Page précédente

Le cadeau 1ere partie

Mars 2008. Afin de vérifier l'exécution et de peaufiner quelques détails des travaux entrepris dans la maison familiale de vacances, je dois me rendre dans le midi. Naturellement, je me dis que c'est l'occasion rêvée de profiter de ce mini voyage en célibataire, pour rendre mon séjour un peu plus gay.

Seulement voilà, je suis hors milieu, et de toute façon sur la côte, je ne connais personne, et je ne suis pas non plus un dragueur invétéré.
Heureusement, j'ai sous la main, l'homme de la situation, mon ami Alain, pompier de son état, donc toujours prêt à voler au secours des personnes en difficultés, et particulièrement zélé lorsqu'il s'agit de jeunes mâles.
Allo ! Alain ? C'est Laurent, j'arrive....

Après quelques embrassades fougueuses et baveuses, et autres gâteries bucco-génitales, je me retrouve devant son bureau, face au PC, confortablement assis sur les cuisses musclées de mon ami et transpercé de son épais zob. Nous pianotons à 4 mains sur le clavier et surfons sur un site de rencontres auquel il est abonné, payant, mais paraît-il efficace. J'effectue une sélection géographique, physique et d'âges, je clique et consulte. Une annonce retient particulièrement mon attention, celle d'Hervé-David.
En résumé cette P.A est ainsi libellée :
Hervé, jmec mignon de 35a cherche un bo black à très très grosse teub ou un bomec poilu, viril et bien monté pour en faire le cadeau d'anniversaire des 25a de son petit ami David, jeune passif et imberbe.

Si je n'ai rien d'un black avec 30cm de bite (réputation qui me semble d'ailleurs très surfaite... mais on peut toujours me prouver le contraire....), je corresponds assez au second choix. Je suis relativement poilu, et sans vouloir me jeter des fleurs je n'ai rien d'un quasimodo ! Je pose donc ma candidature dans un élan d'euphorie. Je saute de joie tandis qu'Alain explose. Je serais toujours impressionné par cette quantité incroyable de foutre que sa queue peut déverser en une seule éjaculation ! Et par cette texture aussi épaisse que du gel !

Une bizarrerie de nature.
S'ensuit un échange de mails, de photos et de cams, et ma candidature est enfin retenue.
10 jours plus tard et 1000 km plus loin, 17H est passé à la maison du cap, les maçons sont partis et j'attends Hervé qui vient régler les derniers préparatifs de sa surprise. Je le vois arriver sans surprise, mignon et sympa conforme à ce que j'ai pu voir auparavant via le net. Je vous passe les banalités, style bonne route, beau temps etc....
Hervé me demande : je peux voir comment t'es poilu en vrai ? Ok no pb, j'enlève ma chemise. Sympa ! David va adorer !

T'es poilu aussi en bas ? Ok j'ai compris, j'enlève mon bermuda et comme je ne porte jamais de sous-vêtements sous ce genre de truc, je me retrouve donc tout nu devant Hervé qui après une inspection rapide mais néanmoins détaillée, confirme son verdit : ça va plaire à David ! Ouf sauvé !

Et au fait, il est comment David ? Moi je connais Hervé, mais David ? Jamais vu ! Et je n'ai pas envie de me taper le style parfait du mec que je n'aime pas, entendez, par là une folle brindille anoréxiée, androgyne et asexuée. (Désolé pour ceux-là mais c'est vraiment pas ma tasse de thé).

Justement, je t'ai amené mon numérique, j'ai pris des photos de lui ce week-end. Tiens Laurent regarde. David : casquette, lunettes de soleil et très habillé : bof ! Je dirais qu'il a un nez assez droit et qu'il n'est pas gros. Bon c'est mieux : David tout nu, bite molle, son visage est aussi agréable que sa queue, il est manifestement bien foutu, entretient sa ligne et affiche une musculature plus que convenable. Il est total imberbe, pas un poil sur le corps, des boules lisses, un pubis aussi chauve que son crane qui est rasé.
David bande : belle tige pas démentiellement longue ni épaisse mais très honorable, j'estime un 16 -17 cm. David se branle : sympa et pas pudique le mec !
David se doigte, David se gode, David se suce.... David se Suce ? Oui David se suce ! David jouit et David se lèche les doigts. Bref la panoplie complète du parfait branleur. Je reviens en arrière, David se suce bien ! Je confirme et pas seulement le gland, jusqu'a la moitié du manche.

