Best Of Cyrillo

Page précédente

Mon Capitaine hétéro.

1991, je fais parti des derniers appelés pour le Service National et je dois bien avouer que l'idée de passer 10 mois entre mecs ne me déplaisait pas.

J'étais bien décidé à en profiter. Après 2 mois de classe où je suis resté soft, me voilà transféré sur une base aérienne de l'est de la France, en particulier au service des sports.
A peine arrivé on m'informe que je serais seul dans ce service car le sergent chef est en arrêt maladie depuis 1 an après avoir été pris dans une avalanche dans les Alpes, l'adjudant étant quant à lui parti à Sarajevo. Cette situation tranquille, sans chef me ravie.

Très vite je remarque un capitaine qui vient faire sa musculation. 1m90 environ 90 kg de muscles, blond, de magnifiques yeux bleus et un corps de rêve. D'origine allemande, je bande dès que je l'apperçois que ce soit en uniforme ou tenue de sport.
Tout le monde sait que je suis homo : je ne l'ai jamais caché dès mon arrivée. Mon beau blond et moi sympathisons et chaque jour, après sa séance de muscu on partage un café. Je bande dès qu'il est avec moi mais je sais qu'il est hétéro, sa femme étant elle aussi militaire sur la même base.

Peu importe : il faut que je l'ai ! Alors je le complimente sur son physique, il rougit et je trouve ça craquant. Je lui dit en plaisantant : si tu veux essayer avec un mec : je suis là n'oublies pas mais sans aucune réaction de sa part. Jusqu'au jour où il me demande si je veux bien l'accompagner un week end faire la planche à voile sur un lac des Vosges. J'accepte bien sur. Mais quitte à sacrifier un week end de perm', il faut que je le baise.
A peine arrivé au lac, en ayant sans cesse parler sexe dans la voiture histoire de le chauffer un peu, je me fous à genoux devant lui et commence sans un mot a lui mordiller la queue à travers son jean.

Le résultat ne se fait pas attendre et j'imagine déjà la taille impressionnante de sa queue. Je m'empresse de la libérer du jean et du boxer pour découvrir une queue superbe, moins grosse que prévue (mais de taille plus qu'honorable) magnifique et bien dressée devant moi. Je commence lentement à lui lécher son gland superbe et englouti sa queue entière très vite.

Ses gémissements de plus en plus fort prouvent que je suis toujours un expert en pipe. Très vite il me repousse, me relève et me roule une pelle extra. Tout en m'embrassant il me caresse, descend sur mon pantalon qu'il commence a ouvrir. Il me couche doucement et tendrement dans l'herbe, enlève mon tee-shirt, mon fute et mon boxer. Ses lèvres et sa langue découvrent ma bouche, mon cou, mes tétons, mon torse, mon ventre, mes couilles et ma queue bien raide.

Jamais on ne m'avait jusqu'à lors sucé comme ça : une merveille. Je décidais de reprendre la situation en main car je voulais que sa première fois entre mecs reste inoubliable. Je le désapais complètement, je caressais l'ensemble de son corps avec mon gland baveux, mes couilles pleines et ma langue experte. Je le mis sur le ventre puis recommençai les mêmes opérations avec ses épaules, son dos, ses fesses, son fion. Très vite il se cambra laissant apparaître sa rondelle. Ma langue jouait avec son anus, puis venait le tour de mes doigts. Il me retourne, me regarda droit dans les yeux, m'embrassa longuement en me caressant et me dit texto : "Baises moi vite ! Je veux ta queue en moi". Je ne me fie pas prier. Je me précipitai sur la poche de mon pantalon en sorti gel et capote, le mis en levrette et d'un coup fort et puissant le pénetra à fond. Il hurla et je me retirais ayant peur d'avoir été trop direct. Je pose alors mon gland sur sa rondelle et jouais avec son Q.

Je rentrais a nouveau mais beaucoup plus soft cette fois. Mes couilles sur ses fesses, je décidais de rester un peu comme ça mais très rapidement il se mit à onduler sur mon membre bien dur me faisant comprendre que je pouvais le défoncer à loisir. Chose que je fis avec délectation. Je dois avouer avoir jouis assez rapidement. Ensuite je voulais le faire cracher dans ma bouche. Il a été encore plus rapide a gicler que moi... mais semblait ravi et comblé. Nous sommes restés une bonne partie de la journée l'un contre l'autre à faire l'amour. Dès ce jour, chaque séance de muscu se terminait par un plan Q dans mon bureau, dans les vestiaires, sous la douche. J'ai passé 7 mois à le baiser tous les jours.

Si vous voulez j'ai beaucoup d'autres plans avec mon Capitaine hétéro à vous raconter, alors si vous le voulez, laisser des mails pour m'encourager.

Flo

flostcyr@msn.com

SUITE ICI

Rêve ou réalité, ces histoires ne doivent pas vous faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection. METTEZ DES CAPOTES
Pour plus d'info : www.sida-info-service.org

Best Of Cyrillo

www.cyrillo.biz site gay gratuit. Textes et histoires gay.