20 Sept.
+ 52 histoires en accès privilège.
17 Sept. : +25 histoires en accès public
Galerie Amateur à jour !

VIP
"Accès privilège" des histoires juste avec un don

Don anonyme, en paypal ou CB

PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Premier épisode - Épisode précédent

Mon mâle rebeu VTC -03

Le lendemain matin le réveil à 6h est assez dur mais je suis obligé de me lever pour mon stage. Mohammed dort encore à côté de moi, sa respiration soulevant doucement son torse ponctuellement. Je prends une douche rapide, et sent tout le sperme en moi qui s’écoule de mon cul en me faisant la remarque que ce mec a quand même mis une sacré dose en moi.

Puis je mets mon costard et me dirige vers la cuisine et au bout de 5 minutes je vois ce mâle impressionnant en boxer dans l’encadrement de la porte. Son boxer est tellement serré qu’il semble à peine capable de contenir son attribut

« Tu fous quoi encore là, c’est pas le matin encore,reviens dans le lit petit Lucas, après je m’occuperai encore de toi »

Je rigole un peu de son agacement et de son côté obsédé

« C’est tentant mais pas le choix j’ai une heure de transports et je dois y être pour 8h donc à moins que tu veuilles me déposer » répondis-je ironiquement.

Il vient à nouveau se caler derrière moi et pose ses mains autour de ma taille. J’arrive pas à croire qu’il bande encore, ce mec est insatiable. J’ai beau être très bien foutu j’ai l’impression de faire minuscule comparé à lui. Il s’approche de mon oreille et me parle fermement

« Les bonnes femelles ça travaille pas, ça reste à la maison pour satisfaire leurs mâles, faire à bouffer et leur vider les couilles quand elle sont trop pleines »

Mohammed a directement réussi à me mettre un coup de chaud là, pourtant je suis déjà en tenue. J’arrive quand même à résister

« Tu pars pas bosser toi ? » lui demandai-je en me demandant intérieurement si il comptait ou non rester dans mon appart toute la journée.

« Je suis VTC, je bosse quand je veux moi, allez reste là, j’ai encore besoin de me vider »

« Avec ce que tu m’a mis y a quelques heures ? J’ai du mal à y croire. » lui répondais-je amusé

Finalement je suis parti bosser sans lui avoir laissé un jeu de clé puisqu’il suffit de claquer la porte pour sortir.

Les dernières 24h étaient géniales avec lui mais mon côté masculin indépendant avait besoin de reprendre un peu le dessus donc je n’étais pas mécontent de partir bosser.

La journée se passe tranquillement, j’ai le cul encore un peu douloureux puisque je ne suis quasiment jamais passif et encore moins avec un mec aussi bestial et bien monté mais c’est supportable et ça me rappelle la nuit dernière avec une certaine excitation.

Je vais nager ensuite en fin de journée avec mon équipe régional de natation en catégorie 20-28. C’est un peu le moment où je peux me vider la te et ne penser à rien d’autre tout en admirant tout ces mecs bien foutus dans leurs petits maillots moulants par la même occasion. Je retrouve Adrien pour nager, blond pour un bon mètre quatre vingt, le physique élancée et aux épaules très larges et aux muscles dessiné. Il porte toujours ce même maillot-boxer blanc et rouge qui met en avant son cul bombé et musclé et qui une fois mouillé laisse quand même entrevoir un paquet plus que généreux.

J’ai plus d’affinités avec lui qu’avec les autres depuis que nous nous sommes croisés sur une applis de rencontres gay. On avait rapidement discuté tout les deux mais comme se disant actifs tout les deux, ça n’a jamais abouti. On en a d’ailleurs jamais trop reparlé car il est assez introverti sur sa sexualité J’ai l’impression même si de temps en temps on se balances quelques piques ou en discute de nos plans . C’est devenu un pote avec le temps, il a une année de plus que moi dans une autre école de commerce donc ça lui arrive de passer chez moi pour se faire une pizza et me donner quelques explication de cours.

Ce soir là justement je lui propose avant que l’entraînement commence, de passer la soirée ensuite à l’appartement pour un peu nous changer les idées.

On se défoule pendant l’entraînement et on rentre en VTC pour aller chez moi, le chauffeur qui s’appelle Aziz est assez moyen mais son fort accent arabe me fait penser à mon rebeu d’hier et je me demande déjà ce qu’il doit faire en ce moment.

La soirée se passe tranquillement avec Adrien, je le tacle sur son maillot qui fait très provocateur, il répond qu’à moitié, toujours un peu dur à débloquer. On voit ensuite deux trois notions de cours sur la table basse du salon.

