Best Of Cyrillo

Page précédente

Un ami si loin!

Salut à vous amis branleur!
Cet été, il m'est arrivé un truc de fou...

Depuis quelque temps, je tchat régulièrement avec un mec rencontré sur un excellent site.
Même âge, bi et peu d'expérience avec les mecs, tout comme moi. Après plusieurs branle en cam, pas mal discuté de tout et de rien, de sexe et de plein d'autre chose, on a fait un peu plus connaissance.

Un jour, j'ai eu envie d'aller plus loin, de faire ça en réel, on en parlait souvent mais plutôt en rigolant car 500 km nous séparent, pas facile de se rencontrer!
Sa copine devait s'absenter à la mi juin pour 2 ou 3 jours. Sur un coup de tête et avec un grand besoin de changer d'air, je décide d'aller le retrouver, de prendre 2 jours de congés, justifiant à ma femme un besoin de me ressourcer dans une belle région que je connais bien pour y avoir passé pas mal de vacances.
Je lui confirme ma venue la veille au soir et prend la route le lendemain matin.
On décide de se mettre rendez-vous devant la gare, vers 17 h 30, après son boulot. J'arrive le premier, impatient à l'idée de rencontrer se pote inconnu, je l'aperçois quelques minutes après et m'avance vers lui pour le saluer. On se dirige vers le parking, chacun sa voiture, je le suis à travers la ville puis la campagne jusque chez lui.

On arrive, tout deux un peu tendu...
Il me fait rapidement visiter les lieux et sert l'apéro afin de nous "décoincer". Après un ou deux verres et fait plus amples connaissance, il me propose d'aller me doucher, pour me mettre à l'aise, j'acquiesce tout en prenant mes affaires, il me conduit à la salle de bain, j'entre et pousse légèrement la porte, il est là derrière la porte entrouverte, je ne le vois pas mais sens sa présence, je commence à déboutonner ma chemise, il me demande s'il peut entrer pour se doucher également et la porte s'ouvre.

On échange un regard, il continu de défaire ma chemise, retire son t-shirt, je descend son pantalon, il fait de même. Nous voilà quasiment nu face à face, en chair et en os, on se regarde, curieux et excité. Un peu plus grand que moi et plus musclé, les cheveux chatain, ondulé sur les épaules, la peau légèrement bronzé, imberbe et moi, plus mince, cheveux courts, blond, le teint clair et poilu. Ensemble on quitte nos sous vêtement, nous voilà complètement nu, son sexe circoncis se présente à moi, nos verges déjà bien raide, ne demandant qu'à être caressé par l'autre...

Sa main glisse sur mon torse poilu, la mienne remonte sur ses fesses bien modelées et se dirige sur sa bite tendue, légèrement courbée, magnifique! Il prend la mienne, joue avec le prépuce qui recouvre encore à moitié mon gland rougeoyant, nous voilà tout deux en train d'astiquer la bite de l'autre.

Il s'avance vers la douche, fait coulée l'eau bien chaude, la buée envahie rapidement la pièce. Il se met sous le jet, je fais de même, ses cheveux long se mouille petit à petit, nos deux corps aussi. Nos mains impatientes, recommencent l'exploration méticuleuse et sensuelle du torse, du sexe et des fesse de l'autre. Après avoir bien branlé sa bite énorme, je m'accroupis et le suce avec délèctation, humm, délicieux, se pieux chaud et plein de vie dans ma bouche. Il se penche à son tour et de ses lèvres gourmandes, saisit mon chibre gonflé à bloc, sa langue se promène sur mon gland un long moment, jusqu'à ce qu'il la gobe entièrement. Il se relève, me regarde, on s'embrasse avec envie, collant nos corps mouillés, bites à la main, on se suce, se branle et s'embrasse encore alors que nos doigts visitent délicatement la rondelle du second. Il arrête l'eau, me tend une serviette, on s'essuie et nous dirigeons vers le clic clac, il me tient par la teub, pour être sûre que je le suive...

Il s'étend de tout son long sur la banquette, une nouvelle fois je fais glisser sa queue dans ma bouche qui en redemande, dégustant le nectar qui s'en échappe en petite goutte, de sa langue curieuse il commence à titiller mon anus. Il attrape le lubrifiant, en met une noix sur ces doigt et me caresse la raie, c'est froid mais tellement bon, fait glisser lentement ces doigts agiles, pénètre mon cul encore vierge d'un doigt, puis de deux... Je me retourne, lui présentant ma bite et explore à mon tour sa rondelle excitée, il frissonne légèrement quand ma main refroidie par le gel passe entre ses fesses et s'enfonce au fond de lui.

Tout deux prêt a jouir de plaisir, branlant nos queues énormes et chaudes, on se regarde, astiquant encore et encore ses bites qui finissent par exploser, que c'est bon, un flot de sperme coule sur nos torses, transpirant de plaisir...
On savoure encore un peu se moment intense en restant allongé là, côte à côte, c'est une première pour tout les deux...
Après une autre douche indispensable, celle-ci, on se dirige vers la cuisine, l'heure du diner est maintenant bien avancé, il nous mijote une petite spécialité régionale, un régal! On échange quelques mots sur nos ébats et continuons longuement à découvrir nos vies respectives.
Il se fait tard, la nuit est tombée depuis longtemps maintenant, et me propose de passer la nuit ici, par contre le réveil sonnera à 5 h 45 me dit-il , j'accepte volontiers, bien sure! On retourne vers ce fameux clic clac où je vais passer la nuit, commence à me dévêtir. Il revient dans la pièce et me demande de passer la nuit avec moi... J'y compte bien! lui réponds dis-je, il attrape une couverture et me rejoint, on s'allonge, nu, sans avoir trop envie de dormir, il éteint la lumière...

