Best Of Cyrillo

Page précédente

Petite branle en forêt

Je ne sais pas si pour vous c’est pareille mais moi j’adore me branler et ce, n’ importe où, surtout en extérieur, en voiture, dans des parkings souterrain, dans des chiottes public, en pleine nature etc.… quelque fois pour faire monter l’adrénaline en voiture j’enlève mon fut et je roule en me branlant et dans les parkings je sort de la voiture sans mon fut ne gardant que mon T-shirt et mes basket et je me branle allonger sur le capot, quelque fois j’imagine qu’il y a une caméra et qu’au PC sécurité il y a sans doute 1 ou plusieurs agent de sécurité qui sont en train de me mater.

Le trip que j’aime faire c’est de me branler en public, en train, en bus, en métro, sur le quai d’une gare même au resto mais attention ! Je ne suis pas non plus complètement taré, je ne me fou pas à poil ou sort ma bite non…je me branle aux yeux de tous le monde mais sans qu’on le remarque et j’ai une technique pour ça, je porte un jeans avec une poche coupé sans rien en dessous, je mets donc ma main dans la poche coupé et je me caresse la bite, lorsque je bande bien dure de ma paume de la main je fais rouler ma bite sur ma cuisse et me caresse le frein jusqu'à ce que j’éjacule, quelque fois lorsque je suis hyper excité je joui beaucoup et je sens mon foutre coulé le long de ma cuisse je garde alors ma bite dans ma main jusqu'à ce que je débande complètement, bien évidemment il y a des fois ou mon jus traverse le tissus de mon jeans, ça fait une tache humide comme si je m’étais pisser dessus mais bon… ça c’est le risque… puis une fois que ma queue est redevenu molle je ressort ma main et discrètement je lèche le reste de mon sperm.

Si certain n’on jamais fait ça, essayer et vous verrez comme c’est super excitant. Par contre si d’autre personne on d’autre technique de branlette qu’ils m’écrivent car je suis preneur de sensation nouvelle, merci d’avance.

Pour en revenir au titre de l’histoire je vais vous raconté ce qui m’est arrivé un jour.

C’était un jour d’été, je m’étais habillé léger, un jeans, un T-shirt des baskets, c’est tous puis suis partis en forêt dans l’idée d’une petite branlette emportant dans un sac à dos une serviette de bain du gel, un god et une petite chose en plus pour pimenté l’excitation des menottes, oui vous avez bien lu… des menottes… j’ai marcher pendant un petit moment dans cette forêt afin de trouver un endroit sympas a la vue de personne. Une fois trouvé je sors ma serviette et m’allonge dessus, je commence à me caresser la bite au travers de mon jeans, les yeux fermer en me faisant des films dans ma tête, afin de garder l’excitation assez longtemps je prends mon temps, je ne me fou donc pas à poil tous de suite, j’ouvre mon jeans juste pour mettre ma bite à l’air et commence à me branler lentement, caressant également mes couilles, une fois m’être bien fais bander je décide de passer à l’étape suivante, j’enlève alors uniquement mon jeans et mes basket, je me rallonge et recommence à me branler lentement d’une main et de l’autre me caresse les couilles, j’écarte un peu les cuisses et d’un doigt je me titille la rondelle, humm j’adore faire ça car lorsque je le fais je sens mon anus se détendre comme s’il voulait avalé mon doigt, peu à peu lentement je m’enfonce le doigt dans le cul, je lâche ma bite pour me caresser le ventre, la poitrine, mes tétons sous mon T-shirt en poussant quelque petit gémissement de plaisir, mon cul s’ouvre de plus en plus alors je me mets un 2eme doigt, ce jeu dur un petit moment lorsque je décide de passer aux choses sérieuse, là je me fou complètement à poil, je sors mon god et le suce comme si je suçais une bite, je m’enduit le cul de gel, je me rallonge, je relève bien mes cuisses, je me frotte la rondelle avec le gland du god et me l’enfonce doucement dans mon cul, étant d’une bonne épaisseur je le sens me remplir lentement, houa ! C’est bon et ça me fais bien bander….une fois bien ancré au fond de mes entrailles je me relève et m’assois dessus, là je sors les menottes, je laisse !

