Best Of Cyrillo

Page précédente

La Baise dans une Caisse

Salut, je m'appelle Guiseppe, je suis grec, j'ai 19 ans, brun aux yeux verts, 1m79 pour 69kg et assez musclé au niveau des pecs et des bras. Je suis bisexuel et voici mon histoire d'une baise avec un pote à moi, Hamza...

Je connaissais Hamza depuis quelques mois, on s'était rencontrés par l'intermédiaire d'un pote, et, par la suite, nous sommes devenus très potes. Une fois, je suis parti dormir chez lui un week-end. On était seul dans la maison, à la campagne, ses parents étaient partis en vacances, donc on était occupé à fumer join sur join, on était vraiment déchiré. Etant bisexuel, Hamza ne me laissait pas indifférent.

Je le trouvais même super mignon, un beau brun aux yeux bruns, il avait vraiment une belle gueule ! Il n'y avait pas que sa gueule qui était belle, il avait aussi un de ces culs ! Je me branlais souvent en pensant à lui. Soit, nous regardions la télé mais je n'arrêtais pas de le mater, en plus, comme j'étais déchiré, ça devait se voir exagéré ! Je suis sûr qu'il le voyait mais il ne disait rien. 20 minutes plus tard, il me demandait si j'étais fatigué, il avait envie d'aller dormir. On monta alors dans sa chambre. A mon agréable surprise, je constatai que nous allions passer la nuit dans le même lit.

Il se déshabilla presque entièrement, en laissant son caleçon qui était bien moulant et grâce a lui, je vis les formes de sa bite et je me disais qu'elle avait l'air bien grosse. De mon côté, je rentrai à poil dans le lit. Nous étions face à face, tous les deux sur le côté, dans le noir. Je pensais vraiment qu'il allait se passer quelque chose mais il me caressa la cuisse quelques fois seulement et il s'endormit. J'étais dégoûté alors, comme prix de consolation, je matais son cul en soulevant la couverture, je bandais comme un fou...

Je trouvai le sommeil une heure plus tard, mort de fatigue... Le lendemain, nous sommes sortis toute la journée et, le soir venu, après manger, nous rattaquions le shit accompagné, cette fois-ci, de whisky et vodka à gogo ! Vers 3h du matin, il me proposa d'aller faire un ptit tour en voiture, histoire de pendre l'air. On était encore bourrés et il nous emmena dans un coin désert qu'il y avait rien qu'à la campagne.

Tout d'un coup, il arrêta brusquement la voiture en se plaignant d'une douleur. J'étais mort de rire mais je lui demandais quand même où il avait mal. Il me répondit qu'il avait mal à sa queue parce qu'il bandait depuis trop longtemps depuis qu'il était avec moi. J'avais trop bon d'entendre ça et je lui lâchai un "fais voir un peu ta bite". Il descendit un peu son training Tacchini et je vis enfin sa queue... Elle était quand même grande, bien droite, et surtout bien grosse, un beau gland bien lisse ! Il capta que je fixais sa bite et il commença à se branler devant moi ! Je croyais halluciner, depuis le temps que j'attendais ça.

Nous nous sommes regardés quelques secondes et il me demanda de le sucer. Je m'exécutais direct ; je me penchai sur sa bite et je l’avalai entièrement, elle était bien plus grosse et plus grande que ce que je croyais ! Ca, c'était une queue ! Il posa sa main derrière ma tête et me poussait très légèrement pour me donner le rythme. Il n'arrêta de lâcher des phrases genre "tu suce trop bien" ou "suces la à fond", tout ça accompagné de petits gémissements qui m'excitaient de plus en plus...

J'avais l'impression que je suçais une glace à l'eau, édition Grand format, c'était super. Je me défoulais sur sa queue, je la léchais comme une salope de bas en haut, sans oublier ses couilles, pour encore mieux le pomper après, il avait l'air d'apprécier le ptit Hamza ! Après quelques minutes en plus de suce, il sortit de la caisse et se déshabilla. Je compris à la façon qu'il me regardait que je devais faire pareil parce que ça allait être ma fête !

J'enlevais donc mes vêtements tout en restant dans la voiture. Il fit le tour de la voiture et ouvra ma portière. Il me demanda de me mettre à quatre pattes sur les sièges. Je pensais qu'il allait m'enculer mais à la place de sa bite, il mit sa langue dans mon cul. Je ne m'y attendais pas et c'était super agréable, la première fois qu'on me léchait. Plus il écartait mes fesses pour glisser sa langue dans mon trou, plus je m'excitais comme un fou ! J'avais trop envie de me faire bourrer par ce beau gosse !

Je me souviendrais toujours de la sensation que m'a fait sa bite la première fois qu'elle est rentrée ! Elle était vraiment grosse, ça c'était de la bite !! Elle me déchirait le cul mais après seulement quelques coups de queue, je prenais mon pied et je ne le cachais pas, je gueulais comme une salope. Heureusement que c'était la campagne.

Je sortis de la voiture et je m’appuyai sur le devant de sa caisse. Il était derrière moi debout et il continuait de me déchirer la rondelle. Il me baisait comme un sauvage, à chaque coup de bite, je jouissais un peu plus !

Sentant qu'il allait jouir, il sortit sa queue de mon cul et se branla au dessus de mes fesses. Son sperme brûlant atterri sur ma peau, c'était trop bon ! Nous nous sommes rhabillés et sommes rentrés chez lui... Arrivés, nous avons filé dans la douche à deux et il me tailla une pipe que je n'oublierai jamais...

Ainsi s'achève notre histoire...

Giuseppe

giuseppe03@caramail.com

Rêve ou réalité, ces histoires ne doivent pas vous faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection. METTEZ DES CAPOTES
Pour plus d'info : www.sida-info-service.org

Best Of Cyrillo

www.cyrillo.biz site gay gratuit. Textes et histoires gay.