Page précédente

baisé sur une aire d'autoroute

Intermède pendant les vacances d' été:
Retour chez moi pour effectuer quelques travaux, depart en debut de soirée donc autoroute de nuit... propice aux exhibs...
Plus la route avance plus mes fantasmes surgissent et me font bander.... je ne tiens plus, je m'arrête sur une aire et récupère mon sac dans le coffre.
Rien de spécial sur cette  l'aire, je continu ma route. Peu de temps après une nouvelle aire sans station, en retrait une voiture sur le côté, je la dépasse: un mec dedans, je m'arrête et me gare en marche arrière pour qu'il puisse voir mon manège.
J'allume la lumière et me fous à poil dans la voiture: le mec d'à côté ne doit rien perdre du spectacle, je sort du sac le shorty féminin acheté chez go sport et l'enfile, très court, il me rentre dans les fesses et met ainsi mon petit cul musclé en valeur. Mon paquet, plutôt conséquent, n'est pas en reste; j'ai choisi le modèle féminin aussi pour ça: pas de place prévu donc ma bite est très très moulée

Le tissu est tendu à bloc, mes jambes sont épilés  avec un chorty aussi moulant, ça vas se voir,  mes couilles et mon cul aussi...ça ...ce sera visible une fois le shorty retiré ;o)
Des presos, du gel, je suis prêt, mon coeur bas la chamade... je sors, j'ai l'impression que je ne suis qu'un cul avide en mouvement
je me dirige vers les toilettes... en chemin je constate sur le côté un coin sombre bordé d'arbre, je m'y dirige. Une portière claque. je m'arrête près des arbres, le mec se rapproche et commence à me caresser le cul: c'est parti
Je gémis et me cambre pour m'offrir à cette caresse,je lui tate le paquet qui semble prometteur. Il redouble de caresse: "... beau cul !!!, viens", il m'attire derrière une rangé de pins.
A peine arrivé derrière le premier pin, je me mets à genoux la bouche ouverte, il sort sa queue: wow,TBM le gas, j'enfourne et le suce d'abord doucement en me délectant de son gland, puis commence à le pomper de plus en plus profond pour finir en georges profondes, il gémit de plaisir.

Je veux me faire baiser ici, pendant que je le suce, je me désape complètement, je suis à poil à quelques mètres des toilettes d'une aire d'autoroute
je sors le préso et lui enfile tout en le suçant, une fois en place, du gel et je me retourne, je prends appuis sur un pin, me cambre et écarte les jambe, il dirige sa bite vers mon cul et m'enfile d'un coup sec: le gel n'était pas de trop. Il me ramone en profondeur, c'est bon, j'entends des pas un mec se pointe, mon enculeur ne bronche pas
Le mec matte et sort sa queue, je le regarde et me lèche les babines et ouvrant la bouche: le message est clair, il se rapproche de moi
Je le suce pendant que l'autre continu de me baiser: deux bites en exhib complète : mon fantasme est réalisé, je mouille comme une bonne salope
Les deux mecs s'activent à me baiser le cul et la bouche en profondeur pendant un bon moment, je gemis de plaisir suffisamment fort pour que d'autres personnes proche de la  scène entendent.
Mon enculeur fait des soubresauts et râle pour finir, se retire , une tape sur les fesses et se barre

Je regarde le mec que je suce: "à ton tour" et lui enfile un preso
Il ne se fait pas prier, il est moins bien monté mais plus actif, il me ramone violemment et décule de temps en temps: le pied complet
ça dure un moment puis il jouit à son tour et se casse me laissant à poil les jambes écartés et le fion bien ouvert.
J'en aurai bien pris une de plus...
je remets mon shorty et retourne à la voiture, j'ai le cul bien ouvert et trop trop chaud, il me faut une autre bite !!!
Rien à l'horizon, je repars sur ma faim de cette aire. encore une demi-heure de route avant d'arriver. J'ai noté avant de partir un coin ou on peut s'exhiber au abords de Toulouse, je vais tacher de faire un crochet et de m'y rendre, histoire de reprendre un coup de bite avant d'aller me coucher.
Je profite de la route pour m'exhiber, je baisse mon shorty, la queue bien raide et éclairée par la veilleuse intérieure, je double les véhicules ou me lasse doubler par les camions: La route passe finalement vite...

J'arrrivé à Toulouse, prêt de la cité de l'espace... quelques voitures garés, je m'arrête, enfile un tee-shirt long cette fois et sors.
Pas grand monde... je tourne dans le parc, je vois un mec pas mal, il me remarque et part... je le suis, un vieux emboite le pas (zut)
le mec que je suis commence à sortir du parc vers un coin un peu trop sombre; je m'arrête et tourne un peu en rond et regardant le vieux méchament, ça marche, il se tire. je commence à avoir des envie d'exhib... je vire mon tee-shirt, et ne porte plus que le shorty, je sort ma bite et commence à me branler
au bout de quelques minutes, le type reviens et me dépasse puis s'arrête, je fini d'enlever mon shorty: je suis à poil.

la Lune brille derrière moi, je m'incline devant un arbre, me cambre et écarte les jambes
Le type doit avoir une vue sympa sur mon petit cul cambré: il se rapproche et me caresse le cul, je gémis et le branle
Il me met sa bite entre les fesses pour se branler dans mon cul puis se baisse et me bouffe la rondelle: c'est bon j'adore, se relève ,enfile un preso
je me retourne et y ajoute du gel, il m'enfile doucement et me ramone
Je repère un ban à quelques pas, baigné par la clarté de la lune, le coin idéal pour s'exhiber, le mec est légèrement plus petit, semble fatiguer: "Viens je vais te prendre sur le ban" (cool)
Je m'assois à genoux sur le ban, les fesses écartés penché sur le dossier, il me ré-enfile: deuxième plan exhib de la soirée je prends de nouveau un pied de folie.
Cette fois pas de deuxième larron, le type vas profiter de mon cul pendent un bon moment en prenant une position confortable : une jambe sur le ban et de bons coups de hanches.

Il jouis et se casse, je reste là sans bouger quelques instants à la fois pour profiter de la sensation d'avoir le cul ouvert et en manque de bite et à la fois pour tenter d'éventuels mateurs.
Rien ne se passe, je cherche mes fringues et me rhabille, shrorty (et petit cul) bien visible, je repars vers l'entrée du parc.
Un peu plus de monde mais surtout des hétéros, je m'exhibe un peu sans succès... fini pour la soirée mais j'ai déjà prevu plan encore plus bandant pour demain

A suivre

jumpi

jmh.contact@gmail.com

Rêve ou réalité, ces histoires ne doivent pas vous faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection. METTEZ DES CAPOTES
Pour plus d'info : www.sida-info-service.org

www.cyrillo.biz site gay gratuit. Textes et histoires gay.