Page précédente

Dimanche aux Bains d'Odessa

Dimanche après-midi.

Temps pluvieux, maussade, physiquement éprouvé par un hiver qui dure, et par un acharnement au travail quotidien.

Deux ans sans vacances. Je lache prise. J'ai envie de couper tout ça, brievement, un éclair temporel, le temps d'un exutoire de dingue. Dans 12h00, la vie concrète reprend, pour 6 mois, deux ans peut-être. J'ai huit heures devant moi.

C'est parti, on s'accroche, je vous embarque dans quelques heures de folie.
Tenue décontractée, type sports extrèmes, griffe Ralph Laren. Un Cocktail, un spliff, un cocktail, un autre spliff, une bière glaçée en terrasse chauffée, une clop, j'en roule un dernier.

Je pousse la porte des Bains d'Odessa, panam 14. C'est vrai qu'il est beau cet immeuble. Je suis raide défoncé. Sympa l'accueil, discret, juste ce qu'il faut, une politesse non feinte et un vrai sourire. Mini vestiaire, on est déjà collé à son voisin, excuses embarassées au moindre effleurement.

Je commence ma tournée. Douche, savonage sérieux, douche, hammam, douche, sauna, douche froide. Aucun attouchement, pour l'instant je suis pas pret.

Détente, absolu, une musique trippante, Massive Attack, grande classe. Je monte, direct, backroom. Je m'allonge dans une cabine libre. Trois, quatre, cinq gars, à peine une caresse, ils se cachent pour matter et se branler. De pauvres gars qui n'osent pas.

Alors que je suis prêt à tout, frôlant l'inconscience. Venez...je suis un gars de 25 piges, bien foutu, sportif, fin et musclé, passif à mort pour quelques heures, venez, prenez-moi...
Et lui est arrivé.

Lui n'a pas hésité. 30 piges, barraque, musclé, dense, brun, sombre, et un sourire franc. Je lui au demandé aussitôt de fermer la porte.

Reste 4 heures.

Suite dans 15min

Mustangs

ben.sarkissian@gmail.fr

Rêve ou réalité, ces histoires ne doivent pas vous faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection. METTEZ DES CAPOTES
Pour plus d'info : www.sida-info-service.org

www.cyrillo.biz site gay gratuit. Textes et histoires gay.