Mai
Nouvelles histoires, photos bbk

VIP
"Accès Avant-Première" des histoires juste avec un don, ou en écrivant une histoire

PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Premier épisode - Épisode précédent

Séance photo -04

Dimanche matin. A mon réveil, bite au garde-à-vous Je suis toujours dans le lit de Jean avec 5 autres mecs. Le mec que j'ai baisé hier soir est entrain de s'amuser avec un autre, 2 autres, allongés les regardent en se masturbant doucement, un dernier dors encore, l'ambiance est paisible. J'ai besoin de prendre une douche. C'est sure qu'avec ce que j'ai pris et donné hier mon cul et ma teube ne doivent pas sentir la rose. Un petit bonjour, 3 petits bisous et je vais me laver. L'eau tiède qui coule sur ma peau me fait du bien, je suis encore très sensible aux sensations tactiles. Jean, nu qui vient d'entrer dans la salle de bain me propose de me laver, j'accepte avec plaisir, il me lave avec une grande douceur de la tète aux pieds sans oublier ni trop insister sur aucune partie de mon corps, j'ai même droit à un petit lavement qui ne me dérange pas du tout. ensuite il m’essuie tendrement, puis m'hydrate entièrement d'huile parfumée, c'est divin. Il me propose enfin une brosse à dents neuve pendant que je me brosse les dents il prend sa douche. Je le rejoins pour m'occuper de lui à mon tour, il se laisse faire. C'est la première fois que je lave un mec, c'est très agréable, de le voire s’abandonner en toute confiance dans son intimité. Même si je passe un doigt savonneux autour de son anus ouvert que j'astique sa bite dressé comme la mienne et fini aussi par lui faire un petit lavement, ni lui ni moi avons envie de plus nous apprécions cette sensation et cela nous suffit pour l'instant. Une fois tous les deux bien propre doux et parfumés il me propose d'aller déjeuner. ok.

Cette fois c'est moi qui l’entraîne en le tirant par le gland de sa bite dressée, ça le fait sourire, nous arrivons ainsi sous la véranda ou presque tout le monde est là, installé autour d'une table pour le petit déjeuner. Pour une fois ils sont tous nus, humm, j'adore!!plaisir du regards... Les bonjours sont tendres et chaleureux, on s'embrasse, se caresse, mains baladeuses, regards coquins, l'excitation monte un peu plus... Mais besoin d'un café et de me restaurer un peu. Nous parlons de la soirée d'hier qui était un peu folle pour tous, Paul est aussi ravis des photos qu'il a prises, de celles qu'il pourrait encore prendre, il nous demande si nous avons des idées.

- Pascal qui baise sur la table pendant que nous déjeunons. Pascal installé sur ton sling (en parlant à jean qui rosit) et nous tous faisant la queue pour le prendre à tour de rôle (là je trouve que cela fait beaucoup). Une photo de nos 16 queues en érections glands contre glands en formant un cercle. En extérieur. Une douche de sperme. Une douche d'urine. une baise a la queue leu leu...

Les idée fusent, toutes ne me plaisent pas mais je verrais bien.

En attendant, cette discussion m'excite. mon esprit s'échappe...je bande, j'ai envie de baiser, j'ai aussi encore envie de m'exhiber de les exciter, les faire bander, envie aussi de savoir que Paul prenne son pied en me photographiant. Pour cela, je décide de suivre la première idée et je monte sur la table.

A 4 pattes, j' avance, vais et viens en dégageant un chemin au centre de la table, Paul à repris son appareil photo, les autres sont bien installés sur leur siège comme si un théâtre érotique se déroulait sur leur table. Je reprend mon exhibe ça me chauffe, m'excite transforme doucement ma pudeur, ma timidité en témérité. Je me cambre bien félin, féline, j'en profite pour sucer les queues de convives debouts, je me tourne et retourne, des mains flattent ma croupe, caresse mes couilles, mon sexe, des doigts humidifient mon anus qui s'ouvre petit à petit, parfois je recule et plaque mon anus sur la face d'un convive langue tendue, une banane s'y enfonce même un peu, je suis un peu décontenancé mais, amusé je fais quelques petits allés retour avec cet appendice! au bout de quelques minutes, en faisant demi- tour je vois un petit blond monté à son tour à 4 pattes sur le bout de la table, il bande comme un ane, son regard me fixe, il sourit, il ondule, se cambre, se grandit grogne ou mugit, animal, comme par défit qu'il me lance. Les autres s'étonnent

- Alors Patrick tu y prends gout aux hommes? Tu n'es pas si timide que ça! Exhibe le monsieur! Tu as raison, profite!

