Mai
Nouvelles histoires, photos bbk

VIP
"Accès Avant-Première" des histoires juste avec un don, ou en écrivant une histoire

PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Premier épisode - Épisode préc edent

Du fantasme au vide couille

Chapitre -03 : Plein le cul

Je venais de me faire démonter la gueule par Sébastien (22/6, blond), Etienne (26/7, brun, très poilu) et Boris (20/5, brun aussi et moins poilu). J'avais eu leur trois sperme en bouche, je n'étais plus personne, juste leur vide couille, juste là pour les satisfaire. Quelque chose en moi c'était cassé, je ne pouvais me rebeller, juste encaisser. Etienne, qui a un monstre dans le pantalon, qui n'a pas pu rentrer toute sa queue dans la gorge, venait de dire qu'il était prêt à passer aux chose sérieuses. J'étais tétaniser, j'avais eu peur des 22 cm de Seb mais là 26 par 7 c'était effrayant.

Seb : on va s'amuser un peu avant.

Il s'approcha de moi et me déchira la chemise, je n'avais plus que le joke (boxer ouvert au cul) et je bandais.

Seb : regardez cette salope elle est tout excitée.

Il me donna un coup sur la bite qui me fit pousser un cri. Ils étaient tous les trois nus. Il me fit lui lécher les pieds et les aisselles en me donnant des baffes quand je ne m'appliquait pas. Etienne demanda sa dose et même Boris y eu droit. Seb avait décidé de m'humilier et il me faisait marcher à quatre pattes autour de la table et m'arrêter pour leur lécher les parties du corps qu'ils voulaient. Il me filmait de temps en temps pour garder ça. J'avais droit à des crachats, des insultes en tout genre, des coups.

Etienne revint de la cuisine avec un concombre.

Etienne : une chienne ça a une queue.

Après que tout le monde ait rit, ils me mirent le concombre dans le cul et me firent déambuler dans le salon. Ils bandaient à nouveau tous les trois. J'en croyais pas mes yeux, comment on pouvait autant se vider. Pour que Etienne puisse rentrer en moi Seb décida de passer le premier, Boris n'étant pas chaud à ce moment là. Il me fit mettre à quatre pattes sur le canapé, me dit de me cambrer, la tête contre le cousin et mes mains pour écarter mes fesses. Je peux vous dire qu'à ce moment là j'étais vraiment pas bien, je faisais machinalement ce qu'il me disait, mais je gardais les yeux bien fermé et je m'attendais à ce que ça fasse mal.

Etienne se branlait en nous regardant, et Boris lui bandait simplement mais il ne pouvait détourner le regard. Sébastien me crachat sur la rondelle et présenta sa queue devant mon trou. Il était hors de question pour lui de mettre un doigt dans le cul d'un mec. J'étais très stressé et j’appréhendais.

Il poussa sa queue et étrangement il fait des petits vas et viens. Je trouvais ça vraiment agréable quant tout à coup sans prévenir il posa ses mains sur mes hanches et en tirant poussa sa queue au fond de mon cul. Je poussais un hurlement mais il ne s'arrêta pas et me tambourina comme un fou. Etienne attrapa son boxer et me le mit dans la bouche pour que j'arrête de gueuler. Sébastien sortis sa queue, je croyais qu'il avait finit, mais commença à jouer au jeu je rentre, je sors. Alors qu'il allait la re rentrer, il poussa comme un malade bien au fond. Je n'en pouvais déjà plus, je tremblais, mais qu'est ce que c'était bon.

Il était en moi mais ne bougeait plus, et je ne sais pas ce qui me pris mais je me mis à bouger moi même.

Seb : regardez cette salope, elle adore ça, elle s'empale toute seule sur ma teub. T'aimes ça hein ??
Moi : hummmm

Il repris son rythme pendant un bon moment, en alternant avec des fessées, en crachant sur ma rondelle et lançant des « oh que la salope elle aime ça », « quelle chienne » « t'es à moi ». Puis il finit bien au fond.

Seb : à toi Etienne, j'ai un peu lubrifié.

Etienne se leva d'un bon, Seb me donna sa queue à nettoyer, je dois avouer qu'à la sortie du cul, la queue c'est pas le meilleur mais je savais que je n'avais pas le choix. Il fit attendre son pote et me pissa dans la gueule. Dès qu'il eut fini Etienne poussa son gland dans mon anus. Et je peux affirmer que la taille ça compte. Je n'avais jamais sentis une telle douleur, j'avais l'impression que mon anus s'était déchiré, je pleurais et j'essayais de sortir sa queue. Seb m'attrapa les bras et Etienne me tenait par les hanches.

Seb : Tu vas voir que tu vas finir par aimer.