Ma main cherche discrètement son corps, je le caresse, il se retourne, pose sa main sur mes fesses, on s'embrasse à nouveau, je sens ma bite se raidir une nouvelle fois, la sienne aussi. Il prend la mienne et commence à la branler, se glisse sous la couette et enfonce ma queue dans sa bouche chaude. D'une main j'attrape son sexe et le masturbe énergiquement, de l'autre, je me promène sur sa peau lisse, allant de ses pieds à son coup en passant par ses fesses galbées et son torse légèrement musclé. Je le pompe à mon tour, visitant avec ma langue son gland circoncis, on se suce mutuellement, l'orgasme est proche, plus rapide que le précédent. A nouveau teub en main, on continu nos mouvements de va et vient, le sperme chaud s'échappe lentement de nos queues raides. On s'essuie et nous endormons rapidement.
Après une nuit courte d'un sommeil léger, le réveil sonne à l'heure dite.

La gaule du matin nous fait sourire, on en profite une nouvelle fois pour s'astiquer le manche mutuellement. Nos couilles vidées de la soirée d'hier, chacun sa teub en main maintenant, chacun à son rythme, on continue notre branle, la respiration s'accélère, se saccade, nos corps se tendent, se crispent, il crache son jus, je le suis de près, une giclée s'échappe de mon gland sur mon torse poilu.

On se dirige vers la douche, moins euphorique que la veille, le départ est proche... Il se prépare à aller bosser et moi à rentrer chez moi.
Avant de partir il déboutonne mon pantalon, sort ma queue et la pompe une dernière fois, je fais de même, il est l'heure... Il faut partir... On fait nos adieux, je lui promet de revenir une autre fois, pas sûre qu'il me croit.
Je le suis, il prendra après une autre direction, il me salut, me laissant sur la route qui me ramènera dans la réalité!

Chose promise, chose due!!!
Je suis revenu en août durant mes vacances, pas facile de se voir, je n'étais pas seul...
On réussi à ce mettre rendez-vous, il travaille pas loin de mon lieu de vacances. Il vient me chercher, on va chez ses parents, plus près, absents pour la semaine.

On se dirige rapidement dans la chambre d'ami, tout deux impatient de se revoir nu, on se déshabille, toujours aussi beau! Nos bites qui commencent déjà à être bien raide, je prends la sienne, la branle jusqu'à ce qu'elle soit ben dressé, je m'accroupis et le pompe goulument. Lui me masturbent divinement d'une main et promène son autre main sur mes fesses, s'enfonçant lentement dans ma raie. Il s'assoit sur le lit, prend ma bite avec sa bouche et la suce à son tour, je l'observe, curieux, en profitant un maximum, de ce court instant. Tout deux très chaud, et désireux de prendre l'autre, il me demande si j'ai envie, pourquoi pas... je me penche, il pose sa bite énorme sur ma rondelle, après avoir préparer mon trou avec ses doigts de fée et un peu de lubrifiant, il pousse délicatement, encore et encore, c'est délicat...

Je lui propose de faire l'inverse, il en meurt d'envie, il se met a quatre patte sur le lit, commence à dilater son trou avec un doigt, puis deux et j'avance ma queue, elle rentre doucement avec un peu d'huile, il se crispe, je ralentie, et recommence. J'enfonce lentement ma bite dans sa rondelle encore vierge... Hum, j'entre, je sort, je re-rentre, un long moment et j'accélère la cadence, que c'est bon! Il en redemande, je continu et fini par éjaculer au fond de lui, poussant un râle de plaisir... 
On se rafraichit rapidement, il me ramène chez moi, tout deux heureux de cette nouvelle expérience... Pas d'adieu, on se reverra avant que je rentre!
 
Comme convenu, on se revoit quelque jours plus tard, le temps est compté!
Je le rejoint et on retourne chez ses parents, même chambre, on se met à poil rapidement et c'est lui qui commence à m'astiquer la queue et à me sucer, jouant avec sa langue sur mon gland sur excité. Je le branle, il me branle, on se pompe, sans perdre un instant de ces moments...

Excité, trop excité, j'éjacule rapidement, dommage... Déçu, mais pas rassasié, je le suce encore une fois, lui allongé sur le dos, et moi, tête sur sa bite, je m'accroupis sur lui, sa teub impatiente, dressée, au niveau de mon cul, je veux qu'il me prenne, c'est la première fois. Il mets du lubrifiant sur ma raie, et pose son gland sur ma rondelle, pousse légèrement, encore un peu, je me cambre, il est là, au bord de moi... Il me pénètre, entre son gland circoncis dans mon fion, pousse, encore, je le sent bien, je me cambre un peu plus... Doucement je descend sur sa queue chaude et gonflée, je remonte, on gémit et m'enfonce à nouveau. Prêt à jouir, je continue, c'est bon! il me prend par la taille, on ralenti le mouvement, enfonce sa bite au maximum et éjacule en moi, ouahhh... !!!

Juste le temps de nous remettre de nos émotions, on se rhabille, prêt à repartir, cette fois ces la dernière, je retourne chez moi le lendemain...
Adieux rapide, au revoir, je lui relance l'invitation avec plaisir, à charge de revanche!!!
 
Plus qu'un pote de branle, t'es devenu un vrai pote pour moi, j'espère que tu te reconnaitras... Et qu'on se reverra, même sans sexe, juste en ami.

jbivendée

franckmarratier@live.fr

Rêve ou réalité, ces histoires ne doivent pas vous faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection. METTEZ DES CAPOTES
Pour plus d'info : www.sida-info-service.org

Best Of Cyrillo

www.cyrillo.biz site gay gratuit. Textes et histoires gay.