Nous nous rapprochons, il est hyper cambré, avance par semi-glissade, comme un guépard à la chasse ou en chasse . Tous les autres, en silence, se rassois et nous regardent. Arrivé à ma hauteur il me lèche le visage se frottent contre moi et continu son chemin.

Il veut jouer comme ça! Ok je vais jouer aussi. Je me mets dans la peau du félin en chaleur, je feule doucement, on se croise on se lèche on se frotte l'un contre l'autre plusieurs fois. A un moment je me retourne rapidement et lui lèche le cul. Il n'avance plus, se cambre un peu plus, remue du cul, moi je le lèche allègrement, darde ma langue à l’intérieur de son cul qui s'entrouvre, puis je me tapit et passe en dessous de lui sans oublier, en passant de bien lui lécher les couilles, puis je me relève et continue mon chemin, lui en profite pour me lécher le cul à son tour, j'adore sentir sa langue qui me fouille, elle rentre facile...Coquin j'avance doucement, m’arrête lève ou baisse mon cul, avance à nouveau, lui me suit bouche collée à mon anus. Je fais demi tour, il me suit puis se dresse sur ses membres et me passe par dessus, bien sure son sexe arrive à la hauteur de mon cul, je m’immobilise il se colle à ma rondelle qu'il perfore sans prévenir, il continue et s'enfonce rapidement, une douleur m'envahit mais il continue à vouloir avancer poussant encore plus sa bite à l'intérieur de moi, la douleur intense se calme, passe doucement laissant place au plaisir qui monte fulgurant. Je me cambre voulant le sentir pousser sa queue au plus profond mais il commence un allé retour puis sort de moi, et continue son avancée en feulant, il tourne juste la tête en souriant!

Le joueur ! Alors toujours à 4 pattes j'accélère voulant le rattraper mais lui aussi accélère le pas. Arrivé au bout demi tour nous nous croisons, il me lèche, je le mordille, passe sous lui et enfourne sa queue, je la suce gouluement, puis continue sors de sous lui puis recule.. Nous sommes cul contre cul, je lève une jambe recule encore pour sentir son anus contre le mien, nous nous frottons ainsi anus contre anus, c'est très sensuel, très animal, nous nous frottons ainsi avec juste la sensation des nos sillons fessier et de nos anus pour nous guider. Puis il continue son chemin, je me retourne et avant qu'il réagisse je l'enjambe et l'encule direct! Mes couilles se plaquent de suite contre ses fesses, il a le cul assez serré, il pousse un crie et s'affale sur la table, je le suis ne bouge plus, j'attends qu'il s'habitue, ses cris de douleur baissent puis s’arrêtent. J'attends encore un peu, je sens qu'il commence à bouger du cul, à le relever, son plaisir monte, je me mets alors à le pilonner en bonne et du forme, il crie de douleur puis geins de plaisir, je continue à le défoncer un peu puis sors. Je continue mon chemin tortillant du cul, fier de coup que je viens de lui jouer, lui mettre le feu au cul et partir, dans ce combat sexuel et animal. D'un coup il me saute dessus, m'embroche et s'active à fond dans mon cul violent, divin je me laisse un peu faire prenant mon pied puis m'échappe, le laissant là pantelant avec sa bite qui darde dans le vide. Maintenant on se fait face, puis on se tourne autour cherchant à baiser l'autre, nos mouvements sont plus rapides, nos corps se frottent se poussent. Les convives débarrassent en vitesse tout ce qui se trouve encore sur la table. Notre jeu de félin chassant en chaleur prend une ampleur plus sauvage, lui feule toujours moi je grogne plutôt, bien sure, chacun notre tour, nous nous laissons dominer et enculer férocement avec plaisir. Mon cul, et le sien souffrent un peu, nos bites aussi mais nous sommes pris par ce jeu et le plaisir que nous y trouvons. Nos morsures nous font sursauter, il me pénètre violemment moi aussi, nous ahanons, crions feulons rugissons de douleurs et de plaisir. Mon cul est en feu j'ai envie qu'il me défonce mais il ne reste jamais suffisamment longtemps, je suis excité et frustré, j'en veux plus. Quand je le suis la vue de son anus ouvert tout baveux m'excite au plus haut point je vois qu'il est chaud comme une braise, qu'ils espère se faire transpercer! Au final nous avançons tous les deux la poitrine presque au sol, le cul relevé pire que des chiennes en chaleur. Les convives s'y mettent il crient nous claquent les fesses. Paul parfois loin parfois au plus prêt nous mitraille. Notre jeux continue, nous nous pilonnant à tour de rôle mais jamais suffisamment longtemps pour que le passif (et l'actif )y trouve son compte. Nous sommes épuisés mais de plus en plus affamés du cul, à un moment nous nous retrouvons face à face nous nous léchons à grande lampée, nos langues se mélangent. A bout je lui dit

