Best Of Cyrillo

Page précédente

Bon chien

Cette histoire est vrai et a eu lieu il y a environs 3 mois.

Je me nomme Alexandre, j'ai 28 ans. Je mesure 178cm pour 70kg. J'ai découvert mon homosexualité à l'âge de 15 ans. Bien qu'ayant commencé en tant qu'actif aujourd'hui je ne suis que passif. Après deux relation sérieuses assez foireuses, j'ai commencé à être fantasmer sur la soumission. Je m'imaginais nu, attaché sur un sling, le cul offert à un ou plusieurs mecs. Ils me godaient, me violaient sans que je ne puisse (ni ne veuille) me défendre. Puis petit à petit, je commençais à être attiré par un autre genre de soumission. Je ne voulais plus être un slave classique mais un dog. Je ressentais en moi le désir d'être considérer comme un chien soumis, fidèle et obéissant. Je me masturbais régulièrement en pensant à ce fantasme puis petit à petit, je sentais que ce que je ressentais n'était plus de l'ordre de la rêverie mais du besoin. Je commençais à chercher sur le net des vidéo de dotraining mais difficile a trouver. Je me mis en parallèle à acheter du matériel. Je me suis acheté un masque en cuir en forme de tête de doberman, un plug relié à une queue de chien en plastique, un collier, une laisse, des moufles en forme de pâte de chien et une gamelle. Je m'habillais ainsi de temps en temps chez moi seul. Je mangeais dans ma gamelle des céréales avec du lait. Cette situation m'excitait mais je savais qu'il me manquait quelque chose d'essentiel a tout chien : un maitre.

Je commençais alors à rechercher ce maitre. Je trouvais sur des réseaux gays des mecs qui disaient vouloir un bon toutou obéissant puis une fois que le rdv arriva, ils me baisaient puis partaient. Ils ne jouer pas le jeu du maitre. J'étais un cul pour eux et non un chien. Des plans ainsi j en ai eu à revendre. J'ais arrêté de chercher quand je perdis mon boulot (j'étais caissier en grande surface). Je me remis alors à chercher ne sachant que faire de mes journées. Puis il y a 3 mois environs, je parlais de tout et de rien avec un mec sur un de ces réseaux quand il me dit sans que je n y ai fait aucune allusion qu'il recherchait un mec qui se comporterai comme un chien 24h/24. Je lui dis que justement je cherchais un maitre-chien. Il ne me prit pas au sérieux jusqu' a ce que j allume ma webcam et qu'il me vit nu a quatre patte avec mon masque, ma queue de chien et mes pattes. Il me demanda mon téléphone et mon adresse. Je lui donnais les deux et rdv fut fixé pour le lendemain soir chez moi. Après notre conversation je me masturbais comme jamais en imaginant ce rdv. J'éjaculais un jet d une puissance que je ne me connaissais pas.

Peu avant le rdv, je mis ma tenue de chien. J avais laissé le portail de chez moi entrouvert ainsi que ma porte d'entrée. Je l'entendis approcher. Puis il était là devant moi. Je me mis à aboyer et à tourner autour de lui a 4 pattes. Il me dit des mots doux : bon chien, tout doux...Il vit la laisse que j avais mis sur la table, me la mis et me demanda de lui faire le tour du propriétaire. Je luis montrais ainsi la cuisine, le salon, la salle de bain et la chambre. Tout en marchant je sentais le plug en moi et je bandais comme un taureau lol. Puis il commença à me caresser comme on caresse les chiens. Il s'installa sur le canapé, moi à ses pieds. Il alluma la télé et la regarda pendant une heure, une heure et demi...moi je restais a ses pied. Puis il alla à la cuisine, je le suivis. Il prit des kellogs et les versa dans la gamelle. Je me précipitais vers elle quand il me retint par la laisse. Il ouvrit alors sa braguette et se mit à pisser dans la gamelle, sur les céréales. Il me dit de manger. J'hésitais quand il dit de manière autoritaire : Manges. Je mangeais alors les kellogs qui sentaient l urine. Je fini la gamelle en lapant l urine avec ma langue. Ensuite, je commençais à tourner autour de lui pour lui faire comprendre que j avais envie de pisser. Je l attirait vers les toilettes. Il comprit ce que je voulais. Il me demanda si mes voisins étaient la. J aboyais deux fois. C'était le signal convenu la veille pour dire non. Il me sortit alors ans le jardin, il faisait nuit heureusement, et je me dirigeais vers un arbre. Je lever la jambe arrière gauche et commençai à pisser. Après avoir fini, on rentra a l intérieur. Il regarda à nouveau la télé. Puis l'étend et alla dans ma chambre. Il mit une couverture par terre et me dit d aller me coucher. Lui s'allonge sur le lit. On s'endormit ainsi.

Le lendemain matin, il me réveilla. J avais mal dormit n'étant pas habituer à dormir a même le sol. Il m amena a la cuisine. Et recommença le rituel de la veille : gamelle, céréale, pisse que je mangeais, il retira alors le plug en queue de chien et commença à me doigter pendant que je mangeais. Puis il me demanda de le sucer à travers le masque. Ce que je fis immédiatement. Enfin sa queue était dans ma gueule de clebs. Je le suçais pendant une dizaine de minutes puis il me retourna mis une capote et m encula. Ouvert comme j'étais ca rentra facilement. Il me baisa un bon quart d heure ainsi. Il se retira, enleva la capote et me demanda de le sucer. Il joui dans ma bouche et j avalais la semence. Il me dit alors qu'il devait rentrer chez lui. Il partit.

Le soir même eu de ces nouvelles. Il me dit que j étais un toutou comme il en cherchait. On se revit 2 jours après. Cela fait maintenant 3 mois qu'on se voit quasiment tous les soirs. Je ne parle pas en sa présence, j aboie. Il fait du sexe avec moi mais rarement, ce qu'il cherche c'est avant tout un chien, et ca me convient très bien. N'ayant plus de travail, il m a demandé si je voulais vivre chez lui et être son chien 24h/24 et 7j/7, ma réponse fut un simple aboiement. C voulait dire oui. J espère que ca se fera. J en rêve matin et soir.
Si vous voulez connaitre la suite, écrivez moi, je vous dirais si j ai déménagé depuis.

Puppy (Ex-Alexandre)

spermaboire@hotmail.com

Rêve ou réalité, ces histoires ne doivent pas vous faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection. METTEZ DES CAPOTES
Pour plus d'info : www.sida-info-service.org

Best Of Cyrillo

www.cyrillo.biz site gay gratuit. Textes et histoires gay.