 les clés

 dans une poche de mon sac et clic clac je m’attache les mains derrière  le dos, cette sensation nouvelle m’excite tellement au plus haut point que j’en mouille de la queue. De mes mains je tiens bien le god et commence à me défoncer le cul avec en montant et descendant dessus, je ne me presse pas car j’ai envie que ça dur le plus longtemps possible mais je suis tellement excité que je sens que je ne vais pas tarder à juter alors j’arrête mes mouvements et m’assois complètement sur le god, je le garde ainsi au fond de mon cul sans bouger et je ferme les yeux pour me calmer un peu. Me concentrant à fond pour ne pas jouir, je n’entends pas le bruit de pas qui viens derrière moi et lorsque j’ouvre les yeux, 2 mecs stylent lascars se tiennent debout face à moi. A ce moment je me retrouve vraiment comme un con, assis sur mon god, les mains menotté et ma bite à moitié ramollis suintant de mouille.

-       Et ben alors p’tit PD on s’fais du bien ?

J’ai tellement honte que je les regarde bêtement sans pouvoir répondre, instinctivement j’essaye de me relever mais l’un deux m’en empêche en  me mettant ses mains sur mes épaules et me dit.

-       Non, non reste comme ça… t’es bien comme ça non ?

Il y en a un qui est passé derrière moi et en voyant mon god planté dans le cul dit :

-       Et ben ma salope c’est un bel engin qu’tas dans ton fion dis donc…putain ! tu dois avoir la chate bien élargie avec ça…

-       Y doit aimé la bite ce p’tit PD…

-       Apparemment ouai avec s’qu’il a dans le cul c’est claire…

-       P’t’être qu’y préférerait de la vraie bite…

Puis s’adressant à moi.

-       T’aime la bite salope ?

Mort de trouille je balbutie.

-       Heu ! qu’est-ce que vous voulez ?

Là je reçois une baffe dans la figure et d’un ton méchant il me dit :

-       J’tai pas d’mander de m’répondre par une question...j’te d’mande si t’aime la bite…mais j’pense que ouai…

Sans me laisser le temps de répondre il baisse son froc et me tend son engin sous le nez.

-       Aller suce moi le zob salope…

Je baisse la tête en signe de refus mais celui qui est derrière moi, me tiens bien la tête face à la bite de son pote.

-       Aller ouvre la bouche et suce on t’a dis…

Ne pouvant plus bouger et face à la pression je n’ai pu qu’ouvrir la bouche pour sucer cette bite.

-       Voila… c’est bien… et ben tu vois c’est pas compliqué… c’étais pas la peine de faire ta mijaurée… aller… suce bien… ouai voila comme ça… hummm… tu suce pas mal… tu t’débrouille bien… continu… ouai vas-y salope pompe moi bien… hummm…en même temps bouge ton cul sur ton god…défonce toi la chatte salope…

Pendant que je suce l’autre se contente de tenir le god afin que je puisse coulisser dessus.

-       Ouai… voila c’est ça… fait bien ta pute…ouai… comme ça… c’est bon hein salope !...putain ! j’vais t’enculer…tu va voir ça s’ra mieux qu’ton machin en plastique…

Il sort de ma bouche et laisse la place à son pote qui me dévoile une bite bien plus grosse et plus épaisse, le mec ne bande pas à fond et son gland est recouvert encore de son prépuce, et le problème est que lorsqu’il me la fou sous le nez elle a une odeur de pisse, il se rend compte que je fais une grimace de dégout et me dit :

-       Ouai je sais… j’ai la bite qui pue…je m’secoue toujours la bite sans m’décalotté  quand j’ai fini d’pisser et puis je m’suis pas lavé ce matin mais c’est pas grave tu va m’servir de douche et me la nettoyer… aller p’tite pute décrasse moi la queue…

Je me crispe un peu en ouvrant à peine la bouche tellement ça me dégoute, le mec n’est pas content et me flanque 2 baffes en criant :

-       TU VA M’OUVRIR TA PUTAIN DE GUEULE AVANT QUE J’TE LA DEFONCE SALOPE ET M’NETOYER LA BITE TA COMPRIS !!!

Retenant ma respiration et fermant les yeux j’ouvre alors grande ma bouche et  le mec m’enfonce sa bite puante dedans.