- on va pas s'en sortir, il nous faut de l'aide

il acquiesce d'un sourire complice épuisé, alors je prends l'initiative

- baisez nous, venez baiser nos cul de chiennes!

ça tarde pas de chaque coté un mec monte à 4 pattes, ils s'approchent doucement de nous, nous on ne bougent pas, tête contre tête en s'entre léchant et s'embrassant à pleine bouche, la poitrine plaqué, le cul en l'air appelant la bite. Arrivés à notre hauteur leur sexe se plaquent contre nos anus, s'enfoncent rapidement en nous et nous pilonnent violemment. Nous on crie on feule, on grogne, on écarte nos jambes, remue de cul, supportant les chocs répétés de ces bites qui nous défoncent et inondent rapidement nos culs de leur sperme. Déjà d'autres suivent et se mettent à nous labourer la croupe et jouissent en nous puis encore deux autres, nous sommes dans un état second, têtes plaqués contre la table nous subissons ces assauts répétés dans une extase entre plaisir et douleur, dans un long cri nous jouissons en même temps aspergeons la table de nos sperme, encore quelques coups de bite et nous recevons la semence de nos derniers partenaires au plus profond. Nous nous affalons sur la table

Applaudissement !

Ils nous faut quelques minutes avant de pouvoir descendre de cette table et poser délicatement nos cul sur un siège.

- Ca c'est un sacré petit déj! Café messieurs? Pascal et Patrick j'ai une pommade qui va pouvoir calmer un peu le douleur qui doit vous irradier. Vous voulez?

Nous acquiesçons, Paul se lève pour monter, il bande dure sans aucune gène, un petit cachet aussi? Demande t'il en souriant

Des doigt se lèvent dont le mien. L'ambiance à table est devenue plus torride, je suis content et fier de cette excitation qui s'est emparée de tous. Paul s'assoit prêt de moi

- Pascal, tu m'étonne et ça me plais. Tu es capable de mettre le feu à tous, tu as réussi à galvaniser le plus prude d'entre nous de lui faire faire des choses incroyables,et je vois que tu adore ça! Tu dépasses mon espérance

- merci Paul, tout ça c'est grâce à toi, je n'aurais jamais pensé oser m'exhiber de la sorte et j'ai découvert que j'adore ça. Savoir que mon corps peut créer cet état chez les autres, m'excite énormément et du coup je suis prêt à tout...Enfin presque, mais si tu es là je suis en confiance je sais que je peux me lâcher et je me lâche, si tu bandes et souris c'est feu vert pour moi. Je perd toute pudeur ou plutôt je transforme mes pudeurs en défis, je me dépasse, m'étonne et m'excite moi même merci.

