Best Of Cyrillo

Page précédente

Abattage

Je commence à trouver le temps long, je suis à 4 pattes, dans l'entrée de la maison d'un ami, un bandeau sur les yeux et un plug dans le cul.
C'est la première fois que ça m'arrive et je n'en reviens toujours pas. J'ai toujours rêvé de me faire dominer et je trouve que ça commence fort. J'ai 21 ans, et envie de découvrir pas mal de truc.

Il dit s'appeler maître, avoir 34 et très envie de me niquer. Il m'a dit de l'attendre habillé comme sa chienne, en position de soumis.

Ça fait bientôt 10 minutes que je suis là, mais je n'ose pas bouger.

Il m'a dit de mettre pour habit une ceinture, pour lui donner plus de prise quand il m'enculera. Et une mini jupe, peut être pour lui faire penser aux putes, je ne sais pas.

J'entends la porte d'entrée qui s'ouvre, il monte les marches. Je suis super excité.
Il marche autour de moi, je reste immobile, il ne me touche pas, je ne dois pas bouger, que obéir à ses ordres. Une bruit de chaîne, je sens qqch autour de mon cou, il m'attache un collier, et tire sur la laisse d'un coup sec, je me retrouve à genoux.

Il me dit d'ouvrir ma bouche de petite pute. Je sens sa bite qui me caresse le visage, je ne sais pas quoi faire, je tends la bouche pour l'avaler, il me gifle, me dit d'attendre ses ordres, ça doit durer quelques minutes... il retire sur la laisse, j'avance à 4 pattes, il me dit de rouler du cul, j'ai toujours les yeux bandés, je n'attendais pas sa fessé, j'ai le cul rougis, je gémis sous la surprise et la douleur. Je dois lui dire que j'aime ça, être a son service. Il m'en remet d'autre, je ne fais pas de bruit, attend la suite.

Il sort mon plug, s'amuse à le faire aller et venir, je m'habitue au mouvement, essaye de venir a sa rencontre, tout d'un coup ce n'est plus le plug mais sa bite que je sens, il rentre a fond d'un grand cou, j'ai mal, je crie sous la douleur, cherche à me dégager, il tire fort sur la laisse et me dis de rester tranquille, de ne pas bouger, je suis sa chose.

Il s'amuse, pèse de son gland contre ma rondelle, je suis le visage collé au sol.
il m'autorise à écarter de mes mains mes fesses, et d'un coup m'encule à fond à nouveau, il s'amuse à faire de grand aller retour, en rentrant chaque fois plus à fond, à chaque mouvement j'ai le souffle coupé, l'impression qu'une barre me fouille les entrailles.
Ça dure quelques minutes puis il reste tout au fond en me tenant fort par les hanches, je tente de me dégager, j'ai trop mal, il me frappe les fesses, me dit de me la fermer et de le remercier pour ce qu'il fait.

Il se relève, tire la laisse je le suis, je crois qu'il va s'asseoir, il amène ma bouche contre sa bite et me dit de le sucer. Je commence à lécher le bout du gland, la hampe sur la longueur, nouvelle claque, je t'ai dit de pomper pas lécher, et dans le mm temps il me prend la tête et s'enfonce au maximum dans ma bouche, tout au fond, j'ai un haut le codeur, il ressort sa bite et me dis de maintenant, le pomper comme une pro.

Je prends sa bite à pleine bouche et essaye de le pomper a fond, il me dit que je fais du bon boulot, qu'il m'enculera bien pour me récompenser.
Je ne sais pas si vous avez déjà essayé de sucer un bandeau sur les yeux, sans rien voir, ce n'est pas facile, je veux m'aider de mes mains pour mieux saisir sa bite, il me crie dessus, qui t'as dis d'utiliser tes mains, il va falloir te punir pour te faire comprendre salope. Il me pousse en arrière, je suis allongé sur le dos, il s'assoit sur moi, me dis d'ouvrir la bouche et s'enfonce tout au fond, j'étouffe, il s'en fout, il me tiens les mains et prend son temps, il rentre à fond, ressort, ré rentre à fond, il me dit que je dois bien comprendre qui est le maître, que je ne suis là que pour son plaisir, il reste quelques secondes au fond de ma bouche, j'essaye de le repousser, il appuie plus fort. A chaque fois qu'il ressort c'est avec plein de salive, j'ai pour ma part l'impression de revivre et de respirer tout l'air du monde, il me relève, toujours sa bite o fond de mon gosier et se rassoit. Maintenant, suce, et suce bien, sinon....