Etienne eu la gentillesse d'y aller « gentillement ». Il était tellement heureux de pouvoir foutre sa queue dans quelqu'un, vu la taille ça lui arrivait rarement. Pris par l'excitation il l'a rentré de plus en plus et ses mouvements de bassins étaient de plus en plus rapide. J'avais la rondelle en feu et j'avais l'impression que sa queue arrivait au milieu de mon ventre, mais qu'est ce que c'était bon. Il se retira pour faire comme Seb et re rentrer, j'ai dégusté grave. Il finit par me tambouriner comme un malade et se vider en moi. Seb passa le doigt sur ma rondelle pour que je bouffe le sperm à l'intérieur de moi et je du nettoyer la queue d'Etienne.

Etienne : putain c'est vraiment trop bon, c'est serré un cul. Si j'avais su j'aurais pris une salope plus tôt.

J'étais resté allongé tellement j'en pouvais plus. Ça avait été vraiment très bon mais j'avais le cul explosé. Après qu'Etienne ait pissé dans ma bouche, lui et Seb sont partis prendre une douche et se coucher. Je suis donc resté avec Boris.

Au bout de quelques minutes je réussi à m’asseoir et je pris machinalement mon verre pour boire, il était plein de la pisse de Boris.

Boris : ça va ?
Moi : ça va.
Boris : t'aime ma pisse ?
Moi : oui je me suis fait au goût de la pisse.
Boris : va falloir me faire débander pour que je t'en redonne.

Il s'approcha de moi, sa queue bien tendue, j'étais allongé sur le dos, il s'assit sur mon torse et me fit prendre sa queue dans la bouche. Je n'avais que très peu d'amplitude pour bouger et je manquais cruellement de force mais j'essayais de faire quelque chose. Après m'avoir craché à la figure et bifflé, il entrepris de faire lui même les aller retour dans ma bouche avec une cadence assez soutenue. Il s'était dévergondé, il n'était plus du tout timide et y aller franchement. Je pleurais et je bavais, il en rajoutait en me crachant dessus.

Boris : t'aime ça salope ! Tu la veux bien au fond ma queue !

Il se lâchait complètement. Il finit par sortir sa queue, me biffler plusieurs fois. Vu qu'il transpirait il me dit de lui lécher les aisselle et de m'appliquer, puis il me fit mettre debout, face au canapé, me fit me plier.

Boris : je vais te défoncer debout, j'adore ça salope.

Il ne prit pas de gant et me l'a mis entière directement. Étant un peu moins bien membré que les autres elle n’eut pas de mal à rentrer mais m'arracha un petit cris.

Boris : moi j'aime quand les chiennes elles couinent.

Je me mis donc à couiner sans trop me forcer, il me demanda de dire « c''est trop bon, continu », « défonce moi Boris, défonce moi », « tu sais trop bien utiliser ta queue ». Il avait une cadence soutenue et pas mal d'endurance. Il me fit me coucher sur le dos et me releva les jambes pour me défoncer, puis sur le ventre par terre « là où était ma place ». Il n'en finissait jamais, même si c'était grave excitant, j'en pouvais plus. Il finit par sortir, me mettre sur le dos, s'asseoir de nouveau sur mon torse et il se branla sur mon visage. Il éjacula, il y en avait partout il me fit avaler ce qu'il y avait sur mon visage avec sa bite et la nettoyer puis il me fit lécher le sol.

Boris : bon je vais me coucher aussi, à demain.

Il sorti de la pièce, c'était enfin fini, j'avais bien dégusté mais ça avait été bon. C'est impressionnant comme d'un côté tu n'en peux plus et de l'autre t'as presque envie d'en avoir une autre sous la main. J'étais devenue une chienne accro à la queue, de mon fantasme j'étais passé à un véritable vide couilles à dispo.

Il revint dans le salon.

Boris : désolé je t'avais promis ta dose de pisse.

Il se vida et parti définitivement. Après cette humiliation et tout ce sexe j'avais envie de rentrer chez moi. Je m'assis un instant sur le canapé pour bien réaliser ce qu'il venait de m'arriver. Je n'en croyais pas mes yeux, j'avais le cul explosé, j'avais mal à la mâchoire, je collais de partout, je puais le sperme et la pisse mais j'avais pris mon pied. Je m'allongeais sur le canapé et me branlais, il fallait que sa sorte. Avec toute cette excitation je sorti une énorme dose de sperme. À bout de forme je m'endormis, recouvert de ma propre semence.

Je fus réveillé au matin par Seb, il me secoua, quand j'ouvris les yeux sa bite pendait devant ma bouche.

Seb : et bien ma salope on s'est branlé avant de dormir ? Ouvre la bouche j'ai besoin de pisser.

Je fus donc docile et j'ouvris la bouche et reçu son urine chaude dans ma bouche et je la senti descendre dans mon corps. Il me défonça la gueule de bien matin car comme il dit une chienne a besoin de sa dose le matin.

Seb : passe moi ton tel.
Moi : c'était vraiment cool mais je ne préfère pas.

Il m'attrapa par les cheveux et colla sa tête près de la mienne.

Seb : tu vas bien m'écouter, je t'ai filmé, j'ai des vidéos de toi en train de kiffer te faire traiter comme une chienne, je t'ai dit que tu m'appartenais. Donc si t'as pas envie que ces vidéos circulent et se retrouve sur internet quand je t'appelle tu rappliques. Maintenant prends tes affaires et casses toi.