La dessus le l'embrasse puis le suce en lui pinçant les tétons, il se lève pour que je sois plus à l'aise, c'est comme un signal à la cantonade, des couples, trios ou plus se forment debout, allongés sur la table et même au sol. Sur la table le sexe est sauvage, pendant que je le suce Paul prend des photos, il finit par jouir dans ma bouche, j'adore!! Puis il m'embrasse son sperme se mélange dans notre baiser. Je regarde le spectacle qui se déroule devant moi mais n'y participe pas, mon cul est encore douloureux, mais j'apprécie hautement, mes doigt, mes claques sur des fesses encouragent les acteurs. Je regarde et m'étonne, depuis hier c'est fou ce qui peut paraître, extrême, très privé, exceptionnel autre-part peut se faire ici tout naturellement sans vulgarité courtoisement même, je crois que tout le monde se sent autorisé à se lâcher à expérimenter dans un total respect de l'autre et de soi.

Quand Jean revient une folie sexuelle se déroule sur et autour de la table. Mimant d'être faché

- Et alors messieurs! Vous oubliez votre hôte!

Il se retrouve rapidement entouré d'un groupe d'homme auxquels il distribue des petits cachets, ils se mettent à l'embrasser, à le caresser de partout, sa bite disparaît dans des bouches avides, sa rondelles est lécher par plusieurs langues à la fois, je le vois se cambrer s'appuyer sur la table en écartant bien les jambes pour offrir son anus, des doigts le pénètrent, il commence à gémir. Une voix se fait alors entendre

- Messieurs il est temps de remercier notre hôte pour ce fabuleux week-end

Rapidement une longue file de queues dressées se forme, je l'entends dire doucement

- Non ce n'et pas possible, cela ne va pas être possible, ils vont me défoncer

Mais en même temps je vois qu'il se cambre et se cale sur la table, ses jambes s'écartent, il dit non mais il se prépare et attend... Il en à envie.

- Allez y doucement!

le premier le pénètre en douceur, s'enfonce très doucement tout au fond, s'y installe. Il laisse le temps à Jean de s'y habituer puis sort et rentre à nouveau en douceur au fond. Il ne bouge plus, puis il commence à aller et venir, Jean geins, le mouvement, s'accélère de plus en plus, quelques minutes le deuxième prends sa place, je vois que le premier se cale au pied de jean et prend sa bite dans sa bouche, pendant ce temps le deuxième encule jean avec un peu plus de force

- c'est bon !! humm c'est bon!! baise moi!! baisez moi

Le deuxième s'active nous voyons pas ses saccades finales qu'il jouit dans son cul. Vint le troisième qui rentre facilement, jean lui est cramponné à la table jambes écartés au maximum, il geins il feule sous l'assaut du gourdin qui le défonce. Les bites se suivent dans son cul, le labourent de plus en plus frénétiquement, Jean ne se contient plus il crie maintenant

- Allez- y baisez moi! Remplissez moi de votre sperme. J'adore vos bites dans mon cul! Remerciez moi, défoncez moi! mettez le feu à mon cul!

Les mecs sont tellement excités du spectacles qu'ils jouissent presque tous en lui. son cul est inondé, par trois fois nous devons y insérer une serviette qui en ressort imbiber de foutre. L'assaut continue sauvage, c'est ce qu'il demande, les bites même les plus grosses le pilonnent sans entrave sous ses encouragements, je suis le huitième je crois je donne tout ce que je peux, je le remercie sauvagement en le défonçant au plus profond, il encaisse en criant il est devenu une antre de jouissance hurlante! une autre bite c'est engouffrée en lui. A un moment nous voyons qu'il ne tient presque plus sur ses jambes. A six mecs en nous calant contre la table nous le portons, afin qu'il soit dans la meilleurs position possible pour se faire pénétrer. Les coups de rein qu'il subit se répètent inlassablement plusieurs mecs se sont glissé sous lui lui sucent la queue, lui mordillent les tétons et le caresse partout. Jean est en pleine extase, il est dans un état second, mais jamais demande que cela ne cesse, il éjacule allègrement dans une bouche avide, embrasse, suce aussi se qui se présente à lui, en se faisant ramoner, il semble insatiable! 12 mecs viennent de l'enculer et il en demande encore et crie

- c'est tout ce que vous pouvez faire? Vous croyez que je suis en porcelaine? Allez y montrez moi ce dont vous êtes capables! Labourez moi sauvages!!

