Page précédente

En apesanteur...

ca faisait longtemps que je voulais en parlé, mais, je n'avais pas internet donc je vais commencer mon histoire.

A l'époque j'avais 20a pile et comme tout les jeunes j'avais des potes, l'un deux m'intéressait et il l'avait remarqué au point de me demandé de venir chez lui.
Je l'ai suivis et une fois arrivé, il tapa son code, poussa la porte ont pris l'ascenseur et on discuta de beaucoup de chose sexe compris. Dans l'ascenseur il me dit : "t'est PD" d'un air souriant. Je lui répondis oui, puis il me posa des ta de question et je ne pu m'empêcher de regarder au niveau de son sexe lequel était en train de bandé a en jugé a la forme de la bosse.

Il me dit tu suce

J'ai répondu oui

Alors il ouvre son jean, sort sa queue et me dit SUCE.

Je me suis mis a genou et j'ai commencé a le sucé, sa bite devenait de plus en plus raide dans ma bouche et sa la faisait gémir de se faire sucer dans un ascenseur un de ses trips. Je continuais et d'un seul coup avec sa main il me retient la tête ne pouvant plus la retiré. J'ai donc continué à sucer sachant que l'ascenseur pouvait s'arrêter a tout moment et que des gens pouvaient me voir dans cette position.

Il ma dit allez suce sale pute t'aime ma queue tu va la prendre dans tes trous a bites et bien a fond.  J'vais t'enculer comme toutes les putes et tu prendras mon bon jus bien chaud.

Puis a un moment l'ascenseur ralentit, je commençais a paniqué mais pas lui, j'avais sa queue dans sa bouche et m'ordonna de sucer jusqu'a ce qu'il jute ou il m'encule a fond.

Je continue de le sucer toujours inquiet, le cœur étant rapide le regardant avec un air suppliant, lequel ne fit aucun effet puisqu'il m'ordonna de le sucer encore plus lentement. Je fis ce qu'il me dit et l'ascenseur s'arrêter je continuais de le sucer et il me traitait de tout les noms : sale pute, suceur de bite, chienne, trou a bite etc... Les portes s'ouvrirent et un jeune mec entre environ 22a et reubeu, il ne fut pas surpris pas la scène et entra dans l'ascenseur, lequel reparti vers l'étage de celui que je suce.

Le mec nous regardaient, du moins moi car je finis par comprendre que c'est un de ses potes et je me suis dit je ne suis pas au bout de mes surprises.

Le suçant toujours le mec qui venait d'entrer commençait a bandé et s'approcha de mon cul, il regarde son pote et d'un air complice il me soulève et me retire mon survêt. Complètement à poil, il sort sa queue et m'encule sans ménagement.

Il me dit : t'aime ma queue chienne apprécie celle qui te ramone le cul sale pute car t'en aura d'autres. J'avais toujours sa queue dans ma bouche et il continua à m'insulter et il finit par se retiré sans jouir.

Allez chienne, trou a bites j'veux t'entendre prendre ton pieds alors obéi.

L'autre ne se gêna pas pour me la mettre jusqu'aux couilles et me défonça

Oh oui....hummmm c'est bon ouiiiiii  ouiiiiiiiiiiiiiiiiiii et après ce traitement il éjacula dans mon cul. Arriver a l'étage de mon pote, j'étais pour prendre mes fringues quand sont pote les pris et les garda, je du avancer jusqu'a son appart a poil avec du sperm dégoulinant.

Devant la porte, il prit sont temps pour chercher ses clefs et ouvrir la porte car étant a poil il voyait que je bandais toujours. Il regarda ensuite sont pote et d'un air complice me demanda d'entré et d'allumé la lumière. Étonné j'entrais et j'allume la lumière, mais, j'avais qu'une envie c'est de me branlé et de jouir. Puis il entra et avait remarqué que je m'étais caressé la queue.

Alors sale pute tu te caresse la queue ?  Il regarde son pote et celui-ci me penche en avant et m'encule a nouveau, pendant ce temps il va chercher son caméscope et commence a filmé la scène.

J'étais aux anges, je bandais de plus ferme en me faisant filmé et en sentant sa que me ramoné le fion.

Alors chienne tu gémis pas ?
Je veux que tu gémisses ou je baise sur le balcon avec le froid qu'il fait (c'était en hiver 89). Alors salope gémis ou je te défonce ton cul de pute a deux.

Oh oui j'aime....hummmmmmmm, oui continue c'est bon encore sale pute tu va me faire jouir...
ohhhhhhhhhh ouiiiiiiiiiiiiiii vas y jute dans mon cul de lope ce qu'il fit au bout de quelque mn avec un flot de sperme dans mon cul.

Celui que j'avais sucé vint derrière moi et m'encula l'autre alla se placer devant moi pour que je le suce car il est claire qu'il avait encore envie de jouir. Pendant que je le suce il était fréquent qu'il m'entende gémir parfois fort et parfois bas presque inaudible.

hummmmm oui c'est bon
T'aime la bite salope tu en auras toute la nuit oh ouiiiiiiiiiiiiiiiiiiii je repris ma suce.

Celui que je suce pris sont portable et appela des potes a lui qui avait les couilles pleines et deux d'entre eux sortait de prison ou il se branlait en attendant d'avoir mieux sous la main ce qui fut le cas quand ils arrivèrent. Mais quand ils arrivèrent j'étais en train de jouir ce qui excita les autres surtouts avec le cam qui enregistrait la scène. Comme l'autre il vient se placer devant moi pendant que les autres se mette a poil et le premier qui ma enculer fut un des deux ex tolards qui me la mis bien a fond et surtout bien profond. Sa queue était tellement grosse que je me suis dit qu'en il était en prison qu'il a du faire le bonheur des autres détenu. En attendant il faisait le miens avec mes gémissements C'est a ce moment précis qu'il commença à me branler et ce fut une joie pour moi car j'en avais envie et je crois que mon détenu qui m'enculais s'en était rendu compte.

Il me parla et me dit : t'aime ?
Et répondit ohhhhhhh ouiiiiiiiiiiiiiiiiii voyant qu'il ne pourrait rien tiré de plus de moi car pris par le plaisir il continua satisfait et les autres regardait en se disant la pute ont te fera la même chose t'inquiète.

Celui qui m'enculais finit par jouir et un autre pris sa place et ce ainsi de suite toute la nuit. Au matin je me retrouvais plein de sperms le cul remplis de sperm et je fus surpris de me trouver dans le lit de l'ex détenu, le visage sur son torse et la main sur sa queue. Il était déjà réveillé et il me regarda avec un sourire qui me fit bandé et sa la fait rire. Voyant ma bite en érection, il me demanda de le sucer, puis il la sortie sa bite de ma bouche au bout de 5mn et a me leva de façon a ce qu'il puisse bien m'enculé profond. Pendant qu'il m'enculait il prit ma queue et me branla avec force. Il ne me dit rien car il savait que c'était inutile voyant le plaisir que je prenais.

Au bout de 30mn il finit par me jouir dans mon cul et je jouissais en même temps. Depuis ce jour, nous vivons ensemble et ne me considère pas comme sa pute mais comme son mec car il n'y a plus de touze et personnes d'autres n'a le droit de me baisé sauf lui. Nous nous aimons...

Gaymen

gaymen@hotmail.fr

 

Rêve ou réalité, ces histoires ne doivent pas vous faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection. METTEZ DES CAPOTES
Pour plus d'info : www.sida-info-service.org

www.cyrillo.biz site gay gratuit. Textes et histoires gay.