Puis un peu avant qu’il ne parte, on tape à la porte directement alors qu’il y’a un interphone en bas. En ouvrant, je trouve Mohammed sur le seuil de ma porte avec un grand sac et en tenu de foot , encore en sueur de son entraînement je suppose. Il entre dans le couloir sans me demander mon avis et retire son t-shirt et le fout à terre en plein milieu du couloir et fait de même pour ses chaussures et chaussettes pour rester juste avec son short de foot sur lui

« Tu préviens même pas que t’en rentré ma petite salope, j’ai vu que c’était allumé chez toi, je crève la dalle, fais moi un truc à bouffer et après tu pourras me vider les couilles je suis sûr que t’attends ça depuis ce matin »

Là c’est l’horreur complet, Adrien qui était à côté dans le salon à du tout entendre et alors que je les rejoins, il se lève du canapé un peu stupéfait par la vision de ce mec qui rentre en me traitant comme sa propriété.

« C’est qui lui ? » me dit Mohammed un peu agressif, il doit certainement penser que j’ai enchaîné avec un autre plan.

« Je m’appelle Adrien monsieur ». Je suis un peu surpris de la voix timide d’Adrien qui semble subjugué par le corps et la virilité de Mohammed. D’ailleurs ce dernier semble amusé désormais de voir mon pote qui a le regard braqué sur lui sans trop oser dire un mot.

« Ahah « monsieur » je vois le genre ...Tu baises pas ma salope perso j’espère toi ?...quoi que non t’as bien l’air passif aussi hein petit cefran ?»lui dit Mohammed assez brutalement.

Je suis à côté et j’ose trop rien dire de peur me faire dresser devant mon pote même si je suis déjà en train de me faire humilier comme jamais. Pour un mec qui se prétendait actif à fond auprès de mon pote, j’en menais pas large là.

« Non....quoi ? Pas du tout je suis pas gay moi...et de toute façon je suis pas’ passif »répond fébrilement Adrien.

« C’est ça ouais » dit il l’air narquois « Allez casse toi, je dois me reposer avec mon vide-couilles »

Adrien met du temps à recevoir l’information et reste pétrifié face à cette montagne d’autorité et de muscles. Enfin il saisit son sac et me bafouille un « à demain » en sortant. J’ose même pas le regarder tellement je suis gêné de la situation.

« Bon aller viens t’occuper de moi là » me dit il alors que je reprends à peine mes esprits. Je ne m’attendais pas du tout à le voir débarquer ce soir alors qu’on s’était quitté ce matin

« C’est quoi ce gros sac au fait ?» lui demandais-je

« Mes fringues, ma play et mes compléments de muscu . » Je suis sidéré par tant de culot, le mec s’installe carrément chez moi alors que ça même pas deux jours que je le connais.

« Non mais c’est pas possible, je suis habitué à vivre seul puis j’aime pas qu’on m’imposer ça comme ça »

« Chut chut bébé calme toi »me dit il en s’approchant de moi, ses mecs arrivant presque au niveau de mon visage. « c’est normal de paniquer un peu au début mais t’inquiète ça va être le rêve pour toi, je suis ton mec désormais, ton homme que tu va servir à fond pour me satisfaire et tu verras que tu vas adoré être à cette place »

Je m’aperçois que le mec est quand même dans un délire assez particulier, même si sexuellement c’est incroyable avec lui, je me vois mal jouer le rôle de son copain soumis et à sa dispo.

« Non je sais pas franchement là, ça va beaucoup trop vite, je préfère juste qu’on soit en plan régulier pour le moment car t’es super » essayais-je d’argumenter

« Ouais mais un mec comme moi ça a besoin d’une lope à dispo en permanence, je suis plutôt branché gars donc au lieu de me trouver une meuf je préfère en traiter un comme tel, puis de toute façon je t’ai marqué comme ma chienne tu te souviens ? Alors ferme la et met toi au taff ».

Putain ce con arrive à me faire bander direct avec deux phrases, le pire est qu’il s’en aperçoit et ça le fait sourire, il se rapproche encore plus de moi, son torse arrive presque au niveau de mes lèvres.

« Lèche pour montrer à qui tu appartiens désormais »

J’arrive même pas à réfléchir j’ai l’impression que ma langue sort toute seule de ma bouche tant ce mec me rends dingue. Sa peau est légèrement salée à cause de sa sueur. Il se recule légèrement et comme par automatisme je m’avance pour continuer à être en contact avec sa peau.

Il m’appuie sur la tête et m’oblige à descendre pour me mettre à genoux, ma langue descends également sur ses abdos pour continuer sur son short déformé par sa queue bandée à mort. Il m’appuie la tête dessus tel point que j’ai du mal à respirer. Au moment où je m’écarte pour reprendre mon souffle, il libère sa queue et commence à me matraquer le visage avec. Les premières fois sont assez excitantes puis la douleur arrive à force de continuer...je commence à gémir entre plaisir et douleur puis lui demande d’arrêter. Ça le fait rire.