Les 3 derniers n'hésitent pas, ils le défoncent frénétiquement, ils y mettent toutes leurs forces, leur couilles cognent fortement contre ses fesses, ils finissent par jouir en lui. 15 mecs viennent d'enculer Jean avec ardeur, il est épuisé mais son visage avec son sourire extatique nous montre qu'il a bien supporter ces assauts et qu'il a pris un pied monumental! Nous le portons jusqu'à la douche extérieur, il est posé à 4 pattes. L'eau fraîche inséré par le tuyau dans son cul semble lui faire du bien, calmer le feu qui doit couver en dedans. Le sperme s'écoule puis que de l'eau son cul est de nouveau tout propre. Et voila la Patrick à 4 pattes qui se présente, il veut son lavement aussi? Devant tout le monde!!! Il y a droit, le sperme, puis l'eau s'écoule de son cul offert à la vue de tous sans aucune gène apparente. On me demande si je veux y passer, je me présente donc à mon tour à quatre pattes, c'est vrais que la fraîcheur de l'eau fait du bien, c'est agréable aussi de se sentir propre. Nous voici donc tous les trois cote à cote à 4 pattes cul et anus offert à la vue de tous. Des doigts nous étalent tendrement la pommade qui nous calme bien, je vois que Jean reprend ses esprits. C'est fou, moi qui hier encore, même excité, je trouvais limite de subir un lavement devant quelques mecs, aujourd'hui cela ne me dérange plus du tout, cela à même l'air d'être parfaitement normal pour tous de se faire un lavement devant tout le monde. Chacun prends une douche bienvenue avant de plonger dans la piscine. Je retrouve la sensation sensitive d'hier, tout mon corps est sensible au moindre touché, au contact de l'eau du soleil, de vent c'est divin.

Apres un bon bain les transats sont délaissés au profit de la pelouse extérieur en plein soleil. La douce brûlure du soleil, les chatouilles de chaque brin d'herbe de la pelouse, les caresses du vent tiède, nous ravissent, les corps sont abandonnés à ses sensations, ils s'entrecroisent. Ma tête repose sur le pubis d'un beau brun, sa bite se dresse, je la suce de temps en temps, je la caresse. Nous ne bougeons pas beaucoup, je crois que chacun apprécie les sensations sur son corps, après la frénésie qui s'est emparée de nous, nous avons besoin de calme, de volupté apaisante, de reprendre possession de nos corps. Je m'assoupi pas longtemps..une voix féminine ..Isabelle

- Mes beaux messieurs le repas est servis, merci de vous lavez les mains.

j'ouvre les yeux, elle se tient là en souriant au milieu de tous ses hommes nus, la plupart en érection, cela semble la ravir! A coté de nous une immense nappe est installé sur la pelouse, des saladiers de multiples salades appétissantes, du vin, de l'eau mais pas d'assiette, pas de couvert même pas de verre. j'ai faim nous nous levons tous égayé, plusieurs vont plaquer une bises sur la joue d'isabelle qui rosit, leur sexe dure se presse contre sa robe, elle en profite coquine pour en palper quelques uns puis s'en va en riant.

- Bon appétit

...à suivre

Pascal

pascalsocale@outlook.fr

Autres histoires de l'auteur : Le pari - Envie d'exhib - Je suis une vraie chienne - Jean et moi - Sexe acrobatie ? - Pierre mon mac - Serveur d'un soir - Séance photo

Dernière mise à jour publique

6 Mai > 10 Mai

Le pari Pascal
Soirée routier riders59650
Du statut de Salope à celui de Pute Adonf
Agent Spécial GwenaelAgent Spécial Gwenael GwenBlondinet
Dragon Ball ZZZ Astro
Comment j'ai lopé ma famille Camille
Nice -01 Calinchaud
Je suis une vraie chienne Pascal
Chantier éloigné Caramel
Envie d'exhib Pascal
Shawn Mendes me baise Boris22