-       Voila… c’est bien… maintenant serre bien tes lèvres dessus…

Je m’exécute, sa bite coincé entre mes lèvres, il me tient la tête et commence à se branler dans ma bouche, je sens sa queue se raidir de plus en plus et son prépuce coulisser sur son gland sur ma langue, ne pouvant contrôler ses va et viens dans ma bouche vu que j’étais menotté il me baise la gueule à m’en faire baver de salive.

Entre temps pour pouvoir m’enculer le 1er mec doit me faire prendre la position à 4 pattes alors son pote se mit à genoux pour s’assoir sur ses chevilles et me bascule sur sa tige.

-       Aller… continu à m’sucer salope pendant qu’mon pote t’encule…

Je sens le god sortir de mon cul qui est tous de suite remplacé par la bite qui s’enfonce direct.

-       Ha ! putain !!! elle à la chatte bien ouverte c’te salope… hummm…

Je me fais baiser par les 2 trous, une bite qui me ramone le cul pendant que l’autre me tiens la tête en me limant la bouche.

-       Ha putain !!! c’est bon ça…tu vois… de la vraie bite c’est mieux qu’un god hein ???

-       Elle à une bonne chatte la pute ?

-       Ha putain que oui… c’est trop bon hummm…et pour toi ? ça va ?

-       Ouai, ouai elle à aussi une bonne bouche de pute c’te salope…

Après un bon moment les mecs décident d’échanger leur place, mon enculeur deviens le sucer et mon sucer deviens mon enculeur, mon cul s’étant bien élargis grâce à mon god et la bite du 1er mec que la grosse bite puante que j’avais dû nettoyer rentra sans grand male.

-       Han, han… ha ouai putain ! ça c’est une bonne chatte de pute…

-       Alors ? c’est pas mieux qu’un god ça salope ?

Pendant que je me fais durement pilonner le fion par ses va et viens, à chaque coup de butoir la bite que je suce s’enfonce plus profondément dans ma bouche ce qui de temps en temps manque de m’étouffé, j’ai des haut de cœur mais il s’en fou et continu à prendre son pied à me baiser la gueule, puis viens le moment cruciale où il m’envois toute sa purée dans ma bouche toujours en me tenant la tête.

-       Aller… vas-y salope… goutte moi cette crème… avale tous et n’en perd pas une miette… c’est d’la bonne vitamine ça…

Il me remplit la bouche, j’en avale une partie mais il éjacule tellement abondamment que son sperm s’en échappe  coulant sur sa queue et ses couilles.

-       J’tai dit de tout avalé salope… aller lèche moi tous ça dépêche !!!…

 De peur de recevoir encore des baffes je lui suce sa bite englué de foutre et lui lèche les couilles.

-       Voila… c’est bien… nettoie moi tous ça salope…lèche bien…alors elle est bonne ma crème ?

Ne répondant pas il me pris par les cheveux…

-       ALLORS ? J’T’AI POSER UNE QUESTION SALOPE!!! ELLE ST BONNE MA CREME ?!!!

-       Ou, oui merci…

-       Brave petite pute va…

Il se relève, l’autre est toujours en train de me défoncé le cul mais dit qu’il ne va pas tarder à jouir, il se retire alors de mon cul, me redresse et se place devant moi.

-       Aller ouvre ta gueule… tu va goutter à ma crème maintenant…

J’ouvre la bouche, il enfonce son chibre dedans et me crache ses longs jets de foutre, je prends bien soins de tout avalé afin de ne pas avoir de représailles et lui rend sa bite toute propre.

-       Et ben putain ! non seulement il aime la bite mais en plus il aime le jus…

Les mecs se rhabillent et se cassent, épuisé quand même par cette baise forcé je cherche les clés de mes menottes et me libère. Par curiosité je tâte mon cul, je le sens bien élargis et pour constaté à quel point je m’y enfonce 3 doigts et un 4éme y rentre sans problème, je repense aux insultes des 2 mecs et me dis qu’après tous oui je me suis conduit et considérer comme une salope et une pute et bien que j’avais choisi un endroit qui me paraissais tranquille ce qui m’étais arrivé était quand même un risque à courir.

Malgré ça je me suis quand même branler avec mes 4 doigts dans le cul.

lope23

ericm91@orange.fr

Rêve ou réalité, ces histoires ne doivent pas vous faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection. METTEZ DES CAPOTES
Pour plus d'info : www.sida-info-service.org

Best Of Cyrillo

www.cyrillo.biz site gay gratuit. Textes et histoires gay.