Best Of Cyrillo

Page précédente

Baby-sitting

Je gardais pendant mes études deux petits bouts de chou, fil d'un jeune couple de cadres dynamiques/ lui beau petit mec de 30 ans, blond cendré : le torse bien musclé et légèrement poilu, un sourire a fondre de belles jambes musclés, elle une belle blonde de 1.70, parfaite : le couple magnifique dans toute sa splendeur.

Je passais mes journées à l'école et je vivais chez eux. Je devais prendre les petits à l'école le soir, les laver, les faire manger pour que leur parent n'aient plus qu'à les coucher. Le matin je ne m'en occupe pas beaucoup. Je dormais a cote de la chambre des enfant et j'avais une super grande chambre avec de grandes fenêtres et une salle de bains avec baignoire rien que pour moi, s'il vous plait.

Un jour que je potassais tard mes devoirs, Stéphane (mon patron) entra dans ma chambre en slip :
"j'vais prendre une douche !" sans me demander sans me regarder il rentra dans la salle de bains bruyamment, baissa son slip et entra dans la baignoire. L'image de ce petit cul poilu, tout musclé me mis une gaulle d'enfer.

-David, viens voir !
 Je rentrai dans la salle de bain et vu mon patron couvert de savon se frictionnant. Je marchai un peu courbé pour cacher ma gaulle.
- oui mais..., qu'est ce qu'il y a ?
- Viens discuter un peu on ne parle jamais.
- de quoi voulez vous parler ?
- de ta vie de la mienne de ce que tu penses de ton travail...
- J'adore vos gosses et ma piaule est sensationnel...
- Bref. Et nous on te fait pas trop peur ?
- non madame est très gentille et vous vous êtes;..Heu...
- quoi ?
- très gentil aussi.
- gentil??!! Ouais...

Pendant ce temps il se lavait et me regarder rarement sauf pour me lancer des regards froids mais tellement érotiques.

- tu ne ramènes jamais de filles.
- Oh...
- tu n'oses pas ?
- oui...heu...enfin...
- t'es pédé ?
Son franc parler me cloua.
- excuse-moi ça m'est sorti comme ça ! Mais si t'es pd y'a pas de problème.
Vu que je ne répondais rien. Il arrêta de se masser le corps et me fixa.
- viens dans la baignoire avec moi.

Je me levai et me déshabillai. Il vu ma superbe trique et me sourit. Alors que je commençais a monter dans la baignoire il me repoussa :
- qu'est ce qui te fais bander c'est mon cul" dit-il en se retournant en écartant ses deux fesses musclés me laissant apercevoir sa rondelle poilu et brune.  " Ou ma bite peut être. Il se retourna et décalotta son gland et l'exposa sous mon nez.
Alors que j'approchai la main pour le toucher il me repoussa violemment :
- moi je suis pas une tafiole alors même pas tu penses me toucher sale PD.

je ne savais pas quoi dire. Il était menaçant. Il sorti de la baignoire me mis un pied sur l'épaule comme j'étais à genoux et passa sa bite sur mes lèvres. Je ne savais pas si j'avais le droit de le sucer. Je préférais attendre qu'il me l'ordonne.

- ouvre ta bouche ! Il y plaça sa bite molle et je refermai mes lèvres sur ses poils mouillés. Je n'osais pas bougé et tout d'un coup je senti sa bite grossir. Elle était d'une taille moyenne avec des couilles bien banales au repos, mais quand il bandait elle était large comme je n'en avais jamais vu.
-vas y suce lentement. Et lave bien mon gland !

Je suçais comme il me le demanda et je passais sur le gland avec insistance. Il était beau vu d'en bas et ses muscles se contractés a chaque va te vient; il me caressai les cheveux puis tout d'un coup devenait fou, me tirait dessus et me pinai la gueule a m'en faire vomir pour redevenir tout doux en 2 secondes. Je me touchais le cul et la bite, je voulais tellement qu'il me pénètre.
Il se crispa tout d'un coup et me bloqua la tête entre les deux mains. L'éjaculation fut telle que je ne pus tout avaler. Et le sperme coulait par terre.
-putain t'es un porc ! Me dit-il. Ramasse par terre; monte dans la baignoire.
Je léchai vite le sperme par terre et montai dans la baignoire; il me fit mettre a genoux.

'Ouvre la bouche"

Puis il s'amusa à tremper sa bite molle dans le sperme contenu dans ma gueule baveuse. Il sortait des filaments de sperme et me barbouillait le visage avec puis il s'éloigna un peu se décalotta de plus belle et pissa sur ma gueule et dans ma bouche.

Mon premier réflexe fut de fermer ma bouche pour avaler le sperme qui y restait et pour éviter son jet mais il hurla"OUVRE" alors une chaude odeur de pisse envahit mes narines et je sentais couler sur moi des flots de liquide chaud.

Il alluma la douche et se lava les burnes et la transpiration;
-t'es vraiment un porc ! Il s'essuya a peine et me laissa dans la baignoire comme un con !

Nicolas

Rêve ou réalité, ces histoires ne doivent pas vous faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection. METTEZ DES CAPOTES
Pour plus d'info : www.sida-info-service.org

Best Of Cyrillo

www.cyrillo.biz site gay gratuit. Textes et histoires gay.