Page précédente

Désirs entre sauveteurs 1 Cody et Hobbie

Cette histoire met en scène Cody et Hobie, personnages de la Série Télé ALERTE A MALIBU.
Tous les faits décrits dans cette histoire sont purement fictifs.
Ils ne mettent en aucun doute la sexualité des protagonistes. Cette histoire reste un pur fantasme.
LE SIDA TUE ENCORE ET TOUJOURS, ALORS S'IL VOUS PLAIT PROTEGER VOUS !!!

Par un bel après midi d'août, Hobie Buchannon scrute la plage à l'aide de ses jumelles. Agé de 22 ans, il vient d'intégrer le métier de maître nageur sauveteur. La chaleur excessive du soleil faisait transpirer Hobie, des gouttes de sueur coulaient le long de son corps. Hobie a des cheveux châtains courts, de magnifiques yeux noirs, un sourire charmeur, des pectoraux musclés, des abdos bien dessinés, des jambes sportives. Vu le métier qu'il exerce il se doit d'entretenir son corps très régulièrement : musculation, natation, course à pied.

La fin de son service arrivait, lorsqu'il remarqua un groupe de surfeurs qui étaient torses nus. Il attrapa vite ses jumelles. Il pu admirer ces corps musclés secs, avec des cheveux blonds, bref ils ont un corps parfait. A la vision de ces corps de rêve Hobie fut pris d'une fulgurante érection, une bosse apparue dans son short rouge. Il reposa ses jumelles et alla se branler dans la cabine de la tour. Hobie s'imaginai faire l'amour avec un ou plusieurs de ces éphèbes. Il était tellement excité qu'il ne mit pas longtemps pour éjaculer. Son sperme fut projeté sur ses magnifiques abdos. Du sperme était resté collé sur sa main, il porta ses doigts à sa bouche et se délecta de sa semence.

Il s'essuya le torse avec une serviette qui traînait par terre, ensuite il se releva. Hobie mit toutes ses affaires dans son sac, sorti de la tour tout en refermant la porte à clé. Il s'éloigna du groupe de surfeurs qui l'avait fais jouir quelques instant plutôt et se dirigea vers le poste central de secours. Il alla prendre une douche dans les vestiaires du central. Hobie poussa la porte des vestiaires pour hommes et vit que personne n'était là. Il enleva son T-shirt et comme il n'y avait personne il enleva son short. Il avait pris l'habitude de venir se doucher tard au central car personne ne venait dans les vestiaires à cette heure ci. Il se dirigea vers les douches, totalement nu, sa queue encore raide tellement la vue de ces surfeurs l'avait excité.

Il ouvrit le robinet et un jet d'eau tiède vint s'écraser sur son corps musclé. Il ferma les yeux, sa main descendit vers sa queue longue de 19 cm et commença à se branler en pensant à la jouissance qu'il aurait s'il pouvait faire l'amour à certains de ses collègues sauveteurs. Il ne croyait pas si bien dire.
- Eh bien Hobie ne te gène pas !

Hobie eut un sursaut, quand il ouvrit les yeux il vit un des plus beau sauveteur de toute la plage de Malibu : Cody Madison ! La réincarnation du dieu Apollon âgé de 28 ans ! : des cheveux blonds coupés à la brosse, de magnifiques yeux bleus, des bras puissants, des pectoraux et des abdos très développés par des heures de musculation, et d'autres sports visant à développé son corps, des jambes musclées et une queue longue de 21cm, qui était déjà raide comme un piquet.

Il était là, devant Hobie qui le dévisageait des pieds à la tête, un des sauveteurs qui alimentait ses phantasmes les plus torrides était devant lui nu avec une magnifique queue raide de 20 cm.
- Excuse-moi Cody mais je croyais être seul. Balbutia Hobie
- Ca ne fait rien de toute façon, j'aime moi aussi prendre ma douche tout nu. (Cody s'approcha de Hobie.)

Cody mit alors la main sur le corps de Hobie et commença à lui caresser le torse. Ensuite elle alla palper les fesses bien fermes de Hobie.
- Mais qu'est ce que tu fais Cody ? Demanda Hobie, non mécontent de la situation.
- Chuuuuut ! Tait toi et embrasse-moi.

Hobie n'eut pas le temps de réaliser que Cody mis sa main derrière la tête de Hobie, le plaqua contre le mur des douches et l'embrassa comme un fou. Ce fut un baiser tellement torride qu'il réveilla la queue de Hobie, qui reprit toute sa vigueur.  Cody introduisit sa langue dans la bouche de Hobie, ce dernier fit de même. Il commença à palper les fesses bien ferme de son dieu grec, jamais il n'aurait voulut que ce moment qu'il désirait tant ne s'arrête. Il se sentait si bien dans les bras de Cody Mais ce dernier se retira et lui dit :
- Alors tu aime ça ?
- Oh! Oui.
- Je te promets que tu ne vas pas le regretter, lui répondit Cody

Il pris Hobie par la main et l'emmena hors des douches. Cody se coucha alors par terre et mis ses mains derrière sa tête et dit à Hobie :
- Maintenant je suis tout à toi.