Je lui laissais évidement mon téléphone et du rentrer avec une chemise déchirée, puant le sperme et la pisse. Jamais je n'ai eu aussi honte de ma vie.

Cette soirée avait été surprenante de bien des façons et j'étais loin d'en avoir fini avec eux.

PS : Dites moi ce que vous en pensez… et si vous voulez la suite… j'attends vos commentaires, vos histoires et tout ce que vous voulez partager ;)

chuuuut17

gay-x-17@outlook.fr

Suite de l'histoire

Autres histoires de l'auteur : Du fantasme au vide couille

Dernière mise à jour publique

6 Mai > 10 Mai

Le pari Pascal
Soirée routier riders59650
Du statut de Salope à celui de Pute Adonf
Agent Spécial GwenaelAgent Spécial Gwenael GwenBlondinet
Dragon Ball ZZZ Astro
Comment j'ai lopé ma famille Camille
Nice -01 Calinchaud
Je suis une vraie chienne Pascal
Chantier éloigné Caramel
Envie d'exhib Pascal
Shawn Mendes me baise Boris22

Nouvel épisode

Professeur Ligoteur -02 Bounkey
La grosse bite de mon beauf -04 Ghost writer
Chantier éloigné -02 Caramel
Kader -03 Cédric
Kader -04 Cédric
Julien en famille -02 Marco10e
Mon chéri et son pote -02 Lucas22
Le lycée, ça craint -02 Guillaume
Soumission & Domination -498 Jardinier
Le militaire gabonais -02 Luk Alexandre

Mai 2018

Moi, lope des rebeux LopsaEnveut
Corrigé par un lascar violent Dimosqwertz
Aux bains avec le Hokage Boris22
Une défonce inoubliable Adonf
Opération séduction du patron Costard fétiche
Journée du Patrimoine ! Stephdub
Turquie 2018 Viril57100
Le jardinier Gegebi95
Le Gigolo NeoFP
Agent de sécurité bien membré Ghost writer
Jean et moi Pascal
Le Mateur Eric
Douce rencontre Mimi83
Le centre d'internement Roberttiti
Tonton gandhii34
Sexe acrobatie ? Pascal
Chambres à louer Jeanmarc
Mec marié en forêt jrmec1385
La grosse bite de mon beauf -03 Ghost writer
Chroniques de Cédric Cedric21052
Le mec idéal -21 Pititgayy
Le mec idéal -22 Pititgayy
Les Chronique de Max -05 Max
Pire des salopes -03 Ulrich
Séance photo -05 Pascal
Histoire de lycéens Gaëtan92
Julien en famille Marco10e
Serveur d'un soir Pascal
Pierre mon mac Pascal
Mon rêve américain Maxou
Premières chaleurs avec Malik DC
Mon mâle rebeu VTC Lucas
Professeur Ligoteur Boundkey
Retour de plage Pascal
Soumis au marié Paulfalloux
Différentes interprétations PoisonFecond
Rencontre Facebook Jolicul
Tellement je kiff mon Boss -08 Putedesteph69
Un été bien rempli -02 Adri
Le chalet -23 Yan
Soumission & Domination -495 Jardinier
Soumission & Domination -496 Jardinier
Soumission & Domination -497 Jardinier
Croisière -08 Calinchaud
Le militaire gabonais Luk Alexandre
Ma première fois à trois Renaud1212
Le lycée, ça craint ! Guillaume
Une formation très intense Ghost writer
Visite de mon frère Clemsex
Baise chez papa Maxoy51
Violé en groupe HadrienQc83
Chez Philippe Frank
Soumission & Domination -493 Jardinier
Soumission & Domination -494 Jardinier
Jean -11 Kawiteau
Mon bâtard -04 Teub23
Séance photo -05 Pascal
Éric, ma vie Chapitre -10 Rodriques
Éric, ma vie Chapitre -11 Rodrigue
Éric, ma vie Chapitre -12 Rodrigue
Arrêt imprévu -02 Caramel
Croisière -07 Calinchaud
Beau-Père -06 Calinchaud
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

 

Cyrillo nu a Mykonos
Cyrillo Mykonos

Cyrillo Cuir Leather
Cyrillo Leather

Cyrillo Cuir Leather
Cyrillo Home

&+
Twitter

 
 

Chercher :

CYRILLO CHEZ LES GRECS CYRILLO CHEZ LES GRECS
CYRILLO CHEZ LES GRECS
CYRILLO CHEZ LES GRECS

 

 

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Tout sur Cyrillo - Contact - Twitter - Tumblr - Intagram

Cyrillo Photo

Best of Cyrillo - Cyrillo Cuir - Cyrillo chez les grecs

Dial Chat

Chat & Dial gay (rencontre)

Expositions

Sommaire des expositions - Verner Degray - Barbizart

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - Histoires 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Liens

Liens vers d'autres sites gay - IDM SAUNA - L'IMPACT BAR - EL HOMBRE

Photos

Modèle - Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Vidéo

Vidéo gay