mon père et je dois avouer : j’aime ça...

Je dois tout expliquer : Voilà. Papa et moi, avons toujours été très proches. C’est mon idole et je l’ai toujours adoré. Je le trouvais tellement beau et sexy !
Mes fesses sont devenues une arme facile pour attirer son attention, mais papa n’a jamais cédé à la tentation ni à mes provocations...Il a des principes, je suis son fils, et c’est un homme d’affaire important qui a une réputation à assurer...
Moi, je mourrais d’envie qu’il s’occupe de moi, qu’il me touche, qu’il me caresse, qu’il cède à son désir. A cette époque, j’étais vierge et j’avais envie de passer le pas. Mais pour ça je voulais un homme mûr, qui ait vraiment du désir pour moi et aussi de l’expérience.

Mon père était tout désigné pour ça, car du désir, il en avait plein, je le sentais bien. Son, fils était devenue un homme, et rien qu’à sa façon de me regarder lorsque je me baladais en slip dans ma maison, je sentais que ça le perturbait, même s’il faisait bien attention de ne rien montrer de son trouble. Alors j’en rajoutais. Je dépensais tout mon argent de poche en sous vêtements sexy, et je m’arrangeais pour les mettre en présence de papa.

Parfois, on s’amusait à chahuter à la maison, jouant à la lutte, cherchant à s’immobiliser au sol, avec tous les frôlements des corps que ça implique... Plusieurs fois, m’asseyant sur lui pour le bloquer, il m’est arrivé de sentir dans son pantalon la raideur assez significative de son sexe. Je l’excitais. Moi aussi ceci dit ça m’excitait... Je sentais des picotements assez caractéristiques dans mon bas ventre...Alors je me collais contre lui, le serrant fort dans mes bras. Je serais bien restée un moment ainsi, sentant son sexe contre le mien, même si nos vêtements empêchaient une exploration plus complète.

Mais mon père n’irait pas plus loin, je le savais. Devant l’impossibilité d’arriver à mes fins de cette façon, je me suis mise à réfléchir à des moyens détournés pour séduire mon père.

J’ai décidé de devenir sa salope, sa petite pute...Ce n’était pas compliqué. J’étais bien faite, plutôt joli. J’attirais les regards des hommes, même beaucoup plus âgés que moi. Je pouvais sans problème me servir de mes charmes. Je voyais bien lorsque papa faisait des dîner d’affaire à la maison. Ses clients n’arrêtaient pas de me mâter. J’en rajoutais un peu, avec des petites tenues sexy, des jean’s bien serré sur mes fesses et je porte pas de sous-vêtement...Comme par hasard, les dîner de papa ont commencé à avoir plus de succès dans son entourage d’affaire. Ma mère essayait aussi de paraître à son avantage, mais difficile de lutter contre une beauté de 18 ans.

Et puis un jour, mes parents ont organisé une fête à la maison. Il y avait beaucoup de monde, dont un important client suédois de mon père. C’était l’occasion de montrer à papa ce que je pouvais faire. Pendant toute la soirée j’ai allumé son client. C’était un bel homme de la cinquantaine, c’était plutôt agréable. A un moment, je suis sortie sur la terrasse avec lui pour fumer une cigarette.
Là, je me suis approché tellement proche de lui que je pouvais sentir son souffle. Le mec était déjà pas mal chaud. Je me suis approché. Il m’a attrapée, collé à lui, je sentais son érection contre mon bas ventre. Il a voulu m’embrasser mais je me suis dégagée en rigolant. Il était fou. Je l’ai laissé me rattraper dans le jardin. Il s’est mis à passer sa main dans mon dos, puis est descendu sur mes fesses. Il était complètement excité. Il me caressé un peu partout. Il était assez habile, c’était plutôt agréable.

Alors j’ai décidé de passer le pas. J’ai baissé son pantalon et j’ai sorti son sexe, bien dur. Je l’ai mis dans ma bouche. J’ai toujours aimé sucer la queue des mecs. Ils aiment ça et moi je me régale d’avoir leur doux engin dans la bouche. Je lui ai fait une fellation dont il se souvient encore. On n’est pas allé plus loin, mais il était ravi quand même : se faire sucer par un jeune homme de 18 ans, c’est quand même pas mal...
Puis l’air de rien, on est revenu. Personne n’avait noté notre absence...

Le lendemain, mon père m’a appris qu’il avait signé un important contrat avec lui. Il était surpris.
- Tu as pas mal discuté avec lui pendant la soirée, j’ai vu. Vous avez parlé de quoi ?
- ben de tout...de rien, répondis je hésitant.

