Best Of Cyrillo

Page précédente

J'ai actuellement 27 ans.

Je suis parti de ma ville natale pour des raisons professionnelles, et je dois vous avouer qu'au début c'était loin d'être gagné. D'autant plus que je n'assumais pas du tout mon homosexualité.
Dans ma nouvelle ville, je ne connaissais personnes, et j'ai décidé de faire des rencontres. Je suis tombé sur un site de chat homo, je pensais au début plaisanter, jusqu'au moment où j'ai parlé avec Guillaume.

Un jeune homme qui me fit vite perdre la tête de par son charisme qu'il dégageait. Malheureusement on ne se voyait jamais à cause de la distance (bordeaux / Lyon). Jusqu'au jour où j'ai eu l'opportunité d'aller sur Lyon pour le travail. J'avais organisé ma réunion pour qu'elle tombe un vendredi, en espérant voir mon Guillaume durant le week end. Toute la journée je pensais qu'a lui.

On se voyait par cam, il était très mignon, assez bien bâti, quant au sexe, il est difficile d'avoir une opinion sur la taille. Elle me paraissait néanmoins "normale".

Le soir je décidai de contacter Guillaume pour se faire un resto ensemble. Je passai chez lui, il était 20:00. Dès que je le vis, je ne pus m'empêcher de bander. Il était vraiment très beau. Etant en costume, il voyait ma bosse, et se mit à rire. Je décidai d'aller prendre une douche, cela calmerait mes ardeurs. Cela était peine perdue, car il décida d'être a coté de moi. Il me vit nu, la bite raide. Je ne voulais pas qu'il me voie ainsi, alors je me suis tourné, et là... ça commença.

Il me caressa le dos, les hanches, et aussi direct que ce fut, j'ai senti mon trou chaud. Il me lécha ma rondelle sous la douche. Ce fut un réel plaisir. Je me branlais, et jouis très vite de bons jets blanc et épais. Enfin, c'était sorti, et je pouvais m'occuper de lui.

À peine sorti de la douche, je n'eu le temps de me rhabiller. On commença a s'embrasser langoureusement, ce fut merveilleux. Une bonne bouche qui me fit reparti de plus belle. Je le déshabillai, il portait un très beau caleçon CK noir, avec un élastique bleu. Sa bite n'était pas très longue, mais très épaisse, je pense 15/16 x 6 avec un énorme gland. Je faisais petit joueur à côté, bien que la mienne reste honorable (17 x4). Je le libérai, et commençai par le sucer, comme jamais j'ai sucé de bite. J'ai une bonne capacité a faire de bonne gorge profonde, et ce n'était pas pour lui déplaire. Il mouillait bcp, ce qui me permettait de m'en mettre partout sur le visage. Il me lécha aussitôt ne voulant pas perdre une seule goutte de plaisir.

Il décida de me retourner, je savais enfin qu'il allait me prendre. Je lui demandais d'y allais doucement quand même, je n'ai jamais pu rentrer tel engin dans mon garage a bite.
Il porta du lubrifiant, et rentra son gland, je criais, et je peux vous assurer que c'était un cris de douleur. Il fallut attendre un moment pour qui m'encule jusqu'au bout.

Apres cela, il commença à me limer mon trou par de petit va et vient, et fini par me prendre de plus en plus violemment. Je sentais son gland me déchirer la rondelle, ses couilles lourdes de foutre (du moins je l'espérais) que cogner mon cul. J'étais en extase... On se retourna et je vis son visage radieux, son torse merveilleux, sa petite touffe de poil. Au bout d'un bon, très bon, quart d'heure, il se retira, et me donna ma récompense que j'attendais tant. La aussi, sans exagérer, 6 bon jets de liquide chaud virent s'étaler sur mon torse, assez liquide. Il se jeta dessus pour le lécher, et m'embrassa a nouveau. Son sperme était acide, mais dans l'excitation j'en redemandais. Il me suça, je jouis vite dans sa bouche, il n'avait pas voulu perdre une goutte. Je n'avais jamais goûté mon foutre jusqu'a présent, mais le mélange de nos sperme était sublime...

Son foutre liquide et acide, le mien épais et amer était un réel plaisir.
De penser à cette soirée me redonne la trique. Chaque fois que je me branle, je pense à lui, et je jouis toujours autant, et désormais j'avale mon foutre en ayant une pensé pour lui.
Nous nous revoyons régulièrement, et nous faisons l'amour a chaque rencontre.

Nous pensons même pouvoir, peut être un jour prochain, habiter ensemble.

A bientôt pour une nouvelle histoire

auxelien@hotmail.fr

 

Rêve ou réalité, ces histoires ne doivent pas vous faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection. METTEZ DES CAPOTES
Pour plus d'info : www.sida-info-service.org

Best Of Cyrillo

www.cyrillo.biz site gay gratuit. Textes et histoires gay.