Best Of Cyrillo

Page précédente

Mon beau black

Je me présente, jeune quadra, bi divorcé, 185 U2 brun poilu musclé. Je suis pas mal conservé car je m'entretiens et je fais beaucoup plus jeune, mais il m'est arrivé une aventure hier à laquelle je ne m'attendais pas.

Je suis en vacances, je profite du soleil sur une plage de l'Atlantique et j'en profite intégralement, c'est a dire que je bronze à poil. Je vais me baigner, je sors de l'eau et je décide que ce sera le petit vent qui va me sécher. Je grimpe sur la 1ère dune, puis je me dirige lentement vers la seconde, celle ou commence la forêt et ou je n'ignore pas que ça baise entre mecs.

Sur mon chemin je croise un superbe black, du moins à mes yeux. Un jeune, très beau visage, un corps extrêmement bien foutu, évidemment je le reluque... Un fantasme sur pattes ce jeune gars, je ne suis pas branché par les jeunes mecs mais je dois dire que là... Et puis je n'ai jamais baisé avec un black.

Mon imaginations courre un peu et ma queue se réveille franchement. Elle n'est pas exceptionnellement longue, 18cm, mais très épaisse et les mecs comme les meufs me disent que je m'en sers bien. Je pénètre dans le bois en descendant la dune, hum l'hombre me fait du bien, je m'arrête au bord du sentier. Il y a pas mal des mecs, c'est en plein l'heure de la drague, je mate, mes poils sont encore dégoulinants d'eau de mer, je ne suis pas sec et donc pas vraiment en état de draguer.

Tient voilà le beau black qui passe, il me souris et mate ma queue effrontément. Je lui souris et le mate, putain ya rien a jeter ! C'est pas comme ça que je vais débander ! Il continue son chemin, j'essaie de me calmer un peu, plusieurs mecs se branlent franchement en me matant à quelques mètres, l'inévitable vieux veux bien entendu me palper le matos... Mais je n'ai pas envie, je reprend ma progression, je suis là pour me sécher. Ha oui ? Et t'as pas ailleurs ou aller pour ça jme dis ?

En fait je suis en manque total et mon cul réclame la bite. Depuis que mon cul a goûté a la sodomie, je ne peux plus m'en passer.

J'entends des pas derrière moi, putain le vieux m'a suivi ! Je me retourne, NON, c'est le jeune black. Le vieux m'a fait débander et j'arrive a me contrôler cette fois, mais le jeune gars me regarde provocant et se tâte la queue sans gêne. Je me demande après quel mec il en a, ce que je peux être con. Je n'ai pas franchement l'habitude de la drague non plus.

Je me dirige vers une petite clairière au milieux des fourrés, le soleil vas finir de sécher mes poils.

Quelques minutes plus tard, un léger bruit de buissons... Je ne me retourne pas, une main se pose sur mon cul, je me retourne hummmm c'est mon beau noir et là soudain, un déchainement de tendresse, nos mains caressent nos corps, nos lèvres se joignent pour un baiser sensuel, nous bandons comme deux ânes mais c'est parti pour du grandiose. Nous n'allons pas baiser, mais faire l'amour, donner du plaisir a l'autre.

Je palpe sa colonne, une très belle bite mais rien d'exceptionnel, un gros 20-21cm moins large que la queue. Nous nous branlons réciproquement en nous embrassant passionnément. Ses lèvres sont douces, je caresse son dos, son magnifique petit cul. Nous nous léchons les pecs nous suçons les tétons je gémis, je mouille, le ptit male aussi. D'un coup il s'accroupir et avale mon gland ohhhh Ouii c'est bonnn suces moi !

