Page précédente

cedric21*7

Salut tout le monde, voici une petite histoire qui m’est arrive il y a peu de temps, grâce à nouveau et joli voisin.

Je me présente je m’appel Cédric, j’ai 25ans, 180cm, 75 kilos, cheveux brun, yx marrons, assez sportif, imberbe et une joli queue de 21cm*7. Merci Maman.

J’habite dans un immeuble où il y a 5 appartements par étage. Un soir j’étais chez moi, devant l’ordi, en train de me changer pour aller prendre ma douche quand la sonnette de mon appart à retentis.

J’ouvre la porte et je vois un très séduisant garçon d’environ 20-22ans, 175cm, mince, châtain aux yeux bleu. L’air d’un enfant très mignon.

-       Bonsoir je suis votre nouveau voisin, je passe ma première nuit chez moi et je n’ai pas encore de cuisinière. Es-ce que je peux vite faire chauffer mon plat dans votre micro-onde.
-       Oui bien sûr, entre seulement, moi c’est Cédric.
-       Moi Damien. Enchanté et désolé de te déranger.
-       Pas de problème, désolé pour ma tenue (j’étais en caleçon, torse nu, prêt à me doucher)
-       Oh non surtout pas….

Je l’emmène au salon et lui propose une bière pendant que je mets son plat au micro onde.
Quand je reviens au salon avec les 2 bières je vois que j’avais laissé mon petit joint sur la table pour avant le dodo.

-       Tu fumes des l’herbe ?
-       Oui de temps en temps, soit pour aller dormir, soit avant de….
-       Avant de quoi ?
-       Avant de baiser, j’adore le faire quand j’ai fumé.
-       Je te dérange peut être alors ?
-       Non, non, j’allais prendre une douche et me coucher. Pas de sexe de prévu pour moi ce soir.
-       Pas encore peut être…

On a but la bière parlé de lui et de moi, il était étudiant, venait de partir de chez ses parents et n’avait pas grand choses pour remplir son appart. Il était super mignon et très excitant, sans m’en rendre compte ma queue prenait un peu de volume et commençait à tendre le tissu de mon caleçon. Au bout d’un moment, je vois qu’il matte ma bosse, je lui souris et lui demande s’il veut manger son plat ou reprendre une bière.

-       Pourquoi pas une autre bière et ton joint, histoire de peut être l’utiliser pour autre chose que ton sommeil…

Je dois dire que je n’ai pas compris tout de suite, la fatigue surement. Je suis donc allé chercher deux autres bières et me suis installé confortablement sur le canapé, j’ai pris mon joint et l’ai allumé. Tranquille sur mon divan en fumant un peu et en le faisant passer. Une fois le truc finis, j’étais bien installé, on parlait plus bcp. Il a posé sa main sur ma cuisse, puis s’est penché sur mon ventre pour l’embrasser. Ma queue s’est remise à gonfler très vite et le tissu était bien tendu.
Damien a déboutonné mon caleçon et libéré ma queue. Elle s’est tendu encore plus et j’ai fermé les yeux.

-       Joli monstre !
-       Merci, tout pour toi.

Damien a commencé à lécher mon gland, doucement, en faisant le tour, puis il a commencé à me lécher la queue de bas en haut, salivant sur ma bite bien dure. Après qq minutes, j’ai mis ma main sur sa tête et je l’ai guidé pour qu’il avale ma queue. Il a fait glisser ma bite cm par cm puis à libérer ma queue pour venir se mettre entre mes genoux, là il a repris ma bite en bouche et l’a enfoncé bien a fond dans sa gorge.

-       Hmmm, un habitué on dirait ?
-       J’adore les grosses queues et les jolis voisins bien membrés !
-       Bien venu dans l’immeuble ma petite salope !

Après de longue minutes de bonne suce bien chaude je me suis levé pour aller dans la chambre.

-       Viens et couche toi sur le lit, j’ai envie de te baiser !

Damien c’est couché sur le ventre, les jambes écartées, je me suis mis sur lui, prenant mon tube de lubrifiant, j’en ai mis sur sa rondelle, puis sur mon gland. J’ai posé mon gland sur son trou.

-       Viens, baise-moi ! J’ai envie de sentir ta queue bien à fond !
-       Tu veux ma bite salope, tu veux que je te l’enfonce bien profond ?
-       Oui viens, défonce moi le cul !

Je me suis enfoncé en lui d’un coup bien sec, Damien a crié puis à soufflé, je suis resté 1 min en lui pour que son cul se dilate bien, puis j’ai commencé à faire glisser ma queue dans son trou. Ce n’était de loin pas sa 1ère queue ! Pendant près de 10 minutes, je suis resté sur lui, mes jambes par-dessus les siennes à lui pilonner le cul. Damien, gémissait, me disait qu’il aimait ma queue et qu’il aimait se faire défoncer. Puis je me suis retiré et me suis mis debout au bord du lit. Damien a vite compris, il s’est mis sur le dos, le cul au bord du matelas et a remonter ses jambes sur son torse.

-       Belle petite rondelle bien ouverte ! Je vais te l’ouvrir à fond ma petite salope !
-       Viens m’enfoncer ta grosse tige, baise moi à fond, je veux avoir mal au cul demain !
-       Ecarte bien tes fesses avec tes mains, montre moi ton cul bien ouvert si tu veux que je te défonce !

Damien a mis ses mains sur ses fesses et a bien ouvert, son trou était magnifique, gras, luisant, ouvert et tout rose.

