Best Of Cyrillo

Page précédente

Suite de préparatifs du 14 Juillet - Épisode1 et épisode 2

Maxime, les quais de Seine et moi !!!

15 Juillet 2007, Maxime et moi sortons du restaurant.

Rien qu'en se mâtant on a envie de se toucher, drôle d'impression.

On est à deux doigts de faire l'amour sur le trottoir.

Le pantalon en lin blanc de Maxime ne cache rien de ses superbes fesses, et mon érection se fait apercevoir.

On décide de se balader sur les quais de Seine après ce superbe repas.
On marche tranquillement et on entend des gémissements.

Un jeune couple hétéro est là en train de faire l'amour. Notre présence les a gênés et le jeune homme tente de cacher sa femme pour ne pas que nous la voyions nue. 9a nous fait sourire car c'est lui que nous mâtons, d'ailleurs il n'est pas si mal.

Et comme pour les rassurer Maxime me prend la main. Le mec reprend automatiquement sa veste et c'est sur lui qu'il la met. Nous sommes morts de rire et continuons notre chemin.

On trouve un petit endroit bien plus discret et on se pose pour s'embrasser et se caresser.

Maxime descend sur ma queue et la sort en gobant directement mon gland. Je gémis et il lèche mes couilles en descendant le plus possible. Il me retourne et me lèche le trou. Je bande au maximum.

Je le suce à son tour et il pousse de petits cris assez forts.

Je lui redonne ma queue à sucer pour ne pas qu'on l'entende. Je suis debout et lui à quatre pattes sur une petite hauteur en pelouse. Je lui caresse la rondelle et j'y introduis un à un trois doigts. Ma queue l'empêche de crier mais à la façon dont il me suce je sais qu'il apprécie beaucoup le plaisir que ça lui prodigue.

Je sors une capote de ma poche et je me protège. Lui se tourne en me présentant ses fesses. Il est à quatre pattes, je le lèche et je présente ma queue. Il est très excité mais aussi très serré. Je pousse un peu et je le pénètre. Il ne peut s'empêcher de crier et je lui donne mes doigts à sucer pour ne pas qu'on nous remarque.

Je le prends un petit moment. Ensuite je me retire et je m'assois. Maxime vient s'empaler sur ma queue et contrôle maintenant la pénétration. Son visage est superbe quand il gémit.

Il me regarde et m'embrasse, je sens alors plusieurs jets chauds sur mon torse. Maxime n'a pas pu se contrôler et vient de décharger sur moi.

Il accélère le va et vient et à mon tour je jouis dans la capote.

Heureusement nous avons les serviettes du hammam. Un petit coup sur nous et on est presque propre.

Nous sortons de ce petit recoin et on tombe sur notre petit couple.

Le gars nous regarde et nous dit qu'à leur tour ils ont pu nous observer.

Il avait des a priori sur l'amour entre hommes et nous dit qu'à ce qu'il a vu, c'était très beau. Ca nous fait rire et rougir. On se serre la main et chacun s'en va de son côté.

Maxime me dit qu'il va rester sur Paris pour ses repos.
Je lui demande si je dois le déposer quelque part.

Il m'embrasse et me dit bien sur, chez toi !

La nuit a été très très chaude, pleine de caresse et de sexe... et la journée du lendemain aussi !!!

Abdel

funkytrik@hotmail.com

Rêve ou réalité, ces histoires ne doivent pas vous faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection. METTEZ DES CAPOTES
Pour plus d'info : www.sida-info-service.org

Best Of Cyrillo

www.cyrillo.biz site gay gratuit. Textes et histoires gay.