Et Laurent dans tout ça ? Bah laurent forcement il bande ! Et quand je bande, je bande ! Je suis fier d'afficher devant Hervé l'entendue en centimètre de mes compétences.
David va adorer ! me confirme Hervé encore une fois, et comme pour vérifier la qualité de son "produit" il s'empare délicatement de ma queue raide, palpe et soupèse mes couilles, puis mon manche pour en constater la fermeté et la dureté. De ce coté je ne crains rien, j'ai une réelle bite d'acier ultra dure et très droite.

Un filet de précum s'échappe de mon gland boursoufflé et se dépose dans la main d'Hervé. Il l'essuie sur mon torse en me disant : gardes tout ton jus pour demain ! Dommage je n'aurais pas craché sur une petite pipe !
Bon comment on s'organise demain ? T'inquiètes j'ai tout prévu !
D'abord il faut que tu saches que David est plutôt passif, c'est une salope qui aime bouffer de la bite ! Il aime qu'on le dirige et le domine mais en restant soft, tu peux te faire sucer, bouffer le cul sans problèmes, il t'obéira, il faut que tu sois autoritaire ! N'hésite pas à l'insulter, le traiter de salope, de pute etc... il faut aussi lui travailler le cul et le pilonner. OK je suis endurant alors je vais le limer un max de temps ! Coté jus : il adore quand on lui décharge sur le crâne et sentir le sperme couler dans sa nuque et sur son visage et toi tu le fais jouir sur toi, dans tes poils et tu lui fais lécher ! Bon ce n'est pas avec ses explications que je vais débander.
Et toi dans dans tout ça ? Moi je vous regarde, je le laisse profiter de son cadeau, je vous rejoindrais plus tard mais j'avoue que je me ferais un grand plaisir de t'enculer, j'aime bien ton cul. Merci !

Hervé me tend alors un sac. Tiens prends ça ! C'est quoi ?
Il y a un paquet cadeau que tu lui offriras : c'est un nouveau gode, tu pourrais l'essayer sur lui. Et puis ça c'est pour toi : il me donne alors un marcel blanc et une paire de chaussettes blanches. David est dingue des mecs poilus à la peau mate dont le corps bronzé est moulé dans un marcel blanc (j'ai le type méditerranéen, une très lointaine descendance espagnole ....) avec des socquettes blanches. OK je mettrais des tennis blanches, n'ayant pas le mauvais gout de porter des chaussettes blanches avec mes Weston en daim ! Et j'enfilerais un jeans pour compléter ma tenue.

Bah justement non ! Comment non ?tu ne comprends pas ! Quand je te dis de porter ces fringues, ce n'est QUE ces fringues : marcel et chaussettes et c'est tout ! C'est très sympa tu restes cul nu, t'as un joli cul, une belle queue et des jambes bien foutues. Merci du compliment, mais je ne vais pas traverser la ville dans cette tenue.
Je sais, j'ai prévu, je te donne le code d'accès de l'immeuble en bas, tu arrives à 22h tapantes, ma porte sera entrouverte. Tu n'as qu'à te dessaper sur le pallier, poser tes affaires dans l'entrée et moi j'irai te chercher en même temps que le champagne, je lui banderai les yeux pour qu'il découvre son cadeau.

Bon en clair, et en résumé je me présente en marcel et chaussettes, cul nu et je lui tends son paquet en lui souhaitant un très heureux anniversaire. Mais je te préviens : compte pas sur moi pour faire une danse à la con de gogo ! Putain qu'est-ce qu'il ne faut pas faire pour tirer un coup quand on est à 1000 Km de chez soi. ! Remarque ce petit scénario me plait bien, m'excite et attise ma curiosité et ce David me paraît être la proie idéale pour assouvir mes pulsions sexuelles et enfin me vider les couilles

Je ne débande toujours pas, je mouille mais je vais tenir bon. Vivement demain !

La suite bientôt ... très bientôt

Laurent

laurt@hotmail.fr

Rêve ou réalité, ces histoires ne doivent pas vous faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection. METTEZ DES CAPOTES
Pour plus d'info : www.sida-info-service.org

www.cyrillo.biz site gay gratuit. Textes et histoires gay.