Page précédente

Une bonne baise dans les bois.

Ca c’est passé cet été, ce jour là j’étais assez excité et suis donc parti sur un lieu de drague que l’on m’avait indiqué en quête de bites. Je me gare sur le parking sort de la voiture et m’engage à pieds sur le chemin des randonneurs.

Il n’y avait pas grand monde et pour tout dire pratiquement personne, je croise néanmoins un mec habillé en militaire, (l’était-il vraiment ça je ne l’ai jamais su…) dans tout les cas comme bon nombre de personne on flache souvent sur les mecs en uniforme… enfin moi c’est mon cas mais bref… en se croisant on se fait un petit signe de tête en guise de bonjour et bien évidemment je me retourne sur son passage, lui non et continu sa route. Au bout d’un moment un peu frustré voyant que je n’avais rien à me mettre sous la dent, avant de repartir je m’assois sur un rocher qui se trouvait là et allume une clope en profitant un peu du soleil.

Quelques instant plus tard voila que mon militaire refait son apparition, tout en le regardant du coin de l’œil je fais mine de l’ignorer en continuant à fumer, arrivé à ma hauteur marchant lentement il me regarde et se met la main au paquet, me disant que cela pouvait être une invitation je sors un bout de langue pour me lécher les lèvres, il continu son chemin, je le suis du regard, il se retourne sur moi pour voir si je le regardais et il repart, je décide donc de le suivre, constatant en se re-retournant que je le suivais il s’enfonce direct dans le bois, je marche sur ses traces et le cherche, je le voie, il est adossé contre un arbre et me fixe droit dans les yeux avec un petit air vicieux en se malaxant ostensiblement sa bite au travers de son pantalon. Je m’approche de lui et tend ma main pour remplacer la sienne, je le caresse et je sens qu’il est en train de bander, j’ai envie de lui sortir sa bite mais il m’en empêche, il m’agrippe alors par la nuque m’obligeant à m’agenouillé et me plaque la tête sur son entre jambe.

D’instinct je le renifle, mouille mes lèvres comme pour lui dire que j’ai envie de le sucer mais il continu à se frotter sur mon visage, je le laisse faire, il vois que je lui suis soumis et continu son petit jeux pendant un petit moment puis, lentement il déboutonne sa braguette et sort son engin a moitié raide encore recouvert de son prépuce, j’ouvre ma bouche mais comme pour m’excité encore plus il ne m’autorise pas à le sucer et me caresse le visage avec, je sens cette pine chaude se balader sur mes joues, mon front, mes yeux, il se décalotte lentement et découvre ainsi son gland engluer par sa mouille, il se re-calotte en pressant dessus pour bien faire sortir son liquide pré séminale et me badigeonne le visage avec comme pour s’essuyé, il me place son prépuce sous le nez que je snif, son chibre est maintenant bien raide il se décalotte et me dis :
-       Aller… vas y… suce

J’ouvre alors grande ma bouche et avale ce morceau de viande, il ne veut pas que j’utilise mes mains il me prend alors la tête et me baise la bouche, je l’entends gémir.
-       Hummm…. Ouai… c’est bon… vas-y…tu suce bien p’tite salope…elle te plaît ma bite ?
Ayant la bouche pleine je ne peu que hoché de la tête pour lui dire oui.
Pendant que je le pompe il se penche sur moi et m’enlève mon T-shirt, il me demande de me relever tout en continuant à le sucer, il me caresse le cul et passe sa main sous mon fut, il constate que je ne porte rien dessous, il apprécie je sens un doigt se frayé un chemin sur ma raie pour atteindre l’entrée de mon petit trou, l’excitation plus la chaleur aidant, je mouille du cul et son doigt ne rencontre aucune résistance lorsqu’il me l’enfonce.

-       Et ben ma salope…. T’es excité comme une petite chienne toi…vas-y déshabille toi…
Je m’exécute et me retrouve complètement à poil  devant lui qui n’as que sa bite à l’air, il me fait prendre appuie sur l’arbre, les mains dessus et mon cul tendu, il m’écarte les fesses et crache sur ma rondelle, il me doigte encore un peu et décide alors de m’enculer.

Il frotte son gland à l’entrée de mon trou, ce qui m’excite et qui me permet de bien m’ouvrir pour accueillir sa bite, je sent son gland forcé le passage qui rentre sans problème et fait coulisser le reste jusqu’aux couilles, je le sens bien ancré au fond de moi, il me prend par la taille pour se collé a moi pour bien me faire sentir que sa bite est au fond de mes entrailles et commence ses vas et viens dans mon cul. Hummm… c’est bon…. c’est chaud… j’aime avoir une bonne bite dans le cul et la sentir me ramoner.

Pendant que je me fais enculer j’aperçois au loin un mec en train de nous mater et lui fais signe de la main de venir, le mec ne se fait pas prié, il s’approche et sort sa bite déjà toute raide, je me penche pour le sucer pendant que mon militaire s’active dans mon cul.
Je me sens salope et exhibé devant ces 2 mecs restés habillé, j’ai l’impression de n’être qu’une petite chienne en train de se faire défoncé par les 2 trous et ça m’excite, j’aime…

Puis mon militaire dit au mec :
-       T’as envie de l’enculer aussi?
-       Ouai…
Ils changent alors tout les 2 de place, le mec m’embroche pendant que mon militaire me plante son gourdin dans la bouche.
-       C’est bon ?
-       Ouai… c’est un bon cul de salope ça…on voit qu’il n’en est pas a sa 1ere bite…
-       Ça c’est claire…

Je me fais pilonner comme ça un bon petit moment jusqu'à ce que le mec me crache sa purée dans mon cul, il se retire, remballe son engin et nous quitte. Je me remet à genoux pour continuer a sucer mon militaire et sentant sa bite exploser sa semence il se branle pour me craché tout son jus sur ma figure, le foutre jailli de sa queue en long jet puissant.
Putain ! je ne sais pas si c’est l’excitation ou bien qu’il ne s’étais pas vidanger les couilles depuis un moment car j’ai eu l’impression de recevoir des litres de sperm tellement il n’en finissais pas de juter, j’en avais partout, dans les cheveux, sur les yeux, les joues, le nez, la bouche… mon visage dégoulinais d’un foutre bien épais.
Après s’être bien vider les couilles il ma refais sucer sa queue jusqu'à ce qu’elle débande et l’as remit dans son fut, il ma dis :
-       Merci c’étais cool…

Puis il est partis me laissant à poil mon cul et ma gueule englué de sperm, d’une main je me suis essuyer le visage récoltant le jus et me suis astiquer la bite en m’enfonçant 3 doigts dans mon cul bien ouvert et enfoutré.
Après avoir jouit je me suis rhabillé et rentrée chez moi.

Lope23

ericm91@orange.fr

Rêve ou réalité, ces histoires ne doivent pas vous faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection. METTEZ DES CAPOTES
Pour plus d'info : www.sida-info-service.org

www.cyrillo.biz site gay gratuit. Textes et histoires gay.