Ma gêne m’avait trahi, mais ça m’arrangeait pas mal finalement que papa se doute de quelque chose. Alors j’ai recommencé. J’avais demandé à papa de l’accompagner à ses repas d’affaire. Après tout je venais d’entrer en première année d’étude en commerce international, il fallait bien que j’apprenne le métier... A la maison, je restais assez sage pour ne pas éveiller les soupçons de maman. Mais dès que nous sortions avec papa, je me laissais aller. Je mettais des jean’s très serré avec un jockstrap super sexy.
- Nicolas, t’es obligé de t’habiller comme ça ? Critiquait mon père.
Je savais que même s’il ne voulait rien laisser paraître, ça l’excitait quand même que je m’habille comme une petite pute.
C’était par ailleurs un peu ça que j’étais devenu. Lorsque les clients de papa me voyaient arriver, le cul en arrière, ils étaient ravis. J’étais devenu l’atout majeur de mon père dans ses dîners d’affaire.
Papa n’était pas dupe. Il voyait bien que parfois je disparaissais avec un de ses clients, et qu’après ça après le gars était ouvert à toutes les discussions avec lui. Sans vouloir l’admettre ça l’arrangeait bien, donc il fermait les yeux. Mais en même temps, ça le rendait fou d’imaginer que sans doute je baisais avec ces hommes. Ce n’était pas le cas, je me limitais à quelques attouchements, fellation, je les laissais me lécher aussi, mais c’est tout. Mais ça papa ne le savais pas...

Un soir, au cours d’une soirée, mon père a surpris un de ses clients en train de me mettre discrètement la main aux fesses. Il est devenu fou. Il m’a entraîné dans un coin de la maison et s’est mis à s’énerver.
-Nicolas, tu fous quoi, là ? Tu crois que je t’ai pas vu là, à faire ta petite...heu...
- Ma petite pute ? C’est ça que tu veux dire papa ? Ben oui ! Je fais ma pute ! Et alors ? Ca t’arrange, non ?
Je l’ai senti s’énerver. Il m’a attrapé fermement par les deux bras. J’ai cru qu’il allait me mettre une gifle.
- Nicolas, je veux que tu arrête tout ça !
- Non papa, je n’arrêterais pas ! Je n’arrêterai pas avant de t’avoir toi !
J’ai attrapé sa main et je l’ai mise sur mes fesses, passant sous mon jean’s. Je n’avais que mon jockstrap, et ses doigts se sont retrouvés au contact direct de mon cul nu. Il essaya de dégager sa main, mais je la tenais fermement.
- Tes clients, je m’en fous ! Tu le sais ! C’est de toi j’ai envi ! Toi aussi t’as envi ! Regarde, tu ne peux rien me cacher !
J’ai mis la main sur la bosse proéminente de son sexe à travers son pantalon.
Hélas pour mon père, son érection ne pouvait pas être dissimulée. J’ai commencé à défaire sa ceinture et ouvrir sa braguette.
- Tu es fou Nicolas ! Ta mère peut rentrer ici n’importe quand !
- Ferme la porte !
Il hésita un instant, mais s’exécuta.
Je jubilais intérieurement. Il était à moi ! Dès qu’il se retourna je sautais sur lui, enlevais sa ceinture et baissais son pantalon.
Ha sa queue ! Enfin ! Enfin je la voyais, enfin je pouvais la tenir dans les mains, la caresser ! Une queue splendide, la plus belle du monde, bien plus belle que tous ses clients. Bien au garde à vous, bien dure ! J’en étais sur, j’avais eu raison d’insister, elle était magnifique ! Papa était complètement perdu, hésitait entre me laisser faire et me repousser. Mais il était trop tard : je me suis doucement avancé et j’ai mis avec précaution sa queue dans ma bouche. Je ne voulais pas aller trop vite, je voulais m’appliquer pour que le plaisir de mon père soit complet, qu’il soit fier de moi. Je l’ai sucé longtemps, amoureusement. La plus douce fellation qu’il n’ait jamais reçue. J’étais mort d’envie de faire l’amour avec lui mais on savait tous les deux qu’on avait peu de temps. Je voulais être vraiment tranquille pour ça. Ne pas risquer d’être dérangés. Ma virginité valait bien ça... Alors je l’ai sucé jusqu’au bout, jusqu’à ce qu’il s’aperçoive que c’était trop bon, qu’il ne pourrait pas se maîtriser, qu’il me supplie d’arrêter, mais trop tard :
Il jouissait dans ma bouche...

Lorsque nous sommes revenus nous joindre à nos invités, nous étions tous les deux sur un petit nuage. J’avais encore le goût du sperme de papa dans la bouche. J’avais adoré ça, son goût, sa texture... Je l’avais pompé jusqu’à ce qu’il ne reste plus une goutte de son précieux nectar, avalant tout avec un plaisir immense. Maman était là, en train de discuter avec nos invités. Elle ne s’était aperçue de rien.

Son fils était encore vierge... mais plus pour longtemps...Ca, je le raconterai plus tard...

