Page précédente

Bain de minuit

C'était en été, il y a quelques années déjà. La soirée se déroulait sur la terrasse et la piscine en contrebas était à peine visible. Au bout d'une heure de cocktail et de discussions je commençais à avoir chaud et décidait de m'éloigner un peu. J'avais décidé de profiter de la piscine pour me délasser dans l'eau encore à bonne température. Je descendais donc de la terrasse et prenais les escaliers donnant jusqu'au jardin. J'étais seul et regardait d'en bas la terrasse bien éclairée tout en me déshabillant. Je conservais mon maillot de bain en me disant que d'autres auraient peut-être la même idée que moi. La piscine n'était pas éclairée. Je nageais donc dans une quasi obscurité dans l'eau finalement plus chaude que prévue.

Au bout de quelques minutes j'étais complètement détendu, faisant la planche, nageant sous l'eau, rien de tel pour se délasser. J'envisageais même de quitter mon maillot pour que le plaisir soit total.

Finalement un ami vint me rejoindre prétextant qu'il avait chaud également. A deux dans une piscine plutôt grande, je ne peux pas dire que nous étions a l'étroit pour nager. Nous profitions tous les deux en silence du seul endroit tranquille du jardin à cette heure tardive.

Peut-être un peu excité par la situation il commença à se rapprocher et me frôler. En y repensant je pense que c'était intentionnel. Nous avions l'habitude de nous amuser à nous couler les uns les autres et parfois nous saisir par certaines parties plus intimes... c'était un jeu. Par contre à cette heure là, et en silence quasi complet pour ne pas attirer l'attention des autres, les mêmes mouvements prenaient une allure érotique.

Il me saisi une ou deux fois et la rudesse de nos jeux de l'après-midi c'était transformée en une troublante douceur. Je ne savais pas vraiment quoi en penser et le laissais continuer jusqu'a ce que mes mouvements aient cessés. Je me retrouvais rapidement dans un coin de la piscine avec une main baladeuse entre les jambes. Mon sexe tendu ne s'y était pas trompé, il était en train de me masturber.
Je le laissais continuer. Sa main allait et venait le long de mon sexe de façon régulière et délicate. Il s'enfonçait dans l'eau également pour avaler ma bite jusqu'au fond de sa gorge chaude et a moitié remplie d'eau. Plus il remontait, redescendait, remontait, changeait de main, glissait un doigt dans mon petit trou, redescendait, remontait... ce manège commençait à me rendre fou.

Je décidais de sortir de l'eau. Je ne sais pas pourquoi, mais je sortais de l'eau et me retrouvais sur le bord de la piscine. Mon maillot à moitié baissé, je me calais debout sous un arbre, invisible de la terrasse animée.

Mon ami était sorti lui aussi et, très excité, se mit immédiatement a genoux pour continuer ce qu'il avait commencé sous l'eau. Il me suçait. Faisait aller et venir sa langue le long de mon sexe. Il avalait mes testicules, les recrachait ensuite enduites d'une bave chaude et glissante, les caressaient, les aspiraient. Il continua de s'agiter sur mon sexe, conscient que quelqu'un pouvait arriver à tout moment, il voulait me terminer à tout prix.

Bientôt je sentais quelques décharges dans mes reins et mon liquide prêt à jaillir. Il constata que c'était bientôt la fin et enleva sa bouche de ma bite. Il attendait à quelques centimètres du bout frémissant tout en continuant à me caresser les bourses.
J'eu l'impression de jouir a l'intérieur avant de commencer à éjaculer.
Soudain, dès qu'il vu apparaitre une goutte de sperme il enfonça mon sexe dans sa gorge. J'éjaculais longuement dans sa bouche jusqu'a la remplir. Une partie du sperme se retrouvait dégoulinant sur mon sexe et mes cuisses. Il avait l'air content, me montrant en silence que lui aussi avait laissé s'échapper un jus blanchâtre a ses pieds.

Il remonta ensuite faire un baiser à sa femme sur la terrasse.

Pour ma part un petit plongeon dans la piscine ferait bientôt disparaitre toutes les traces de mon plaisir...

boboysexy

zeqman@worldonline.fr

Rêve ou réalité, ces histoires ne doivent pas vous faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection. METTEZ DES CAPOTES
Pour plus d'info : www.sida-info-service.org

www.cyrillo.biz site gay gratuit. Textes et histoires gay.