« T’as qu’à descendre plus bas salope pour pas être à portée de mon membre»

J’arrive a voir il veut en venir, je cambre encore plus mon cul pour arriver au niveau de ses pieds.

« Allez montre à ton boss où est ta place...lèche »

Mon cerveau ne fonctionne même plus j’ai l’impression, je suis juste content et apaisé d’être à ses pieds et sors ma langue dessus pour le satisfaire. Avec son autre pied il m’appuie la tête ce qui me fait gémir encore plus

« Aller, fout toi à poil ma salope, on va continuer ton dressage »

Puis il baisse directement son short à terre et s’installe dans le canapé. Et claque des doigts vers le bas pour que je me remette à ses pieds. Je m’apprête à me relever pour le rejoindre quand il me lance sèchement

« A 4 pattes jusqu’à moi, très lentement et mets bien ton cul en évidence »

J’essaye de m’appliquer le mieux possible pour le satisfaire, je bande tellement d’excitation que ça commence à me faire mal et avec mon cul le plus en l’air possible, le bout de ma queue racle presque le sol laissant une traînée de precum derrière moi. J’arrive à nouveau à ses pieds et il m’attrape alors directement par les cheveux et me plante directement en gorge profonde sur sa queue. Puis je remonte légèrement pour commencer à lui masser sa queue avec ma bouche en jouant du mieux que je peux avec ma langue malgré que son engin occupe déjà tout l’espace de ma bouche.

« Aaaaahhh putain enfin j’ai attendu ça toute la journée ». Son râle de plaisir me force à décupler mes efforts et descendre encore plus sur sa queue pour l’avaler entièrement. Je sent déjà le goût de son sperme au bout de son gland et ça me rend complément accroc. Apparement je dois pas aller assez vite car il me saisit la tête et imprime lui même des mouvements sur sa queue. Ça commence à me faire mal à la mâchoire au bout de plusieurs minutes mais je ne dis rien, de peur de le décevoir. Lui reste concentré sur son plaisir et sans même me prévenir je sens sa queue gonfler d’un coup pour libérer d’un coup tout son flot de sperme qui vient directement au fond de ma gorge.

« Haaaan va-y avale le foutre de ton homme ma petite pute soumise »

Étouffé, j’essaye de me retirer un peu de sa queue mais lui me tient fermement

« Même pas en rêve, tu avales tout pour bien montrer à ton homme que tu lui appartiens »

Au bout du 8ème jet, il se retire enfin, satisfait de s’être vidé et de m’avoir gavé de sa semence. Je commence un peu à me branler un peu pour me calmer tellement je suis excité. Mais il m’interrompt en une seconde

« Tu fous quoi là ? Tu gicles seulement si tu te touche pas, maintenant enlève ta main ou je te démonte »

L’air un peu penaud, je m’installe allongé la tête sur ses genoux pendant que lui est toujours assis sur le canapé et commence à mater la télé en mangeant la pizza restante que j’avais prise en début de soirée. Je ne pense plus qu’à sa queue que j’ai à quelques centimètres de mon visage et qui est maintenant au repos. J’ai envie de la reprendre en bouche, de servir mon mâle et le remplir de vagues de plaisirs comme lui le fait depuis maintenant 2 jours. Il commence à me caresser les cheveux sans trop se préoccuper de moi. Je bouge un peu mon corps à quelques moment de par l’excitation ce qui fait bouger mon cul, il me claque alors les fesses d’une de ses mains viriles et muscles et m’arrache un gémissement de douleur.

« Couché ma petite femelle, t’as bien bossé là »

Satisfait du compliment je commence à m’endormir contre lui en évitant de penser à la prochaine fois que je devrais croiser Adrien, mais tant pis de toute façon, je commence de plus en plus à apprécier le machisme de mon rebeu

Lucas

lucas.southc@gmail.com

Autres histoires de l'auteur : Mon mâle rebeu VTC

Chauds les Minets

Dernière mise à jour publique

+ 13 Nouveaux épisodes

Pervers Frank
1ère expérience Scal
La racaille des Buttes Chaumont Stéphane
Mon ami l’escort Pititgayy
Le prof amoureux de son élève Jerem72
2 cuisinistes Louisallenk
Le mec à lunettes Vap
L’anniversaire Vap
Ne pas savoir qui je suce Axel56
Vive les Ultras AD
Ma 1ere fois a la piscine Lucas
Le dépuceleur de Venise Matt
Les photos Frank

