Page précédente

Un beau cadeau de Noël.

Il y a 2 ans, je venais de trouver du travail dans une agence d'intérim à Paris et j'habitais un petit appart.
C'est décembre et je ne pourrai pas aller dans ma famille pour Noël que je passerai seul. Le soir après le boulot, j'aime me balader sur les boulevards et dans les magasins tout illuminés et c'est là que je me suis découvert un fantasme : je me taperais bien un mec habillé en père Noël. Pas celui qui est en veste, pantalon et bonnet rouge, non, celui que je voudrais c'est celui qui a le grand manteau à capuche. Pourquoi ? Je ne sais pas !

Un collègue me dit que plusieurs sociétés recrutent des mecs pour aller chez les gens porter les cadeaux aux enfants. Il me vient une idée : si j'en louais un ! Je m'arrange pour savoir les coordonnées des sociétés qui offrent ce service et le samedi d'après j'en appele d’une cabine téléphonique.

Je leur dis que je suis seul à Noël et que j'aimerais qu'un père Noël vienne partager la soirée avec moi. J'essuie quelques refus (on a dû me prendre pour un pervers ou un cinglé) puis, curieusement, je fais la bonne pioche.

Le mec qui est au bout du fil me dit que ça peut se faire; Je vais donc le voir aussitôt, je lui ré explique ce que je veux, il pianote sur son ordinateur et trouve quelqu'un correspondant à ma demande. Donc, marché conclu !

Le soir du 24 décembre, j'ai acheté du champagne et ce qu'il faut pour dîner, je me douche, me parfume, enfile un string et un fute noirs et une chemise à rayures. Je mets la table, des bougies, je tamise les lumières, je mets de la musique douce.

Vers 22 heures 45, mon invité arrive. Au poil ! Il a un manteau rouge et des bottes en velours rouge, de longs cheveux et une longue barbe, blancs, brillants et bouclés sous sa capuche.

On boit du champagne, le dîner se passe bien. A la fin, tenant son rôle de père Noël au sérieux, comme un enfant, il m'invite à m'asseoir sur ses genoux. Il caresse mes cheveux, sa main s'égare dans l'ouverture de ma chemise, s'attarde sur mes tétons, les presse doucement. Mon sexe se met à durcir très vite.

J'hasarde une main sous son manteau, j'y trouve une cuisse nue légèrement velue (putain! Il n'a rien en dessous !) Si ! En remontant plus haut, je m'aperçois qu'il porte un boxer, et ce boxer est bien rempli !
C’est qu'il a l'air d'avoir un sacré morcif mon père Noël, je sens entre mes doigts ses grosses couilles et une verge grosse comme une canette de bière.

Pendant ce temps, il s'est occupé à explorer mon fute et il me malaxe le sexe d'une main experte. Nos lèvres se cherchent et on se roule des pelles d'enfer (Pour moi ce n'est pas facile, des boucles de barbe viennent me boucher les trous de nez, mais je ne veux pas qu'il l'enlève)

Je l'entraîne dans la chambre et là, à petits gestes lents et tendres, il me débarrasse de ma chemise, de mon fute puis de mon string.

Il m'allonge sur le lit et commence à me piper voluptueusement, c'est super comme sensation, il suce très bien et en même temps mon bas-ventre est caressé par les douces boucles blanches de sa barbe et ses cheveux.

A ce train-là, je ne vais pas tarder à gicler, mais je me retiens tant que je peux pour que ce moment dure le plus longtemps possible. J'ai réussi à résister, je m'assois au bord du lit, il est debout devant moi, j'écarte les pans de son manteau. Comme je l'avais supposé, il porte un boxer, mais pas n'importe lequel : il est rouge avec une ceinture en fourrure blanche, il est père Noël jusqu'aux sous-vêtements. Ravi de cette découverte, je le suce à travers le boxer puis, n'y tenant plus, je le fais descendre le long de ses jambes fines et musclées. Ah quelle biroute ! Des comme ça on en voit peu, pas très longue mais énorme et bien dure, des grosses couilles soigneusement rasées et une petite toison blond/roux en forme de triangle bien entretenue. Un vrai régal !
Je vais à la découverte de ses fesses, elles sont bien rondes et bien fermes comme je les aime.

Je prends en bouche l'objet de mes désirs, je le pompe goulûment tout en lui pétrissant les couilles et les fesses. J'en ai plein la gueule, je roule ma langue dans tous les sens, il en gémit de plaisir. Je réussis à introduire un doigt dans son cul, il a l'air d'aimer car il continue de glousser, je lui en mets un autre, je sens son cul s'ouvrir, au troisième doigt, il n'en peut plus et me demande de le prendre.

Je me lève, pose un préservatif, me glisse derrière lui, retrousse son long manteau, présente ma bite sur sa prunelle et pousse par petits coups légers, je le pénètre sans effort et m'active en lui de plus en plus fort en pensant que je réalise mon fantasme de me taper un père Noël.

Je le lime un bon moment tout en m'occupant de son gros morcif mais ressort avant d'éjaculer. C'est que j'aimerais bien me faire mettre, moi aussi, ça m'a donné des idées tout ça!

Je me mets en levrette sur le lit, il se met à son tour un préservatif et vas-y que j't'encule ! J'appréhendais un peu de prendre ce gros morcif dans le cul mais même pas mal ! Il s'y prend bien mon père Noël ! Il doit avoir de l'expérience ! Schlack ! Schalck ! Fait sa grosse bite. Je sens ses baloches frapper sur moi. Super bien !

Sans doute prêt lui aussi à décharger, il sort de mon cul, enlève nos capotes, saisit nos deux bites et les branle ensemble. C'est moi qui gicle le premier, suivi aussitôt par les jets chauds du père Noël.

Un coup de lingette pour éponger et on s'étend sur le lit, il n'a gardé que ses bottes sa barbe et sa perruque. On se repose un peu, on a remis ça dans la nuit.

Quand les lueurs du matin sont apparues, je me suis réveillé pressant la perruque blanche et bouclée sur mon coeur. J'ouvre les yeux, la perruque est vide, le père Noël a disparu.

A sa place, près de moi, je découvre le mec qui m'avait reçu dans son bureau quand j'ai loué mon père Noël.

Il a gardé des bottes de velours rouge et a déjà la bite en l'air . . .

zicom

sylvestig@orange.fr

Rêve ou réalité, ces histoires ne doivent pas vous faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection. METTEZ DES CAPOTES
Pour plus d'info : www.sida-info-service.org

www.cyrillo.biz site gay gratuit. Textes et histoires gay.