Nico76500

nicolas76500@orange.fr

Autres histoires de l'auteur : Je suis la salope de mon père - Mon frère - Le charpentier - La grosse bite de mon père - Le fils de Jaloule - Papa joue au poker avec des amis - Grand black - Offert à des racailles - Le pompier et son fils - Rendez-vous à la cave - Mes frères et moi - Mon beau-père Alva abuse de moi - Un pompier bien passif - Baise dans un foyer - Devenir la putain de son patron - Belle surprise sur le chantier - Un cul à prendre - Trois ouvriers à l'hôtel - Souvenirs d'armée - Dépucelage hard au lycée ! - Samir - Mon oncle m'a initié ! - Le copain de ma mère - Crapahute, fils de pute - Train des trouffions - Ali & Kamel - Pendant la guerre 39-45 - Le surveillant d'internat - Ma folie des bidasses - Sexe père et fils - Mes oncles - Le Foyer - Mes 2 cousins - Mon frère et moi - Une pute dans une cité rebeu - Le sacrifice - Thomas mon prof - Dans les vestiaires - Mon frère, son pote et moi Au chantier - Le proviseur, mon père  et moi - Le vide-couilles de la cité - Entraîneur - Mes légionnairesL'Anniversaire de mon tonton - La pension Douma - Je suis la petite "salope" de la cité universitaire ! - Sodomie au service militaire - Film pour sapeur-pompier - Le directeur et ses élèves - Le père de mon ami - Mon père baise mon frère - Yousef le plaisirs exhib - Ma folie des bidasses - Quand Nicolas devient Nicole - Le calendrier des pompiers - Pompier en feu - Partie à 5 - Les internes - Fils à papa - En vacances - Chantier - Copain d'internat - String - Partouze dans le foin

Dernière mise à jour publique (17/7)

Il sera à moi Blibijoux
Thibault Thibault18
Mon Maître Yan
CQFD James
Yan mon Bâtard Stephdub
Mon premier métis Stephdub
Ma première fois Le paon d'Héra
Un oncle parfait Will23mtl
Offerte par un dominateur Nadegetv
Fantasme sur mon camarade judoka AC Wells
Malik, droit dans les buts ! DC

Nouvel épisode

Un oncle parfait - 02 Will23mtl
Ancien pote, nouvelle chienne -05 Bearwan
Chambres à louer -03 JeanMarc
Chambres à louer -04 JeanMarc
Putain de Machine ! -02 James
Le petit short blanc -02 Frank
Le petit short blanc -03 Frank
Les Chronique de Max -06 Max
Les Chronique de Max -07 Max
Julien en famille -07 Marco10e
Julien en famille -08 Marco10e

Juillet

Queue de black en solde Mathias
Week-end chaud Sylou69
Plan chaud à quatre Chopassif
Le petit short blanc Frank
Le mec de mon enemi kyyrx
Putain de Machine James
Sortie vélo  Master23
Première fois avec Alex Marc
Adam Ethan De Rouge
Le moniteur moto -01 -02 Sketfan
Sex shop Lille antoine59
Première expérience avec un mec grâce à Grindr Jimmy
Mon kiné TTBM Kin44
Putain de cours de tennis J-Baptiste
Cuckold Top Frat. Cyrillo
Un après-midi de photo Coco911
Voyage Initiatique -01 Ninemark
Voyage Initiatique -02 Ninemark
Picnique mémorable à la plage James
Liège, ces toilettes et ses histoires Loikksoo
Soumise, offerte à deux hommes Nadegetv
Récréation Frank
Plan odeur avec M Mystérieux Passif & Soumis
Soumission & Domination -496 (L'épisode manquant) Jardinier
La venue du jardinier -02 Eric
Mon bâtard -06 Teub23
La grosse bite de mon beauf -06 Ghost writer
Le chalet -24 Yan
Le vendeur kiffeur -08 Sketfan
Le vendeur kiffeur -09 Sketfan
Le vendeur kiffeur -10 Sketfan
Le mec idéal -24 Pititgayy
Le mec idéal -25 Pititgayy
Franck beau frère routier -05 Helium89
Dans les geoles d'Armid -02 Iwan
Mon fantasme -02 Lord-sauron
Professeur Ligoteur -04 Boundkey
Les frères Mateozzi et moi -02 Bearwan
Ancien pote, nouvelle chienne -04 Bearwan
Julien en famille -05 Marco10e
Julien en famille -06 Marco10e
Soumission & Domination -500 Jardinier
Soumission à Marseille -02 Passif & Soumis
Vendredi soir aux Tuileries Stéphane Juin
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

 

Cyrillo nu a Mykonos
Cyrillo Mykonos

Cyrillo Cuir Leather
Cyrillo Leather

Cyrillo Cuir Leather
Cyrillo Home

&+
Twitter

 
 

Chercher :

CYRILLO CHEZ LES GRECS CYRILLO CHEZ LES GRECS
CYRILLO CHEZ LES GRECS
CYRILLO CHEZ LES GRECS

 

 

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Tout sur Cyrillo - Contact - Twitter - Tumblr - Intagram

Cyrillo Photo

Best of Cyrillo - Cyrillo Cuir - Cyrillo chez les grecs

Dial Chat

Chat & Dial gay (rencontre)

Expositions

Sommaire des expositions - Verner Degray - Barbizart

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - Histoires 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Liens

Liens vers d'autres sites gay - IDM SAUNA - L'IMPACT BAR - EL HOMBRE

Photos

Modèle - Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Vidéo

Vidéo gay

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)