Best Of Cyrillo

Page précédente

Arrêt nocturne

J'aime les lieux insolites et le sexe en extérieur.
A l'époque de cette histoire, on pouvait encore trouver des occasions excitantes en face du golf à Bourges ; et ce quelque soit l'heure. Une nuit, je rentrais d'une soirée chez des amis, je décidai d'y passer. Il était environ 3 heures du matin. A cette heure-là, je n'avais pas beaucoup d'espoir aussi j'ai été étonné de voir une voiture stationnée sur le bas-côté, à côté du bosquet de drague.

Je ne suis pas particulièrement courageux mais l'appel du sexe étant le plus fort, j'entrais dans le bois et dans la pénombre je distinguais une silhouette. Cheveux ras, bouche charnue, je devinai des sourcils épais et bruns (ce qui me fait flasher), le gars semble plutôt jeune et bien balancé.

Je m'approche, un salut auquel il me répond et sans hésiter je lui colle une main au paquet, histoire de voir vraiment à qui j'avais à faire. Le gars me prend alors fermement la tête et la dirige sur son entrejambe. Moi, je suis plutôt chienne alors je n'hésite pas et je colle mon nez, ma bouche, ma gueule sur cette grosse bosse que je sens durcir et grimper dans le jean. Je dégrafe ce froc aussi vite que je peux pour déballer ce morceau de choix et je ne suis pas déçu. Gros chibre circoncis, gland bien dessiné, queue large et dure, je gobe ce cadeau jusqu'au fond de la gorge et mon partenaire me saisis la tête à deux mains pour me le faire goûter au maximum. Je chope ses couilles fermes et pleines, je me passe sa queue sur le visage, je m'en matraque la gueule.

Il comprend mon désir et m'étale sa mouille sur la gueule, sur les lèvres, me force les lèvres avec son chibre énorme, me pilonne les amygdales, ressort sa queue, me la claque sur les joues, me la passe sur les yeux. "Putain j'adore ta queue mec" lui dis-je dans un souffle entre deux coups de bites. "Tu vas l'adorer dans le cul aussi, j'adore les bonnes chiennes comme toi" Il répond.

Joignant le geste à la parole, il me relève et vire mon froc avec autorité. Pendant que je m'enduis de gel, il enfile une capote et approche son gland de mon cul tandis que je m'appuie contre un arbre, penché en avant. Sa queue est large et super dure, je me contracte un instant lorsque son gland force ma chatte de mec mais il ne s'arrête pas et me pénètre à fond. Je sens ses couilles chaudes me caresser et claquer contre mon cul à chacun de ses coups de reins. "Oui vas-y défonce moi avec ta grosse pine, casse-moi le cul".

C'est ce qu'il fait sans que j'aie besoin de lui dire. Le sillon de son gland est très gonflé et je me cambre pour le sentir encore mieux aller et venir au fond de moi. "T'es une bonne pute" me dit-il en me saisissant les hanches. Je bande comme un âne tandis qu'il me pistonne. "Oui je suis à toi, j'aime ta queue, je veux être ta femelle ce soir"Je lui réponds en couinant. Il accélère ses coups de rein de mâle en rut, il me claque les fesses en me pilonnant de son membre vigoureux. La chaleur de ses couilles qui frappent contre mon périnée à chaque coup de rein fait monter mon plaisir et je décharge d'un seul coup, en gueulant, une quantité incroyable de sperme tandis qu'il saisit ma queue pour accélérer mon éjac.Les contractions de mon cul tandis que je crache lui massent la queue et je sens qu'il n'est pas loin de jouir lui aussi. "

Vas-y engrosse moi, féconde moi avec ton foutre, envoie ta purée mec" je lui dis pour l'encourager. Mais il n'en a pas décidé ainsi ; il sort sa queue de mon cul, vire la capote, me retourne, me prend la tête et me fourre son chibre au fond de la gueule. A peine deux ou trois coups de piston et je sens sa queue palpiter depuis la base et cracher avec force, au fond de ma gorge, plusieurs jets de sperme acre et musqué que j'avale avec délectation. J'en ai la bouche qui déborde.

Il termine notre entretien en me relevant par la nuque et en me roulant une super pelle. Remerciement ?

"Putain quel mec" je lui dis en me rhabillant, "avec toi, c'est quand tu veux, où tu veux". Je n'ai pas regretté mon arrêt nocturne, mon cul et ma bouche s'en souviennent encore.

William
william.110@caramail.com

Rêve ou réalité, ces histoires ne doivent pas vous faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection. METTEZ DES CAPOTES
Pour plus d'info : www.sida-info-service.org

Best Of Cyrillo www.cyrillo.biz site gay gratuit. Textes et histoires gay d'internautes