Hobie n'en croyait pas ses yeux et ses oreilles le mec le plus beau, le plus sexy, qui soit et qui alimentait ses plus grands phantasmes, était couché devant lui, à sa merci. Il se mit à genou et parcoura de ses deux mains le corps sculptural de Cody. Elles passèrent sur ses abdos saillants, Hobie commença à sucer et à mordiller chaque téton. Il descendit vers la queue circoncise de Cody. Il la pris à pleine main et commença par de petit coup de langue sur le gland imposant. Cody poussa un gémissement et dit :
- Hummm ! Vas-y Hobie fourre ma grosse pine dans ta bouche et pompe moi !

Hobie pris alors la grosse pine de Cody et commença à le pomper. Il faisait de petit va et vient afin de profiter au maximum de cet instant. Il sera les lèvres autour de la queue de Cody et accéléra les va et viens. De temps en temps il s'arrêtait afin de prolonger le plaisir mutuel et suçait les couilles de son nouvel amant, puis il reprenait son pompage de plus bel. Les cris et les grognements de Cody, indiquaient que son plaisir était entier et qu'il allait bientôt décharger tout son sperme.
- Hobie je vais bientôt jouir.

Hobie s'arrêta et lui dit :
- Et alors ? Lui répondu t'il alors d'un air vicieux.

Il reprit alors la queue de Cody dans sa bouche et recommença son pompage minutieux. Cody poussa un cri de jouissance extrême et laissa exploser, dans la bouche de Hobie, 5 longs jets de sperme. Hobie manqua de s'étrangler, mais il réussit à avaler toute la semence. Ensuite il se coucha auprès de Cody et lui donna un baiser torride lui faisant goûter ainsi à son propre sperme. Hobie dit à Cody d'un ton assez sec:
- Mets-toi à quatre pattes, j'ai envie de t'enculer à fond, de t'exploser ton petit cul.
- A vos ordres ! Répondit Cody, ravi d'être soumis à jeune homme chaud comme la braise.

Cody se mit à quatre pattes et se pencha en avant offrant ainsi à Hobie son cul bien ferme et qui était imberbe. Hobie, lui se leva pour aller chercher un préservatif dans son casier. Il retourna auprès de Cody et se mit à genoux. Il déchira l'emballage du préservatif et le déroula le long de sa queue. Une fois le préservatif bien mis en place, il dit à Cody :
- Cody âprete toi à recevoir dans ton cul, ma grosse queue qui va te faire hurler.
- N'oublie pas de me. Ahhhhhh !

Il n'eut pas le temps de terminer sa phrase que Hobie l'avait pénétré sans aucune préparation, trop excité pas le fait de sodomiser un des sauveteurs les plus bandants de Malibu. Cody poussa un cri de douleur extrême qui fut vite remplacé par une vague de plaisir. Les couilles de Hobie venaient frapper contre les fesses de Cody. Il continua à l'enculer encore plus fort, retirant de temps en temps, entièrement sa queue pour que le plaisir dure encore plus longtemps.
Il donnait quelques claques sur les fesses de Cody, ce qui le faisait gémir encore plus et qui excitait encore plus Hobie. Lorsqu'il sentit qu'il allait jouir, il se retira, enleva sa capote et ordonna à Cody :
- Je veux que tu me finisses, que tu me vide les couilles.
- Oui maître. Répondit Cody toujours aussi docile.

Hobie s'assit sur un banc du vestiaire, Cody lui saisit la queue et la mit entièrement dans sa bouche. Il commença de petit va et vient tout en donnant des coups de langue sur le gland. Hobie poussait des gémissements de plaisir, il appuyait sur la tête de Cody afin qu'il prenne toute sa queue dans sa bouche. Cody se retira, le branla un peu et reprit sa pipe minutieuse. Tout à coup Hobie laissa exploser 6 grands jets de sperme. Cody avala tout sans poser de questions. Une fois rassasié, il se releva, Hobie fit de même. Il allèrent tous les deux sous la douche et firent couler l'eau tiède sur leur corps musclé. Ils se lavèrent mutuellement tout en se donnant un baiser langoureux qui dura plusieurs minutes. Ils s'enlacèrent avec leurs bras si musclés par des heures de sports intensifs. Ce fut un moment très érotique.

Une fois leur douche commune finie, ils se séchèrent et rhabillèrent, mais avant de sortir des vestiaires Hobie dit à Cody :
- C'était vraiment génial comme moment.
- Moi aussi j'ai trouvé ça génial
- Ce serait cool de pouvoir refaire ça aussi souvent que possible. Qu'en pense tu ?

Pour seule réponse Cody laissa tomber son sac de sport par terre et se jeta sur Hobie, le plaqua au mur et lui donna un baiser ardent qui venait sceller cette nouvelle idylle.
- Je pense que ça répond à ta question ?
- Je crois qu'oui. Lui répondit Hobie d'un air malicieux

Sur ces quelques mots ils sortirent des vestiaires, chacun partant de son coté et gardant un souvenir assez chaud de cette première fois. Hobie et Cody se sont revus pour des moments encore plus chauds, mais ceci est une autre histoire. Chacun de ces deux éphèbes ont eus des rapports avec d'autres rapports avec d'autres sauveteurs. Ceci fera l'objet d'autres récits à venir.

Envoyer moi vos avis, commentaires, critiques, suggestions. J'attends vos mails avec impatience.

Anubis

nickos42300@yahoo.fr

Rêve ou réalité, ces histoires ne doivent pas vous faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection. METTEZ DES CAPOTES
Pour plus d'info : www.sida-info-service.org

www.cyrillo.biz site gay gratuit. Textes et histoires gay.