J'y mets toute mon énergie, lui gobe les boules, bave sur son gland, aspire de mon mieux, mon maître est content.
Il me le fait savoir, me dis que c'est bien, je continue mon traitement, il me reprend la tête de ses mains et fait de grand mouvement de bassin me baise la bouche.
J'apprécie et sans que je m'y attende quand son gland tape contre ma glotte, je sens un premier jet, qui tape au fond, un deuxième qui me remplit la bouche.
J'essaye de tout avaler, le troisième fait déborder, mes lèvres sont collées à sa bite, mais son sperme s'échappe et coule tout doucement le long de sa bite.
Un quatrième jet me remplit la bouche, il me met la tête en arrière et je sens d'autre giclée contre mon visage, il me dit d'aspirer les dernières gouttes, j'ai encore toute sa semence dans la bouche et dois tirer tout ce qu'il reste, j'aspire à fond, fais de grand mouvement, recueille tout et peux enfin avaler non sans lui avoir montré en bonne petite soumise tout ce que contenais ma bouche.

Il me caresse le visage de son gland, me dis que c'est bien, que maintenant on va pouvoir passer aux choses sérieuse.

Je pense pouvoir prendre le temps se souffler, mais il me retourne et me dis que puisque j'ai étai sage, je peux venir chercher mon plaisir, il est assis, tiens la laisse de la main, pour me cambrer à fond et me dis de venir m''assoir moi même sur sa bite.
Je me laisse descendre tout doucement, c'est dur, il ne fait rien, le gland passe, j'en pleure un peux et continue de descendre, puis d'un coup sec il me saisit les deux épaules et me colle contre lui.
Il est tout entier en moi, je remonte doucement, puis redescend, je dois moi même venir chercher mon plaisir, je commence à m'habituer a la sensation et au diamètre, essaye de bien faire rouler mon cul, ce traitement doit durer une dizaine de minutes, je sens le plaisir qui monte, mais il arrête juste avant. Ressort sa bite et me la cale direct dans la bouche, j'ai compris le message, je suce, je suce et suce !

Puis il ressort, me plaque contre le mur debout et sans demande quoi que ce soit m'encule de toutes ses forces.
Je crie, gémis, hurle, rien n'y fait, il s'enfonce à fond à chaque fois.
J'ai le cul qui me brûle, j lui dis que j'aime ça, qu'il doit m'enculer plus profond, il accélère, je ne contrôle plus mes mouvement, viens à la rencontre de sa bite à chaque fois, j'ai l'impression de me faire prendre par une bête.
Il accélère, ça ne vas jamais s'arrêter, sous les mouvements le bandeau tombe, tout poisseux de sperme, ça ne le dérange pas, il continue change les positions, j'ai l'impression que ça ne finiras jamais.
Sa bite durcit, il la sort d'un coup, la présente devant ma bouche et me dis juste ça : avale.

Je le regarde dans les yeux, tend la langue et essaye de prendre le plus de ce nectar en bouche, j'aspire jusqu'à la dernière goutte. Sa queue retombe, il me remet le plug, et me dis de retourner à 4 pattes devant lui.
Je l'entends qui se rhabille, appelle un pote et lui parle de moi, en terme élogieux, je suis flatté... :)

Il me dit que la prochaine fois nous serrons trois. Il s'en va en me laissant à 4 pattes sur le sol, le visage et le cul plein de sperme en m'obligeant à raconter ce qui venait de se passer.

Ça fait maintenant 1h qu'il est partir, j'ai tout nettoyé, rangé, et finis d'écrire nos aventures du jour.

Conkest

conkest@hotmail.com

Rêve ou réalité, ces histoires ne doivent pas vous faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection. METTEZ DES CAPOTES
Pour plus d'info : www.sida-info-service.org

Best Of Cyrillo

www.cyrillo.biz site gay gratuit. Textes et histoires gay.