J’ai planté ma queue dans son cul, bien à fond, collant mes couilles sur ses fesses puis j’ai sortis ma queue en entier, et l’ai renfoncé encore, et encore, pendant de longues minutes. Damien gémissait de plaisir moi je transpirais a grosse gouttes, j’ai fait glisser mon gland sur sa rondelle, dedans, dehors, dedans, dehors. Puis je l’ai baisé bien a fond, mes 21cm à chaque fois bien a fond.

-       Putain ca fait mal mais c’est bon !
-       Oh oui c’est bon, t’as vraiment un cul excellent mon salop !
-       Je vais gicler me dis Damien !

Damien a pris sa bite dans sa main et s’est branlé a fond, relevant la tête pour fixer sa queue, il a gémit est devenu rouge et a balancé 6 jets de sperme bien copieux sur son torse, son visage et son ventre. Ca m’a excité et je l’ai baisé encore plus vite et encore plus fort. Damien a ramassé son sperme avec ses doigts et c’est mis à les lécher, c’a m’a tellement excité que j’ai sortis ma bite de son cul pour me branler.

-       Je vais gicler salope ! Ouvre bien la bouche !
-       Remplis moi bien à fond, je veux ta sauce, je veux que ca coule de partout !

J’ai jouis et balancé 8 jets de foutre chaud, 4 sur son visage et sa bouche, 2 sur son torses et deux grosse gouttes le long de ma queue. Je me suis écroulé sur le dos, en sueur. Damien est venu me sucer la queue, léchant mon foutre, ma sueur. Ramassant tout son foutre et le miens repartis sur son corps pour lécher ses doigts en me léchant le gland.
Puis il est venu me lécher les tétons, doucement, en mordillant les bouts, glissant un doigt entre mes fesses et caressant ma rondelle. J’étais au paradis et dix minutes plus tard je recommençais a bander….
Damien a caressé mon gland et s’est mis à gober mes couilles, glissant un deuxième doigt dans mon cul. Ma queue est devenue de plus en plus dure et je ne sais pas si j’avais envie de me faire baiser ou de le baiser à nouveau. Mais Damien m’as vite fait comprend qu’il était très passif…
Laissant ces deux doigts dans mon cul, Damien est venu se mettre sur moi, une jambe de chaque côté et de sa main libre il a guide ma queue bien luisante de sa salive vers son trou.
Il est resté accroupis, laissant juste rentré mon gland dans son trou bien chaud. Jouant avec son cul sur mon gland, montant et descendant quelque centimètre a chaque fois. Puis me fixant dans les yeux.

-       tu veux encore me baiser ! Tu veux encore me remplir le cul avec ta grosse bite ?
-       Putain oui, j’ai envie de te baiser encore bien à fond !

Damien c’est laissé tomber de tout son point sur ma queue, enfonçant ses doigts profond dans mon cul puis il s’est mis à me chevaucher comme un fou, gémissant, soupirant, transpirant. Je restais sur le dos, les jambes ouvertes, la queue raide dure et deux doigts dans le fion. Au bout de 5 min je pris les jambes de Damien sous mes bras et je me suis approché du bord du lit puis je me suis levé enfonçant ma queue le plus loin possible dans son cul. Damien a passé ses bras autour de mon cou.

- Oh putain qu’elle queue ! Putain qu’elle bite ! C’est bon tu m’éclate à fond salop !

Je me suis approché du mur et j’ai collé Damien contre, ses jambes ont entourées mes hanches et je le soulevais avec mes bras pour le laisser tomber sur ma queue. J’ai vite fatigué dans cette position et j’ai libéré son cul de ma queue. Damien c’est mis par terre à quatre pattes, une main sur le lit et l’autre ouvrant ses fesses, je me suis approché de lui, j’ai joué avec mon gland sur son trou puis j’ai fait glisser doucement ma queue raide dans son cul. Damien gémissait, je l’ai baisé doucement mais fermement mon gland était rouge d’excitation et je sentais que je n’allais pas tarder a lui remplir le cul, Damien a commencé a serrer son trou sur ma queue.

-       Salope tu as envie que je te remplisse le cul.
-       Oui, remplis moi bien, je veux sentir ta queue gicler en moi !

J’ai presque crié, me suis enfoncé à fond en lui, j’aurais presque pu lui rentrer mes couilles tellement j’ai poussé loin dans son trou. J’ai balancé à nouveau une belle rasade de foutre dans ses entrailles, Damien a gémi et balancé du foutre de sa queue molle sur le parquet. Je suis resté un moment en lui le temps ma queue débande et je me suis retiré doucement, matant sont cul ouvert, luisant de foutre et de sueur.

Je me suis assis à côté de lui, en sueur, ma queue luisante de foutre, Damien est venu s’asseoir sur moi et m’a embrassé lentement, léchant mes lèvres et mon visage.

On a finis sous la douche, nous lavant partout avec du savon, je n’avais aucun mal à nettoyer l’intérieur de son cul toujours souple et accueillant.

-       J’ai plus faim m’a dis Damien, merci pour le copieux repas… Si jamais j’ai un pote pour un autre soir si tu es partant.
-       Avec plaisir !

cedric21*7

Jhtextes@gmail.com

Rêve ou réalité, ces histoires ne doivent pas vous faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection. METTEZ DES CAPOTES
Pour plus d'info : www.sida-info-service.org

www.cyrillo.biz site gay gratuit. Textes et histoires gay.