Nouvel épisode

Professeur Ligoteur -02 Bounkey
La grosse bite de mon beauf -04 Ghost writer
Chantier éloigné -02 Caramel
Kader -03 Cédric
Kader -04 Cédric
Julien en famille -02 Marco10e
Mon chéri et son pote -02 Lucas22
Le lycée, ça craint -02 Guillaume
Soumission & Domination -498 Jardinier
Le militaire gabonais -02 Luk Alexandre

Mai 2018

Moi, lope des rebeux LopsaEnveut
Corrigé par un lascar violent Dimosqwertz
Aux bains avec le Hokage Boris22
Une défonce inoubliable Adonf
Opération séduction du patron Costard fétiche
Journée du Patrimoine ! Stephdub
Turquie 2018 Viril57100
Le jardinier Gegebi95
Le Gigolo NeoFP
Agent de sécurité bien membré Ghost writer
Jean et moi Pascal
Le Mateur Eric
Douce rencontre Mimi83
Le centre d'internement Roberttiti
Tonton gandhii34
Sexe acrobatie ? Pascal
Chambres à louer Jeanmarc
Mec marié en forêt jrmec1385
La grosse bite de mon beauf -03 Ghost writer
Chroniques de Cédric Cedric21052
Le mec idéal -21 Pititgayy
Le mec idéal -22 Pititgayy
Les Chronique de Max -05 Max
Pire des salopes -03 Ulrich
Séance photo -05 Pascal
Histoire de lycéens Gaëtan92
Julien en famille Marco10e
Serveur d'un soir Pascal
Pierre mon mac Pascal
Mon rêve américain Maxou
Premières chaleurs avec Malik DC
Mon mâle rebeu VTC Lucas
Professeur Ligoteur Boundkey
Retour de plage Pascal
Soumis au marié Paulfalloux
Différentes interprétations PoisonFecond
Rencontre Facebook Jolicul
Tellement je kiff mon Boss -08 Putedesteph69
Un été bien rempli -02 Adri
Le chalet -23 Yan
Soumission & Domination -495 Jardinier
Soumission & Domination -496 Jardinier
Soumission & Domination -497 Jardinier
Croisière -08 Calinchaud
Le militaire gabonais Luk Alexandre
Ma première fois à trois Renaud1212
Le lycée, ça craint ! Guillaume
Une formation très intense Ghost writer
Visite de mon frère Clemsex
Baise chez papa Maxoy51
Violé en groupe HadrienQc83
Chez Philippe Frank
Soumission & Domination -493 Jardinier
Soumission & Domination -494 Jardinier
Jean -11 Kawiteau
Mon bâtard -04 Teub23
Séance photo -05 Pascal
Éric, ma vie Chapitre -10 Rodriques
Éric, ma vie Chapitre -11 Rodrigue
Éric, ma vie Chapitre -12 Rodrigue
Arrêt imprévu -02 Caramel
Croisière -07 Calinchaud
Beau-Père -06 Calinchaud
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

 

Cyrillo nu a Mykonos
Cyrillo Mykonos

Cyrillo Cuir Leather
Cyrillo Leather

Cyrillo Cuir Leather
Cyrillo Home

&+
Twitter

 
 

Chercher :

CYRILLO CHEZ LES GRECS CYRILLO CHEZ LES GRECS
CYRILLO CHEZ LES GRECS
CYRILLO CHEZ LES GRECS

 

 

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Tout sur Cyrillo - Contact - Twitter - Tumblr - Intagram

Cyrillo Photo

Best of Cyrillo - Cyrillo Cuir - Cyrillo chez les grecs

Dial Chat

Chat & Dial gay (rencontre)

Expositions

Sommaire des expositions - Verner Degray - Barbizart

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - Histoires 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Liens

Liens vers d'autres sites gay - IDM SAUNA - L'IMPACT BAR - EL HOMBRE

Photos

Modèle - Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Vidéo

Vidéo gay