Best Of Cyrillo

Page précédente

Bareback

Voici quelque temps que j’avais envie de franchir le pas, mais la peur du danger m’obligeais, hélas, à être raisonnable.

En me baladant sur un de quai de seine le plus chaud de paris (les sablières pour ce qui connaissent) je cherchais un mec pour la soirée.
Sur ces quais il y as un genre de petit backroom ou s’entassent les mecs quand il sont très chaud (hélas cela n’arrive que rarement)  ce jour là il avait 6 ou 7 mecs qui ce branlais et ce suçais. Je me suis retrouvé moi aussi à me branler en attendant qu’un mec me donne envie de prendre sa queue en bouche.

Là un mec 30 ans environ,  180 m large d’épaule, pas rasé, avec une casquette et un blouson en cuir, c’est approché de moi et a pris ma queue dans sa main. Il a commencer me branler et il c’est approcher de ma bouche pour me rouler une pelle bien baveuse. La chaleur commençais a réellement monter et j’avais très envie de lui, en plus l’ambiance étais là les mecs étaient chaud et cela ce sentais .

Je lui est mis la main au paquet pour voir s’il bandais et en effet je ne le laissais pas indifférent. Au moment où j’ai commencé a descendre vers sa queue il me releva et m’ordonna de me déshabiller totalement.
Je lui ai bien sur obéi, j’adore être a poil là ou tout le monde est habiller. Il m’a retourner et a tâter mon p’tit cul, il m’a très rapidement doigter.

Voyant que j’étais vachement excité il sortie sa queue et sans pouvoir réagir il me l’introduit sans capote. A ce moment je ne savait quoi faire, accepter ou pas, mais j’étais tellement chaud que je me laissais faire. Il limait et je ne sentais aucune sensation de caoutchouc, je sentais bien sa queue dans mon cul et s’étais tellement bon. Il allais de plus en plus rapidement et je sentais qu’il allais jouir, j’ai eu un instant pour me retirer mais a ce moment la il m’a serrer contre lui et j’ai senti tout son sperme au fond de moi.

Je pensais qu’il allais me laisser me rhabiller mais il continuais a m’embrasser il étais face a moi, il me serrai contre lui et doucement des mains commençais a frôler mes fesses, j’étais terrifier a l’idée que d’autre mecs allais profiter du fait qu’il ne me laisse pas me rhabiller, mais j’étais a sa merci. Il me dit a l’oreille " laisse toi faire je kiff les salopes avec du jus plein le cul ". Un premier pris sa place et malgré le fait qu’il m’avait déjà décharger dans le cul, j’avais toujours peur des conséquences mais l’excitation pris le dessus alors le premier m’encula et me rempli le cul puis un deuxième et un troisième.

Je n’arrivais plus a les compter et je ne les voyais même pas, hélas, il avait un vieux mec a coté de nous qui n’arrêtais pas de me toucher il me dégoûtais, je le repoussais et il continuais  je commençais a m’énerver mais mon maître me calma en me disant de prendre ça bite dans le cul, qu’elle me donnera ma dernière dose avant qu’il y retourne a son tour, et bien sur je ne pouvais qu’obéir.

Le vieux passa derrière moi et il pris un plaisir fou a prendre tout son temps.
Il déchargea a son tour pour laisser place a mon maître, mais avant qu’il me pénètre j’ai voulu toucher mon cul pour savoir dans quel état était-il et il était large et plein de foutre. Mon maître étais comme un fou et j’ai eu droit a un long limage et une grande décharge.

Je me suis rhabiller et je n’avais qu’une envie c’était d’aller me doucher car j’étais humilier je me sentais comme violer même si en fait j’étais consentant . Voici ma première expérience bareback .

gaycho

shailor@free.fr

Rêve ou réalité, ces histoires ne doivent pas vous faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection. METTEZ DES CAPOTES
Pour plus d'info : www.sida-info-service.org

Best Of Cyrillo

www.cyrillo.biz site gay gratuit. Textes et histoires gay.