+ 12 Suites

Hommes de Loi -06 JulienW
Hommes de Loi -07 JulienW
Hommes de Loi -08 JulienW
Le patient -03 d.kine.75
Jeune, riche et gâté -03 Matt
Tournante de Nuit -02 Mimi83
Un élève difficile -02 Dany92
Chambres à louer -07 Jeanmarc
Triangle à géométrie variable -04 Yan
Le bâtard de mon mec -02 Batardsoumis
Soumission & Domination -504 Jardinier
Le maçon de l’Est -02 Rafaël

PUBLIE TON HISTOIRE

Septembre 2018

Nouveau

La chose de mon maitre Nadegetv
le bâtard de mon mec Batardsoumis
Mon voisin, ce Daddy imposant G.Gamo
Un amour de soumis Elfe
Une mère cool et un beau-père rabatteur Nico76500
Quand mon amant me travestit Nico76500
Le fils de Saïd Nico76500
Colocation Emerick
Meilleurs potes d.kine.75
Mon voisin Nico76500
Le petit paysan Nico76500
Rencontre avec Henri Chopassif
Abda Fabien51
Chaudes vacances Petit cul 57
La virée à vélo Calinou
Posé sur le banc imbot4top
Aire d’autoroute Axel
Goûte la chéri... Sexaddict49
L’allumeur allumé Dylan33700
Exhib Lycrahot
Mounir Fabien51
Le maçon de l’Est Rafael
Première fois Papadontpreach
Homme de pouvoir J-Baptiste
Bite brune Seithan
Tombé dans la Seine julesdu78
Mon âme au diable Pititgayy
Au fond on ne change pas Pititgayy
VTT, baignade et sexe Tom
Job d'été Vap
Le craquant surveillant Étalon
Une bonne fessée Fabricepurges
Jeune, riche et gâté Matt
Sous le pont d’Avignon Rafael
Torremolinos rom.3004
Une rencontre Charly Chast
Voyage en Espagne  Mister Anoniman
Un bon plan avec une trans ! Badboy2424
Rugby en vacances Tom
Dans le noir Vincent
Initiation estivale Vincent
Mon pote, l'intello Étalon
Le frère de mon meilleur ami Jeunesoumis
First Glory Hole kiko
Balade nocturne Nico
Hommes de Loi JulienW

La suite...

Mon rêve américain -07 Maxou
Mon rêve américain -08 Maxou
Mon rêve américain -09 Maxou
Mon rêve américain -10 Maxou
Ma gorge défoncée -02 Mâlelope
Improbable rencontre - 02 Cyril-IR
Improbable rencontre - 03 Cyril-IR
Mon bûcheron à moi -03 Renaud444
Soumission & Domination -503 Jardinier
Mon mec se fait baiser -02 Lopedu-13
Mon coéquipier hétéro -03 Étalon
Mon univers rocambolesque -02 Grandhomme44
Humiliation et sadisme -02 Orly
Humiliation et sadisme -03 Orly
Jeune, riche et gâté -02 Matt
Mon rêve américain -07 Maxou
Lobotomisé par les rebeux -02 Flo_rent
Mounir -02 Fabien51
Hommes de Loi -04 JulienW
Hommes de Loi -05 JulienW
Voyage Initiatique -06 Ninemark
Le moniteur moto -05 Sketfan
Hommes de Loi -02 JulienW
Hommes de Loi -03 JulienW
Le collectionneur -05 Frank
La revanche -02 Jh30du11
Le collectionneur -04 Frank
J'étais bourré -03 LePoulpe
Mon ami Julien -02 Jerem72
Julien en famille -11 Marco
Le collectionneur -03 Frank
Le mec idéal -30 Pititgayy
Triangle à géométrie variable -03 Yan
Le mec idéal -29 Pititgayy
Le patient -02 d.kine.75
Julien en famille -10 Marco10e

PUBLIE TON HISTOIRE

RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

 

Cyrillo nu a Mykonos
Cyrillo Mykonos

Cyrillo Cuir Leather
Cyrillo Leather

Cyrillo Cuir Leather
Cyrillo Home

&+
Twitter

 
 

Chercher :

CYRILLO CHEZ LES GRECS CYRILLO CHEZ LES GRECS
CYRILLO CHEZ LES GRECS
CYRILLO CHEZ LES GRECS

 

 

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Tout sur Cyrillo - Contact - Twitter - Tumblr

Cyrillo Photo

Best of Cyrillo - Cyrillo Cuir - Cyrillo chez les grecs

Dial Chat

Chat & Dial gay (rencontre)

Expositions

Sommaire des expositions - Verner Degray - Barbizart

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - Histoires 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Liens

Liens vers d'autres sites gay - IDM SAUNA - L'IMPACT BAR - EL HOMBRE

Photos

Modèle - Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Vidéo

Vidéo gay

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)