Je lui caresse la tête, il me pompe le noeud comme un affamé en branlant ma colonne et en flattant mes couilles. Je commence a lui limer la bouche, il se relève, nous nous roulons une méga pelle toute en tendresse, c'est a moi ! Je me penche sur sa belle queue, ma 1ère bite noire avec son magnifique gland rose et plein de mouille. Je lape, je suce le bout et je lui fais une surprise qu'il apprécie, je m'empale a fond sur sa queue, j'ai le nez ds sa touffe bouclée. Il faut que je sois chaud pour avaler aussi rapidement une bite a fond, d'ailleurs je sens ma rondelle qui commence a mouiler. Le jeune gars me bourre le gosier, virilement mais tendrement, il gèmis quand je lui masse le noeud avec ma glotte, putain que c'est bon.

J'ai trop envie de me la prendre dans le cul, mais merde j'ai pas de capote. On se re-roule une pelle et là surprise, mon beau mec se retourne ! Putain ce cul ! Je ne me fais pas prier, je leche ses fesses magnifiques, j'explore sa raie, quelques poils bouclés, un petite rondelle rose hummm je lèche, je lape, j'y plante la langue, il gèmis, il aime ça cette petite salope. Je lui enfile un doigt, puis deux, enfin trois, il ronronne de bonheur.

Re-pelle, toujours aussi sensuelle... Là je jette le même vieux qui a commencé a me palper les couilles, merde ya au moins une douzaine de mecs autour a mater... On s'en fout.

Jte veux, prends moi, fait moi l'amour ! C'est mon beau mec qui s'exprime. Je lui explique qu'on a pas de capote, il me dit qu'il sait mais qu'il a trop envie... Moi aussi. Je sais ça n'est pas raisonnable, c'est même totalement con, mais le dèsir de l'autre....

Je pose mon gland énorme sur son ptit trou en feu, je pousse, il couine, ouai je sais c'est gros ! Je lui caresse les pectoraux, lui dit de se dètendre, il me rèponds qu'il est dètendu mais que j'en ai une super grosse et qu'il la veut. J'insiste je pousse je sens que ça cède il gueule de douleur et de plaisir, je prend une de ses jambes la soulève pou l'enculer bien a fond. "vas y BB, baise moi". Je vais me gêner, je le lime lentement, profondément, il couine de bonheur ce ptit gars, mes mains le caresse de partout pendant que je le lime, ça m'exite, je commence a le bourrer à fond, il m'encourage, il tourne la tête je lui donne ma langue a sucer.

C'est un petit gabarit (j'adore les ptits mâles BF), je décule, je lui roule une pelle et il recommence à me pomper comme un dieu, putain que c'est bon, je le relève, le soulève dans mes bras, il comprend et serre ses cuisses divines autour de ma taille. Je l'empale, on se bouffe la gueule, je me déchaîne, je le défonce comme une brute, d'un coup je sens des giclées de foutre sur mon cul, les brailleurs autour sont total exités et je viens de me faire souiller mais je m'en fout, je baise ce mec sublime, ma queue enfle je viens, je lui dit, il serre son cul ouiiiiiiiii je jouisssss mon foutre gicle en lui.

Je lui lèche la gueule, je décule lentement on entend un floc, bruit de ma que qui sort pleine de jus.... J'ai du mal à atterrir, il me caresse, on arrête pas de s'embrasser. Mais il n'a pas jouis, je me retourne lui offre mon cul, il plonge littéralement dedans, putain le ptit salop, je crie, il me dit "tu me rends dingue", il me pilonne bestial je sens enfler sa bite, je serre mon fion, il jute en gueulant.

On se dèsemboite, on se roule une pelle en se caressant, on oublie tous ces mecs autour....

Nous avons passè notre après midi de plage ensemble, pendant que je vous ècris, mon beau black est dans mon lit ou il se remet de la pipe sue je viens de lui prodiguer...

Ericcho

ericnarg@hotmail.com

Rêve ou réalité, ces histoires ne doivent pas vous faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection. METTEZ DES CAPOTES
Pour plus d'information : www.sida-info-service.org

www.cyrillo.biz site gay gratuit. Textes et histoires gay.